L’opinion publique est dominée par un égrégore …

Voici un article qui nous apprend que nous sommes influencés par un égrégore, ce qui pourrait se traduire par l’influence de plusieurs individus ou groupes, ayant les mêmes objectifs, et œuvrant pour imposer ces idées aux masses…. Mais ce que j’ai trouvé le plus important, c’est le commentaire qui suit l’article…

Par Pascal Roussel:

Même si certains obéissent probablement à un agenda caché ou que d’autres n’osent pas se démarquer, il est stupéfiant de voir que des journalistes ou des politiciens a priori intelligents, équilibrés, cultivés et sincères s’enferment dans une grille de lecture unique! Et de là, on peut difficilement blâmer la vaste majorité de la population de se retrouver avec les mêmes œillères que les faiseurs d’opinion.
On peut se demander si, en Europe et aux États-Unis, le monde politique et les grands médias qui couvrent les questions financières ou géopolitiques ne sont pas collectivement sous l’influence malfaisante d’un égrégore (“concept désignant un esprit de groupe, une entité psychique autonome ou une force produite et influencée par les désirs et émotions de plusieurs individus unis dans un but commun. Cette force vivante fonctionnerait alors comme une entité autonome”) ? La position atlantiste poussant alors les autres pays à se radicaliser.

Or l’Histoire a montré qu’une opinion publique dominée par un même esprit de groupe peut rapidement se retrouver confrontée à une guerre qu’elle n’a pas souhaitée.
L’État américain est de facto dirigé par la CIA et par des lobbies dont le plus puissant est le complexe militaro-industriel qui représente énormément d’emplois et pèse lourd dans l’économie américaine (1).

Même si la stratégie pour y arriver est floue, il demeure que la volonté américaine est d’établir un monde unipolaire, répondant prioritairement aux intérêts propres d’une seule super-puissance, les États-Unis. Cette volonté, pourtant ancienne, apparait de plus en plus choquante alors que la politique américaine visible est de plus en plus éloignée des valeurs démocratiques et de liberté que la nation américaine a longtemps incarnée. De nombreux dirigeants ou faiseur d’opinions européens dont le statut et les revenus dépendent plus ou moins de leur allégeance à l’Etat américain ont de plus en plus de mal à présenter l’Amérique comme une super-puissance soucieuse d’œuvrer au bien commun dans le monde. Pour combien de temps encore, les États-Unis conserveront leur pouvoir attractif sur de nombreux jeunes ?

En ligne avec la philosophie « ce qui est bon pour l’Amérique doit forcément être bon pour le reste du monde », en 1997, le très influent Zbigniew Brzezinski (ancien conseiller national à la sécurité des États-Unis) recommandait de ne pas laisser l’Ukraine sous l’influence de la Russie.

Selon ce politologue, sans l’Ukraine la Russie ne pourrait jamais diriger un empire eurasien et par là inquiéter la suprématie mondiale des États-Unis (2). De là découle, les centaines de millions de dollars versés directement ou indirectement par les États-Unis pour soutenir en Ukraine, des ultra-nationalistes (dont des néo-fascistes), attiser une haine radicale contre la Russie et pousser l’actuel président ukrainien à mener une guerre à l’encontre d’une partie de sa population. Inutile d’approfondir dans ce billet les étapes du conflit ukrainien, ces faits étant largement exposés en détail sur l’excellent blog d’Olivier Berruyer (3)

Bien entendu Poutine n’est pas un Saint, mais ceux qui tentent d’avoir une vision plus objective, qui veulent faire preuve d’empathie pour les camps opposés, qui souhaitent des débats contradictoires afin de comprendre les différents points de vue sont marginalisés. Le cas de l’avion MH17 abattu au-dessus de la zone de guerre en Ukraine (et quels que soient les coupables, j’espère qu’il s’agit uniquement d’une tragique erreur) est significatif : très rapidement et sans la moindre preuve, les médias et responsables politiques atlantistes ont désigné la Russie comme co-responsable.

Les versions alternatives (4) pourtant dignes d’intérêt sont ignorées et même si elles devaient se révéler vraies un jour, on peut craindre que les grands médias n’en fassent jamais écho. L’égrégore est si puissant que rien ne semble pouvoir arrêter l’escalade, il a désigné la Russie comme l’ennemi à abattre et il veut l’accélération du désordre mondial.
Et pourtant de nombreuses personnalités crédibles tirent vainement la sonnette d’alarme (5), mais rien n’y fait.

L’extrême fragilité du monde financier
Ce qui rend l’égrégore encore plus dangereux, c’est qu’il se développe alors que le système financier mondial n’a jamais été aussi fragile. Les risques de ruptures sont très réels même si les banques centrales et les autorités publiques se veulent rassurantes.

Jaime Caruana, le General Manager de la BIS (la banque centrale des banques centrales située à Bâle) craint un « Lehman » dû à la flambée de la dette dans le monde entier et déclare que les investisseurs ignorent la perspective de taux d’intérêt plus élevés dans leur quête aux rendements. (6)
Maximilian Zimmerer le Chief Investment Officer d’Allianz (le plus gros assureur en Europe) déclare quant à lui que « rien n’est résolu et tout le monde le sait ». (7)

On pourrait multiplier les mises en garde officielles de ce genre, car loin de l’illusion des performances boursières (8), il suffit de gratter un peu sous la surface pour comprendre ce qui inquiète ces hautes personnalités du monde financier. Citons de manière non exhaustive et dans le désordre :
Même si depuis l’effondrement de Bretton Woods, le monde a déjà connu des crises bancaires et des faillites étatiques, la situation actuelle est unique (9), car jamais le monde financier et économique n’a été aussi interdépendant, jamais le niveau global de l’endettement n’a été aussi élevé, jamais le « shadow banking » n’a été aussi important (10), jamais les produits dérivés n’ont à ce point cimenté les institutions financières mondiales, jamais nos économies n’ont été aussi dépendantes du gaz, du pétrole et de l’électricité, jamais les décideurs économiques et financiers n’ont à ce point basé leur décision sur des modèles mathématiques inadaptés face à la multitude de variables qui entrent en jeu.

Aux États-Unis on observe une baisse constante du taux de participation de la population active sur le marché du travail, la bourse atteint des sommets principalement parce que des sociétés rachètent leurs propres actions (et certaines empruntent même massivement pour le faire) (11), les assurances anti-crash boursier deviennent de plus en plus chères (12), les classes moyennes désertent même les commerces « low cost » (13), 70% des Américains pensent que la crise n’est pas terminée ou que le pire est à venir (14), les ventes de Caterpillar qui représente bien l’économie réelle, sont constamment en baisse (15), la bulle des prêts étudiants n’en finit pas de gonfler (16), mis à part quelques niches il n’y a pas de reprise sérieuse de l’immobilier commercial ou pour particuliers (17) et même l’investissement pour le marché locatif qui a largement contribué à amortir la chute (18) montre des signes de faiblesse (eh oui, depuis 2008 les investisseurs savent qu’un Américain sans revenu ne peut pas payer son emprunt hypothécaire, mais ils découvrent maintenant qu’il est tout autant incapable de payer son loyer !) (18), le gouvernement américain ne montre aucun signe de sevrage de sa dépendance à la dette (19), la côte Est est frappée par une sècheresse catastrophique (20), étonnamment (!) les prêts automobiles subprime qui ont contribué à donner une illusion de relance du marché automobile américain donnent des signes de faiblesse (21), la Fed qui doit se douter que l’avenir n’est pas aussi rose qu’elle veut le faire croire, s’apprête à imposer des restrictions sur les retraits d’argent de certains fonds obligataires (22), … etc…….

[…]

Lire l’article complet

Source Bruijitafr via Les-Crises.fr

Commentaire intelligent de Cowa comme on aimerait en voir un peu plus… ♥♥

 Attention à ne pas nourrir cet égrégore par une focalisation sur les problèmes. Il est utile de mettre le doigt là où on a mal, mais il faut être conscient de la douleur sans l’amplifier. Constituer une seule détermination vindicative amène à stigmatiser un comportement haineux et réactionnaire qui peut se retourner contre nous. Les gens sont de plus en plus à vif, avec des réactions excessives et incontrôlées. Dans les coms du web, on sent la montée en puissance d’une colère portée par de bas instincts.

Il est nécessaire de rester lucide et déterminé sans se complaire dans la désignation perpétuelle des travers du monde. Je souhaite à chacun de conserver l’espoir et le sens de la dignité humaine.

Pensez aux armées du monde. Elles sont disciplinées et déterminées. Ce ne sont pas des foules poussées par des motivations aussi diverses que personnelles. Elles avancent selon des objectifs précis. Elles obéissent à des codes qui ont fait leurs preuves. Nous faisons face à des gens organisés qui cherchent à nous provoquer et nous désorganiser, avant de nous ramener à l’étable ou l’abattoir.

La Résistance de la 2de guerre mondiale consistait à résister à des envahisseurs étrangers, aux Allemands et à leurs collabos. Aujourd’hui, l’ennemi est plus insidieux. C’est l’ennemi intérieur. On cherche à faire imploser la France pour l’affaiblir. Nous sommes victimes d’une maladie auto-immune, initiée par un vaccin anglo-saxon dégoulinant de bienveillance. Nous mettons en place des mécanismes de défense contre des agents pathogènes mal déterminés. Nous développons une hyperactivité à l’encontre d’organismes naturellement présents dans la société. Notre corps social est devenu un obèse qui ne supporte plus son propre poids; et qui a développé tant d’intolérance qu’il ne sait plus d’où lui viennent ses irritations. Sans volonté propre, il reste des solutions extérieures. Anneau gastrique, liposuccion, chirurgie, etc. Comment croyez-vous que cela se manifestera concrètement ? Il n’y aura aucune mesure extérieure adaptée. L’austérité n’est qu’une tumeur parasite, et tout ce qui suivra sera du même ordre, si ce n’est pire. Nous gesticulons, souffrants et impotents, en se disant qu’il faudrait faire quelque chose face à l’écran qui nous donne l’illusion d’autonomie.

La dernière chose à faire est de se lever ensemble, éructant et souffrant de l’effort demandé. De se centrer sur nos forces vives et de les coordonner en quête d’une dignité oubliée. Il faut mouvoir la masse du corps social en des exercices qui nous permettent de récupérer les forces nécessaires à notre motricité. Il faut réapprendre l’essentiel et réduire les poids qui nous immobilisent. Nos muscles sociaux semblent bien faibles pour le moment, avec une amplitude encore dérisoire. Mais ils faut les exercer, les raffermir, les renforcer, tout autant que notre détermination à changer. Il faut se fixer des objectifs et s’y tenir, ensemble. Il n’est plus temps de crier et pleurer sur le sort du monde, il est temps d’agir. D’abord sur nous-mêmes puis sur le monde qui nous entoure. Avant d’avoir une armée qui puisse tenir une position, il faut des soldats aptes au combat.

A voir sur Bruijitafr

 

 

46 commentaires

  • gnafron

    j’ai pas compris grand-chose, mais la maîtresse a dit que
    c’était bien…alors si quelqu’un peut digérer ça pour
    ensuite me le donner à assimiler !
    appelons ça « pisser de la copie » !

    • voltigeur voltigeur

      Le commentaire est bien, l’article lui, décortique ce que
      nous savons déjà sur l’influence des masses par etc etc…
      En fait une belle manipulation :) ♥♥

    • Zugzwang

      Comprends simplement que la société cherche à te manipuler et que tu n’est pas obligé d’être dupe. Maintenant que tu est conscient de ton état dans la société qui cherche à te manipuler, tu peux réfléchir à cette situation, te demander si cela te convient. Si oui, tout roule pour toi, tu es heureux, ne change rien. Sinon, tu est sans doute en colère ou frustré et il te faut donc une solution : le commentaire de Cowa (qui compare le mal sociétal à une maladie biologique) te dit alors de ne pas attendre que la société la mette en place puisque celle-ci cherche des intérêts contraires aux tiens. Donc, il te faut devenir ou continuer à être un résistant, à œuvrer pour toi et tes proches dans le sens qui te semble le meilleur. Ne plus se plaindre, accepter la réalité telle qu’elle est (pas toujours belle à voir je te l’accorde) et « faire » plutôt que dire « il faudrait que ».

      • gnafron

        là je comprends un peu…mais que vient faire l’égrégore là dedans ? a-t-on besoin de cette notion discutable ?

      • voltigeur voltigeur

        L’emploi du mot « égrégore » est mis pour souligner
        le concept de groupes d’individus qui, parce qu’ils
        partagent les mêmes idées et les mêmes buts, peuvent
        avoir beaucoup d’influence.(et ils en ont!!)
        A l’inverse de la masse qui elle, est plutôt individualiste, donc
        plus malléable, et réceptive aux « idées » de cet égrégore.
        Edit: pas facile d’expliquer, ce serait l’émission
        d »ondes/pensées collectives » émises par cet égrégore, et réceptionnée par
        la masse. ♥♥

      • article 35

        Quoique l’égrégore ici est considéré comme une entité psychique : » (“concept désignant un esprit de groupe, une entité psychique autonome ou une force produite et influencée par les désirs et émotions de plusieurs individus unis dans un but commun. Cette force vivante fonctionnerait alors comme une entité autonome”) .Non pas le groupe physique en lui même. De fait on peut le voir comme un courant d’influence subtile . En imageant on peut l’imaginer comme un vent soufflant sur une plaine : des personnes marchant dans une plaine par jour de grand vent seront inévitablement soumis à sa force, ce qui va les faire dévier de leur trajectoire ou même les faire tomber .Un égrégore agit de la même façon en « orientant » par influence les décisions des gens . Être conscient du vent permet de s’en protéger, être conscient de la possibilité d’être influencé par un égrégore permet de rester lucide et d’échapper en tout ou partie de son influence.

      • Natacha Natacha

        Le sachant, le sentant, il est plus utile de faire pencher notre champ psychique de l’autre côté pour contrebalancer la force du vent.
        Occasion d’élever notre conscience humaine vers plus d’équité,de spiritualité, de bienveillance. :)

      • Liloup

        « L’opinion publique est dominée par un égrégore »
        Le titre est très discutable.

        Je pense qu’il faudrait faire abstraction du sens ésotérique du mot déjà assez ambigu et assez flou si on essaie de se référer à son étymologie.
        Chacun comprend que la finance essaie de manipuler le monde entier et le réduire à un troupeau de bétail esclave du système, et ceci à une cadence de plus en plus infernale, de plus en plus insupportable pour celui qui voit clair…

        Quand je dis que le mot est ambigu, je veux dire que ce qui est appelé une entité ou un vent dominant doit-il être forcément à sens unique ?
        Pourquoi les idées anti-système ne pourraient-elles pas s’assembler et former un vent contraire..?

        Avec nos idées anti-système, n’avons-nous vraiment aucune chance de toucher la grosse masse malléable abreuvée de propagande télévisée..?
        Je pense que l’être humain est en général capable de réflexion, parfois même d’originalité s’il est pris individuellement…Or, il fonctionne souvent dans le sens inverse de sa propre nature, de sa propre philosophie; Il croit agir dans son intérêt, mais il ne fait qu’obéir à l’intérêt des industriels et financiers…

        Si le bon sens arrivait à atteindre le cœur de la masse malléable, on peut toujours rêver, la tendance serait inversée…Est-ce vraiment une cause perdue ou faudra-t-il des guerres encore et toujours ?

      • gnafron

        ho! ho! faut vous calmer!
        on peut étudier la mainmise sur les esprits sans faire appel
        à l’occultisme, la parapsychologie, mais plutôt aux complots,
        aux lobbies, etc…

      • voltigeur voltigeur

        Je pense que c’est transposable, puisque négatif
        en ésotérisme, et pour le cas de ces individus manipulateurs,
        tout aussi négatif. Mais pas la peine d’aller si loin, le
        factuel nous le montre bien tous les jours ;) ♥♥.

      • gnafron

        c’est bien le rasoir d’Occam, qui demande de faire simple ?

      • voltigeur voltigeur

        Tout à fait ;) mais pourquoi faire simple quand
        on peut faire compliqué :) ♥♥
        Cet article sur la zététique, n’a pas été compris comme
        il le fallait. Débarrasser toute info de ce qui l’encombre,
        pour arriver à l’essentiel, n’est pas facile, il faut faire
        abstraction de nos doutes et certitudes, qui
        sont passablement polluants pour faire une synthèse.
        Pour avoir essayer, j’avoue que c’est ardu. ♥♥

      • utoro

        Un égrégore n’est pas forcement négatif (notion relative de surcroit), vous pouvez très bien avoir un égrégore positif ou bénéfique.

      • voltigeur voltigeur

        Pour le cas qui nous occupe c’est négatif, mais
        tu as raison, au niveau bénéfique, c’est du domaine
        du spirituel. :)♥♥

      • Liloup

        Je le voyais d’abord dans le sens positif, puis j’ai vu qu’il était considéré dans le texte à titre négatif; je n’utiliserai donc pas ce terme…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • Zugzwang

        Ce lien c’était en partie pour répondre à ta question mais aussi pour donner une définition du terme « égrégore » à ceux qui, comme moi, ne le connaissaient pas.

        « Maintenant que tu est conscient (…) tu peux réfléchir »

        « Être conscient du vent permet de s’en protéger, être conscient de la possibilité d’être influencé par un égrégore permet de rester lucide et d’échapper en tout ou partie de son influence. »

        Etre conscient est important, l’information permet de prendre conscience. Et puis je trouve qu’il existe beaucoup de termes dont nous avons oublié la définition et que nous utilisons à mauvais escient. Alors nous commençons la désinformation et la perte de conscience.

        Par exemple, comment répondre à la question « la France est-elle un pays démocratique ? » si nous ne connaissons pas la définition de la démocratie. Il est facile de dire que la France est un pays démocratique tant que nous ne définissons pas ce terme.

        A la question « A quel points sommes-nous dominés par un égrégore ? », il me semble primordial de définir le terme et d’en discuter ensuite.

        Je suis d’accord avec toi, on est pas obligé de faire appel à la parapsychologie ou à l’occultisme cependant, il faut se souvenir que les mouvement de pensée religieux dominants de ce monde font appel à l’occultisme (si tu ne te comporte pas « bien » tu brûlera aux enfers jusqu’à la fin de ta mort), ou à la (para)psychologie puisque la manipulation des peuple se base sur des études psychologiques sur le comportement humain.

        Donc, ok, on est pas obligé mais reconnaissons que c’est aussi grâce à ces concepts qu’on est arrivé à asservir les peuples.

      • article 35

        « ho! ho! faut vous calmer! »
        Ben dans ce cas je suggère de ne pas poser de questions . Sinon il faut accepter de considérer les différends points de vus qui seront exprimés par la suite .
        Ceci étant dit il ne faut pas perdre de vue que tout est interprétable à volonté, à chacun ensuite de faire son choix .
        Petit exemple ludique d’une interprétation débridée .
        Gnafron et son avatar G :Le G est un symbole maçonnique et Gnafron un personnage de théâtre de marionnettes . On peut donc traduire l’ensemble de la sorte.
        La personne se présentant sous le pseudo de Gnafron est en fin de compte membre d’une loge maçonnique et joue ici un rôle de mouton enragé dans le but de contrôler comme des marionnettes les autres participants .
        Je sais que c’est tiré par les cheveux ,mais aussi fine soit-elle un tranche de jambon a toujours deux faces .

      • Niakine Yapatchef Niakine Yapatchef

        C’est parceque vous,vous avez compris que vous n’avez rien compris que vous avez tout compris.
        Restez au dessus de la confusion et devenir les spécialistes de la clarté dans la confusion.

        http://www.youtube.com/watch?v=Kpc2vTEAHvo

      • gnafron

        tu peux réexpliquer lentement ?
        ces gens qui se réunissent, ils fabriquent un(e) égrégore ?

  • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

    « Le cas de l’avion MH17 abattu au-dessus de la zone de guerre en Ukraine (et quels que soient les coupables, j’espère qu’il s’agit uniquement d’une tragique erreur) »

    Faux!
    Qui peut le croire,quand même Mme Lagarde avait des visions de clairvoyances,avec ses références au chiffre 7, étonnant, non!

  • polemile

    Leh bien là, en plein dans le mille.

    Cet article donne une image parfaite de la situation actuelle.

    Curieusement, cette idée d’égrégore me fait penser au livre conseillé par Jankolevic. ..le livre mystérieux de l’au delà….
    En fait, l’auteur raconte le monde des esprits et comment son histoire est traduit dans la bible.
    Il dit qu’au départ il y a l’esprit de Dieu infini et éternel, avec une forme.
    Il a créé des fils dont Jésus et Lucifer, ange de lumière.
    Un jour, l’esprit Lucifer s’est rèvolté car il ne supportait plus que le christ ait reçu plein pouvoir sur les esprits humain par son père (Dieu)
    Lucifer s’est donc mis à faire du mauvais esprit et a convertir des esprits humain pour faire la guerre au Christ. Mais comme son initiative a été une désobéissance à Dieu, ce dernier l’a fait chuter dans les abimes, Lucifer et tous ses esprits humains ayant servi sa cause.
    Mais comme Dieu est bon, il a souhaité sauver ces humains déchu et leur donner leur chance de retourner vers la lumière. Il a donc envoyé Jésus sur la terre pour faire un acte de rédemption, c’est à dire, que par une lutte acharnée avec Satan, ce dernier vaincu s’est vu imposer un nouvelle loi divine. Il doit relacher tout esprit humain désirant retourner vers Dieu.

    Excusez la longueur de cette explication tirée de ce livre. Mais c’était pour mener à la réflexion suivante.
    Il s’agit bien là d’une égrégore germée par Lucifer pour créer une armée satanique, malfaisante créant le malheur et la destruction du monde en en faisant un enfer. Il existe une autre égrégore celle proposée par le Christ, sauveur et rédempteur. Donc il suffirait aux êtres humains de s’associer à l’égrégore christique pour vider l’armée de Lucifer et faire abdiquer ce dernier.
    Ceci peut se concrètiser parce que les êtres humains terrestre ne sont que des esprits humains matérialisés pour vivre sur la terre. Ce qui se passe dans le monde des esprits dématérialisés est identique.

    Pour conclure, lors de la dernière guerre mondiale, l’égrègore Nazie peut s’apparenter aux forces Lucifèriennes, Sataniques. Le rédempteur est apparu ( qui? L’Amérique ? je ne sais pas) il a monté son armée s’apparentant au bien et a anėanti les Nazis. De nouvelles lois ont été imposées par ce rédempteur et beaucoup se sont rangé de son coté, créant un égrégore.
    Cependant, nous voyons réapparaitre l’armée du mal, nazis en Ukraine, fanatiques Islamistes en Syrie et Irak …..partout ou cet égrégore met les pieds.
    Ce qui est inquiétant, c’est que cet égrégore Américain montre un discours d’appartenance å Dieu, mais dans ses actes montre des faits de guerre innombrables ayant pour conséquences la désolation partout ou ils sont passé.
    Je crois que cet égrégore Américain s’est formé autour de la toute puissance, la domination avec une fausse lumière, comme un fils de Dieu missionné….comme un antéchrist…..

    • gnafron

      c’est cela, oui………….

    • article 35

      « Ce qui est inquiétant, c’est que cet égrégore Américain montre un discours d’appartenance å Dieu »
      Oui mais à quel dieu ? Hades était bien le « dieu » des enfers . L’homme a la faculté d’affubler du nom de dieu tout ce qui représente pour lui un être suprême ou à un niveau moindre une personnalité hors norme , comme « les dieux du stade » sur les calendriers de rugbymen nus. Le dieu de la bible est à l’opposé d’un Dieu de miséricorde et d’amour comme on est en droit de l’espérer . Et pourtant c’est le dieu du peuple élu.
      « Il existe une autre égrégore celle proposée par le Christ, sauveur et rédempteur. Donc il suffirait aux êtres humains de s’associer à l’égrégore christique pour vider l’armée de Lucifer et faire abdiquer ce dernier. »:rien n’est plus juste.
      « Le rédempteur est apparu ( qui? L’Amérique ? je ne sais pas) il a monté son armée s’apparentant au bien et a anėanti les Nazis »: difficile de juger de ce qui est bien et de ce qui est mal DANS L’ABSOLU. Comme le symbole du yin et du yang , il y a toujours un peu d’ombre dans la lumière et un peu de lumière dans l’ombre .IL suffit de demander aux normandes ce qu’elles pensent du 6 juin et de ses suites .
      http://france3-regions.francetvinfo.fr/basse-normandie/2013/09/15/1944-viols-et-crimes-le-dossier-noirs-des-soldats-americains-en-normandie-318763.html
      ou alors
      http://www.wikistrike.com/2014/06/le-debarquement-du-6-juin-1944-etait-un-rituel-satanique.html
      Mais comme je disais plus haut, à chacun de se faire son idée.

  • Le veilleur

    Voilà ce que j’ai lu sur ce sujet: Il faut savoir une chose, c’est que les forces du mal sont des entités très intelligentes bien plus que l’être humain et elles n’ont qu’une idée en tête, détruire le monde des hommes.

    Elles s’immiscent dans les faiblesses des êtres humains ( peur en tout genre, ignorance, vanité, orgueil, envie, jalousie, mégalomanie etc…) et se sont ces faiblesses qui leur donnent du pouvoir mais un homme qui suit une conduite digne, qui pense a faire le bien, qui cultive le courage et les valeurs humaines, n’a rien à craindre d’un quelconque esprit malin.

    Ce que je veux dire c’est que les humains ne leur donnent pas de pouvoir par hasard, c’est un choix qu’ils ont fait, par faiblesse ou volontairement.

    Prenez l’exemple d’un journaliste qui a découvert des informations importantes mais ces informations compromettent les conspirations de certains politiques déjà sous influences sataniques.

    Ses supérieurs ou lui même, feront l’objet de pression pour renoncer à divulguer ces informations au risque d’y perdre leurs places et leurs avantages. Dans cette épreuve les journalistes ont deux choix, soi ils acceptent de ne pas divulguer les informations importantes qui compromettent les projets de conspirations et gardent leurs avantages ( exonérations d’impôts, primes etc….) mais font preuves de soumissions à Satan, soi ils acceptent de démissionner avec le risque de se retrouver au chômage et de monter un site alternatif pour dire la vérité sur cette conspiration mais font preuves de courages et de renoncements pour la vérité.

    Pour résumer simplement, les entités du mal, œuvre ainsi dans le monde, elles touchent ceux qui n’ont pas le courage de dire: je suis une entité libre et je ne craint pas les conséquences de ma décision pour que la vérité soit révélé, car la vérité demande du courage et de la foi, ceux qui ont peurs de perdre leurs places et tous les avantages accordés aux suppôts de Satan n’ont pas leur place dans la vérité, Ho oui, le diable peut offrir de multiples cadeaux financiers qui vous mettent à l’abris du besoin pour longtemps, un besoin bien précaire mais à quel prix au final car ce n’est pas sans y perdre son âme.

    Aujourd’hui beaucoup d’humains ont perdus la foi, ils ne croient plus en rien à part à l’argent, mais la bible ne dit-elle pas: choisis, Dieu ou Mammon (l’argent). Cela ne veux pas dire vivre comme un miséreux mais choisir en ton âme et conscience les valeurs qui représentent pour toi, un vrai être humain libre.

    • polemile

      Bravo, j’aime ce discours..

      Pas la peine d’aller chatouiller les poux pour savoir si Dieu est bon ou mauvais. Nous avons tous une étincelle divine en nous. Le bon Dieu est celui que l’on reconnait au fond de soi, dans sa conscience.

    • utoro

      Les forces du mal sont plus intelligentes ? D’où vous sortez cela ? Les forces du mal (notion relative car ce qui est mal pour vous peut être normal ou bien pour un autre) ne sont pas forcement plus intelligentes, au contraire je crois qu’elles le sont moins. Dans ces forces, il y a beaucoup d’esprits frivoles, peu évolués qui font « le mal » sans s’en rendre compte.

      • walter kurtz walter kurtz

        Salut ! Ce terme est très complexe à comprendre ,car comme l’égo il est multicouche.Il peut être créée par un groupe de femmes et hommes ,sciemment envers une autre idée celle ci conçue au sein d’un sphère contextuelle d’âmes de la même résonance vibrationnelle ….et en ce moment l’égrégore ou l’on vit ( politique,économique,religion etc …) est justement prévue pour faire un nettoyage de gens qui sont dans cet bulle contextuelle ou matrice ou bla bla …
        Et comme vous dites plus haut , d’autres personnes qui ne sont plus basées ou programmées sur cet égregore vont encore devoir choisir leurs chemin.
        Mais tant mieux.

  • Bardamu

    Pour les non ésotérique comme moi, on parlerait plutôt de prophétie autoréalisatrise mais au final, c’est la même chose :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Proph%C3%A9tie_autor%C3%A9alisatrice

  • Pic et Puce

    En fait, tout n’est que pensée. Face à nous il existe une pensée qui veut nous conquérir quitte à nous exterminer. Il faut donc armer nos esprits pour résister à ces entreprises d’annihilation, prendre conscience de la valeur que nous représentons et contre attaquer avec des armes intellectuelles à l’offensive de mensonges qui cherche à nous anéantir. Le combat est dur mais pas désespéré : si le bien existe, c’est que le mal a déjà perdu.

  • Sisyphe

    Bonjour,

    Fidèle lecteur des moutons enragés depuis très longtemps, j’interviens pour la première fois sur cet espace de parole.

    Pour ceux d’entre vous qui ont l’esprit ouvert et que l’occultisme intéresse un petit peu, voici des infos de qualité (je peux en juger, étant moi meme occultiste) au sujet de ce qu’est précisément un égrégore.

    Il s’agit d’un article en trois parties distinctes tiré du meme site. Je précise qu’il ne s’agit pas de mon site.

    Je met ces liens ici dans un simple souci de partage de l’information.

    Les égrégores partie 1 :

    http://crom.be/fr/documents/les-egregores-1

    Les égrégores partie 2 :

    http://crom.be/fr/documents/les-egregores-2

    Les égrégores partie 3 :

    http://crom.be/fr/documents/les-egregores-3

    J’espère que vous trouverez ces infos intéressantes.

    Vous pouvez également consulter l’intégralité des articles en libre consultation de ce site au lien suivant

    http://crom.be/fr/documents

    Merci

  • walter kurtz walter kurtz

    Cadeau pour ceux qui aiment les fleurs …
    https://www.youtube.com/watch?v=DFx8erHYnOg
    et merci

  • Le veilleur

    Lorsque la lumière arrive la mal se lève pour la contrait.

    Dans l’Apocalypse de Jean il est fait mention de 144.000 personne (marquées du sceau divin) qui choisiront l’impulsion Christique. Ce chiffre est symbolique. Les trois zéros indiquent une multitudes de gens, comme toujours dans ce cas, mais que signifie alors le nombre 144 ?

    Voilà ce que j’ai lu à ce sujet et qui mérite le détour: C’est en observant un cercle que la solution met venue. Un cercle comporte 360 degrés. Le nombre 144 représente un angle de ce cercle ou, si vous préférez, une partie de l’humanité, alors que le cercle entier représente sa totalité. Un angle de 144 degrés représente donc 40 % de la totalité de l’humanité. C’est la partie de ceux qui choisiront le bien, l’impulsion Christique; 60 % choisiront le mal. Ce pourcentage correspond à un angle de 216 degrés (360°-144°=216°). Or, si l’on multiplie les trois 6 du chiffre de la « bête » 6x6x6 (indiqué également dans l’Apocalypse de Jean, chapitre 13), on obtient bien 216.

    Les 40 % qui choisiront l’impulsion Christique, quel que soit le nom que l’on donne au bien ( ce n’est pas une question de religion ou de croyance), ne sont pas des élus, mais des gens qui auront décidé de faire l’effort qu’implique ce choix, en toute liberté et par amour pour le divin.

    Il aura alors deux groupes d’être humains, qui constitueront, au début de l’ère du Verseau, deux sociétés complétement différentes: l’une sera une civilisation spirituelle et l’autre une société basé sur les besoins égoïstes.

    • article 35

      Merci pour le partage de cette vision des choses Veilleur.
      De mon côté je suis assez d’accord avec une autre implication toutefois . La prise de conscience Christique des 40% va avoir un effet direct sur leurs taux vibratoires propres. On peut dire qu’ils vont vibrer sur une fréquence supérieure. Deux sociétés considérées comme dans ton post ne peuvent pas cohabiter . Les 60% ne tolérant pas l’existence des 40 autres % .Il n’est pas interdit d’envisager la possibilité d’une scission de l’humanité en deux groupes aux taux vibratoires distincts avec comme effet le passage du groupe ayant modifier son taux en fonction de l’impulsion Christique vers une dimension supérieur. Quantiquement rien ne s’y oppose , dans la Tradition non plus .

      • Le veilleur

        Bien vu article 35 car l’auteur précise que le taux vibratoire va effectivement influer sur le monde et peut-être permettre à d’autre de s’en inspirer. Mais il parle aussi d’une hominisation qui devrait réapparaitre dans le futur.

        As-tu vu le film « la machine à explorer le temps » réalisé par « George Pal » en 1961 ? si tu le trouves regarde-le. Bien que le film soit assez hollywoodien, l’auteur du scénario est sans nul doute un visionnaire.
        L’histoire retrace un futur où deux civilisations distinctes s’affrontent et où une des deux civilisation a rétrogradée dans l’hominisation car elle a refusée son évolution.

        Je sais que ce film à été repris par le réalisateur « Simon Wells et Gore Verbinski  » en 2002 sous le même titre.

      • article 35

        Le film me dit vaguement qlq chose, mais je vais le rechercher pour me rafraichir la mémoire. Je pense que tout le monde a noté à quel point les films dit de « science fiction » sont rattrapés par la réalité .Si les réalisateurs ne sont pas des visionnaires au moins sont ils au courant de quelque chose .

  • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

    L’axiome : « où va le regard, va la pensée — où va la pensée, va l’Énergie ».
    Le regard intérieur, nécessite la mobilisation de la composante subtile des sens, guidé par la volonté, dans une attitude de vigilance.

    La pensée est dynamique , c’est une force active dans le champ de l’univers mental et elle agit dans le monde matériel.

    Pour le sage la pensée est une force primaire.

    • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

      Nous avons le pouvoir de défaire un programme défectueux pour ne plus avoir à subir des ordres et le remplacer par un programme harmonieux qui permette à notre conscience de s’élargir.

      Nous pouvons construire un avenir positif, vibrant, potentiellement chargé de conscience en modifiant le mental qui est le notre.

  • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

    L’AUTO-SUGESTION

    Tout le monde à des phobies, des complexes, des tendances émotionnelles qui stressent le mental en permanence, même à notre insu.

    Tout cela empêche le mental de se calmer et gêne la méditation. « on devient ce que l’on pense. »

    Cet adage connu nous offre la manière de nous débarrasser de ces symptômes mentaux.

    Le pouvoir de la suggestion est très grand.

    Si nous pensons de façon négative, alors notre vie devient négative. Si au contraire, nous pensons de façon positive, alors elle sera positive.

    Si nous pensons que nous avons un cancer avec suffisamment de conviction et d’intensité, alors sans doute, nous en aurons un jour.

    Tel est le pouvoir de la suggestion ou de la foi.

    A vrai dire, ces suggestions ne viennent pas seulement du mental, mais aussi du monde qui nous entoure.
    En fait, elle le font à jets continus.
    Notre mental est sans cesse influencé par les événements extérieurs.
    Nous lisons un livre et il suscite un flot d’idées qui influence notre conduite .
    Converser avec quelqu’un, c’est se soumettre à des suggestions.

    Tout arrive au mental sous forme de suggestion : la façon dont les gens vous regardent,les gestes de leurs mains, leurs intonations et bien d’autres incitations plus subtiles.

    La manière la plus simple de se débarrasser de tout ce qui encombre et secoue le mental est d’utiliser le pouvoir de l’auto-suggestion afin de contrecarrer les influences négatives.

    Swami Satyananda page 59 , Méditations T

  • Essayons de suggérer le meilleur en chacun de nous. On ne s’entendra jamais sur tout, mais on partage une intention commune qu’il faut tenter de manifester en idée puis en acte. A nous de suggérer un égrégore plus sain et constructif. Bises à Volti.