Conditions météorologiques extrêmes : par SOTT

Carrément « flippant » de voir le déchaînement des éléments. Les phénomènes météorologiques extrêmes se produisent avec une inquiétante régularité, quel que soit le continent. Nous sommes impuissants devant la furie de Dame Nature. Les vidéos pour les mois précédents sont ICI. Dévastateurs ces évènements, avec des morts et des milliards de dégâts. Partagez ! Volti

******

Source SOTT relayé par Aphadolie

Traduction rapprochée :

Mars 2019 a été un autre mois d’importants phénomènes météorologiques extrêmes, avec des inondations, des tempêtes de grêle, des chutes de neige et des incendies record – sur tous les continents, quelle que soit la saison.

Alors que les médias insistent sur l’affirmation pseudo-scientifique selon laquelle le changement climatique est dû à l’homme et dont les effets ne devraient concerner que les générations futures, le climat est en train de changer – et, en plus d’atténuer certains de ses effets, les gouvernements ne peuvent rien, pour empêcher ce changement de se produire.

Parmi les « événements marquants » de mars, il y a eu des inondations catastrophiques dans le Midwest américain après qu’un « ouragan d’hiver » a inondé une grande partie des États-Unis de neige et de pluie. Le Nebraska a été particulièrement touché, les deux tiers de l’État devenant une mer intérieure. Pour l’un des multiples cyclones puissants qui se sont produits dans l’hémisphère sud le mois dernier, l’un d’entre eux a provoqué des inondations sans précédent dans le sud-est de l’Afrique et fait 1 000 morts.

D’énormes tornades de poussière, « snownados » (tornade de neige), « thundersnow » déluges de grêle et de pluie se produisent maintenant avec une telle régularité qu’ils sont pratiquement « normaux ».

Il en va de même pour les événements spectaculaires de météorites.

Tout cela, et plus encore, dans le SOTT Earth Changes Summary de ce mois-ci…

Source SOTT via Aphadolie

Voir aussi :

Malaisie : Des chercheurs découvrent le plus grand arbre tropical au monde [Vidéos]

Malaisie | Massive Waterspout : Une immense trombe marine frôle la ville côtière de Penang [Vidéos]

USA | Floride : une étrange lumière tombe du ciel [Vidéos]

11 commentaires

  • bonne journée à tous

    enfin une bonne nouvelle

    pour que cette belle planète retrouve sa plénitude il est indispensable qu' »homosasapienssapiensdestructor disparaisse »…

  • Avatar GROS

    Pessimism porn.
    Encore.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    En l’an de grâce 1330 il a plu 6 mois durant dans ma région ! un tiers de la population est morte de faim car il n’y avait plus aucune récolte ni fourrage pour les animaux. Les gens étaient enterrés dans des fosses communes, impossible de donner une sépulture à chacun…

    Et l’on parle de dérèglement climatique maintenant ? on accuse tout le monde d’en être la cause ?
    A mon avis il n’y a rien de nouveau, mais l’homme moderne veut aussi contrôler les éléments du haut de son orgueil insensé, ils lui résistent et ça l’énerve. Pauvre humanité incapable d’un peu d’humilité https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

    • Avatar Leveilleur

      Bonjour Graine de piaf, je ne pense pas que les humains soient innocents de ce qu’il se passe dans le monde nous sommes tous lié à ce qui vit et tout n’est que vibrations et énergies cependant nous avons oublié que l’énergie psychique agie aussi tout autour de nous et à travers les éléments.

      Il faut savoir qu’une surcharge d’énergie négative ou immorale crée une sorte de court-circuit qui « explose » quelque part dans le monde.

      Les peurs et les pensées négatives produisent des ouragans. Les débordements émotionnels engendrent des inondations et des tsunamis. Les colères provoquent des tremblements de terre et des incendies.

      Dans les prophéties de Stalking Wolf il parle d’un ciel rouge en disant que la couleur était celle de l’homme, et non de la nature, ici il nous livre un indice important : « La couleur était celle de l’homme ! ».

      Symboliquement, est-ce que le rouge de l’homme masquant le bleu du ciel ne fait pas penser à de la colère !? La colère de subir un mode de vie imposé par une société immorale ? La colère envers le monde spirituel (le ciel bleu) issue d’une vision matérialiste et athée de la vie ?

      Il finit en disant: « Ce sont les enfants de la Terre qui apporteront un nouvel espoir à la nouvelle société, vivant plus proche de la Terre et de l’Esprit. »

      Pour être « enfants de la Terre », il faut déjà considérer la Nature comme une Mère, comme un être vivant ayant besoin de soins physiques et spirituels. Tel est l’essence du message de Stalking Wolf qui nous renvoi à notre responsabilité…

      Stalking Wolf nous invite donc à ne pas fuir la société, mais à la transformer par un mode de vie plus respectueux de la Nature et de l’être humain. Il nous offre aussi ses visions afin de nous aider à peser la gravité de la situation et avoir un aperçu des conséquences, si rien n’est fait pour sauver Natura !

      • Avatar sephiros

        je suis parti sur ce genre de chose l’autre fois aussi en disant que l’on peu influencer aussi les planètes

        d’ailleurs pour te rejoindre il me semble avoir déjà lu un article qui disait que quand il y a un grand nombre de personne à subir une chose en même temps on peu faire un relever important avec un appareil ( genre appareil pour séisme )

      • Lilith Lilith

        La prophétie des Andes; les 11 révélations pour accéder a un monde plus juste et en harmonie, ce livre parle également de la pensée positive et de son influence sur les éléments.

        http://www.lespasseurs.com/La_Prophetie_des_Andes.htm

  • Leveilleur, je ne peux qu’être d’accord avec toi. On oublie trop souvent cette réalité.

    je pense qu’il y a Nibiru en approche et qu’on n’a pas fini avec ces problèmes, en plus de ce que nous créons nous-mêmes.

    Je crois vraiment que nous pouvons ressentir de la gratitude pour ce que nous vivons ici, dans ce pays et même autour de nous. Car malgré tout, nous sommes quand même bien préservés, au moins sur ce plan-là. Et cela permettra d’envoyer des ondes positives à l’Univers, histoire de compenser un peu du négatif ambiant.

  • Avatar Nad

    Telles les « poupées russes » il y a plusieurs raisons qui se sont empilées les unes sur les autres pour causer ces perturbations , si bien que tout le monde à un peu raison !
    vous avez le choix :
    * le minimum solaire … nous n’y pouvons rien !
    * la (les) pollution … nous n’y avons chacun qu’un petit peu accès !
    * les formes pensées … idem !
    * les modifications volontaires du climat par certains états … qui se perturbent les uns les autres avec des rattrapages incontrôlables !
    * Notre croyance dans la thèse des microbes et virus selon monsieur Pasteur qui à entraîné l’agriculture mondiale dans une course sans fin (sic) à la production de mort !
    * L’objectif affiché de réduire drastiquement la population mondiale « par tous les moyens possibles » !… C’est en cours

    Alors choisir contre quoi lutter ?
    Relativement facile … NON ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • Avatar Pimpin

    La désinformation climatique continue !
    En réalité :
    L’état du climat mondial en 2018 : le rapport du GWPF (Global Warming Policy Foundation)
    https://www.climato-realistes.fr/etat-du-climat-en-2018-rapport-gwpf/

    « 10. Depuis 1970, les valeurs de l’énergie cyclonique accumulée (ACE) par les tempêtes tropicales et les ouragans ont affiché d’importantes variations d’une année à l’autre, mais globalement on n’observe aucune tendance générale à la baisse ou à la hausse de l’activité cyclonique. Il en va de même pour le nombre d’ouragans qui ont touché terre aux États-Unis, ceux-ci étant répertoriés depuis 1851. »
    (…)
    Tempêtes et ouragans
    Les données les plus récentes (2017) sur l’énergie cyclonique accumulée par les tempêtes tropicales et les ouragans dans le monde (ACE) se situent bien dans la plage des valeurs observées depuis 1970. En fait, la série de données ACE affiche une tendance variable dans le temps, mais sans tendance claire vers une hausse ou une baisse de l’activité cyclonique. Une série de données ACE plus longue disponible pour le bassin atlantique (depuis 1850) suggère toutefois un rythme naturel d’environ 60 ans pour énergie cyclonique accumulée par les tempêtes tropicales et les ouragans mondiaux. En outre, les données modernes sur le nombre d’ouragans ayant « atterri » les côtes des États-Unis restent dans la moyenne de toute la période d’observation (1851-2017).