Mystère d’une source de rayonnement cosmiques ! (suite)

Suite  à l’article une mystérieuse source de rayons cosmiques ultra-énergétiques détectée

Je suggère pour ceux que ça intéresse, la recherche sur les travaux de Hess, plusieurs articles sérieux font états de diffusion de nombreux éléments accompagnant ce rayonnement en outre les rayons gamma. Ces derniers influent indéniablement sur l’ADN (publications CNRS)
N’étant pas ma matière de prédilection mais un élément m’a interpelé. Hier je parlais de l’excitation de molécules ferrugineuses entraînant ainsi une augmentation de la température dans certaines couches mantelliques. Il semble que des projections de particules chargées émanant des quasars (blazars), donc des « rayonnements cosmiques », seraient orientées en notre direction. De plus ils sont observables sur plusieurs portions du spectre électromagnétique : ondes radio, infrarouges, ultraviolets, rayons X, et les rayons gamma. (source CNRS). D’après ces spécialistes, ces ondes ont bien la faculté d’exciter certaines molécules ferrugineuses contenue dans le magma, ce qui engendre effectivement une augmentation de la température de par leur hyper activité.
Le télescope Fermi a, aidé du CNRS-IN2P3, de l’INSU et du CEA-Irfu , détecté en 2009 le blazar ou galaxie 3C 454.3 situé à 7,2milliards d’années lumières de la constellation de Pégase, il fut déterminé qu’un de jet important était orienté vers nous.

14 commentaires