L’anarchie, c’est l’ordre….

Pourquoi ne pas expliquer ce qu’est l’anarchie? A force de galvauder ce mot pour lui donner une connotation violente et désordonnée, on en oublie le fondement même de ce que représente l’anarchie, pour ceux qui s’en revendiquent. Pour rendre à ce mot tout son sens, le manifeste d’Anselme Bellegarrigue,  édité en 1850 nous explique sa définition de l’anarchie. A sa lecture, on pourra y reconnaître un certain bon sens, est ce irréalisable? Vos avis sont les bienvenus..

anarchie-a-priori-idees-recues-cliches-e1433456873116

Anselme Bellegarrigue

Manifeste de l’Anarchie

(L’anarchie, Journal de l’Ordre – n°1, Avril 1850)

Note

Anselme Bellegarrigue naquit à Toulouse entre 1820 et 1825 et mourut probablement en Amérique Centrale vers la fin du XIX siècle. Il fut un anarchiste individualiste. Il écrivit et publia entre octobre et décembre 1848 un pamphlet Au fait ! Au fait ! Interprétation de l’idée démocratique.

En 1850 il fît sortir deux numéros de l’Anarchie, Journal de l’Ordre. Dans le premier numéro parut le Manifeste de l’Anarchie qui est présenté ici.

Le Manifeste est une intervention passionnante contre la folie politique que, sous le nom de démocratie, prétend que nous cédions nos droits à la liberté et à l’autonomie à des représentants élus pour qu’ils fassent ce qu’ils veulent. Ce comportement, totalement insensé, devient tout à fait dangereux puisqu’il affecte tout le monde, même ceux qui ne participent pas à la charade des élections.

Bellegarrique présente ses idées avec une prose quelque fois un peu lourde mais toujours lucide et bien centré sur le problème. Un document à lire et sur lequel réfléchir.

Si je me préoccupais du sens communément attaché à certains mots, une erreur vulgaire ayant fait d’anarchie le synonyme de guerre civile, j’aurais horreur du titre que j’ai placé en tête de cette publication, car j’ai horreur de la guerre civile.

Je m’honore et je me flatte tout à la fois de n’avoir jamais fait partie d’un groupe de conspirateurs ni d’un bataillon révolutionnaire; je m’en honore et je m’en flatte, parce que cela me sert à établir, d’un côté, que j’ai été assez honnête pour ne pas duper le peuple, et, de l’autre, que j’ai été assez habile pour ne pas me laisser duper par les ambitieux. J’ai regardé passer, je ne dirai pas sans émotion, mais au moins puis-je dire avec le plus grand calme, les fanatiques et les charlatans, prenant en pitié les uns et méprisant souverainement les autres. Et quand, ayant dressé mon enthousiasme à ne bondir que dans l’étroite circonscription d’un syllogisme, j’ai voulu, après des luttes sanglantes, additionner la somme de bien-être que m’avait rapportée chaque cadavre, j’ai trouvé zéro au total; or, zéro c’est néant.

J’ai horreur du néant; j’ai donc horreur de la guerre civile.

Si j’ai écrit ANARCHIE sur le frontispice de ce journal, ce ne peut être, par conséquent, pour laisser à ce mot la signification que lui ont donné, fort à tort, ainsi que je l’expliquerais tout à l’heure, les sectes gouvernementalistes, mais pour lui restituer, tout au contraire, le droit étymologique que lui concèdent les démocraties.

L’anarchie est le néant des gouvernements. Les gouvernements, dont nous sommes les pupilles, n’ont naturellement trouvé rien de mieux à faire qu’à nous élever dans la crainte et l’horreur du principe de leur destruction. Mais comme, à son tour, les gouvernements sont le néant des individus ou du peuple, il est rationnel que le peuple, devenu clairvoyant à l’endroit des vérités essentielles, reporte sur son néant propre toute l’horreur qu’il avait d’abord ressentie pour le néant de ses instituteurs.

L’anarchie est un vieux mot, mais ce mot exprime pour nous une idée moderne, ou plutôt un intérêt moderne, car l’idée est la fille de l’intérêt. L’histoire a appelé anarchique l’état d’un peuple au sein duquel se trouvaient plusieurs gouvernements en compétition, mais autre chose est l’état d’un peuple qui, voulant être gouverné, manque de gouvernement précisément parce qu’il en a trop, et autre chose l’état d’un peuple qui, voulant se gouverner lui-même, manque de gouvernement précisément parce qu’il n’en veut plus. L’anarchie antique a été effectivement la guerre civile et, cela, non parce qu’elle exprimait l’absence, mais bien la pluralité des gouvernements, la compétition, la lutte des races gubernatives*. (*note V: gouvernementales)

La notion moderne de la vérité sociale absolue ou de la démocratie pure a ouvert toute une série de connaissances ou d’intérêts qui renversent radicalement les termes de l’équation traditionnelle. Ainsi, l’anarchie, qui au point de vue relatif ou monarchique signifie guerre civile, n’est rien de moins, en thèse absolue ou démocratique, que l’expression vraie de l’ordre social.

En effet :
Qui dit anarchie, dit négation du gouvernement;
Qui dit négation du gouvernement, dit affirmation du peuple;
Qui dit affirmation du peuple, dit liberté individuelle;
Qui dit liberté individuelle, dit souveraineté de chacun;
Qui dit souveraineté de chacun, dit égalité;
Qui dit égalité, dit solidarité ou fraternité;
Qui dit fraternité, dit ordre social;
Donc qui dit anarchie, dit ordre social.
Au contraire:
Qui dit gouvernement, dit négation du peuple;
Qui dit négation du peuple, dit affirmation de l’autorité politique;
Qui dit affirmation de l’autorité politique, dit dépendance individuelle;
Qui dit dépendance individuelle, dit suprématie de caste;
Qui dit suprématie de caste, dit inégalité;
Qui dit inégalité, dit antagonisme;
Qui dit antagonisme, dit guerre civile;
Donc qui dit gouvernement, dit guerre civile.

Je ne sais si ce que je viens de dire est ou nouveau, ou excentrique, ou effrayant. Je ne le sais ni ne m’occupe de le savoir.

Ce que je sais c’est que je puis mettre hardiment mes arguments en jeu contre toute la prose du gouvernementalisme blanc et rouge passé, présent et futur. La vérité est que, sur ce terrain, qui est celui d’un homme libre, étranger à l’ambition, ardent au travail, dédaigneux du commandement, rebelle à la soumission, je défis tous les arguments du fonctionnarisme, tous les logiciens de l’émargement et tous les folliculaires de l’impôt monarchique ou républicain, qu’il s’appelle d’ailleurs progressif, proportionnel, foncier, capitaliste, rentier ou consommateur.

Oui, l’anarchie c’est l’ordre; car, le gouvernement c’est la guerre civile.

Quand mon intelligence pénètre au-delà des misérables détails sur lesquels s’appuie la polémique quotidienne, je trouve que les guerres intestines qui ont, de tout temps, décimé l’humanité se rattachent à cette cause unique, c’est-à-dire le renversement ou la conservation du gouvernement.

En thèse politique, s’égorger a toujours signifié se dévouer à la durée ou à l’avènement d’un gouvernement. Montrez-moi un endroit où l’on s’assassine en masse et en plein vent, je vous ferais voir un gouvernement à la tête du carnage. Si vous cherchez à vous expliquer la guerre civile autrement que par un gouvernement qui veut venir et un gouvernement qui ne veut pas s’en aller, vous perdrez votre temps: vous ne trouverez rien.

La raison est simple.

Un gouvernement est fondé. À l’instant même où le gouvernement est fondé il a ses créatures, et, par suite, ses partisans; et au même moment où il a ses partisans, il a aussi ses adversaires. Or, le germe de la guerre civile est fécondé par ce seul fait, car vous ne pouvez point faire que le gouvernement, investi de la toute puissance, agisse à l’égard de ses adversaires comme à l’égard de ses partisans. Vous ne pouvez point faire que les faveurs dont il dispose soient également réparties entre ses amis et ses ennemis. Vous ne pouvez point faire que ceux-là ne soient choyés, que ceux-ci ne soient persécutés. Vous ne pouvez donc point faire que, de cette inégalité, ne surgisse tôt ou tard un conflit entre le parti des privilégiés et le parti des opprimés. En d’autres termes, un gouvernement étant donné, vous ne pouvez pas éviter la faveur qui fonde le privilège, qui provoque la division, qui crée l’antagonisme, qui détermine la guerre civile.

Donc, le gouvernement, c’est la guerre civile.

Maintenant s’il suffit d’être, d’une part, le partisan, et, de l’autre, l’adversaire du gouvernement pour déterminer un conflit entre citoyens; s’il est démontré qu’en dehors de l’amour ou de la haine qu’on porte au gouvernement, la guerre civile n’a aucune raison d’exister, cela revient à dire qu’il suffit, pour établir la paix, que les citoyens renoncent, d’une part, à être les partisans, et, de l’autre, à être les adversaires du gouvernement.

Mais, cesser d’attaquer ou de défendre le gouvernement pour impossibiliser la guerre, civile, ce n’est rien de moins que n’en plus tenir compte, le mettre au rebut, le supprimer afin de fonder l’ordre social.

Or, si supprimer le gouvernement c’est, d’un côté, établir l’ordre, c’est, d’un autre côté, fonder l’anarchie; donc, l’ordre et l’anarchie sont parallèle.

Donc, l’anarchie c’est l’ordre.

Avant de passer aux développements qui vont suivre, je prie le lecteur de se prémunir contre la mauvaise impression que pourrait faire sur lui la forme personnelle que j’ai adopté dans le but de faciliter le raisonnement et de précipiter la pensée. Dans cet exposé, MOI signifie bien moins l’écrivain que le lecteur ou l’auditeur; MOI c’est l’homme…..

…/…

Lire la totalité du manifeste

Source Panarchy.org

Citation :

Qui donc tremble devant la liberté, si ce n’est la tyrannie ? La liberté menaçante… Ce qui effraye en elle c’est le bruit de ses fers. Dès qu’elle les a rompus, elle n’est plus tumultueuse ; elle est calme et sage.

57 commentaires

  • Bonjour les moutons. Heureux de lire ce coup de projecteur pour désigner l’anarchie autrement que par le chaos. Merci. Un anarchiste espagnol, Felipe Alaiz, la désignait ainsi : « L’anarchie n’est pas un système, mais un comportement dans n’importe quel système. »
    La bonne journée à toutes et à tous.
    Caillasse du jour : Manifestation à Guingamp contre les projets miniers samedi 24 octobre 2015

  • MERCI encore une fois, Volti.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

    Je n’avais pas encore lu les écrits d’Anselme Bellegarigue.

    Pourtant, cela fait des années que j’étudie des auteurs se réclamant de l’Anarchisme.

    Comme quoi, certains individus, restent perdus dans les limbes de la bien-pensance.

    Au moins, nous avons facilement accès aux textes de Proudhon, Stirner, elisée Reclus,…

    En tous cas, je vous recommande de jeter plus qu’un oeil sur le Portail de l’Anarchisme sur Wikipédia.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Portail:Anarchisme

    Cela vous offrira matière à réflexions…

    Bien à vous, Citoyennes et Citoyens.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Baltazar Baltazar

    Le calme avant la tempête le ying avant le yang force latente
    ou surcharge électro-politique sans prise de terre l’anarchie quoi!…. Un état dans l’état être ou ne pas être t’elle est la question et bien l’anarchie prend une autre forme plus intelligente plus sophistiqué elle rampe furtivement elle cherche l’explosion pour se libérer .http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    • Excuse-moi Baltazar,

      mais l’Anarchie « ne rampe » pas « furtivement », elle s’affiche, et s’affirme par les actes et les faits.

      Et je ne crois pas non plus, qu’elle « cherche l’explosion pour se libérer ».

      Elle promeut le prise de conscience individuelle permettant sa libération.

      Evitons d’utiliser les clichés la concernant, véhiculés par les conservateurs, et les réactionnaires bourgeois, partisans de oligarchie aristocratique.

      Le nihilisme n’est plus d’époque…

      • Baltazar Baltazar

        L’anarchie s’affiche quand il est trop tard,
        la prise de conscience individuel ne laisse pas la place a une anarchie sinon on l’appellerait terrorisme .
        pour les conservateurs réactionnaires bourgeois je suis d’accord ils sont dans l’anarchie et là comme un boomerang défectueux il ni a pas de retour c’est mon avis perso bien arrêter . Merci pour votre commentaire cela fait évoluer le Schmilblick .

      • Je crains que tu n’interprètes incorrectement mes propos.

        La prise de conscience individuelle est le fondement du concept de l’Anarchisme, et je ne vois pas de lien avec le terrorisme.

        Après, si tu considères que « les conservateurs réactionnaires bourgeois sont dans l’anarchie »…

        Nous ne parlons pas de la même chose.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

      • Baltazar Baltazar

        Ne crains rien s’exprimer en toute liberté c’est déjas une chose que je respecte au plus profond de moi même nous somme là pour apprendre des un et des autres et améliorer tout se que l’on peu pour les futur générations ou c’est l’anarchie.

      • Et non, encore une fois désolé, ce ne sera pas l’Anarchie, hélas.

        Ce sera le Chaos, ou l’Empire.

        Mais pas l’Anarchie.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

      • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

        J’adore les dialogues de sourds http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
        Vous m’avez bien fait marrer …
        Mes amitiés Fenrir
        M.G.

      • Comment ???

        Qu’est-ce que tu dis ?

        Parles plus fort !

        J’entends rien avec ces foutus oiseaux qui chantent…

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • lalumiere

    Mieux vaut un désordre organisé qu’un ordre désorganisé

  • L’anarchie quand on y pense bien, est quand même née d’une réflexion philosophique..Les pères de l’anarchie sont ces grands penseurs russes du début du 20ème siècle comme Pierre Kropotkine ou Léon Tolstoï. C’était avant tout une réponse au bolchevisme, dont Tolstoï qualifiera Lénine de 1er fasciste. L’anarchie était donc la réponse du petit peuple avide de liberté de pensé. On peut dire que cela peut être donc une réponse face à la pensée unique qui revient en force, une ode à la liberté, et d’avoir le choix de dire non je ne marche pas. Les anarchistes emmerdent les Charlies ^^

    Akasha.

    • Je crois que tu peux remonter bien plus loin, avec Aristote, Epicure, Diogène, Zénon, voire Rabelais, François Villon, …

      • Oui je sais, les russes s’en sont inspiré beaucoup, mais je parle ici de l’anarchisme moderne, celui qui a influencé directement les mouvements anarchistes du milieu du 20ème siècle qui reste une référence, car il n’y aura plus de précédent par après. Je pense notamment à Georges Cochon et son mouvement syndical des locataires. Ils pouvaient à la demande mettre 100.000 personnes dans les rues pour réclamer plus de droit. Vois-tu encore quelqu’un à l’heure actuelle faire ça ?

        Georges Cochon : http://fra.anarchopedia.org/Georges_Cochon

        Akasha.

      • Ce n’est plus en descendant dans la rue que nous obtiendrons quelque chose.

        Ou alors, cela devra être parfaitement préparé collectivement, et en ultime recours, tant les risques de false-flags, ou l’intervention d’agitateurs seront si évidents.

        La Grève Générale est la seule réponse que nous pouvons mettre en oeuvre pour imposer la Convocation d’une Assemblée Constituante.

        Tous les autres moyens que j’ai envisagé conduisent au Chaos, et à l’irrésistible mouvement de balancier entre actions et réactions, entre manifestation et répression.

        La Grève du Vote, La Grève de la Consommation, la Grève au Travail et ses multiples expressions, la Grève Générale peut prendre autant d’aspects que de situations.

      • C’est pas faux…Grève et boycott sont pour moi les meilleurs alternatives aussi. ;) On est nous même fort impliqué dans le boycott.

        les manifs restent un trop gros risque, de plus je ne suis pas pour promouvoir la violence. L’exemple cité était plus dans l’optique de trouver des gens qui arrivent à encore mobiliser du monde pour agir. Tant le « diviser pour mieux régner » est très bien appliqué par la pensée unique et ces sbires…

        Akasha.

      • Alors qu’attendons pour nous organiser et faire passer le Message aux prochaines élections régionales ?

        http://www.le-message.org/?lang=fr

        Rien ne nous empêche de dénoncer l’escroquerie du vote jusque devant les bureaux de vote.

        Que cela soit avec ce tract, où en écrivant le NOTRE !

        En expliquant l’escroquerie du système électif.

        Et d’appeler à la Grève du Vote au premier et second tour, et d’appeler à la Grève Générale à l’issue du second Tour.

      • Ben alors !!!

        Personne ne rebondit à la proposition ?

        C’est aujourd’hui La Pleine Lune.

        Serais-je donc le seul à ouvrir la gueule ?

        Et à être prêt à lancer un mouvement devant les Bureaux de Vote…

        Vous râlez toutes et tous, mais je vous propose une action concrète et simple à mettre en oeuvre.

        Vous rendre devant votre Bureau de Vote, et dénoncer ce système oligarchique que les Zélectrices et Zélecteurs croient être une démocratie.

        Alors ?

  • Bien que je sois extrêmement anarchistes au point de refuser tout modèle de société, toute autorité et tout ordre social quel qu`il soit, je pose benoîtement une simple question avec toute la distance respectueuse nécessaire: Les lois sont faites par des juristes, code civil code pénal , ces codes provenant déjà de lois anciennes, parfois du droit romain, et ces codes variant sans cesse par des ajouts et des jurisprudences. Question: comment comptes tu faire remplir le rôle de juristes par le citoyen lambda? Comment ce citoyen pourra-t-il édicter des lois valides nouvelles, et s`écarter de ces fameuses lois que tu dis n`avoir pas été votées par le peuple? Qui donnera une légitimité à ce lois? Et que feront ceux qui les récusent? Dirais-tu que ces lois seront adoptées sur l`ensemble du territoire? Comment? Par quel système de transmission de pouvoir tout cela peut-il être mis en place? Quelle foi aveugle anime donc certains pour croire en l`humanité qui a prouvé à maintes reprises sa bassesse, sa médiocrité, sa soumission pathologique à toutes les formes d`autorité, qui annonce sans cesse la noirceur totale de ses intentions, de ses buts abjectes? Comment pouvez vous penser que d`un mal inhérent à l`âme humaine puisse naître un bien? Merci de votre attention.
    Amitiés à Fenrir.

    • Voir ma réponse à ton commentaire que tu as également posté dans l’article sur Enrico Macias

      http://lesmoutonsenrages.fr/2015/10/26/enrico-macias-appelle-juifs-et-musulmans-a-quitter-la-france-si-marine-le-pen-arrive-au-pouvoir-mais-casse-toi-alors/comment-page-1/#comment-421486

      et que je remet donc ici, où finalement, elle est plus à sa place.

      Fenrir26 octobre, 2015 à 13 h 01 min

      Comme quoi il y a autant d’anarchismes que d’anarchistes.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      L’Anarchie est cependant un modèle de société, avec pour autorité celle des Citoyennes et Citoyens la composant, et fonctionnant dans le cadre d’un Contrat Social qu’ils se doivent t’établir.

      Je ne suis pas Rousseauiste, et n’ait pas la naïveté de croire à l’innocence de la liberté naturelle.

      Nous sommes des individus grégaires, et nous vivons toutes et tous sur la même planète.

      Ensemble !

      Mais c’est aux individus de se responsabiliser et de s’assumer en tant que Citoyennes et Citoyens.

      Nous avons évolués du stade de primate-prédateur à celui d’homo-sapiens ayant de vague notions de civilisation, mais toujours dominé par ses pulsions primaires.

      Notre épopée moderne est plus que récente, elle est quasi instantanée à l’échelle même historique.

      Malgré ce qu’ils voudraient nous faire croire, les sociétés modernes n’ont pas expérimentées la Démocratie.

      Je n’ai pas de Foi, et ne crois pas en l’âme humaine.

      Je revendique le fait d’être un Citoyen dans une Démocratie.

      Et que nous décidions collectivement du Contrat Social animant nos relations au travers de nos lois.

      L’auto-gouvernance commence par soi même.

      C’est par nos faits et nos actions que nous prendrons le pouvoir, ou pas.

      NOUS, PAR NOUS, POUR NOUS !
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      Bien à toi égalementhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    • Taz

      Si tu penses que l’humanité à prouvé sa bassesse ça reviens à reprocher à un enfant de 3 ans de baver et de se faire dessus. Si les lois se font par des juristes, elle ne sont pas faites pour le peuple mais bien pour ces juristes. Comment respecter une règle que nous n’avons pas choisis ou pas compris ? Un accord se fait avec tout les partis, si l’on exclut la population de cet accord de quel droit serait elle obligé de s’y soumettre alors qu’elle n’a pas été consultée et n’a pas donnée son accord.Nous avons donner trop d’importance et de pouvoir aux moutons qui ne savent pas être autonome et ne peuvent pas vivre sans cadre et sans contrôle, comme des enfants qui ont en permanence besoin de la permission et de l’interdiction pour être éduqués. Nous avons favorisés le contrôle des peuples par une population qui ne peut concevoir la vie autrement que par la hiérarchie et le système social, peut être sont-ils majoritaire aussi. Reste que je suis parfaitement conscient que ce sont les valeurs d’un peuple qui font sa loi, reste à tout à chacun de les comprendre et de les appliquer pour son propre bonheur. Si les moutons cherchent un berger c’est parce qu’ils ont peur, le pouvoir sais leur faire peur et réclamer leur soumission. Restez dans le pré et tout ira bien ! Un mouton sauvage n’a pas besoin d’un berger dans la nature, il sais naturellement ce qui est bon et va lui même chercher son herbe verte. La seule raisons qui fait qu’il est en accord avec le berger c’est que ce dernier le protège des prédateurs, ça laisse songeur quand à notre organisation. Pour moi, le principe de l’anarchie est que ma liberté s’arrête là ou commence celle des autres. Pas besoin de lois pour cela, suffit de compromis, d’accord, de confiance, de bon sens, de fraternité, enfin tout ce qui permet à cette merde de système de continuer à nous prendre pour des cons. Suffit au final d’identifier les prédateurs, de les parquer à leur tour et inverser les rôle pour que la meute puisse perdre tout intérêt de soumission. Simplement nous avons choisi d’obéir à un loup qui nous propose protection des autres loups, ironique et stupide, le loup doit se nourrir !

      • L`abjection que représente la race humaine,, qui comme cthuluh a surgit des profondeurs, la condamne à disparaître dans son ensemble, et le plus tôt sera le mieux. Il ne peut y avoir d`ordre social qui soit consensuel. Seul la guerre et le chaos redonnera leur pleine puissance aux individus et aux groupes. La volonté créatrice viendra de là et un ordre nouveau naîtra sur les ruines de l`ancien monde. Pour cela faire table rase s`impose. Les égouts sont trop pleins de toutes les tares humaines, de tous les infectes compromis, il faut les purger.

      • Désolé Heinrich http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

        Mais je ne suis pas Nihiliste.

        L’Histoire s’est chargée de démontrer leurs erreurs.

        Nous devons effectuer la transition des modèles sociaux et sociétaux.

        Le passage par une étape chaotique est l’un des risques, mais pas la solution.

        Et je ne crois pas que quelqu’un de sensé puisse appeler la Guerre Civile de ses voeux, même en croyant établir un Contrat Social autre qu’une nouvelle oligarchie au service d’un pouvoir totalitaire répressif.

        Du Chaos ne naitra pas un système anarchiste.

        C’est dans l’ordre que nous pouvons et devons commencer à l’instaurer.

      • voltigeur voltigeur

        Le temps que tu expliques, et le temps que ça atteigne les zones
        où il reste quelques neurones sereins et disponibles, on a le temps
        de tuer un âne à coup de figues… bien mures!! angel

      • M’en fout, je ne suis pas pressé.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

        C’est notre société qui devrait se presser de prendre les choses en main, c’est à dire à chacune et chacun de se responsabiliser en tant que Citoyennes et Citoyens.

        Car c’est bien nous toutes et tous qui subissons l’état de fait actuel, et qui le laisserons à nos enfants et petits-enfants…

        NB : Pourquoi veux-tu tuer cette brave bête ? Tu veux en faire un tambour ?http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
        En plus, les figues, c’est pas la peine de se fatiguer à les ramasser, vaut mieux laisser les oies s’en gaver toutes seules, une fois que tu as cueilli ta part pour les faire sécher ou pour les confitures.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif

      • voltigeur voltigeur

        A coup de figues bien mures, elle ne risque pas grand chose la bébête!
        Tu sais bien que j’adore les cadichons :)

      • L`humanisme aveugle et forcené ne m`intéresse pas, mais par contre je lis avec attention l`expression de votre position, même la tienne Volti…. C`est tout à fait respectable. Personnellement, je ne suis pas un militant et ne tente de rallier personne á mon panache blanc Mais, je vous fiche mon billet, qu`au bord de rendre l`âme, vous aurez compris depuis longtemps que vos convictions sont erronées ( pour moi bien sûr mais pas pour vous pour l`instant) et je vous admire pour votre obstination à vouloir défendre un modéle de société qui n`est pas plus viable que les autres et qui ne sera jamais instauré de votre vivant. Ni jamais d`ailleurs. L`avenir vous donnera tord et suffisamment vite pour que vous compreniez que cela n`arrivera pas. Mais l`important c`est de croire, d`avoir espoir, de vouloir convaincre même en vain, cela donne un sens à la vie et un objectif même s`il est illusoire. Que vous vous mettiez à deux pour dévaloriser mes propos est de bonne guerre et je trouve cela amusant.

      • voltigeur voltigeur

        Ne vois pas dans l’humour une quelconque agression! les
        propos sont plutôt généraux car depuis que nous expliquons,
        on aura plus de salive, avant que les gens aient fait au moins
        l’effort d’avoir réfléchi.
        Ce que toi tu as fait, avec tes propres conclusions :)

      • Je comprend votre foi militante et vos convictions, et je suis même prêt á vous suivre, peu importe la facon, mais je ne crois pas que vos rêves se réalisent un jour. Pourtant je veux bien les appuyer et c`est peut-être ce que je ferai d`une certaines manière. J`y pense de plus en plus. Je suis la partie la plus désabusée de l`anarchisme et on me le reproche car je n`offre aucune porte de sortie, aucun espoir, et je comprend que, psychologiquement , cela soit inacceptable. Pour vivre, il faut de l`espoir, des visions qui offrent un avenir. ma seule vision d`avenir est la chute du modéle social , civilisationnel dan lequel nous vivons mais pas seulement le nôtre. Comme je viens de le dire, je suis prêt á défendre avec les armes dont je dispose des visions et projets qui s´apparentent au miens mais qui ont placé un espoir en l`homme – dun reste de naiveté peut-être- que je n`ai plus depuis 30 ans. Amitiés.

      • voltigeur voltigeur

        Ne te désespère pas, avec de la bonne volonté de la
        part des uns et des autres, on peut y arriver. :)
        PS: Je ne suis pas militante, c’est une conviction
        qui m’est personnelle même si elle est utopiste. :)

      • Je ne crois pas me désespérer http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif par contre je dresse un constat tout personnel assez froid qui me surprend moi-mêne des fois.
        « on peut y arriver » comme tu dis, et aller dans le sens de vos convictions, ca ne me pose aucun problème, je peux soutenir des vues qui ne tirent pas les mêmes conclusions que les miennes. Sans que cela nuise à ma vision des choses et à mes convictions, bien au contraire.. Je m`emploie á cela. Ca ne m`empêche pas d`aller à Oktoberfest.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

      • voltigeur voltigeur

        Dans le cadre d’un projet de coopération avec
        plusieurs partenaires, il est hors de question de
        prendre pour base les idées défendues par quelques uns.
        Chacun fera les efforts nécessaire selon ses convictions,
        qui se rejoindront forcément et seront appliqués dans l’intérêt de tous.
        La liberté de chacun s’arrête, là où celle des autres commence.
        Il ne peut y avoir de partenariat s’il n’y a pas de partage,
        de solidarité et de confiance, tout en gardant son libre arbitre.
        Du moins c’est comme ça que je le vois, d’où l’intérêt de bien se choisir
        pour que ça se passe bien. :)

      • En tout les cas, ne jamais choisir sur le net…Il faut faire des projets avec de vieux amis, car déjà ainsi c’est compliqué, vous aurez des bâtons dans les roues. Alors avec des personnes que vous ne connaissez pas bien, c’est voué à l’échec.

        De plus que se soit en France ou ailleurs en Europe, les statut d’associations ne sont pas du tout terrible, et ne sont même pas adapté pour se lancer en autonomie, même pas la SARL, mais qui reste la meilleurs option, pas moyens de trouver mieux…

        J’en viens donc à dire, qu’il est encore préférable de se casser hors de l’Europe pour tout plans d’autonomie ou auto gérance.

        On y a déjà songé plus de une fois. On a même quelque peu étudié le dossier, et même aller voir sur place deux endroit propice, et ou les démarches administrative et financement sont des plus adéquat, la Nouvelle-Zélande, ou le Vietnam, mais la Thaïlande ou le Laos voisin peuvent aussi bien faire l’affaire. Je connais des personnes qui ont réussi à monter leur projet de éco village autonome en Afrique du Sud…

        Akasha.

      • volti: je comprend. le projet dont a parlé Benji voilá peu…?
        N`auriez-vous pas plus de résultats en opérant cette recherche sur le forum?

      • voltigeur voltigeur

        Non juste un avis s’il doit y avoir réunion
        de personnes pour un projet. :)

      • Je ne suis plus un militant depuis que j’ai rendu toutes mes cartes.

        Tant aux Banksters, qu’aux Partis, aux Syndicats, et à la Grande Distribution.

        Ainsi que je l’ai dit par ailleurs, je n’ai pas la Foi.

        Je m’engage en tant qu’individu qui aspire à vivre en tant que simple Citoyen dans une Démocratie.

        Je dénonce la démocrature que les oligarques et leurs sbires, nous vendent pour telle.

        J’aspire à vivre en Individu Libre dans une Société Civilisée d’Individus Egaux et Libres.

        Cela n’est pas le cas actuellement.

        M’employant à être congruent, j’expose sans cesse le plus petit dénominateur commun qui devrait tous nous réunir, au delà de nos intérêts particuliers, au nom de l’intérêt général.

        Peut-être que ce changement de paradigme ne se fera pas de mon vivant, effectivement.

        Et alors ?

        Je me serais employé à faire ce qui me semble juste, tant pour moi, que pour vous toutes et tous, que pour mes enfants et futurs petits-enfants.

        Dommage que tu ais l’impression que nous nous mettions à deux pour dévaloriser tes propos.

        Les miens n’engagent que moi, de même que ceux de Volti n’engagent qu’elle, ou que les tiens n’engagent que toi.

        C’est cela la responsabilité individuelle.

        Dans ma logique d’être et d’actions, puis-je te laisser tenir un discours nihiliste et fataliste sans réagir ?

      • rouletabille rouletabille

        COOL FENRIR,tu est avec nous bordel,on le SAIT BIEN.que tu sois déçus,triste,etc ,on s’en fout car tu exprimes bcp de nos convictions.
        Bisous
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

      • @ Rouletabille,http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

        T’inquiètes, Mon Copain !

        Je ne suis ni triste, ni seul.

        Ni déçu.

        Je suis trop cynique pour cela.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

        Au contraire, je réalise avec enthousiasme, que NOUS avançons…

      • Pelerin

        Je lis tous ces commentaires et ô combien j’aimerais m’y associer, mais personne ici n’a lu l’agenda 2030 qu’on nous pprépare…autant dire, la belle dictature mondiale..en lisant cet agenda cela paraît tout beau mais en le lisant entre les lignes, on comrend qu’une poignée d’hommes et de femmes, pape zéro inclus, qu’on aura pas le choix et que notre DROIT à cette terre qui est la nôtre à tous pour partager ses resssources finit entre les mains de quelques personnes qui s’arrogent ces ressources pour du profit à nos dépends ! Quelqu’un d’autre a t il lu ce torchon ????

      • « ILS » ont leur Agenda.

        Et, « NOUS » avons notre Cap et notre destination.

        Qui arrivera premier ?

        C’est à « NOUS » de jouer…

        NB : Je n’ai pas lu ce que tu qualifies de torchon, aurais-tu un lien pour « Nous » faire gagner du temps.

  • Pelerin

    Merci volti pour cet article…personnellement l’anarchie désigne pour moi (je n’ai lu l’article qu’en diagonale), penser autrement, en l’occurence avec du bon sens, les marginaux les alternatifs, sont par définition anarchistes, c’est donc totalement pacifiste. Le terme a été galvaudé encore une fois par les pensants auorisés de ce monde pour nous empêcher d’aller voir plus loin….commme pour tout le reste !

  • whackangel

    Bonjour, et merci pour cette salutaire piqure de rappel.
    J’ai toujours été stupéfait des paradoxes de l’anarchisme (comme le fait d’inviter quelqu’un à devenir anarchiste => c’est « interdit » par les règles de l’anarchisme, et comme l’anarchisme veut se débarrasser des règles, bref on ne s’en sort pas ^^). Ce qu’il en ressort, c’est que contrairement à l’idée préconçue, l’anarchisme ne peut pas se réfléchir de façon individuelle ; à l’inverse, un Etat peut-il réellement fonctionner sous modèle anarchiste, et ne laisser personne en retrait ? Ce qui est sûr, c’est que tous les modèles tentés précédemment et actuellement ont des laissés pour compte…

    • L’individualisme n’est pas antinomique de l’anarchie, c’est au contraire l’un de ses fondements.

      La Novlangue s’emploie à nous le faire confondre avec l’égoïsme.

      L’Anarchisme est une démarche individuelle ayant pour but de fonctionner en collaboration avec les autres individus membres, au même titre que toi ou moi, de la collectivité.

      Et cela, quelque soit l’échelle.

      De la commune, à la planète.

      L’Anarchie se réfléchit de façon individuelle, et s’organise collectivement.

      Lorsque tous le monde participe, il n’y a plus de « laissés pour compte ».

      Chacun pouvant être tirés au sort, nous serions tous égaux et également responsable de l’intérêt collectif, et non pas de nos intérêts particuliers.

      • voltigeur voltigeur

        Pour bien faire comprendre, il faut comme le
        préconisent certains, y aller à l’explosif, avec un marteau
        et un burin c’est trop « bricoleur »….. gig

      • D’où le symbole de l’explosif et de la petite bombe ronde avec une mèche allumée…

        C’est dans la tête que cela doit exploser…

        Pour se débarrasser des conditionnements et des idées préconçues qui nous sont inculquées dès l’enfance.

      • Taz

        Parfois je me demandes si nos ancêtre les chasseurs cueilleurs n’étaient pas des punks à chien

      • Je ne suis pas un punk à chiens.

        Mais je vis avec des chiens de berger et de punk à bières.

        Etant partiellement chasseur-cueilleur, suis-je pour autant un ancêtre avec mes cinquante ans ?http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

      • verisheep

        Le punk à chien tape la manche à la sortie du lidl; on est loin du mode de vie du chasseur-cueilleur!
        Au fait, quel rapport entre punk à chien et anarchie (à part le logo mal compris)?

      • Nous digressons pour le plaisir de faire remonter l’article à la surface des commentaires.

        L’allusion de Taz aux « chasseurs-cueilleurs » n’est pas innocente, car ce sont des individus libres s’associant dans un but commun.

        Les associer à la caricature des « punks à chiens », cette minorité qui parasitent les centre-ville et autres lieux de consommations, ne m’a pas semblé très adéquate.

        Cherchant à vivre en tant qu’individu libre dans une société d’individus libres, aurais-tu l’obligeance de relire attentivement mon commentaire précédent.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

        En espérant que tu y perçoives le rapport avec l’Anarchie.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • verisheep

        Je comprends bien le sens de ton message…
        Mais ma réponse ne s’adressait qu’à Taz et à sa comparaison étrange punk-à-chien / chasseur-cueilleur.

        Je ne décèle aucun parfum d’anarchie dans le punk-à-chien, seulement la puanteur de la déchéance sociale revendiquée. Aucune conviction, juste un échec assumé de l’intégration.

        Résignation et anarchie sont deux concepts antinomiques.

      • http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

        Nous nous rejoignons totalement sur ce sujet.

        D’où ma réaction, dont tu as su décoder l’humour.

        L’Anarchie, c’est l’Ordre Citoyen auto-accepté et pratiqué.

  • rouletabille rouletabille

    L’ANARCHIE EXISTE et est efficace.
    1% l’applique,les LOIS,LA POLICE,L’ARMÉE,leurs MARIONNETTES Politiques sont leur création.
    ET CA FONCTIONNE.
    Si les 99% de la population décident de l’appliquer,pourquoi cela est impossible ?
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    • CHHHTTTTT !!!!!!

      T’es pas fou d’écrire des choses pareilles ???http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

      Des Individus pourraient comprendre, et souhaiter la disparition du système oligarchique afin de vivre en Démocratie.

      Tu es un dangereux terroriste…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif