Piratage d’objets connectés : les hackers vont s’en donner à coeur joie

Le bonheur se situe-t-il dans la technologie? Oui, si on opte pour le négation des risques encourus, car chaque objet connecté est piratable, plus aucune limite, plus de frontière, chaque gadget pouvant vous trahir et vous trahir quant à vos habitudes.

C’est ouvertement la porte ouverte à l’invasion dans votre vie privée, sachant que pratiquement tout devient connecté, comme la maison, la télévision, la cigarette électronique ou le babyphone, mais pas que… Même le plus improbable devient connecté, comme les sex-toy avec option selfie, les niches, les biberons, les couches pour bébés, et même les bananes!!!

À croire que nous ne pouvons plus vivre sans de tels objets, alors qu’il y a 15 ans, nous vivions très bien sans, qu’est-ce qui a changé alors? La philosophie Apple s’est imposée: « Rendre indispensable des objets inutiles« .

Il n’y a pas à dire, les pirates (comme les services de renseignement style NSA) vont réellement pouvoir s’éclater dans un terrain d’une taille universelle…

Hacker

Demain, des milliards d’objets seront connectés au réseau. Autant de portes d’entrée pour les pirates. Pour l’instant, la sécurité est clairement défaillante.

Grosse rigolade fin août, à Lille, quand un florilège de grossièretés est apparu sur le panneau numérique à l’entrée d’un des parkings du centre-ville. Son instigateur, répondant au pseudo «I void warranties», n’a mis que deux semaines à ourdir son forfait.

 

Le temps, depuis son PC et avec 150 euros d’accessoires (antennes, scanner, émetteurs…), de bidouiller le fonctionnement dudit panneau, décrit en détail sur le site du fabricant. Dans ses tweets, le hacker ch’ti a soutenu qu’il voulait avant tout alerter la population sur la vulnérabilité des objets connectés.

 

 

Un jeu d’enfant

 

Un sacré risque. Car le nombre d’équipements de notre quotidien – automobiles, montres, compteurs électriques, systèmes antivol… – reliés au Web par des ondes radio (Wi-Fi, Bluetooth, notamment) est appelé à exploser : l’Internet des objets pourrait concerner 80 milliards d’objets d’ici 2020.

 

Mais ils sont encore mal protégés : pour s’y introduire, il suffit d’abord de récupérer les fréquences utilisées dans leurs échanges avec Internet. Reste ensuite à forcer un ou deux mots de passe ou clés. Un jeu d’enfant pour un informaticien expérimenté si le propriétaire n’a pas pris la peine de personnaliser l’accès au système par un code.

 

 

Objets connectés très exposés

 

Les enjeux sont énormes. S’ils ne prennent pas de précautions, les utilisateurs peuvent se faire voler quantité de données personnelles, comme celles figurant sur une montre connectée ou sur une carte de paiement sans contact, par exemple. Un bon hacker peut aussi prendre la main sur une caméra de sécurité ou un système d’alarme pour commettre un délit. Voire, quoique plus complexe, contrôler à distance une automobile.

 

 

Source et exemples expliqués sur Capital.fr

Moralité, si c’est connecté, c’est à éviter! Et ce n’est pas le Parti Socialiste qui pourra prétendre le contraire, ils se sont fait hacké leur site internet! On ne va pas les plaindre…

 

7 commentaires

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Effectivement ça craint leur tout connecté http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif
    …en fait si la folie du tout connecté se prend une Gr0sse Claque, ce n’est pas moi qui vais pleurer bien au contraire ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif
    …allez les fanas, il vous reste plus qu’à serrer les fesses maintenant ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Grand marabout Grand marabout

    http://lesmoutonsenrages.fr/forum/viewtopic.php?f=40&t=9459

    Aux yeux de tous

    Date de sortie 4 avril 2012 (1h 15min)
    De Cédric Jimenez
    Avec Mélanie Doutey, Olivier Barthelemy, Francis Renaud
    Genre :Thriller polar policier

    673 000 caméras de surveillance et des millions de webcams en France.
    Un hacker anonyme a piraté toutes les caméras de Paris et observe la ville à son insu.
    Petits délits et moments d’intimité volés, il voit tout.
    Jusqu’au jour où un attentat dévaste la gare d’Austerlitz.

    La police se met sur la piste d’un groupe satellite d’Al-Qaïda.
    Le hacker réussit, lui, à trouver les images de l’explosion et
    découvre que c’est un jeune couple qui a posé la bombe…

    A l’aide des caméras de la ville, il décide de traquer les coupables.

  • Lionel

    Parano ???
    On dirait « qu’ils » ont passé la vitesse supérieure, j’utilise Ubuntu et Firefox avec pare-feu et toutes les options de sécurité ( https, Ghostery, Adblock, Greasemonkey… ) et je me mets à avoir toutes sortes de problèmes d’intrusion, des pages qui tentent de s’ouvrir – qui y arrivent parfois -, des refus d’https, des difficultés d’accès sécurisé à mon mèl…

  • dereco

    Le pire va être les effets nocifs à long terme des ondes microondes qui nous inondent avec ces objets connectés !!
    Leur niveau est excessif, avec des effets qui vont nous rendre malades sans pouvoir nous en soustraire du tout, même sans objet connecté micro-onde du tout comme moi, et on commencera comme pour l’amiante, les pesticides, le Roundup, les bisphénols et nanophénols, les particules variées, diesel, foyers, à reconnaitre ces morts réels mais cachés, niés, que dans un siècle !!