Luxembourg: scandale dans un paradis fiscal européen!

L’affaire n’est pas nouvelle mais certains ne découvriraient le problème que maintenant… Si le scandale éclate, c’est que derrière tout cela, il y a des histoires de gros sous, de très gros sous, et que les gouvernements des pays lésés comptent là-dessus pour récupérer en partie les sommes détournées et remplir un peu les caisses… 340 sociétés multinationales ont ainsi biaisé le système et ont réduit leurs impôts en profitant de ce petit paradis fiscal qu’est le Luxembourg… Mais si les entreprises indélicates sont ainsi visées, il ne faut pas oublier qu’il y a également un des « espoirs de la France » qui va être éclaboussé, si bien sûr les médias n’oublient pas le sujet…

billets-euros

Quelque 28 000 documents fiscaux luxembourgeois, issus d’accords passés par PricewaterhouseCoopers ont été révélés mercredi. Découvrez les en intégralité…

le Consortium international des journalistes d’investigation a eu accès à des dizaines de milliers de pages de documents de «tax ruling» montrant comment des grandes entreprises «s’appuient sur le Luxembourg et ses règles fiscales souples, mais aussi sur les déficiences de la réglementation internationale, pour y transférer des profits afin qu’ils n’y soient pas taxés, ou très faiblement», selon le quotidien français Le Monde.

Cette pratique, qui est légale, permet à une entreprise de demander à l’avance comment sa situation sera traitée par l’administration fiscale d’un pays, et d’obtenir certaines garanties juridiques. Les groupes concernés – sont cités notamment Apple, Amazon, Verizon, AIG, Heinz, Pepsi, Ikea ou les Français Axa et Crédit agricole – réalisent ainsi des milliards d’euros d’économies chaque année grâce à la création d’une filiale, d’une holding ou au déplacement d’un siège social sur le territoire du Grand-Duché. Avec pour but de payer le moins d’impôt possible.

Pour permettre de s’y retrouver parmi toutes ces informations, un site a été mis en place. Reprenant les différentes thématiques présentes dans les documents – énergie, finance ou bien encore santé -, le site permet de connaître les sociétés concernées par ces avantages fiscaux. Et ce, dans 85 pays à travers la planète

Source+vidéo sur Lessentiel.lu

Mais il ne faut pas l’oublier, celui qui se veut « l’avenir de la France » et qui n’en est réellement qu’une offense: Nicolas Sarkozy! Son fond de pension créé entre autre avec les pétro-dollars des pays du golfe, basé au Luxembourg, n’est-ce pas de l’évasion fiscale? De l’arnaque? Et pourtant, qui en a parlé à la télévision? Plutôt que de continuer à lui donner la parole, balancez!!! Mais c’est vrai qu’il est candidat aux présidentielles, meilleur moyen pour lui d’échapper à la justice s’il est réélu…

C’est une nouvelle affaire dont Nicolas Sarkozy se serait bien passé. Ainsi, l’ex-président a effectué trois voyages en jet privé à New York, Doha et Abou Dhabi, payés 301 000 euros par Lov Group Industrie (LGI), la société de son ami Stéphane Courbit. A ce stade, la juge marseillaise Christine Saunier-Ruellan enquête sur ces faits découverts dans le cadre d’un autre dossier. Les documents saisis par la police au siège de LGI, auxquels Libération a eu accès, montrent que les voyages correspondent aux recherches de fonds de l’ancien président, qui avait monté en 2012 avec Courbit un projet de fonds d’investissement baptisé Columbia. Ces documents retracent l’histoire secrète de l’homme d’affaires Sarkozy, prêt à user de son influence d’homme d’Etat pour faire fortune. Au point d’avoir obtenu un engagement de 200 millions d’euros du Qatar, avant que Columbia ne capote.

«Attrait». Tout est parti de l’affaire «Air Cocaïne», ce Falcon rempli de coke saisi en République dominicaine. Au siège de l’affréteur de l’avion, les policiers découvrent dix factures payées par LGI, dont trois concernant Nicolas Sarkozy. Le 3 février, la juge Saunier-Ruellan demande à l’Office central pour la répression de la grande délinquance financière d’enquêter sur les «flux financiers» liés à ces factures. Puis elle saisit les policiers de la Brigade financière parisienne. Lesquels perquisitionnent début août le siège de LGI à Paris, puis entendent Stéphane Courbit comme témoin le 20 août. Le patron de Lov déclare qu’il n’y a rien d’illégal. Selon lui, les vols étaient liés à Columbia, ce que confirment les documents saisis. Lorsque Mediapart avait révélé l’existence du fonds en janvier 2013, l’entourage de Sarkozy avait démenti. Pourtant, tout était vrai.

L’histoire commence à l’automne 2012. L’idée est venue d’Alain Minc et de Stéphane Courbit, deux proches de l’ex-président. Minc, conseiller et homme d’influence des grands patrons, compte Courbit parmi ses clients. Lequel a fait fortune dans la télé-réalité (Loft Story) avant de fonder Lov, présente dans l’audiovisuel, les paris en ligne, l’hôtellerie et l’énergie. Minc et Courbit se disent qu’avec sa force de conviction et son carnet d’adresses Sarkozy ferait un homme d’affaires idéal. Ils lui proposent de monter un fonds qui investirait dans des entreprises européennes. Sarkozy n’a jamais caché sa fascination pour les patrons et leur fortune. Encore sonné par sa défaite à la présidentielle, il se laisse tenter. «A l’époque, il ne voulait plus du tout revenir en politique et redécouvrait l’attrait de l’argent», raconte un proche. Il pose deux conditions. Personne ne sera payé avant le lancement. Et les investissements en France se limiteront à l’immobilier, pour éviter les conflits d’intérêts.

Le fonds sera basé au Luxembourg, avec des bureaux au Grand-Duché, à Londres, puis de «petits bureaux» à Paris et à Madrid. Sarkozy et ses associés seront rémunérés en fonction des bénéfices. Courbit est la cheville ouvrière : son groupe LGI sera l’opérateur du fonds et investira au moins 25 millions d’euros. Minc recrute des figures européennes des affaires qui siégeront avec lui au comité d’investissement. Sarkozy sera, lui, «président of the advisory committee», c’est-à-dire conseiller en chef et tête de gondole. «C’était la locomotive», précise un financier au fait du dossier. Son job : draguer les très grandes fortunes et les fonds souverains pour qu’ils lui confient leur argent. Columbia espère gérer 500 millions à 1 milliard d’euros.

Article complet sur Libération

10 commentaires

  • Lilith Lilith

    ce n’est un secret pour personne et ça depuis maintenant plus de 10 ans, en 2011 on parlait 400 societé écrans et notre nouveau sinistre avec son homologue luxembourgois qu’il ni avait pas lieu de faire une chasse au sorcière!! bien la middle class et les sans dents qui trinque!!!!!

    voici une petite video des 2 sinistres hier faut savoir bien écouter entre les mots

    http://www.rtl.be/videos/video/514016.aspx?CategoryID=495

    • defecator

      oui quand c’est un petit épargnanthttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif ils disent « chasse aux fraudeurs » et quand c’est un gros actionnaire http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif ils disent « chasse aux sorcières »

  • defecator

    Anthropophagie dans la baie des requins …le sang en attirera d’autres

  • Grand marabout Grand marabout

    papier toilette trèfle parfumé

    – menthe
    – framboise
    – citron
    – fond de culotte

  • laspirateur

    Le Luxe en bourre où les deux tiers de l’eau sont polluées! http://naturealerte.blogspot.fr/2014/11/05112014luxembourg-les-deux-tiers-des.htmlhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • Thierry92 Thierry92

    Si il ne doit en rester qu’un cela sera le Delaware.

  • Hal Bundy

    Bonjour,

    Tout le monde était au courant, tout le monde est donc complice.

    Cdt

    HAL.

  • vaick

    l europe des banksters ,l ue une horreur sans fin
    il va etre temps de mettre tout ces escrocs en prison

    Rare moment de vérité en plein direct télé: »c’est l’URSS votre truc ! » / l’UE ne marche pas.

    http://www.youtube.com/watch?v=TIRjtKgUcnE

    • Le veilleur

      Hélas les gangsters les vrais ceux qui dirigent sont souvent impunies et se cachent sous couvert de la loi qu’ils ont eux même édifié en payant des pots de vins à droite à gauche mais il y a une chose qu’ils n’achèteront jamais; c’est l’amour. Moi franchement, je préfère être pauvre car au moins je sais que ceux qui m’entourent m’aiment pour moi et non pour mon argent. Une vie sans amour n’est pas une vie même avec tous l’argent du monde. Voilà pour moi la vrai richesse, un bien précieux et inestimable.

  • BA

    La vidéo qui démasque Jean-Claude Juncker le menteur :

    Jean-Claude Juncker a dirigé le Luxembourg de janvier 1995 à décembre 2013.

    Aujourd’hui, le plus grand scandale de l’année 2014 a révélé que le Luxembourg a passé des accords fiscaux secrets.

    Ces accords fiscaux secrets ont fait perdre des milliards d’euros de rentrées fiscales à la France, à l’Allemagne, etc.

    Or, qu’avons-nous vu le mardi 21 octobre 2008 sur France 2 ?

    Nous avons vu ce menteur de Jean-Claude Juncker jouer la comédie devant des millions de télespectateurs.

    Il faut voir et revoir cette vidéo durant laquelle Jean-Claude Juncker ment, joue la comédie, donne des leçons de morale, fait semblant d’être scandalisé par le reportage du journaliste et par les questions de David Pujadas :

    « Je récuse la façon caricaturale dont vous présentez avec la condescendance bien franco-française la réalité luxembourgeoise. Votre reportage fut strictement ridicule. (…) Je ne me sens pas accusé par des reportages superficiels d’un journalisme primaire qui ne fait pas honneur à votre chaîne ».

    Jean-Claude Juncker n’est qu’un menteur et un comédien.

    Regardez bien cette vidéo à partir de 6 minutes 30 :

    http://www.marianne.net/Juncker-pique-sa-crise-au-JT-de-France-2_a92501.html