Les hypermarchés E.Leclerc se lancent dans l’occasion…

Hum ! Charles, je ne suis pas sûre que ce soit une bonne idée et suis de l’avis de vos commentateurs. Leclerc n’est pas altruiste, il doit y avoir anguille sous roche. Sûrement même, une compétition concurrentielle avec « le bon coin » et Amazon. Surtout que ça existe déjà depuis longtemps de donner vie en seconde main, à des objets. Emmaüs en est un exemple, plus tous les autres « cash » ou troc de L’Isle. Et pourquoi les Leclerc se lancent-ils dans l’occasion ? Leurs clients n’achèteraient plus du neuf chez eux, quelle est cette stratégie paradoxale ? Tenter de s’octroyer le monopole en effaçant les concurrents ? Et vous lecteurs, quel est votre avis, bonne ou mauvaise idée ?  Partagez.. Volti

***************

Auteur Charles Sannat pour Insolentiae

« Le Centre E.Leclerc de la Roques-sur-Garonne près de Toulouse, qui avait été le premier hypermarché de l’enseigne à avoir testé le concept du drive, lance une nouvelle expérience sur la vente des objets d’occasion.
Pour répondre à des besoins de pouvoir d’achat des consommateurs, les centres E.Leclerc veulent se développer sur le marché de la seconde main.
C’est une grande première dans la grande distribution. Les hypermarchés E.Leclerc veulent s’attaquer au marché des biens de consommation d’occasion. Un premier magasin à Roques-sur-Garonne près de Toulouse est en train de mener une expérience grandeur nature. Depuis quelques jours, les particuliers peuvent venir céder des objets de seconde main dans l’enseigne qui s’est dotée d’une base de données pour estimer le prix de près de trois millions d’objets. »

L’idée est excellente, et le succès devrait être au rendez-vous, le marché de l’occasion est en plein essor soit pour des raisons purement économiques, soit pour des raisons de conviction et d’engagement pour une consommation plus raisonnée.

Avec mon épouse, nous essayons à chaque fois que possible d’acheter d’occasion parce que cela donne une seconde vie à des objets, et que cela réduit notre empreinte environnementale de façon aisée. Enfin, l’aspect financier et les économies réalisées ne sont pas négligeables.

Par rapport à un site comme Le Bon Coin, les centres Leclerc regroupent tous les services en un seul endroit et c’est de cette façon-là qu’ils pourront aussi concurrencer le e-commerce et le leader mondial Amazon.

Ce qui est fascinant, c’est que les centres Leclerc sont tenus par des « familles » et qu’il s’agit de patrons indépendants. C’est pour le moment ce modèle qui semble le plus adapté.

Je trouve la stratégie très bonne, vraiment. Dommage qu’il n’y ait pas d’actions Leclerc à la Bourse de Paris ! En fait non, ce n’est pas dommage, c’est parce que Leclerc n’est pas coté en Bourse que cela fonctionne… Un peu comme le groupe Auchan !

Charles SANNAT pour Insolentiae

Source Le Parisien ici

Voir aussi:

 

 

33 commentaires

  • fabienne

    Je trouve que ce n’est pas une mauvaise idée. Les commentaires du Parisien critiquent la rémunération en bons d’achats. Pourquoi pas ? Cela permet d’acheter à manger chez Leclerc, évidemment, mais l’enseigne n’est pas philanthrope. Il y a un interet : c’est un produit d’appel, c’est tout, mais ça peut être gagnant/gagnant.
    Quand je vois la clientèle du Leclerc de chez moi qui n’a pas l’air bien aisée, je me dis que il y aura des gens intéressés pour acheter de la seconde main.
    Surtout que le bon coin étant tellement saturé d’annonces qu’on a du mal à être vu.

  • Claude Janvier

    Désolé de ne pas partager l’enthousiasme de Charles Sannat. Les hypermarchés ne savent plus quoi inventer pour draguer les clients potentiels. Après les voyages et le département croque morts, le marché de l’occasion. Mais derrière la façade altruiste, il y a la face cachée. J’ai quelques fois discuté avec des caissières. Pas terrible leurs conditions. Quant au salaire, pas de quoi sauter au plafond.
    Un témoignage :
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/cinq-ans-au-leclerc-mon-temoignage-186473

  • predateur

    c est un concept qui existe déjà depuis longtemps , charles , chez nous les pauvreshttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
    brocante , salle de dépôt vente de mobiliers ,entre autre , magasin de vêtements d occasions (je dois en avoir sur le dos) de la marque parfois à 5/10 euros , souvent des lots qui proviennent d allemagne selon la gérante du magasin …….

  • engel

    Edouard a détruit le petit commerce, il en sera de même dans ce domaine.

    Le fric, encore du fric, toujours plus de fric, alors à quoi bon, puisque tout est bon.

    Vu que le chiffre entre en compte dans le PIB national, Edouard, t’as pensé au marché du sexe?

    Pauvre civilisation de c…!https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Même si cela cache quelque chose, mais quoi ? l’idée n’est pas mauvaise du tout, surtout si ce qui est vendu est garanti. Beaucoup de gens ne peuvent se payer des appareils neufs cela leur rendra service.

    • engel

      Mais oui, jamais l’idée n’est mauvaise, sinon cela ne fonctionnerait jamais!

      Mais au-delà des apparences, l’intelligence devrait nous rappeler que les expériences passées forment notre avenir.
      Et que seuls les sots et les lapins de six semaines peuvent encore se laisser prendre.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

      • Salut Engel, tu oublies juste un fait, pour être diplômé en France, il faut surtout appliquer, la compréhension n’est que secondaire et ne doit surtout pas prendre le pas sur l’application.
        Pour résumer, nul besoin d’intelligence.
        L’envie d’en remettre une couche à l’éducation canine me vient, mais je vais m’abstenir, le sujet n’étant pas ce truc infâme. ^^
        Bonne journée à toi. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

    • suzanna

      Ça ne cache rien, ça saute carrément aux yeux, après avoir détruit les petits commerces, la grande distribution veut tuer les ptites boutiques qui font dans l’occasion comme cash express et compagnie, ça me parait évident, pas vous ?

      perso qu’ils aillent au diable, j’achète aux particuliers, j’engraisse pas les milliardaires qui remplacent les hotesses de caisse par des machines pour faciliter ensuite les paiements électroniques, sans parler de l’esclavage au niveau drive.

      • Graine de piaf Graine de piaf

        Ah oui Suzanna ? tu connais des petites boutiques qui font dans l’occasion ? moi, aucune !
        Si cela peut aider ceux qui ont besoin de certains appareils et qui ne pourraient se les offrir : machine à laver par exemple, je suis à 100% pour.

        Ici, enfin à quand même 25 kms, Emmaüs vend à bas prix des appareils, mais ne donne aucune garantie quant à leur fonctionnement. Ils prennent et revendent mais n’y touchant pas – alors que la même organisation répare avant de reprendre, ailleurs – rien n’est sécurisé…

        • suzanna

          Comme je l’ai dis, j’achète aux particuliers, cash express par exemple c’est surtout l’hi-fi, tv, ordi, instruments etc… pour le gros mobilier et lave linge y’a les ventes entre particuliers, qui n’est pas passé par leboncoin avant de mettre le pied chez darty et de faire demi tour ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

          Les grandes surfaces veulent tout simplement s’accaparer ce marcher et je vous parie que le gouvernement fera tout ce qu’il faut pour leur faciliter la tâche, on verra sans doute revenir la taxe, ou la déclaration pour les ventes sur leboncoin, quand le gouvernement tente ce genre de chose et recule, il y revient toujours et pour de bon cette fois.

          http://www.troc.com
          https://www.paruvendu.fr

          • predateur

            le terrain de jeux des receleurs, du travail au noir,trés bonne mentalité ma p’tite dame
            sans oublié qu édouard a contribué à faire gagner du pouvoir d achat au prolétariat en limitant la hausse des denrées de bases ……parce que chez l épicier de quartier les prix sont souvent 50% plus chers

          • Voltigeur Voltigeur

            Tu compare ce qui n’est pas comparable, un « petit » épicier de quartier est OBLIGÉ de payer ses impôts et taxes. Les grandes surfaces, font du chantage à l’emploi, trop d’impôts ON LICENCIE, trop de facture EDF! ON LICENCIE!! Et « les tas » d’escrocs qui nous gouvernent se couchent et acceptent le deal…. Combien de milliard « en attente » d’encaissement pour les grandes surfaces ??
            Données 2014 Davantage taxée, la grande distribution riposte
            https://www.lesechos.fr/03/12/2014/lesechos.fr/0203985360208_davantage-taxee–la-grande-distribution-riposte.htm
            La grande distribution et le scandale des 418 milliards d’euros : l’affaire continue !
            Plus de 5 000 000 m2 de surface de vente exemptées d’autorisations grâce à la circulaire de 2008*, plus de 96 000 m2 de surfaces totalement illicites recensées dans la seule région Paca par l’Association En Toute Franchise, et plus de 418 milliards d’euros d’infractions non réclamés par le gouvernement. Nexus organise une conférence pour dénoncer cette gigantesque complicité d’État.
            https://resistanceinventerre.wordpress.com/2018/05/15/la-grande-distribution-et-le-scandale-des-418-milliards-deuros-laffaire-continue/

  • Je vote « sans opinion »… Bien sûr, si une enseigne se lance là-dedans, c’est qu’il y a quand même des sous à faire. C’est normal. Et si ça peut rendre service… Il faut voir à l’usage.
    D’un autre côté, il y a les échanges entre particuliers, les donations… Deux exemples:
    – dans mon village, la paroisse tient une salle où on peut venir chercher des vêtements, gratuitement.
    – La mairie va installer une « boite à livres » où là encore, chacun pourra venir déposer des livres et en chercher, gratuitement.
    Pour les appareils électroménagers, comme le dit GDP, s’ils sont réparés et garantis, c’est intéressant.
    Donc… à voir, ça vaut le coup de tenter l’expérience…

    • M.G. M.G.

      Sinon il y a la monnaie libre https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

      Des biens (neuf ou occasion) et des services s’échangent (se vendent) en Ğ1, une monnaie que chacun peut produire SANS TRAVAILLER, sans aller faire l’esclave 7h par jour toute sa vie pour engraisser une caste de profiteur. Donc ceux qui n’ont rien, ceux qui n’ont pas accès à l’euro, peuvent obtenir ce dont ils ont besoin, dans la limite de ce qui est proposé à ce jour, gratuitement par le biais de la monnaie libre (nourriture, vêtements, objets utiles, services …). Renseignez-vous et rejoignez-nous, toute une économie est en train de se mettre en place parallèlement à euroland, pour que chaque être humain ait enfin sa place dans un monde véritablement équitable. Une utopie est en train de devenir réalité, mais personne n’est obligé d’y croire …

      Faites vos choix, dans ce monde rien ne va plus … M.G.

      • @MG
        Salut, c’est faux.
        Tes propos avec majuscule restent fallacieux, pour vendre, il faut produire.
        C’est la base.
        Le principe est le même pour l’économie et le « PIB » d’un pays, ce n’est pourtant que du bon sens.
        En 2003, j’étais encore bien jeune, les gens disaient que le mondialisme (comprenez, hégémonie d’un groupe d’individus) ne passerait pas ( constatez le nombre de mc do), il y avait josé Bové, qui depuis est député européen… sifflote.
        Ceux qui produisent, sont pauvres, ceux qui bénéficient, restent riches.
        là je ne t’apprends rien, mais il serait opportun de retirer le mot « gratuit » (sans travailler).
        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
        L’esclavagisme est plus en adéquation avec tes termes. ^^

        • M.G. M.G.

          @Jadis. Pour bien comprendre ce que j’exprimais ne faut pas sortir Le terme « sans travailler » de sa phrase initiale : « une monnaie que chacun peut produire SANS TRAVAILLER ». Il s’agit bien de la création et donc de l’obtention de la monnaie libre qui ne nécessite pas de travailler puisqu’elle est coproduite automatiquement et équitablement chaque jour par ses membre, par opposition à l’obtention d’euros qui nous contraint à jouer les esclaves ou les mandiants pour en obtenir. La différence est colossale, mais pas toujours facile à appréhender au départ tellement nous sommes conditionnés par un système bien huilé. Il faut garder en tête que le principe de la monnaie libre par cocréation monétaire par chaque individu est aujourd’hui unique au monde. Il ne faut surtout pas assimiler la ML aux autres cryptomonnaies type BTC, ni même aux monnaies locales qui restent toutes invariablement adossées aux monnaies-dettes (Euro, Dollar, yen …). Si le système monétaire actuel venait à s’effondrer toutes les cryptos et monnaies locales disparaîtraient avec lui. La monnaie libre, elle, ne serait pas affectée.

          Ensuite, pour satisfaire les besoins de chacun, bien sûr qu’il faut produire des biens et proposer des services, sinon une monnaie, aussi libre soit-elle, n’aurait pas lieu d’être, mais il ne s’agit plus de « travail » dans les sens « esclavagisme », mais bien d’activités choisies dans une économie choisie, en l’occurrence celle de la ML. J’ajoute qu’il sera tout à fait possible pour une personne qui déciderait de ne pas participer à l’offre, donc de demeurer « oisive » un temps ou pourquoi pas toute sa vie, de se contenter de la part monétaire qu’elle coproduit (Dividende Universel) pour vivre.

          J’insiste sur le fait que la monnaie libre est encore toute jeune, sa masse monétaire grandit journellement et son économie (circulation de biens & services) n’en est qu’à ses balbutiements. Tout reste encore à créer et à développer en terme de B&S, la seule limite étant l’imagination des individus et plus particulièrement le sens qu’ils voudront bien donner au monde qu’ils sont en train de créer …

          M.G.

          • Salut MG,
            merci de ne pas interpréter mes propos, j’ai bien conscience de ton argumentaire.
            Chaque monnaie repose sur des biens à échanger…

            La monnaie libre repose sur le travail d’autrui, les imprimantes 3D ne servent que nos despotes.
            Merci pour ta réponse, mais tu sembles ne pas avoir conscience de ton argumentaire ci-dessus.
            De toi à moi, tout le monde s’en fout, mais faut-il ne pas tomber dans l’argumentaire monétaire, qui n’a plus de sens.

            Je vais résumer M.G, une monnaie n’est pas libre, par définition.
            Au plaisir.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

            il y avait (et encore) le troc… Tu le sais aussi.
            Tant qu’il y a de l’espoir.

          • M.G. M.G.

            Chaque monnaie repose sur des biens à échanger…

            Non, pas la monnaie libre qui n’est intrinsèquement qu’un outil facilitant les échanges et ne nécessitant pas de reposer sur une valeur tangible. Renseigne-toi un peu plus.

            La monnaie libre repose sur le travail d’autrui

            Certainement pas ! Encore une fois je te conseille d’approfondir tes connaissances sur ce sujet en lisant par exemple « la théorie relative de la monnaie » de Stéphane Laborde.

            A ce stade, je n’argumenterai pas plus puisque visiblement tu sais déjà tout … comme beaucoup ici. D’ailleurs, je vais finir par cesser définitivement de poster sur ce blog dont la plupart des commentaires et leurs auteurs respectifs pataugent inlassablement dans des certitudes qui les empêchent de se projeter au-delà de certains acquis qu’il serait parfois bénéfique de remettre en cause. L’éveil des consciences dont on nous rabat les oreilles, ce n’est certainement pas ici qu’il est le plus représenté …

            Bonne journée https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif
            M.G.

      • Graine de piaf Graine de piaf

        Mais oui M. G. mais cela n’existe pas ici ! d’ailleurs les personnes à qui j’en ai parlé comme ça en passant, ont ouvert des yeux ronds comme des saladiers à cette évocation. !

        • Voltigeur Voltigeur

          C’est comme pour Linky, il faut expliquer, détailler, passer l’info encore et encore, ce n’est pas facile et c’est un travail d’information rébarbatif car le concept est difficile à appréhender. Mais il y a des sites dédiés qui expliquent ça très bien :)

          • Salutations,
            @M.g, tu pourrais aussi répondre sans envoyer un pseudo libraire… Mais soit, je vais le lire, merci.
            Mais toi, avec l’avatar d’anarchie, tu as vraiment besoin de m’envoyer sur un livre!?
            Rappelez-vous des livres d’histoires…
            L’antinomie est légion.
            @ Voltigeur, pour expliquer, faut-il comprendre… l’anarchiste pro éducation canine…
            https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif

          • M.G. M.G.

            Désolé Jadis, j’ai omis de donner le lien vers le site de Stéphane Laborde, auteur de la TRM. Théorie Relative de la Monnaie (en bas de page tu trouveras les liens vers les formats PDF et EPUB). Tu peux télécharger et partager librement (GNU Public Licence V3)

            Je ne conseille pas la lecture de cet ouvrage par hasard. Les travaux de Stéphane Laborde sont précisément à l’origine de la première et unique monnaie libre à ce jour, celle dont je parle, la Ğ1 …

            M.G.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Sauf que, comme l’écrit Jadis, ici tout le monde s’en fout !

Laisser un commentaire