Le cannabis synthétique tue de plus en plus

Au nom de l’argent, l’imagination de certains est sans limite, surtout si c’est pour refiler tout et n’importe quoi à autrui. Le cannabis peut-être utilisé à des fins médicales, mais son interdiction pas toujours pour des raisons les plus honnêtes , a donc inciter certains à en créer un synthétique qui échappe à la législation. Gros souci, celui-ci est mortel, et nombre de jeunes adultes ne connaissant pas les dangers d’un tel produit risquent le pire avec cette alternative qui n’en est vraiment pas une…

Le cannabis synthétique et son «effet zombie» alarment les autorités sanitaires aux Etats-Unis. Les ingrédients qui le composent peuvent être variés et dosés à maxresdefault-kjLH--672x359@LeTemps.chl’infini pour avoir toujours un coup d’avance sur la loi et la réglementation en vigueur.

Il porte des noms exotiques, K2, Spice, Bizarro ou Stoopid, et se vend en petits paquets d’aspect inoffensif. Mais le cannabis synthétique et son «effet zombie» alarment les autorités sanitaires aux Etats-Unis. Le produit de base vient très majoritairement de Chine et les ingrédients qui le composent peuvent être variés et dosés à l’infini pour avoir toujours un coup d’avance sur la loi et la réglementation.

«On le voit partout dans le pays», a affirmé Chuck Rosenberg, le patron par intérim de la DEA, l’agence fédérale chargée de la lutte contre le trafic de drogue, à la radio publique. «Les dosages varient. Les produits chimiques varient. Vous et moi pourrions acheter et utiliser le même paquet et avoir des réactions très différentes au produit», a-t-il expliqué.

Depuis le début de l’année, les centres antipoison à travers tout le pays ont reçu 5200 appels pour des incidents liés au cannabis synthétique. La hausse est spectaculaire. En 2014, le nombre d’appels était de 3680 et seulement de 2668 un an plus tôt, selon les statistiques de l’association nationale des centres antipoison.

«Le cannabis synthétique peut causer une anxiété extrême, de la paranoïa, des crises d’angoisse, des dissociations, un épisode psychotique et des hallucinations «, met en garde le site Internet k2zombiedc.com, qui est géré par la ville de Washington DC, et à destination des jeunes.

«Ces comportements ont été surnommés ‘l’effet zombie’», souligne le site. Le cannabis synthétique peut ressembler à première vue à de la marijuana naturelle, mais il est parfois addictif et mortel en raison de la forte concentration de produits destinés à imiter le tétrahydrocannabinol (THC), le principe actif qui fait planer.

L’effet de ces produits chimiques sur les récepteurs cérébraux peut être «100 fois plus puissant que le THC», explique à l’AFP Marilyn Huestis, chercheuse à l’institut national américain sur l’abus des drogues. Parce que la réglementation n’arrive pas à suivre, le produit peut-être trouvé tout à fait légalement sur des présentoirs dans de petites épiceries de quartier, des stations essence mais surtout sur Internet.

Un petit coup de moteur de recherche et une carte de crédit suffisent. «J’adore», écrit un client sur l’un des sites qui vend du Bizarro. «Je le note 9/10. C’est un produit très puissant et la livraison est vraiment rapide».

Selon un sondage réalisé en 2012 par l’université du Michigan, le cannabis synthétique était la deuxième drogue la plus consommée par les jeunes de terminale, juste après le cannabis naturel. «C’est un problème monstrueux», a déclaré Mme Huestis.

«Tout le monde pense qu’il s’agit d’une seule drogue, comme il n’y a qu’une cocaïne ou qu’une métamphétamine», souligne Mark Ryan, directeur du centre antipoison de Louisiane.

«Nous savons qu’il y a plus de 300 types de drogue différents qui sont en circulation au moment où je vous parle», explique t-il, dans une interview téléphonique. Qui plus, il est quasiment impossible d’identifier les produits chimiques avec les tests standards à disposition des forces de l’ordre.

Article en intégralité sur Letemps.ch

 

15 commentaires

  • SURICATE

    Certains de nos politiques en place n’en consommeraient pas de la « chnouffe synthétique » depuis quelque temps ?

    Toujours est-il que lire cet article peut nous faire penser que la planète est trop « chargée » et qu’entre la Mal-bouffe, les vaccins mortels, et cette drogue toxique la JEUNESSE n’a plus de beaux et longs jours devant elle ! C’est ATTALI qui doit jubiler.

    OUI ce n’est rien d’autre que MONSTRUEUX !

  • verisheep

    Et ce produit a été développé à l’origine comme arme chimique aéroportée pour le compte de l’armée US…
    Notamment par le chimiste Alexander Shulgin, dont vous trouverez une brève et éloquente biographie dans l’article sur les chemtrails.

    http://www.alternet.org/story/92049/synthetic_pot_as_a_military_weapon_meet_the_man_who_ran_the_secret_program

  • rhubarbe

    Il serait temps de légaliser le cannabis « naturel »et l’herbe,et non pas seulement les dépénaliser;le débat à ce sujet dure depuis les années 60,ce qui peut vouloir dire que les anciens vieux élus rétrogrades des années 60 ont été remplacés par les vieux élus rétrogrades actuels;dans cette affaire il est question de réalisme,pas d’angélisme ni de bonne conscience mal placée,il s’agit de voir les choses en face:plus on s’attaque au cannabis et plus les jeunes(ou pas jeunes)en consomment ou se reportent sur des poisons autrement néfastes dont celui de cet article,le cannabis de synthèse,la peste véritable…Notez un petit fait:c’est aux Pays-Bas qu’il y a le moins d’accidents de voitures et de tués de toute l’Europe;le « changement c’est maintenant »ça risque d’être dans deux siècles à ce sujet,en France
    http://www.securite-routiere.org/Fiches/statistiques/statinter.htm voir statistiques du bas

    • Trollzilla Trollzilla

      Idéalement il faudrait attendre la fin de la croissance, soit 24-25 ans pour que ça n’influe pas sur la bonne marche des récepteurs neuronaux d’un point de vue médical pour en consommer ; demandez donc au fils de notre ministre de la santé à quel âge il a commencé…
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    Triste monde qui recherche un substitut au bonheur dans des produits destructeurs …

    M.G.

    • Grand marabout Grand marabout

      alcool,taz,cachet surprise..
      et il reste perché,pour le reste de ses jours,le jeune

      le krokodil en Russie,à base d’essence+ medoc,à feu doux
      par injection au final= nécroses à chair ouverte..

      vidéo très hard,faut être assis..
      triste,ouais!

  • vico

    rhubarbe j’entend et voit ! mais delà le l’égaliser mouarf sans façon le prosélytisme = cannabis on les connait trop bien ces charognard que du chimique coupé ect…
    j’ai entendu que la résine de cannabis pas la beuh mais la barette marron :P pure elle ais tous aussi bonne que l’herbe de pure qualité voir mieux e, fonction de l’endroit de la pousse ! ? SI des explication .. ? précisé..
    je suis pas spécialiste mais je penser que la barrette le chichon il y avait toujours des traces bien dégueulasse pour les moins dégueulasse ! si j’arrive à me faire comprendre !!
    le cannabis soigne.. sous divers forme ^^ avec modération comme la fume, pour cela qui le brevette et spolie de censure que c’est dangereux, quant il s’agit d’une chose dangereuse ! vous savez Quasiment que c’est l’inverse enfaite au bout du compte! avec vérification.

    • Trollzilla Trollzilla

      J’ai appris dans le rif marocain que ce n’était pas la résine des fleurs femelles qui était récolté mais le pollen des fleurs mâle.
      Dans cette zone de production la top qualité ne se chauffe pas, on la presse et se réduit en poudre, mais pour l’export ils rajoutent du soda dans le meilleur des cas pour le faire coaguler et solidifier, après ça va jusqu’à la colle pour les tuyaux pvc, drogue du pauvre sur place ; misère du monde…
      Pour les autres zones de productions exportatrices, je ne sais pas.

      Le problème date des années 30-40 avec les lobbyistes du textile US d’alors qui ont fait voter par leur congrés la prohibition de cette plante pour protéger leurs intérêts vis à vis du coton (coûts de production du chanvre textile s’étant réduit avec les avancées de l’industrialisation).

      Le 21 juin pour la saint jean il était coutume de sauter par dessus un feu des sommités fleuries qui n’étaient d’aucun usage dans l’industrie des cordage et ce jusqu’après la renaissance, recherchez dont l’étymologie du mot canebière, vous serez surpris si vous ne la connaissez pas et ça n’a aucun rapport avec le houblon…
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

  • Grand marabout Grand marabout

    dès que l’homme modifie la nature
    ça foire,enfin pas tous.
    L’égyptologue Lise Manniche note la mention de la « plante médicale de la marijuana » dans plusieurs textes égyptiens, dont l’un remonte au XVIIIe siècle av. J.-C.
    On trouve aussi mention du cannabis dans plusieurs textes anciens chinois et indiens, notamment dans le Shen nung pen Ts’ao king,
    le plus vieux recueil traitant de plantes médicinales, attribué à l’empereur Shennong. Le cannabis y est prescrit pour traiter vomissements, maladies infectieuses parasitaires et hémorragies.

  • Michael

    Contrairement aux effets « high » normalement recherché, la synthétique ne produit que des effets « stoned » qui rappel beaucoup le Soma

  • walter kurtz walter kurtz

    Ce n’est pas le t.h.c qui soigne , mais le c.b.d en micro quantité et non pas en pétards …
    Tout ce ci est écrit noir sur blanc , en blanc et en bouteille …
    Et les entreprises pharmaceutiques le savent très bien , vu qu’elles sont ELLES autorisé à vendre du « sativex » aux malades terminaux ou de maladie génétiques incurables ( parce que trop chère de trouver une solution ) .
    Et puis il y a les mafias soient-elles d’un état ( pour des raisons de contrôle et de renflouage des caisses dites « fonds réservés  » ) ou indirectement d’un état ou d’autres qui en soit font du lobbysme sur les interdits d’usages .
    bref…rien de nouveau sous le soleil .
    (GW Pharmaceuticals est une laboratoire pharmaceutique britannique, fondée en 1998 et coté en bourse au NASDAQ Global Market (GWPH) et à l’AIM sur le marché London Stock Exchange. Le laboratoire dispose d’une autorisation en Angleterre pour le développement de médicaments basé sur la médecine des cannabinoïdes.)
    https://fr.wikipedia.org/wiki/GW_Pharmaceuticals

  • Rabidus

    Ça me fait penser aux médicaments dont la molécule active de la plante a été synthétisée et qui provoque des effets indésirables.

    La médecine indienne à bien compris qu’il fallait consommer la plante dans sa totalité pour éviter tout cela.

    On revient toujours au meme problème, le pognon, légaliser le cannabis revient à tuer une économie souterraine juteuse. Car faire pousser un plant dans son jardin ne coûte presque rien et en intérieur c’est pas non plus compliqué et très honereux.

    Merci d’avoir relayé l’info pour ne jamais toucher à cette merde synthétique.

    Quand a l’utilisation du cannabis tout à fait d’accord qu’il faut avoir terminé sa croissance cérébrale et comme toute chose: l’excès en tout est un défaut.