Vrais chiffres chômage juin 2014, 23700 chômeurs de plus malgré 303500 radiations ce mois

pole emploi

Toujours 1 inscrit sur 2 qui ne perçoit aucune indemnité de Pôle emploi.

Seuls 2 chômeurs sur 10, sortent des listes pour « reprise d’emploi déclarée ».

235 152 offres (y compris précaires) pour 6 048 500 demandeurs d’emploi officieux (sans compter les 3 500 000 invisibles).

33 % environ de la population active sans emploi ou sans emploi stable.

Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, Juin 2014 :

– Défauts d’Actualisation : 204 000, 43,4 % des sorties des listes.

– Radiations Administratives (les punis) : 51 100, 10,9 % des sorties.

ADVERTISEMENT

– Autres Cas ( les morts, suicidés, emprisonnés .. ) : 48 400 et 10,3 % des sorties.

soit  303 500 radiés des listes (64,6 %) pour autres motifs que :

– Stages parking : 41 900, 8,9 % des sorties (+13,9% en 1 an).

– Arrêts maladie, maternité etc : 35 100, 7,5 % des sorties.

Reprises d’emploi déclarées : 89 900, ne représentent que 19,1 % des sorties des listes de pôle emploi.

Demandeurs d’emploi par catégories :

A : 3 398 300 +0,3 % ( + 4 % sur 1 an ).
B : 663 600 +0,1 % ( + 5,4 % sur 1 an ) travailleurs pauvres moins de 78 heures.
C : 981 300 +1,3% ( + 9,2 % sur 1 an ) travailleurs pauvres de + de 78 heures.
D : 279 900 -0,6 % ( + 5,5 % sur 1 an ) stages parking, occupationnels etc.
E : 396 300 +0,6% ( + 12,9 % sur 1 an ) contrats aidés etc.

TOTAL : 5 719 400 ( données corrigées ), hors DOM TOM, soit + 5,7 % sur 1 an, 23700 chômeurs de +, par rapport à Mai.

TOTAL, dom-tom compris : 6 048 500 ( page 15 du rapport de la DARES, lien en bas de page )

Quelques chiffres qui parlent :

Chômage Longue durée (entre 2 et 3 ans) : + 15,4 % sur 1 an.
Chômage Très Longue Durée + de 3 ans : + 17,6 % sur 1 an.

Chômage des 50 ans et +, + 11,3 % sur 1 an.

+ d’1 chomeur inscrit à pôle emploi sur 2 (52,3 %) ne perçoit AUCUNE INDEMNITE, ni ARE (allocation retour à l’emploi), ni allocation de solidarité (ASS, AER …)

Offres d’emploi dispo, dernier chiffre connu : 235 152.

Le + scandaleux, LES INVISIBLES, complètement en dehors des statistiques :

Ne sont pas comptés dans ces 6 048 500 demandeurs d’emploi et travailleurs pauvres occasionnels :

1 383 400 foyers bénéficiaires du RSA, en effet sur 2 300 000 environ de foyers (dernier chiffre connu) , seuls 916 600 sont inscrits à Pôle Emploi, les autres bénéficient d’autres suivis (associations, collectivités locales, etc.) en sachant qu’un foyer bénéficiaire, comporte parfois + d’un demandeur d’emploi en son sein, donc si on parle en nombre d’individus c’est pire.
+ 1 000 000 au bas mot, sur les environs 2 millions de bénéficiaires de l’AAH ou d’une pension d’invalidité, ne sont pas inscrits à Pôle emploi, malgré une aptitude et un désir d’ accès à emploi adapté.

+ d’1 million de SANS-DROITS, principalement :

– des jeunes de moins de 25 ans, primo demandeurs d’emploi, qui comme vous le savez n’ont même pas droit au RSA. (quasi unique en Europe)

– des sans droits, pour motif, dépassement des plafonds de ressources dans le foyer, exemple, votre conjoint(e) perçoit 650€ d’allocation chomage, ou 790€ d’allocation adulte handicapé, vous n’aurez même pas droit au RSA, car vous dépasserez le plafond couple qui est de 629€ par mois, si vous êtes NON SDF.

– des bénéficiaires de pensions de reversions (veufs, veuves) de 55 ans et +, qui dépassent les plafonds du RSA, et qui n’ont pas encore l’age pour prendre la retraite ou encore percevoir le minimum vieillesse « ASPA » ( 67 ans) ASPA récupérable sur le patrimoine, au décès.

– des bénéficiaires de pensions alimentaires qui dépassent les plafonds du RSA (plafonds 2 fois inférieurs aux seuils de pauvreté, une véritable honte)

Source et fin de l’article sur Agoravox.fr

 

6 commentaires

  • Bardamu

    Dans les invisibles, il y’a aussi ceux qui sont en arrêt maladie pour une durée supérieure à 15 jours, qui disparaissent des stats.

  • Grand marabout Grand marabout

    on pourrait ajouter tous les grattes papiers de politiciens et leur doublon,et oui

    ils chôment eux aussi!

  • Le veilleur

    Les chômeurs qui ne sont plus inscrit à pôle emploi se retrouve pour beaucoup au RSA mais chez pôle emploi ils sont comptabilisés comme des chômeurs en moins ce qui fait automatiquement baisser le nombre de chômeur en France alors qu’il ont rejoint l’autre camp des précaires dont personne ne comptabilise jamais.

    Sans compter qu’aujourd’hui le CDI n’existe pratiquement plus, à par pour ceux qui résident depuis longtemps dans la même entreprise, il ne reste que des emplois en intérim de courte duré ou en CDD.

    En 2013 plus d’un million de jeunes de moins de 25 ans qui n’ont pas droit au RSA sont partis tenter leur chance à l’étranger et ils ont bien raison de ne pas attendre après une France cristallisé.

  • rouletabille rouletabille

    La mise en esclavage ne suffit pas,ils faut en exclure les exclus.
    Un massacre par des chiffres .
    L’idiotie des gens complices des bourreaux pudiquement payés pour les travestir en chercheur de misères,bof quand on est arrivé aussi bas il ne reste que le coup de talon pour faire surface .