BPC Mistral : la France face au chantage polonais

La coopération entre la France et la Russie dans la construction des BPC de classe Mistral met en question le choix des sociétés françaises en tant que sous-traitants dans la mise au point d’un système polonais de défense antimissile, a déclaré le ministre de la Défense de Pologne Tomasz Siemoniak dans une interview accordée au quotidien Rzeczpospolita.

Le ministre polonais a souligné qu’il ne voulait pas poser des conditions à la France. Il s’est déclaré convaincu que la France qui est membre de l’OTAN et connaît l’opinion des alliés prendrait une décision responsable. Au cours de ces 10 prochaines années la Pologne se propose de moderniser son système de défense anti-aérienne et de mettre au point un système de défense antimissile. Environ 6 milliards d’euros seront débloqués à ces fins. En juin, le groupe français Thales a remporté un appel d’offre pour la création d’un nouveau système antimissile. Son concurrent dans le cadre de l’appel d’offre était Raytheon américain. Les Français ont fait front commun avec le concepteur de missiles franco-italien MBDA et le groupe polonais Polska Grupa Zbrojeniowa (PGZ). Raytheon a proposé son système de type Patriot.

Initialement la Pologne a opté pour le projet européen. Il devait être évidemment un équivalent du système THAAD-Patriot, note le directeur du Centre d’études socio-politiques Vladimir Evseev :

« A présent les Polonais commencent à faire du chantage à la France. Ils disent que la France perdra le contrat si elle livre les Mistral à la Russie. Cela témoigne apparemment de la concurrence déloyale de la part des Etats-Unis qui tentent de cette façon d’éliminer la France du marché polonais pour livrer leur propre système. Car le montant du contrat est considérable ».

Le plan américain sera mis en pratique si la France fournit le Mistral à la Russie et la Pologne se servira de ce prétexte pour renoncer au projet européen. Alors les Américains livreront leurs systèmes aux Polonais. Vladimir Evseev souligne que les Etats-Unis y sont intéressés et, en plus, c’est un moyen d’exercer la pression sur la France.

« La Pologne traduit les intérêts nationaux américains. Les Etats-Unis ont recommandé à la Pologne d’agir de cette façon, ils ont lancé un ultimatum à la France. Ils font feu de tout bois pour créer des problèmes à la Russie, même là où ils n’introduisent pas des sanctions ».

Précédemment la France a déclaré avoir suspendu la livraison à la Russie de deux BPC pour un montant de 1,2 milliard d’euros à cause de l’attitude critique envers cette coopération de la part des alliés de l’OTAN préoccupés par le rôle de Moscou dans la crise en Ukraine. Plus tard le président François Hollande a déclaré que la décision définitive sur l’annulation de ce contrat avantageux pour Paris serait prise en octobre. Si la France renonce au contrat, elle encourt des risques aussi bien financiers que réputationnels car personne n’a besoin de Mistral et seul Moscou peut les acheter. L’expert relève que la France devra elle-même acheter ces porte-hélicoptères inutiles pour elle :

« Il est évident qu’après la Russie n’achètera plus jamais aucun armement à la France. D’autres Etats pourront l’imiter. La France commencera alors à perdre le marché ».

Dans la situation où le navire est déjà construit, il faut le livrer au client. L’expert trouve que pour la France l’intérêt réside dans le développement du partenariat avec la Russie. Quant au contrat polonais, il faut tout simplement l’oublier, car tout porte à croire qu’il n’est pas réalisable pour les Français. Si ce n’est pas la Russie, d’autres raisons seront trouvées. Parce que les Américains souhaitent vivement fournir ces systèmes à la Pologne.

Source : La Voix de la Russie

 

27 commentaires

  • Natacha Natacha

    Mistral, vent de discorde.

  • Maverick Maverick

    Au secours ! La Pologne va nous envoyer encore plus de plombiers …

  • C’est le moment de chanter la chanson de Brassens :
    « Quand on est con , on est con.
    Con caduc ou con débutant,
    petits cons de la dernière averse,
    Vieux cons des neiges d’antan… »

    Quand le moment sera t-il venu de virer toute cette racaille politicienne qui dessert notre pays et monopolise tous les recours et les discours ?

    (J’aime bien le nouveau Tshirt de Dieudo : « Allez tous vous faire… »)

  • vaick

    la pologne est la honte de l europe ils ce sont intégralement soumis aux usa tel des esclaves , nation maudite après les atrocités des nazis et des communistes ils vont connaitre l infamie des us
    cela a deja commencer !!
    Pologne, la prison secrète de la CIA , pologne le pays des camps de concentration Auschwitz I birkenau ,monowitz,Stutthof gross-rosen etc 2014 , de nouveau occupée par les us pour y faire leurs infâmes exactions

    http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/pologne-la-prison-secrete-de-la-139496

    « Il est évident qu’après la Russie n’achètera plus jamais aucun armement à la France. D’autres Etats pourront l’imiter. La France commencera alors à perdre le marché ».
    les marches et toute crédibilité , un pays sans confiance est economiquement finit
    une evidence que nos cretin de dirigeants ne voient pas
    comme ce fut pour peugeot interdiction us de vendre des voitures a l iran ce qui a fait chuter psa on connait le resultat et 3 mois plus tard les us se précipitaient en iran pour y vendre leur voitures ! bande d escrocs
    ne jamais traiter avec des escrocs c est le seul moyen de se faire baiser

  • Tremener

    Ridicule! Ce sont les ricains qui vont rafler le contrat comme d’habitude…

    • Thierry92 Thierry92

      Là je crois que c’est raté pour que les russes achetent du matos aux ricains.
      Déja que le marché des Mistral est sujet a enquête en Russie. Le signataire du contrat est en taule pour corruption. Si la France ne livre pas cela aidera les Russes car les mistral sont inopérants en dessous de -7°.
      Pour les mers nordiques ce n’est pas terrible.

  • fliouguer

    Joe Biden admet que les États-Unis ont forcé les pays de l’UE à adopter des sanctions contre la Russie malgré le risque (plutôt une certitude) de dommages économiques que cela supposait pour l’UE. Alors que la Russie et la Syrie ne nous attaquent pas et sont nos amis, donc on se détruit nous même. Alors  » Le procès de la Presse internationale acquis aux États sionistes : quand aura-t-il lieu ? Le monde sait et laisse faire. Tant que l’Unité ne sera pas, la folie destructrice perdurera : ils feront tout pour descendre Bachar-al-Assad, mais ils n’y arriveront pas.  »
    Autre solution :
    Les militaires français appellent à un coup d’état
    « l’Armée française doit aider une pseudo Opposition modérée
    en Syrie qui n’existe pas, au lieu d’aider le Président Assad !
    Elle doit à son corps défendant soutenir les terroristes !
    Elle a raison d’être en colère ! » lire :
    http://bestofactus.blogspot.fr/2014/10/les-militaires-francais-appellent-1.html://

  • confucius

    Bonjour,

    Bref ! Si je comprends bien(sauf erreur, à préciser tout de même), par tous les moyens, y compris les pays alliés quitte à précipiter leur chute, la finalité serait de déstabiliser la Russie dont la surface est la plus grande de la planète(presque le double des usa), pour s’approprier les richesses de son sous-sol ? Où pour y installer la maison de notre Père Noël ?/illusion de reprise économique de l’ue ? (…au peuple les miettes du banquet des barons voleurs ?).
    …..(sic !)
    Les prédateurs ne seraient plus les animaux sauvages de la jungle, illusion du capitalisme aidant, les aurions nous détrôné ?
    Certes, le puzzle est bientôt terminé.
    Pourrait-on dire en résumé, qu’à la fin de la seconde guerre mondiale, les us fabrique l’union européenne au travers de sympathisants locaux rémunérés (traitres à leur patrie ?), créant un pôle d’attraction (avec les fonds structurels/subsides d’asservissements), qui font saliver les pays de l’Est dans le but de les phagocyter pour y installer des outils (otan), qui à terme doivent permettre la neutralisation des systèmes de défense de la Russie facilitant l’accaparement de ses richesses ?
    Autre point de détail, si on y rajoute l’intégration des pays de l’ue à l’otan, la subordination aux us serait totale.
    De fait les pays de l’union deviennent le bras armé des us, via l’otan, tandis que sur le plan de la défense nationale c’est la disette.
    Serait-ce le but « caché » et final de la construction européenne, ce puzzle ?
    Je pense que c’est une question légitime que l’on peut se poser.
    Non ?

  • kalon kalon

    Mais je commence à les aimer, moi, ces Américains !
    Vraiment génial de foutre la pagaille entre les Européens car cela ne peut qu’accélérer l’explosion de LEUR union européenne et c’est justement à cà qu’on souhaite arriver !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • kalon kalon

    Par contre, on devrait expliquer aux Polonais que les missiles « patriot », ben, face à des SS400 Russes, cà ne sert plus à grand chose ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif
    Enfin, oui, cà peut encore servir comme excuse pour distribuer des pots de vin mais pour le reste, la place de ces trucs c’est au musée de la guerre !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    • Thierry92 Thierry92

      Attend l’annonce de la mise en activité des SS500. alors que d’après moi ils sont déjà déployés autour de Moscou et des grands centres industriels.
      Dans mon ancienne activité professionnelle j’ai pu voir de quoi étaient capables les russes. Ce ne sont pas que des Moujiks. Ils font d’abord et annoncent ensuite qu’ils vont faire.
      Ils pilotaient des spectromètres de masse LQB, avec des PCs standards au moyen d’une carte fabrication soviétique, alors qu’ici en France il nous fallait des PDP 11/73, et 4 personnes.

  • engel

    Rien de nouveau!

    Les gouvernements polacs sont des traîtres à la véritable Europe,…. pourtant qui les aident à coup de milliards!!!

    Rappelons-nous de l’achat des avions de combat américains avec les subsides de l’U.E !!!!!!!!!!!!!!!!!!

    http://archives.polemia.com/article.php?id=73

  • odin29

    L’ Histoire repasse les mêmes plats.
    N’ est-ce pas la Pologne ( le gouvernement Polonais ) qui, aux ordres des démocraties Franco-Anglaise et de leurs banquiers apatrides à, en ..38/39, amener A. Hitler à intervenir pour faire cesser le massacre d’ Allemands en territoire Polonais?
    Oui on réutilise les mêmes grosses ficelles et…ça marche.
    Le pauvre peuple Polonais n’ a pas son mot à dire, il risque, une fois de plus, d’ en subir les conséquences.
    Les Polonais, comme les Ukrainiens d’aujourd’ hui confondent la Russie de Poutine avec les JUDEO-bolchéviques d’ hier. Hélas!
    Quel manque de discernement!!!

    • Polonaise de Varsovie

      Là Mr Odin29, rien à dire!je suis sous le choque! Vous avez crée votre propre l’histoire des méchants polonais qui massacraient les pauvres allemands!!! Oui, c’est le fait connu dans le monde entier, largement décrit dans les livres d’histoire!!!

  • Polonaise

    Mr Vaick
    Avant d’avancer vos opinions sur un sujet, veuillez d’abord approfondir votre connaissance de l’histoire. Ce sont les nazis qui ont construit des camps de concentration sur le territoire de la Pologne. La Pologne n’avait rien à dire, parce qu’elle était occupée par l’Allemagne Nazi!
    Si on continue dans cette logique ,on peu alors très bien dire que la France se soumet à la Roussie, si elle décide de livrer de navires de guerre à un pays qui se donne le droit à prendre les territoire au pays voisin et qui menace d’utiliser l’arme atomique contre les occidentaux!
    L’histoire se répète: la France, malgré l’accord qu’elle avait avec la Pologne l’a lâchement abandonnée, quand l’Allemagne l’avait attaquée en 1939 en pensant qu’Hitler va s’arrêter là. Maintenant la Russie prends de plus en plus des territoires de ses voisins et vous pensez qu’il faut les laisser faire et encore leur livrer des armes? Et tout cela parce que vous êtes plus loin et vous pensez qu’ils ne viendront pas chez vous? Cette manière de penser à fait 20 millions de victimes pendant la dernière guerre mondiale!

    • Ender Ender

      Combien de déportés en Pologne et combien en France ?
      Environ 3 millions pour la Pologne, soit 90% de la population juive, soit plus qu’en Autriche ou en Allemagne, contre 85 000 pour la France. Et ce serait uniquement le fait de l’occupant nazi ? L’Europe de l’est a malheureusement une longue tradition d’antisémitisme…

      • Polonaise de Varsovie

        Mr Ender
        Il vous faut refaire quelques leçons d’histoire!
        En Pologne il n’y avait pas de déportés aux camps de concentration nazi parce que d’après la définition: » déportation est l’internement dans un camp de concentration, en général dans un pays étranger » et les nazis ont construit des camps de concentrations sur l’ancien territoire polonais!!!
        C’est l’administration allemande qui gérait la Pologne occupée qui envoyait les juifs polonais aux camps et pas le gouvernement polonais, qui n’existait plus! Contrairement au gouvernement de la la France Vichy qui collaborait avec l’Allemagne Nazi et qui déportait les juifs français dans les camps nazi pour servir son allié nazi.

    • « Maintenant la Russie prends de plus en plus des territoires de ses voisins »
      Elle est bien bonne celle là !

      La polonaise : Vous avez eu votre diplôme d’histoire en solde dans un paquet Bonux qui lave plus blanc que blanc ?
      Primo, la Crimée a toujours fait partie de l’empire russe.
      Secundo, elle est russophone.
      Tertio, elle a été intégrée à l’Ukraine du temps de l’URSS.
      Enfin, la population a voté un oui écrasant au ralliement russe.
      Pour ce qui est de vos ragots historiques sur l’Allemagne,… lisez : « Des pions sur l’échiquier » de W.G. Carr.

      • Polonaise

        Mme la Polonaise,je me présente ici comme Polonaise et je vais changer mon nom pour qu’on ne me surtout pas confonde avec vous!
        Je pense que votre diplôme d’histoire ne vaut pas mieux! Le Spécialiste de la Russie, Pierre Gonneau rappelle que « la Crimée n’a fait partie que peu de temps du territoire russe proprement dit, entre 1783 et 1954 seulement:
        1571, 23-25 mai
        Moscou est pillée et incendiée par Devlet Giray, khan de Crimée.
        1572, 28 juillet-2 août
        Devlet Giray, revenu en Russie, est vaincu et repoussé.
        1637-1642
        Les cosaques du Don prennent Azov, mais doivent la rendre aux Turcs, après que le tsar de Russie, Michel Romanov, a refusé de venir à leur secours.
        1688-1689
        La régente Sophie, demi-sœur de Pierre le Grand, et son favori, Vassili Golystine, tentent de conquérir la Crimée. L’échec de cette campagne provoque leur chute.
        1695-1696
        Au terme de deux campagnes, Pierre le Grand prend Azov.
        1713, 13/24 juin
        Traité d’Andrinople. Pierre le Grand doit rendre Azov aux Turcs.
        1736
        Prise définitive d’Azov par les Russes. »