USA/Marée noire: les autorités étudient un accord à l’amiable avec BP

On commence à être habitués d’un fait avec les Etats-Unis: c’est la paradis de la corruption! Qu’on fait les grandes banques pour éviter d’être poursuivies pour leurs magouilles? Même quand elles étaient coupables de blanchiment de l’argent de la drogue ou d’escroquerie qualifiée? Elles sont passées à la caisse, le meilleur moyen d’éviter la justice qui aurait couté beaucoup plus cher. Et c’est exactement la même méthode qui risque d’être utilisée aujourd’hui avec BP pour la marée noire dans le golfe du Mexique. Bien sur, officiellement, c’est du passé, même si les fuites continuent, la corruption quand à elle a encore droit à un bel avenir!

bpLes autorités américaines envisagent de proposer à la société pétrolière BP de verser 16 milliards de dollars afin de mettre un terme aux poursuites civiles liées à la marée noire de 2010 dans le Golfe du Mexique, a indiqué le Wall Street journal samedi.

Le ministre de la Justice et les Etats du Golfe du Mexique envisagent d’offrir à BP un accord aux termes duquel la société verserait 16 milliards de dollars pour mettre un terme aux poursuites civiles, écrit le quotidien alors que le procès au civil du pétrolier britannique doit s’ouvrir lundi à la Nouvelle-Orléans (Louisiane).

L’explosion le 20 avril 2010 de la plateforme pétrolière Deepwater Horizon, exploitée par BP au large de La Nouvelle-Orléans (Louisiane), avait fait 11 morts et répandu des centaines de millions de litres de brut dans le golfe du Mexique jusqu’à la fermeture du puits quatre mois plus tard.

Il n’est pas encore établi que la proposition (d’un arrangement à l’amiable, ndlr) a été formellement faite à BP, ajoute le Wall Street Journal qui cite des sources proches des négociations.

Mardi, la compagnie britannique avait assuré qu’elle allait se battre vigoureusement lors du procès civil qui débute lundi.

BP s’est déjà engagée à payer plus de 4,5 milliards de dollars et a reconnu sa culpabilité dans la marée noire afin d’échapper aux poursuites pénales.

La compagnie a également accepté d’indemniser à hauteur de 7,8 milliards de dollars des dizaines de milliers de plaignants privés affectés par la catastrophe écologique, la plus grave dans l’histoire des Etats-Unis.

Elle avait par ailleurs déjà versé plus de 6 milliards de dollars à quelque 220.000 plaignants qui avaient choisi d’être indemnisés dans le cadre d’une procédure d’urgence.

Les travaux de nettoyage de la marée noire lui ont également coûté 13,6 milliards de dollars.

Source: Agence de presse via Romandie

4 commentaires

  • jul

    Bah ouiiiiiiiiiii ,verse des sous on arrête les poursuites en échange on veut le pétrole

  • Le Gaulois libre

    Oncle Sam : vous reconnaissez qu’avec votre plateforme Deepwater vous avez foutu un sacré merdier dans l’environnement ?

    BP : Oui, mais c’était sans le faire exprès camarades dirigeants, et lorsque vous nous avez donné l’autorisation d’exploitation, grassement rémunérée officiellement et par moult pots-de-vin, vous connaissiez les risques…

    Oncle Sam : Certes, mais nous nous étions contentés de vos affirmations que vous contrôliez parfaitement tous les risques…

    BP : Qui aurait pu prévoir une fuite pareille… Regardez même à Fukushima la nature à dépassée les prévisions de vos vendeurs de centrales nucléaires…

    Oncle Sam : à propos, est-ce que cette fuite d’hydrocarbure est bel et bien colmatée ?

    BP : Heuuu, comment ça,nous ne comprenons pas la question ?

    Oncle Sam : elle est pourtant claire, y a-t-il toujours des écoulements d’hydrocarbure au fond le l’océan, là ou vous avez foré ?

    BP : bien que nous ne sommes pas en permanence à observer le fond de l’océan, nous ne croyons pas qu’il puisse y avoir d’autres fuites, ou alors ce serait à l’insu de notre plein gré…

    Oncle Sam : ouai ! On va encore se fier à votre affirmation, mais nous vous invitons à accepter sans discuter l’accord amiable de 16 milliards de dollars pour solde de tout compte…

    BP : sur le principe nous ne sommes pas contre, camarades, mais nous souhaiterions avoir en contrepartie de nouveaux droits d’exploitation sur de nouveaux secteurs, faut bien qu’on rentabilise ce type d’investissement…

    Oncle Sam : attention, les amis, faudrait pas nous prendre pour des perdreaux… Ok pour de nouveaux droits, mais les pots-de-vin et dessous table sont en sus des 16 milliards…

    BP : Ah vous êtes toujours aussi impitoyables en affaire. Va pour les pots-de-vin en plus, mais ne venez pas nous dire dans quelques mois que le puits Deepwater fuie toujours, d’accord ?

    Oncle Sam : OK, on dira que cela provient d’un phénomène géologique qui n’a rien à voir avec votre forage merdique, et c’est le contribuable qui paiera les frais de dépollution, affaire conclue !

    • Eagleeyes Eagleeyes

      Excellent de réalisme.

      Vous auriez pu ajouter :
      BP : Mais je ne suis pas le seul où le puits fuit, il y en a 27.000 abandonnés répartis dans le Golf du Mexique dont près des deux tiers fuient !!

      Difficile de nié la relation que pourrait avoir un phénomène géologique, l’endroit étant instable.