Russie: Khodorkovski lance une plateforme pour rassembler les pro-européens…

Mikhail_Khodorkovsky en 2013/Wikipedia

Moscou – L’ancien oligarque et opposant au Kremlin Mikhaïl Khodorkovski, gracié par Vladimir Poutine après dix années de prison, a lancé samedi un mouvement destiné à rassembler les forces pro-européennes en Russie, dans ce qui semble être un défi lancé au président russe.

Dans la soirée, M. Khodorkovski, qui se trouvait à Paris, a évoqué la possibilité d’être, dans certaines circonstances, candidat à la présidence de la Russie.

Une minorité aura de l’influence si elle est organisée, a déclaré l’ancien l’oligarque russe au cours d’une cérémonie à Paris, retransmise sur internet, à l’occasion du lancement de son nouveau mouvement appelé Open Russia (Russie ouverte).

Un temps l’homme le plus riche de Russie, M. Khodorkovski a été libéré de prison l’année dernière et vit désormais exilé en Suisse. Il n’est pas retourné dans son pays natal depuis sa libération.

L’ancien oligarque a indiqué que son nouveau projet, nommé d’après son association caritative éponyme qui avait été fermée après son arrestation, serait une plateforme en ligne, et non un parti politique.

Lors de sa libération de prison en décembre 2013, M. Khodorkovski avait en effet promis de ne pas se mêler de politique. Son nouveau projet apparaît pourtant comme révélateur d’ambitions politiques.

L’ancien patron du pétrolier Ioukos a ainsi affirmé que tous ceux qui supportaient une voie pro-européenne pour la Russie devaient s’unir en prévision des élections parlementaires de 2016.

Nous sommes en faveur de ce qu’on appelle le choix européen, soit un Etat gouverné par le règne de la loi, a lancé l’ancien oligarque.

Nous croyons que la thèse selon laquelle +la Russie n’est pas l’Europe+ est un mensonge. (…) Nous sommes l’Europe, que ce soit en termes géographiques ou culturels. En réalité, le mode de développement européen ne signifie pas le rejet des valeurs nationales. En Europe, chaque pays suit sa propre voie, a-t-il affirmé.

Le président russe Vladimir Poutine présente depuis plusieurs années la Russie comme un pays aux antipodes d’une modernité occidentale jugée décadente, et dont l’avenir se situe en tant que pont entre l’Europe et l’Asie.

Participant ensuite à une soirée à l’occasion du 70e anniversaire du quotidien français Le Monde, M. Khodorkovski a indiqué qu’il pourrait dans certaines conditions être candidat à la présidence russe.

Je ne serais pas intéressé par l’idée de devenir président de la Fédération de Russie à un moment où le pays se développerait normalement, a-t-il expliqué.

Mais s’il apparaissait nécessaire de surmonter la crise et de conduire une réforme constitutionnelle, dont l’essentiel consiste à redistribuer le pouvoir présidentiel en faveur du système judiciaire, du Parlement et de la société civile, alors je serais prêt à assumer cette partie du travail, a-t-il dit.

M. Poutine jouit, depuis le début de la crise en Ukraine et le rattachement de la Crimée à la Russie en mars, d’une popularité record au sein de la population russe.

Mikhaïl Khodorkovski a passé près de dix ans en prison en Russie après son arrestation en 2003 pour vol par escroquerie à grande échelle et évasion fiscale. Il a dénoncé son incarcération comme une punition pour s’être opposé au président Vladimir Poutine.

Source Romandie/news

Voir:

Mikhaïl Khodorkovski envisage de devenir président de la Russie

 

 

10 commentaires

  • Pierre L

    Vladimir Poutine n’aurait jamais dû libérer cet homme, qui aurait dû être fusillé pour haute trahison.

    En effet, il a « manœuvré avec George HW Bush, Jacob Rothschild, Henry Kissinger et George Soros pour s’emparer des actifs pétroliers vitaux de la Russie afin de démanteler et détruire ce qui restait de fonctionnel dans l’État russe. »
    http://www.alterinfo.net/Le-vrai-crime-de-Mikhail-Khodorkovsky_a57541.html

    • kalon kalon

      Exactement, Pierre, Khodorkovsky est l’exemple type de l’homme qui a essayé de vendre son pays aux américains.
      Il ne doit sa richesse qu’au pillage systématique que lui et quelques autres ont organisé lors de la chute de l’URSS.
      Il a un pouvoir de nuisance 10 fois supérieur à celui de Porochenko !
      Réellement le genre de personnage que la finance Anglo-sioniste adore et aime faire chanter à la fois ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

      • kalon kalon

        Car il est là, le nœud de son problème !
        Khodorkovsky n’a aucune envie de se frotter à Poutine et ne doit sa libération qu’a la condition de ne plus intervenir dans la vie politique Russe mais, d’autre part, cet homme, du fait de ses richesses volées, est facile à mettre sous influence en lui rappelant qu’il existe certaines obligations fiscales auxquelles il est tenu et cela, quelque soit le pays ou il se réfugie !
        Chantage à l’américaine sans aucun doute ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • kalon kalon

    L’annonce de Khodorkovsky me fais directement pensé au fait que les U.S.A. sont occupés à activer une « 5éme colonne » en Russie pour détruire tout ce que Vladimir Poutine à reconstruit en 14 ans !
    Ces gens sont à vomir, ils n’ont d’autre but dans leur vie que de détruire et répandre le malheur sur terre !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

  • samlours94

    Et voilà ce qu’il en coute de laisser les traitres en liberté.
    Une ordure reste une ordure et ce type en est l’illustration évidente !
    Une 5è colonne est à l’oeuvre en Russie et elle est pilotée depuis Washington. Poutine serait bien inspiré de s’en débarrasser au plus vite sinon, le début de déstabilisation réelle de la Russie apparaitra sous peu !

    • Et oui, quoi qu’on en dise, Poutine a été trop arrangeant dans cette affaire, croyant calmer la furie du milieu politico-médiatique de l’Ouest par cette libération. Je pense que lui même a été surpris de voir à quel point il n’est pas possible de s’entendre avec ces charognards qui n’ont qu’un but: Faire revenir la Russie aux années 90 en employant tous les moyens possibles et avec toute la mauvaise foi possible, y compris faire passer un bandit en col blanc pour un grand défenseur des droits oppressé. Ah, on va en entendre parler sur France Propagande, de cet abruti et de ses projets! Et il ne m’étonnerait pas que s’il n’arrive pas à ses fins, les américains eux-mêmes (ou les anglais) le fassent descendre pour avoir un grief de plus contre Poutine. (cf. Berezovsky, affaire vraiment pas claire…).

      • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

        « les américains eux-mêmes le fassent descendre »
        C’est ce que je pense, si le plan des US ne marche pas, il risque sa peau.
        D’autre part Poutine savait très bien ce qu’il faisait en le libérant.
        Ce personnage est en faite toujours en prison, mais de l’autre coté, une sorte de cheval de Troie, sans le savoir.
        Contraint et forcé!

      • kalon kalon

        Ton raisonnement se tient et on le retrouve dans l’acceptation du choix du nouvel ambassadeur américain à Moscou qui n’a rien d’être un pro Russe mais plutôt d’un farouche défenseur de l’Atlantisme !
        Stratégiquement, il doit être plus facile de contrôler un ennemi qui est obligé de se déclare comme tel que de le contrôler si il se camoufle !
        Ah, ces joueurs d’échec, quel brio ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • yoyo

    PouPou sait où il va ! il connait bien ses amis ricains je suis sûr. ;-)

  • odin29

    Ce type appartient à la communauté…tout est dit.