Ce Belge vit en autonomie complète dans les Pyrénées

L’histoire du jeune Julien, ce belge qui a émigré vers la France pour vivre en totale autonomie, risque d’inspirer les amoureux d’une vie libre.
Refusant les voix les plus pessimistes, il va tout quitter en 2013 pour tenter l’expérience de l’autogestion.
3 ans plus tard, il est allé plus loin qu’il ne l’aurait espéré.
En 2013, l’équipe d’Alors, on change, une émission belge qui se penche sur ces gens qui changent la société, avait rencontré Julien une première fois en juin 2013 : il venait d’avoir 31 ans, il avait quitté son travail à la fois passionnant et rémunérateur de consultant sportif de haut niveau pour s’exiler en France, dans un chalet perdu dans les Pyrénées.
Son objectif à l’époque : être 100% autonome tant au niveau énergétique qu’alimentaire, et avoir un impact environnemental proche de zéro.

Presque trois ans plus tard, que reste-t-il de ce projet
presque utopique ?

 

 

Lire la suite >>>

Lire la suite >>>

5 commentaires

  • Emy Emy

    mais non c’est pas une vie il fait froid il y a des ours, des loups, des caribous
    si tu es tout seul dans ton coin perdu des bandit viennent et ils t’agressent, les gens sont mauvais
    il faut du monde qui puisse te venir en aise si tu as des problèmes

    le truc seul dans sa cabane dans les bois perdu c’est une très mauvaise idée.

  • engel

    Une chose est sûr,. A 4 euros la gaufre, ce monsieur n’a pas tout délaissé de la société marchande. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • 300m2 pour un cheval ? lol mais oui bien sur …

    et il fait comment pour la baise et pour envoyer ses (futurs) enfants à l’école ?

    il a déboursé combien en tout ? parce que tout le monde n’a pas d’épargne sous la main, et si tout le monde fait comme lui, qui va payer les impôts pour les routes, les hôpitaux, etc ? il ne produit rien !

    je ne suis pas contre ces initiatives, mais il un coté attrape nilgaut quand même.