Dédollarisation : l’Argentine propose à la Russie des échanges en monnaie nationale

L’Argentine a été récemment la proie  de fonds vautours US qui lui ont racheté de la dette sous contrat de droit américain. Les fonds d’investissement exigent le remboursement intégral des titres de dette, soit 1.4 milliards de dollars, malgré les décotes et restructurations appliquées à partir de 2001, cela en vertu du droit des affaires américain. Ces titres de dette avaient été achetés au rabais par les fonds spéculatifs suite à la crise économique de 2001. Alors que les créanciers avaient en moyenne acceptés des décotes de l’ordre de 70%, les fonds américains ont réclamés et obtenus de la justice US le remboursement intégral de leurs titres de dette, décision contestée par le gouvernement argentin. NML, un des fonds les plus controversés, empocherait ainsi une plus-value de 1600% ! Le gouvernement argentin a donc logiquement refusé de se plier à la décision de la justice américaine qui l’obligerait à rembourser les autres créanciers selon les même conditions, en vertu de la clause RUFO figurant dans les contrats de dette, ce qui reviendrait à revenir sur les accords trouvés précédemment concernant la restructuration de la dette et exposerait le pays à une cascade de procès…

Le ton est donc monté d’un cran entre l’Argentine et les USA. Le pays a ainsi porté plainte au mois d’août contre les Etats-Unis devant la Cour internationale de justice de La Haye au motif que ces derniers avaient violé sa souveraineté. Début septembre, c’est l’ambassadeur américain Kevin Sullivan qui s’est fait rappeler à l’ordre par le ministre argentin des affaires étrangères. Il avait en effet exhorté dans la presse le pays sud-américain à appliquer la décision de la justice US. Immédiatement convoqué par le ministère argentin des affaires étrangères, l’ambassadeur s’est vu notifier qu’en cas de nouvelle « ingérence » dans les affaires intérieures argentines, « les mesures les plus sévères seraient prises” à son encontre.

C’est donc dans ce contexte tendu que prend place la proposition de l’Argentine à la Russie de libeller les échanges entre les deux pays en monnaie nationale. L’Argentine rejoindrait ainsi la Chine et L’Iran, dans le front mondial anti-dollar qui est en train d’émerger à la faveur de la crise en Ukraine et des ingérences des états-unis, notamment sur le plan financier. Il faut effectivement se rappeler que le basculement de la Russie dans la dédollarisation a été la conséquence des premières sanctions économiques adoptées contre le pays par Washington, sous le prétexte de « l’annexion » de la Crimée. Les principales banques et compagnies énergétiques russes ont été ainsi privées de l’accès au système financier international, les groupes VISA et Mastercard ont également exclus de leurs services certaines banques russes proches du pouvoir. La réaction logique de la Russie a donc été de lancer la constitution d’un système financier alternatif avec les pays des BRICS, et particulièrement la Chine, première intéressée à se débarrasser de ses montagnes de dollars et de bons du trésor imprimés à tour de bras par la FED depuis la crise de 2008.

Sergueï Glaziev, un conseiller du Kremlin, a annoncé clairement la couleur :

« Nous trouverons un moyen non seulement de réduire notre dépendance financière des Etats-Unis, mais nous tirerons de ces sanctions un gros profit. Les tentatives de prendre des sanctions contre la Russie mèneront au krach du système financier américain et à la fin de la domination des Etats-Unis dans le système financier mondial »

Et les choses avancent à pas de géants. Des accords ont été passés avec l’Iran afin d’effectuer les transactions commerciales en monnaie nationale ainsi qu’avec la Chine, notamment en ce qui concerne le contrat gazier du siècle qui porte sur un montant de 400 milliards de dollars. La Turquie a également proposé à la Russie de passer aux monnaies nationales dans leurs règlements réciproques.

La Chine s’est également montrée très active puisqu’elle a signé des accords avec les principaux pays européens comme l’Allemagne, la France ou le Royaume-Uni, lui permettant d’ouvrir des chambres de compensation afin d’effectuer les transactions en monnaie nationale.

A cela il faut ajouter le développement par les BRICS de leurs propres alternatives au FMI et à la Banque Mondiale, institutions qui constituent le volet financier de l’impérialisme US, qui ont été officiellement lancées lors du VIème sommet des BRICS à l’été 2014. Il s’agit de la création d’un fonds de réserve monétaire qui sera appelé à jouer le rôle du FMI, et d’une banque de développement appelée Banque BRICS qui sera dotée d’un capital de 200 milliards de dollars d’ici 5 ans de manière à supplanter la Banque Mondiale dans l’aide au développement…

La France ferait bien de s’inspirer de ces initiatives et de rejoindre le bloc Chine-Russie, cela aurait par exemple évité à BNP Paribas de se faire racketter de 8.9 milliards de dollars par la justice américaine pour avoir utilisé la monnaie US dans ses transactions avec l’Iran… Malheureusement notre pays n’a plus sa destinée entre ses mains depuis la capitulation des élites nationales qui sont devenues les simples exécutantes de la technostructure euro-atlantiste…

17 commentaires

  • kalon kalon

    Cà et le fait que la Chine libéralise la vente d’or est significatif que pas mal de manœuvres s’activent en coulisse !
    http://french.ruvr.ru/2014_09_19/La-Chine-a-ouvert-l-acces-direct-des-etrangers-a-l-or-3926/
    8000 tonnes d’or physique a disposition des marchés !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
    autre chose que le papier-cul américain !
    étant entendu que l’or Chinois ne sait pas s’acheter en dollar mais en monnaie chinoise !
    Un très beau coup de la part des économistes Chinois !

    • Grand marabout Grand marabout

      les chinois annoncent la fin du dollar,sous peu
      « quand la chine se réveillera,le monde tremblera »
      Bonaparte

    • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

      Des périodes difficiles sont à prévoir, qu’est ce que vont encore inventer les US pour faire la guerre.

      La chine a engrangée aussi de la nourriture en grosse quantité,riz … un plan prévu depuis quelques années.

      Ils sont prévoyants ces Chinois!

      • kalon kalon

        Ben, je les pense surtout pragmatiques.
        Ils ont entériné la fin de l’hégémonie du capitalisme Anglo-sioniste mais souhaitent aménager un atterrissage en douceur !
        L’idée de développer un système financier en parallèle au système actuel et non en opposition à celui ci en est l’exemple !
        En vendant de l’or, ils vont consolider leur monnaie en l’adossant en partie sur d’autres monnaies.
        Deux avantages parmi d’autres: consolider le RMB et redonner à certaines monnaies nationales, un statut de valeur transnational.
        Un espèce de « remake » de l’ancien serpent monétaire européen mais à la sauce chinoise ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • kalon kalon

        Inversement, les Anglo-sionistes veulent la guerre le plus rapidement possible ca ils savent qu’a moyen terme, la position du dollar deviendra indéfendable !
        Il est plus que certain qu’un bonne partie de l’or volé par les U.S.A. a été échangé discrètement contre des obligations U.S. que détenait la Chine mais c’était cà ou voir leur obligations balancées sur le marché, ce qui aurait définitivement détruit le Dollar en quelques semaines ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

      • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

        Alors, si j’ai bien compris l’or US serait en Chine?
        Je navigue en plein brouillard dans ces histoires.
        Ou le tungstène fourré, papillotes au chocolat.
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • kalon kalon

    Deux choses doivent être prises en considération pour relancer l’activité socio-économique mondiale
    La première étant de détruire quasiment 90 % des valeurs financières actuelles qui sont, de fait, devenues totalement virtuelle du fait du capitalisme sauvage
    Cà, il est possible de l’obtenir avec l’effondrement de la valeur du dollar, ce qui est en cours actuellement !
    la deuxième étant de ramener dans le circuit de l’économie réelle et de la consommation courante, les immenses patrimoines que se sont constitués une minorité de possédants en détruisant l’ancien système mais cela, il ne sera possible d’y arriver qu’en taxant lourdement ces possédants ou en nationalisant leurs avoirs !
    En fait, c’est la politique suivie par Poutine pour redresser la Russie après le passage des prédateurs !

    • kalon kalon

      Le seul problème étant que si l’homme sait penser à très long terme, son organisation sociétale ne lui permet que des actions à très court terme !
      Poutine n’aurait rien réussi si il avait dû concentrer son action sur le temps d’un seul mandat.
      Là, il a eu 14 ans pour y arriver et il le savait depuis le début de son accession à la tête de la Russie !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
      On ne sait rien créer à long terme en gérant les choses au jour le jour, c’est le gros handicape de notre système électoral.

      • kalon kalon

        On peut garder ce système électoral qui, en principe, empêche la corruption des esprits ( malheureusement, seulement en principe ! )mais alors, il faudrait l’organiser de tel façon qu’a chaque échéance électorale, seul la moitié ou le tiers des élus soient concernés, ce qui laisserait une certaine continuité dans l’élaboration des projets à long terme.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

      • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

        « En fait, c’est la politique suivie par Poutine pour redresser la Russie après le passage des prédateurs ! »

        Bien vu! pourquoi pas à l’échelle mondiale.
        SI ça marche pour la Russie, aucune raison que cela ne soit pas applicable ailleurs.

        Mêmes causes, mêmes solutions!

        5 ans emploi d’intermittent du spectacle, fait volontaire pour justifier leurs irresponsabilités en la reportant sur le prédécesseur, une histoire sans fin, et sans coupable.

    • yoananda

      Tout à fait.
      Pour le premier point, il y a la dé-dollarisation en cours.

      Pour le second point, pas besoin de nationaliser, il y a l’actionnariat, il suffit que le petit peuple se prennent en main.

      Mais les problèmes de finances ne sont un problème que pour l’occident qui s’effondre, le reste du monde en profite lui, de la finance. Les pays riches s’éffondrent, mais globalement, à l’échelle de planète, il y a de moins en moins de pauvres, et de moins en moins d’inégalités. Les classes moyennes fondent chez nous parce qu’elles sont transférées dans le tiers-monde et que le niveau de vie s’égalise (ce qui est une bonne chose, même si ca signifie appauvrissement pour nous).

      Ensuite, il va aussi falloir régler le soucis de la surpopulation, du pic pétrolier, la vieillissement massif, la pollution endémique, la complexification, le fossé cognitif, du centralisme (étatisme, socialisme, technocratisme, mondialisme, etc…).

      Mais bon apparemment en France ce qui préoccupe les gens n’est pas le sors du monde, mais seulement de préserver son cocon douillet égalitariste.

      • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

        « il va aussi falloir régler le soucis de la surpopulation »

        Cela ne devrait pas être un problème, il suffit de le prendre à la racine!
        Comme tous problèmes d’ailleurs!

        C’est quoi le problème, la vérité qui fâche,dérange, qui, quoi?
        Arrêtez de copuler!

  • kris de kerg. kris de kerg.

    Le but de la démocratie à la française est de maintenir la rente à vie de tout nos élus, ils commenceront à s’inquiéter, lorsqu’ils seront élus par 30 % de participants à 51% contre 49%, dans les 70% restant 50 % de » bouffistes », et 20 de non maitrisables….cqcd, il n’y a au max que 20% qui posent problème.

    • Grognard

      kris de kerg vous êtes optimiste!
      Tant qu’ils auront une majorité, aussi étriquée soit-elle, ils ne changeront pas leur comportement.
      Ce qui peut les faire bouger c’est que leurs relais pour endormir l’opinion ne fonctionnent plus et que petit à petit se constituent des formes d’organisations qui évoluent à la marge de leur système.

      • kris de kerg. kris de kerg.

        Oui, Grognard, je suis un éternel optimiste, ( comme disait mon arrière grand pere, quand tu montes en ligne faut pas ce demander comment tu vas revenir….). Et je fonde justement beaucoup d’espoir sur ces 20% qui formes comme vous le dites des organisations qui évoluent en marge du système. Puissent -ils être 21 puis 22 ensuite 23%, ….et un jour…

    • yoananda

      Ils s’arrêteront quand on cessera de leur coopérer au racket institutionnalisé.
      Les votes ils s’en foutent comme de l’an 40. Ce qui compte c’est l’argent qu’on leur donne.
      Il y a 3 canaux principaux :
      * les supermarchés
      * les impôts
      * l’épargne et le crédit (assurance vie en premier lieu)

      Donc on peut mesurer soi même notre niveau de soumission au système via ces 3 canaux.

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    L’Argentine propose à la Russie des échanges en monnaie nationale, évidemment ça plait pas du tout aux ricains, et de ce fait l’Etat Islamique Sioniste est bien pratique pour menacer et se débarrasser des dirigeant(e)s qui dérangent : http://www.alterinfo.net/notes/La-presidente-d-Argentine-egalement-menacee-par-les-membres-de-l-Etat-islamique_b7007107.html http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif