Sois confiné et tais-toi !

Confinement en mode planétaire. Obligatoire et absolu. Bienvenu dans le gouvernement mondialiste du 21e siècle. Consensus international sur le confinement, sur fond de pénurie de masques, de gels, d’appareils respiratoires, de matériel de base, d’une économie au ras des pâquerettes, et du lavage de cerveau médiatico/politique.

L’empire contre-attaque. Non désolé, ce n’est pas l’excellent film de Georges Lucas. Mais plutôt les mondialistes qui ont décidé de mettre le turbo pour mettre en place leur hégémonie. Trop de nations, trop de souverainistes, de nationalistes, de populistes et de gueux. Trop d’électrons libres. Pas assez ordonné tout ça.

Avant de développer le sujet, une mise au point s’impose. Depuis quelque temps, on voit fleurir deci, delà, des articles vantant le fait qu’un bon nombre de gens ne veulent plus de la mondialisation, avec des remarques du genre « Est-ce que la mondialisation va survivre après le coronavirus ? »

Ne confondons pas « le gouvernement mondial », et le commerce international appelé à tort mondialisation. Le flou entretenu tend à induire en erreur et à rendre confus. De la pure propagande déguisée et diffusée par les vrais mondialistes.
Car en effet, si peut être la mondialisation – le commerce international – ne survit pas au coronavirus, ce qui reste à prouver, les gens vont oublier le vrai cauchemar oeuvrant dans l’ombre qui est le gouvernement mondial.

Pour clarifier, le leitmotiv principal des mondialistes est une planète entièrement régie par un seul gouvernement. Si les nations n’existent plus, les guerres non plus. Dans l’absolu, ça peut sembler humaniste. Mais pour ça, il faudrait que le gouvernement mondial soit composé de gens éclairés et altruistes. Et là, patatras. Quand j’étudie les buts et objectifs de la famille Rockfeller, de George Soros et de quelques banquiers, puis que je jette un oeil à leurs portraits, j’en ai presque la chair de poule. Au secours. Je n’ai pas envie de les inviter à dîner…

Cette supercherie de mondialisme humanitaire mise en évidence démontre qu’ils poussent et pousseront toujours pour accroître leur puissance. Ils veulent l’asseoir en organisant une troisième guerre mondiale. Mais comment le faire sans bombarder toute la planète ? En effet, la destruction totale de la terre par quelques bombes nucléaires semble passée de mode. Et puis ça fait désordre. Tous ces décombres, ces morts, ces ruines. Inexploitable tout ça. Comment vivre dans un tel décor ? Quel intérêt pour les ultras riches mondialistes de festoyer au milieu de cette dévastation ? Rendez-vous compte braves gens ! Pas de domestiques, pas de cuisiniers personnels, personne pour tailler les haies, ni pour nettoyer les restes de leurs fastes quotidiens. Impossible à imaginer. Que la guerre se fasse dans des pays non-alignés, c’est loin et puis ça fait fonctionner les usines d’armement. Les pays « civilisés » méritent mieux, quand même…

Le 18 octobre 2019 a eu lieu l’exercice fictif de Pandémie intitulé « Event 201 ». C’était une simulation de haut niveau qui a eu lieu au Pierre, un hôtel de luxe de Manhattan à New York. Vous retrouverez la liste de participants dans le lien (1) en bas de page. Parmi les 16 participants, Ryan Morhard attire l’attention. Il est chef de la Sécurité sanitaire mondiale du Forum économique mondial, IGWELS*, et analyste juridique au centre de biosécurité de l’UPMC (centre médical de l’université de Pittsburgh). Ce qu’on appelle vulgairement une tronche. *IGWELS, et c’est là que ça commence à devenir intéressant, signifie en français – c’est un acronyme anglais – « Rassemblements informels des leaders économiques mondiaux ». Réunions fermées de très haut niveau, réservées aux premiers ministres, ministres des affaires étrangères et des finances et aux gouverneurs des banques centrales.

L’un des principaux objectifs de la simulation était d’illustrer l’affaiblissement des alliances internationales – et le potentiel des gouvernements en plein effondrement – dans le but de valoriser les partenariats public-privé. Ils ont aussi étudié comment remédier aux fausses informations allant contre les politiques gouvernementales, les messages à diffuser pour les employeurs/employés, et comment noyauter les réseaux sociaux.

Trente jours après cette « sauterie », le premier cas documenté du coronavirus COVID-19 est apparu en Chine. La suite, vous la connaissez. Le 11 mars 2020, l’OMS a déclaré la Pandémie mondiale, et depuis, toute la planète est partie en vrille confinatoire.

Une question se pose : pourquoi et comment en arrive-t-on à un consensus mondial concernant une épidémie, qui pour l’instant a fait 59 000 morts annoncés. – comptage inexact d’ailleurs, car bon nombre de décès ont été imputés au coronavirus, sans que beaucoup de patients aient été testés pour savoir si c’était bien ledit virus –

La grippe saisonnière tue chaque année entre 290 000 et 650 000 personnes dans le monde. (2)
Les activités planétaires ne s’arrêtent pas chaque année avec la grippe saisonnière. Heureusement d’ailleurs, car sinon tous les ans, nous aurions droit au confinement et au flicage. Mais alors, pourquoi tout ce tin-touin ? Parce que vous êtes les bienvenus dans un gouvernement sanitaire mondial. Vous êtes d’office membre du club. Profitez-en, l’adhésion est gratuite.

La troisième guerre mondiale est belle et bien en cours.

Analysons un peu plus loin. L’OMS est financée par les cotisations que chaque état membre verse. Mais aussi par de grands laboratoires pharmaceutiques et des fondations, dont la fondation Bill et Melinda Gates. – grand promoteur des OGM dans le monde -. (3)
Budget de l’OMS 2016 et 2017 : 4,4 milliards de dollars. 880 millions fournis par les 193 Etats membres que ces derniers financent via leurs fonds souverains. – fonds d’investissements détenus par les gouvernements –

C’est énormément d’argent. Rien que le fond souverain Norvégien approche les 1000 milliards d’euros. Oui, vous avez bien lu.

En parallèle des fonds souverains, il existe des :
– Fonds d’investissements. – Terme financier qui désigne une société financière dont l’objectif consiste à investir dans des sociétés sélectionnées pour leurs opportunités d’évolution
– Fonds de pension – Terme générique recouvrant les organismes gérant collectivement les retraites et l’épargne salariale.
– Fonds de gestions d’actifs – le plus gros : BlackRock (4) , 7 000 milliards de $ – Gestion de portefeuilles, gestion de capitaux confiés par des investisseurs. But : obtenir le meilleur rendement.

Tous ces fonds investissent dans des actions, des obligations et dans des fondations. BlackRock est par exemple l’actionnaire principal du CAC-40. Une partie de Total ou d’Airbus lui appartient. On commence à entrevoir que toute cette masse énorme d’argent fait la pluie et le beau temps sur cette planète. Tous ces fonds sont imbriqués les uns dans les autres, brassent des milliards de dollars, et interviennent dans tous les marchés internationaux. Comment voulez-vous que des gouvernements soient indépendants ? Ils ne sont en fait, que des  » hommes de paille », grassement payés pour appliquer à la lettre les ordres qu’ils reçoivent d’en haut.

Les actionnaires de certains fonds ont décidés, via cette pandémie factice, la chute de l’économie mondiale en ordonnant un blocus virulent afin d’asseoir le gouvernement mondial. Bien calculé le coup du virus, car la bulle financière était sur le point d’exploser.

Mais si les actionnaires de ces fonds étaient vraiment humanistes et altruistes, ils ne nous auraient pas imposé un confinement imbécile en nous laissant nous débattre avec des enfants cloîtrés à la maison, en nous forçant à ne pas rendre visite à nos anciens dans les EHPAD, et en nous imposant une inflation des prix des denrées alimentaires de base. (5)

Si les actionnaires de ces fonds étaient vraiment humanistes et altruistes, ils n’auraient pas cassé l’économie, et ils n’auraient pas précipité encore plus de gens au chômage. Les chaussures André (6) ne déposeraient pas le bilan, et la myriade de petits commerçants, artisans, vignerons et agriculteurs ne seraient pas en train de se ronger d’inquiétude, quant à leur devenir.

Hong Kong (7) n’a pas ordonné un confinement strict. Leur économie n’a pas été ratatinée et leur nombre de morts, pour 7,5 millions d’habitants est de 4. En revanche, le port du masque est obligatoire à chaque sortie, et les contrôles de température et les tests sont omniprésents.

Ne pas bouger, ne pas sortir, montrer patte blanche. Nos gouvernements auraient pu aussi permettre à chacun de pouvoir porter un masque dans la rue, de tester les gens massivement, et de soigner ceux qui étaient contaminés. Mais non, ils sont aux ordres. Ce petit monde répugnant et abject de financiers sans scrupules n’est ni humaniste, ni altruiste. La clique des mondialistes est à vomir.

Les bras armés de ces fonds sont les organisations mondiales soudoyées depuis longtemps, ainsi que les gouvernements appuyés par leurs forces de police et militaire. Ce virus, peut-être fabriqué, pas pire que les précédents, est l’aubaine rêvée pour tout remettre à plat, s’enrichir au passage et aussi habituer un maximum de gens à adopter une forme d’esclavage des temps modernes. Et ça fonctionne, même au-delà de leurs espérances. Le futur proche s’annonce confinatoire. Vous êtes peut-être déjà résignés.

Cette planète est régie par une masse d’argent incalculable. Vertigineux ! Pendant que des gens crèvent de faim sur cette terre, des milliards et des milliards de dollars circulent et vont dans la poche de quelques-uns. Voilà le fond du problème. Le délirium imperial ne fait que commencer à moins qu’une majorité d’entre nous ne soit pas en accord.
Claude Janvier

Notes : 1) https://urlz.fr/cinh
2) C.News 18 mars 2020. La grippe saisonnière, est-elle plus dangereuse que le coronavirus
3) Le point 4 avril 2017. L’OMS dans les griffes des lobbyistes
4) BlackRock : Le Temps 30 mars 2020. Après cette crise, « le mode sera différent ». https://urlz.fr/cinl
5) https://urlz.fr/ckQu
6) L’OBS L’enseigne de chaussures André placée en redressement judiciaire à cause du coronavirus https://urlz.fr/cinr
7) https://urlz.fr/ciOV
Documents : https://urlz.fr/cio0 ; https://urlz.fr/cint ; https://urlz.fr/cinz ; https://urlz.fr/cinD ; https://urlz.fr/cinE ; https://urlz.fr/cinH ; https://urlz.fr/cinJ ; https://urlz.fr/cinK ; https://urlz.fr/cinO ; https://urlz.fr/cinT

**La Tribune Libre est l’espace de libre expression des abonnés des ME. Son contenu n’engage pas le site des ME.**

21 commentaires

  • Avatar FinRaziel

    A lire, un article qui confirme l’analyse de Claude et qui va même un peu plus loin.

    Ce qui va nous prouver qu’il(elle) ont raison est la mise en place de la vaccination.

    Tout ça ne se fera pas demain de mon point de vue. Ils ont le temps cela fait des décennies que le piège se met en place, ils ne sont pas à un ou deux ans près.. Il faut que le fruit soit bien à point pour qu’ils puissent le cueillir.
    Je vois que certains sur le net comptent sur des événements plus ou moins ésotériques pour sortir le monde de la fange actuelle.

    Arrêtons d’attendre un sauvetage venu de l’extérieur ! C’est infantile ! Au secours papa, maman !
    Nous sommes responsables de nous-mêmes.Prenons-nous tous en main organisons-nous en recréant une solidarité populaire qui a été démolie à coup de boutoir par un formatage incessant à l’égoisme et l’individualisme.

    Ce n’est pas trop mon style de pensée, mais je suis pragmatique : Retirez du liquide autant que vous pouvez et faites des provisions. Préparez vous à résister au chaos qui risque de s’amplifier.

    https://strategika.fr/2020/04/01/geop..

    (Inutile de lire tout l’article qui est très long. Le dernier tiers est moins intéressant.)

    Qui est Valérie Bugault ?
    Valérie Bugault est Docteur en droit, ancienne avocate fiscaliste, analyste de géopolitique juridique et économique.
    Un extrait de son dernier livre (Inutile de vous dire qu’elle n’a pas ses entrées dans le mainstream !)

    Comment l’idée de démocratie a-t-elle cédé le pas au chaos universel, fait de guerres économiques, de terrorisme, d’interventions militaires « préventives », de « révolutions colorées » etc. ? Derrière les apparences, qui sont les réels protagonistes de la géopolitique mondiale ? Les Gilets jaunes sont-ils une résurgence du rêve démocratique ne en Occident ? Catalyse juridique, institutionnelle, économique et monétaire faite dans le présent ouvrage, qui considère les évolutions historiques nationales et internationales, permet de saisir la réalité cachée du pouvoir actuel.
    Derrière le pouvoir politique apparent se profile, dans un jeu d’ombres et de lumières, le véritable pouvoir mondial. Les Etats sont majoritairement devenus des coquilles vides, dénués de toute légitimité politique, d’autonomie et de souveraineté. Depuis l’époque des grandes découvertes et de la fusion, par Oliver Cromwell, des puissances militaire et financière, le « fait politique » a progressivement, partout dans le monde, cédé la place au « fait économique ».
    Les actuelles « démocraties » ne représentent pas les intérêts des populations mais les intérêts de ceux qui financent les campagnes électorales et les « partis ». Ces donneurs d’ordre se cachent derrière les pantins politiques et l’anonymat des capitaux pour échapper à toute responsabilité. Les grands détenteurs de capitaux opèrent à partir de leur quartier général de la City et répartissent leurs forces dans les paradis fiscaux qui ont fleuri aux quatre coins du monde.
    Les allégeances actuelles fonctionnent sur le modèle de l’hommage-lige féodal, à la réserve près que ces liens de subordination sont occultes. Dans les coulisses, le véritable modèle de nos démocraties modernes est le fonctionnement des mafias. Les « banquiers-commerçants » ont construit leur puissance, au fil des siècles, par le contrôle des monnaies et des « lois ». D’origine anglo-saxonne, ce système a, sous couvert de « liberté », remplacé le modèle de droit continental traditionnel.
    Les banquiers ont élaboré un archétype mondial de société sans ordre moral via le droit des affaires. Ce « modèle affairiste » a phagocyté toutes les branches du droit — y compris les normes comptables —, les « sciences économiques », les systèmes monétaires, financiers et institutionnels, nationaux et internationaux. Ce vaste mouvement de prédation, commencé au XVIIIe siècle, a subi plusieurs accélérations sensibles pour finalement s’imposer dans le courant du XXe siècle.
    Peu à peu, le modèle impérial anglo-saxon génère, partout dans le monde, un glissement vers l’esclavagisme légal. Il ne reste plus aux banquiers-commerçants qu’à parfaire leur oeuvre en instituant officiellement un gouvernement mondial, que leurs partisans appellent d’ores et déjà « nouvel ordre mondial ». Toutefois, il existe des échappatoires au sombre destin promis par les banquiers. Outre ses analyses, le présent ouvrage propose des solutions juridiques, institutionnelles et monétaires permettant de sortir de la nasse civilisationnelle dans laquelle nous nous sommes collectivement enferrés.

    Désolée pour la longueur.
    Bon courage à tous !

  • Avatar eponine13

    « Le délirium imperial ne fait que commencer à moins qu’une majorité d’entre nous ne soit pas en accord. »
    Pour moi le problème est bien là. Quand je parle autour de moi très peu réfléchissent plus loin que « le gouvernement fait ce qu’il peut » et si j’évoque les libertés fondamentales qui sont foulées aux pieds on me répond que c’est momentané et pour le bien de tous !
    Quant au virus qui est arrivé au bon moment et aux statistiques officielles, ne serais-je pas un peu complotiste ?

    • Avatar mianne

      Ne pouvant lire le Journal Officiel au sujet du confinement et de la distribution de masques de protection , je ne sais à qui me fier pour des consignes , des menaces et des montants d’amendes astronomiques qui semblent changer chaque jour . Incohérence totale . Aujourd’hui, pour préserver ma santé mentale, j’éteins définitivement télé et radio jusqu’à ce que des passants m’annoncent la fin du confinement .

  • Avatar Leveilleur

    Les élites ont peur et cherchent à nous contrôler par la peur. Nous rabâcher toute la journée des chiffres qui ne s’appuient que sur des statistiques limités alors que l’on sait que la grippe saisonnière, la pollution de l’air ou la famine dans le monde tuent plus que ce virus, devrait nous faire réagir.

    Pourquoi alors cherchent-ils à nous faire peur ? Pour nous maintenir dans de basses vibrations et affaiblir notre système immunitaire et nous rabâcher que nous sommes en guerre contre un virus est bien sûr une métaphore.

    Ils sont en guerre contre les libertés et contre nous pour préserver le profit d’une minorité au détriment de tous les autres.

    Les élites ont peur car ils pressentent la fin pour eux et ils cherchent par tous les moyens à resserrer l’étau sur nous à dessin de contrôler ce qui leur échappe. Quelqu’un à dit un jour: Quand la lumière arrive, le mal se lève pour la contrer.

    Or le nouveau monde qui arrive ne peut plus vivre dans la peur et la soumission mais dans le courage et l’amour et c’est de ça dont les élites ont peur car un homme courageux ne se soumet pas et prend sa vie en main, car un homme dans l’amour à le soucie de partager et de l’équité.

    Les élites ne veulent pas ça car pour eux ce serait perdre leur acquis et leur statut, ils veulent nous faire croire qu’ils gèrent tout pour le bien commun et qu’ils sont utiles à nos vies cependant force et de constater qu’ils sont complètements incompétents et inutiles à nos vies.

    S’en est fini pour ces élites, ils ont perdu d’avance, ils n’ont plus le choix car plus ils chercheront à contrôler les peuples et plus il y aura rébellion et réveil des consciences, il est temps qu’ils l’acceptent et qu’ils changent de voie.

    • Avatar eponine13

      Tout à fait, mais y aura t-il vraiment rébellion ? Et s’il y en a la volonté, il faut aussi qu’elle soit le fait d’un nombre important de citoyens et ensuite comment l’organiser ?
      L’expression sur Internet est un exutoire mais cela reste virtuel et peut être aisément censuré.

      Et pour le concret, quand on voit la répression qui assène les coups les plus violents sur les contestataires de la bien pensance, elle a de quoi en effrayer plus d’un.

      Je suis peut être plutôt pessimiste mais hélas j’ai peur que la plupart préfère accepter petit à petit des contraintes inimaginables il y a peu, en se disant que, après tout, cela pourrait être pire.

      C’est la fable de la grenouille « Si l’on plonge subitement une grenouille dans de l’eau chaude, elle s’échappe d’un bond ; alors que si on la plonge dans l’eau froide et qu’on porte très progressivement l’eau à ébullition, la grenouille s’engourdit ou s’habitue à la température pour finir ébouillantée. »

      • Avatar Leveilleur

        Non je ne pense pas, à force de mettre des gens dans des cages, des confinements, des dictatures, en voulant nous laver le cerveau ça va finir par exploser car par définition le vivant à horreur des cages parce que son être profond aspire à la liberté.

        Plus il y aura contrôle et plus ça va bouillir, ça a déjà commencer et ça va finir par exploser vraiment. Plus ils chercheront à contrôler et plus ils perdront le contrôle.

  • Avatar KORNOG29

    Le 11 septembre etait non seulement un test …..pour declancher une guerre!!( regarder powell avec sa fiole)…(greenzone!!!ca vous parle?!?).. mais ca a aussi été un test grandeur nature……!!!!ce test a permis d’evaluer notre taux d’immobilisme de la société !!!…. face a une situation a priori abjecte!!!!…. et on a battu tous les reccords, ils nous en fallait plus!!!!!….😢.. …..et bien maintenant ils ont un etalon!!..
    un étalon de se qu’on peut encaisser sans se rebiffer, sans agir, en laissant faire jusqu’à plus!!!… mais il n’y aura pas de plus!!!… ils connaissent maintenant nos limites et s’y conformeront pour nous administrés ce qu’ils veulent !!..en toute quiétude sans dépasser les limites de nos réactions !!!!!

    • Avatar KORNOG29

      Ca passera en douceur et vous ne bougerez pas!!!!….

      • Avatar Nez

        Non depuis le 11 septembre, beaucoup de choses ont changé ….
        – L’information est moins pyramidale et plus horizontale que jamais, même s’ils ont des moyens de contrôle extraordinaires
        – La réaction aux mensonges n’a été que tardive voir sur re-open9-11
        « Epouvantails, autruches et perroquets – 10 ans de journalisme sur le 11-Septembre », et celui qui est tout seul contre tous, a tendance à ce taire. Aujourd’hui vous avez quelques médias alternatifs qui font parler d’autres personnes, et grâce à eux, nous voyons que l’ensemble des décisions du gouvernement au lieu d’être pour le peuple sont contre lui. Il y a toujours des personnes qui ne peuvent pas l’imaginer, mais justement les mensonges du 11 septembre ont laissé des traces qui font que quelques personnes ne « gobent pas tout ».
        – Pour les français, la période des grèves et des « gilets jaunes » même s’il n’y a pas eu de convergence a laissé des traces, et leur juste analyse (surtout celle des soignants) avant cette crise fait que le gouvernement n’a plus de légitimité dans les décisions qu’il prend pour faire semblant de nous « protéger ».

        Maintenant nous savons que c’est le prétexte du « virus » qui nous a mené à un « coup d’état de notre propre gouvernement », alors qu’il y avait d’autres solutions (voir les autres pays, et la différence d’analyses entre les médecins),
        La grande difficulté est de savoir ce qui fera basculer dans l’autre sens.
        Je ne sais pas par quel biais, comment, ni quand cela arrivera, mais je suis certain que cela se fera. Et je sais aussi qu’ils le savent. Ils savent aujourd’hui qu’ils perdront.
        La difficulté est de savoir quels dégâts, ils réussiront à faire avant.
        Le jusqu’au boutisme des nazis pendant la seconde guerre mondiale doit nous faire réfléchir (le siège de Leningrad, Oradour sur Glane, le ghetto de Varsovie …. ), pour ne pas y arriver deux solutions : ou ils sont arrêtés de nuire par d’autres, ou eux-même dans un retour à leur humanité sont pris de remords.
        La deuxième est ce que tous espèrent (dans tous les procès ce que désire entendre les victimes c’est l’aveu et le repentir des bourreaux) mais ne semble pas très réaliste …
        Mais peut-être ce sera un mixte entre les deux, car de par notre culture chrétienne, nous croyons toujours en l’humain (le bon larron) et tout ne finit pas par la Croix !
        Le fait que nous vivons ce confinement pendant le Carême et la Semaine Sainte est même pour les non-croyants un signe qui n’est pas anodin… comme l’était l’année dernière le feu de la toiture de Notre-Dame.
        Nous n’avons pas les clés pour comprendre et cela nous dépasse … à nous de faire ce que nous pensons être bien à l’endroit où nous sommes pour tous … « sans pour autant aller dans la gueule du loup ».

  • Avatar bob_tail

    Je ne sais pas si c’est souvent dit mais les articles de Claude sont un régal sur la forme et d’une pertinence rare sur le fond. Je rejoins l’analyse de cet article, c’est dans le mille plein centre.

    Ces gens ont montré par le passé à quel point ils étaient capables de faire basculer des sociétés entières dans la folie, et je ne rejoins pas l’optimisme de Leveilleur ci-dessus.

    Mao a été une création Rockefeller :
    « Peu importe le prix de la Révolution Chinoise, elle a réussie de façon évidente; non seulement en produisant une administration plus dévouée et efficace, mais aussi en stimulant un moral élevé et une communauté d’ambitions. L’expérience sociale menée en Chine sous la direction du Président Mao est l’une des plus importante et des plus réussie de l’histoire humaine. »
    – David Rockefeller, commentant sur Mao Tse-tung, cité dans le New York Times du 8 octobre 1973

    Ah bon ? Combien de morts déjà ?

    Et pour qui connait le travail d’Antony Sutton, notamment les 3 ouvrages suivants :
    Wall Street et la Révolution bolchevique
    Wall Street et l’ascension de Hitler
    Le Pouvoir Secret Américain : l’Ordre de Skulls and Bones (qu’il considérait comme son chef d’oeuvre, et qui vaut plus que le coup en effet).

    Sutton y donne la clé de compréhension des félicitations surprenantes de prime abord de Rockefeller à Mao.
    La citation de Rockefeller est l’illustration de la dialectique hégélienne qui sous tend leurs actions : créer la thèse et l’antithèse (capitalisme vs communisme ici) et les faire s’affronter pour aboutir à la synthèse, c’est à dire ce qu’il y a de commun entre ces opposés. Dans notre cas, on a ‘prolétaires du monde entier unissez vous’ vs la globalisation capitaliste sans frontière, ça nous donne une synthèse… mondialiste, puisque tout le monde est d’accord là dessus… On y est.

    Combien de morts à nouveau ?

    Il ne faudrait surtout pas les sous estimer ces « zélites » lorsqu’elles veulent changer de paradigme, elles ont toujours réussi jusque là, malgré les avertissements des gens éclairés et bons de chacune de ces périodes.
    Courage.

  • Avatar criminalita

    Tenez juste une discussion à laquelle je rajoute que notre gouvernement a cherché une contamination max. pour créer un événement de panique dans les hôpitaux et ainsi nous faire croire que des quantités de morts sont dûs au virus.
    https://youtu.be/PL-49LSFKhw

  • Raler, mais comme toujours chacun devant son écran.
    (Bien sur si c’était derriere cela voudrait dire que le capot arriere est demonté et que vous etes en train de le dépanner).

    Mais essayer de vous regrouper par région pour agir ensemble ne vous vient pas a l’esprit?

    • Avatar Nez

      A quoi servent les mesures de confinement qui sont de plus en plus restrictives … et les exemples donnés de contraventions les plus absurdes les unes que les autres : à paralyser les personnes, d’autant plus qu’ils maîtrisent les réseaux sociaux.
      Pourquoi ne pas pouvoir aller en forêt, ne pas courir de 8h à 19h, ne pas aller à plus d’un km de votre lieu de résidence, vouloir que tout soit progressivement fait via votre smartphone, si ce n’est pour restreindre ou maîtriser les regroupements… ils n’arrivent même plus à le justifier par une mesure sanitaire !
      Nous vivons une relation victime/bourreau perverse : plus vous obéissez, plus votre bourreau vous dit que ce que vous faites est bien mais pas assez à son gout … donc il vous punira encore !
      Nous devons casser la logique, mais ce n’est pas si simple, si vous ne pouvez vous adresser à personne ou si vous savez que votre bourreau vous surveille. Ce n’est pas devant un ordinateur que cela se résout, c’est dans la réalité. Mais l’ordinateur permet parfois de réfléchir, d’avoir l’avis d’autres …. et un jour la faille sera trouvée… La victime ne sait ni le moment, ni l’heure. Lorsqu’elle a compris, et s’est libérée de cette emprise dans sa tête, elle sait simplement qu’il faut attendre « le bon moment ».

      • Avatar predateur

        parce que quand on a la chance de ne pas être malade et que l on a rien à foutre de sa journée ,on est surement prés à prendre tous les risques inutilement ,comme les gus qui vont faire de la planche à voile les jours de tempête ou du hors piste quand les risques d avalanche sont importants …..ça n arrive qu aux autres et pi le covid 19 c est du pipeau ,l on dit sur face de book et sur les moutons de bergerie ….des commentaires qui proviennent de gars planqués toutes la journée derrière un ordinateur ,à refaire le monde ….et qui envoient manman faire les courses une fois par semaine ,parce que eux mêmes z ont la trouille de rentrer dans un magasin ….
        le confinement c est super on peut circuler tranquillement sur les routes ,et il n y a plus d appels téléphoniques pour vous proposer de l isolement de logement ,ou une promo sur un truc que l on a pas besoin ,faudrait que ça continu jusqu en septembre ,ça éviterait que l on voit débarquer les bobos de vacanciers …..https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif …..