Le Coronacircus continue !

Terminus pour la démocratie. « Blocus, punus, prunus » (1) . Telle est la devise du flicus politicus en cas de non-respect des ordres de l’empereur Macron 1er.

Lundi 11 mai, déconfinement. Cette date restera dans les annales de la supercherie et de la restriction des libertés. Tout le circus politico-médiatique vous laisse croire que, enfin, vous allez pouvoir retrouver les joies de la liberté. Je vous laisse juge :

Inspection rapide des nouvelles règles : (2)
– Régions en zone rouge : collèges et parcs resteront fermés. L’accès aux transports en commun sera « réservé aux heures de pointe aux personnes détenant une attestation de leur employeur ou ayant un motif impérieux pour se déplacer ». – raison de santé, convocation de justice, accompagnement des enfants-

Ausweis, arbeit, schnell !

– Déplacement dans un rayon de 100 km à vol d’oiseau autour de son domicile. Encore une idée lumineuse à Castaner. Mais comment le flicus politicus va-t-il mesurer les 100 km à vol d’oiseau ? Mais avec Google Maps, bien sûr. Le circus flicus politicus sera aussi connecticus. Malheur à ceux qui ne sont pas équipés d’un mobile ou d’un ordinateur, car si la mesure Google donne 101 km, ce sera la prune.

À l’intérieur de votre département, la règle des 100 km ne s’applique pas. Grand gagnant : les Girondins. Grand perdant : les Terrifortains – habitants du Territoire de Belfort –

Comme les radiations de Tchernobyl, la propagation du virus doit s’arrêter à 100 km à vol d’oiseau. À 101 km, paf, contaminé et verbalisé. Ce sera le boulot du cruchot. Attention aux abords des plages. Ayez toujours sur vous une facture ou un chéquier prouvant où vous habitez.

Ausweis, arbeit, schnell !

– Vous voulez vous marier ? Excellente idée et félicitations. Profitez-en, car la sauterie sera limitée à 10 personnes. Budget économique, ambiance restrictive.

– Vous enterrez le grand-père ? Hommage restreint. 20 personnes seulement. Mal aimé, bonne pioche. Respecté par beaucoup, mauvais timing.

– En EHPAD, rien de changé. Retranchés dans leurs blockhaus, les seniors meurent doucement. Les visites seront organisées avec la plus prudence.

– Les plages. « Il sentait bon le sable chaud, mon légionnaire » chantait Edith Piaf… Sentir le sable chaud n’est pas pour demain. Castaner, le politicien délétère, a décidé que la règle générale, c’est la fermeture. Au cas où nous contaminerions les poissons et les coquillages…

Ausweis, arbeit, schnell.

– Bars, restaurants, cinémas, hôtels, grands musées, plages, théâtres, salles de concert, fermés. Décision le 2 juin.

En attendant, encore et toujours, Ausweis, arbeit, schnell.

Tracking, bracelet électronique connecté (3), application Stop Covid (4) , médecins obligés de vous ficher si vous êtes testés positifs – contact Covid – (5), tout ça sent très mauvais. (6)

Ausweis, arbeit, schnell. Et de temps en temps, une « petite » guerre, histoire de diminuer la population. Bienvenu dans Hunger Games, histoire prémonitoire de notre lendemain.

Il est encore temps de dire non. Mais attention, ça devient vraiment urgent.
Claude Janvier
(1) Punus = puni. Prunus = prune. Argot d’amende.
(2) https://urlz.fr/cDay
(3) https://urlz.fr/cDaA
(4) https://urlz.fr/cDaD
(5) https://urlz.fr/cDaE
(6) https://urlz.fr/cDaG

**La Tribune Libre est l’espace de libre expression des abonnés des ME. Son contenu n’engage pas le site des ME.**

12 commentaires

  • Avatar DTC

    Simple et concis (tiens ça me rappelle un bon vieux titre de rap).
    Il est temps de dire NON, oui.

    Alors commençons par le masque. Non au masque obligatoire. Car sinon après ça sera tout un tas d’autres choses obligatoires.

    Je propose depuis quelques jours de lancer une OPERATION NEZ ROUGE (rien à voir avec la vinasse). Mettre un nez de clown pour détendre l’atmosphère et faire réfléchir sans paroles.

  • Avatar Clara

    Je pense que ce que nous devons faire dès maintenant, c’est convaincre un maximum de personnes autour de nous de refuser l’application stop-covid ou le bracelet électronique, en leur expliquant que si on est testé positif, on est assez grand pour se rappeler qui on a approché les jours précedents. Et de toute façon, le test de dépistage n’est pas très fiable, selon plusieurs sources.

  • Avatar beserker

    « Malheur à ceux qui ne sont pas équipés d’un mobile ou d’un ordinateur, car si la mesure Google donne 101 km, ce sera la prune. »
    Bon vous allez me dire que nous ne sommes pas à une incohérence près, mais je me demande quelle est la légalité de la chose vu qu’il n’y a pas d’appareil homologué pour mesurer cette distance.

    • Avatar Claude Janvier

      @beserker : Certainement illégal, car c’est un décret. Tous comme l’attestation dérogatoire. C’était un décret, et un décret n’a pas force de loi. Quelques personnes ont refusées de signer le PV en argumentant sur ce fait et du coup, pas de PV.

  • Avatar CryptoKrom

    Scientifiquement…
    A « Vol d’oiseaux » , il est probable que le pays a été quadrillé par case de 100 km dans l’ordinateur d’un scientifique, afin d’y observer les éventuels « cluster » naissants…

    Bah, comme des vaches dans un parc entourées de clotures électrifiées.

    Si on atteint la cloture, là oui, c’est la grosse prune.

  • Avatar houm

    « Il est incroyable de voir comme le peuple, dès qu’il est assujetti, tombe soudain dans un si profond oubli de sa liberté qu’il lui est impossible de se réveiller pour la reconquérir
    : il sert si bien, et si volontiers, qu’on dirait à le voir qu’il n’a pas seulement perdu sa liberté mais bien gagné sa servitude  »

    La Boétie, Discours de la servitude volontaire, 1576

  • Avatar Lna

    Dans la ville où j’habite aujourd’hui, peu de gens sont intéressés par cette appli mais les amis que j’ai gardés de mon ancienne vie à Paris ne comprennent absolument pas que je leur déconseille de télécharger cette « chose » même avec les articles de la quadrature du net à l’appui ou autres articles. Ils baignent tellement dans une forme de psychose collective (les transports en commun, les digicodes, les poignées de porte, la promiscuité dans les rues, etc) qu’ils sont prêts s’en servir sans penser aux conséquences potentielles ultérieures.

    • Avatar mianne

      Mon vieil ordi connecté, mon téléphone fixe et son répondeur me suffisent , même si toute ma famille est à plusieurs centaines de kilomètres, car cela me permet de communiquer le soir . Pour tous mes amis qui ont des téléphones mobiles et même des smartphones, le téléphone mobile semble être surtout une nuisance qui les dérange à tout moment . Ils râlent mais ils n’osent pas résilier leur abonnement . D’après votre article, ce téléphone mobile ou smartphone serait donc devenu en plus un moyen de tracer les déplacements des gens . Il faut donc se séparer de ce mouchard qui transforme nos ados en zombies que l’on voit traverser les rues imprudemment, le nez collé à leurs écrans, et qui ne s’intéressent à rien d’autre .
      J’ai éclaté de rire quand j’ai vu au bas de ma feuille de déclaration de revenus le minuscule carré noir « à scanner sur son smartphone » , comme si tout le monde avait un smartphone . Il suffit de résilier son abonnement de téléphone portable ou de smartphone pour redevenir libre dans ses déplacements comme avant, faire des économies, et faire échec à Big Brother .