Ukraine: le principal dirigeant rebelle remporte l’élection séparatiste à Donetsk avec 81%

Le “Premier ministre” de la république autoproclamée de Donetsk (DNR) Alexandre Zakhartchenko a été élu “président” dimanche avec 81,37% des voix, selon un sondage sortie des urnes rendu public par Roman Liaguine, chef de la commission électorale mise en place pour ce vote par la DNR.

Son parti “République de Donetsk” a obtenu 65,11% des suffrages aux élections législatives, selon la même source.

Un observateur français proche du parti d’extrême droite Front National, le député européen Jean-Luc Schaffhauser – venu à titre personnel – a salué ces élections au cours de la même conférence de presse. “Dans les conditions actuelles difficiles, elles ont été menées de manière transparente et démocratique et reflètent la volonté du peuple“, a-t-il déclaré.

Aucune organisation internationale n’avait envoyé d’observateurs, mais plusieurs députés européens d’extrême-droite ou d’extrême-gauche avaient fait le déplacement pour l’occasion.

Alors que les médias russes publient des commentaires d'”observateurs internationaux” sur ce scrutin, Kiev a accusé la Russie de “manipulation” avec la mise en place d’une fausse OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe), l'”ASCE” (Association pour la sécurité et la coopération en Europe), réunissant des “hommes politiques de droite“.

Source: La RTBF

2 commentaires

  • Chapaate

    Kiev, Paris ,Bruxelles londres A chaque fois un nom de ville de pays de parti. Mais sauf dans le cas de la Russie, tres rarement le nom de la personne qui a fait la déclaration.

    Une démonstration de l’irresponsabilité mentale des personnes. Et surtout leurs lâcheté

    • eructite eructite

      Bon, a première vue, une bonne nouvelle : la république de Donetsk a un président.
      Reste à savoir si :
      – la république autoproclamée du Donetsk en sera réellement une.
      – la république autoproclamée du Donetsk sera reconnue internationalement en tant que nation souveraine.
      – ce militaire appliquera une politique sécuritaire ( comme majorité de militaires ayant accédé à des fonctions similaires )
      – c’est un pantin à la solde de l’une des organisations qui cherchent à mettre la main sur l’Ukraine actuellement.

      Bref, “wait and see” comme on dit.

      Perso, quand un militaire accède à des fonctions de cette importance, j’ai peur.