Reuven Rivlin, élu président d’Israël, et sera celui du « grand Israël »

Mise à jour: Définition du grand Israël

Reuven Rivlin, élu mardi 10e chef de l’Etat d’Israël, media_xll_6810128est une figure haute en couleur de la droite israélienne, partisan déclaré du « Grand Israël » mais aussi ardent défenseur de l’Etat de droit.

Avocat de formation, connu pour son affabilité et ses traits d’esprit, M. Rivlin, âgé de 74 ans, a débuté sa carrière politique en 1988 au sein du Likoud (droite nationaliste) en se faisant élire député à la Knesset, le Parlement. Il deviendra ensuite à deux reprises président de la Knesset (2003-2006 et 2009-2013).

Sur le front idéologique, il fait partie de l’aile la plus à droite du Likoud.

Il n’a jamais caché son hostilité à la création d’un Etat palestinien. « Rivlin ne sera pas le président de l’Etat d’Israël, mais le président du +Grand Israël+. Il se servira de la fonction présidentielle pour faire avancer la colonisation en Cisjordanie, qu’il adule », s’inquiétait récemment un éditorialiste du quotidien de gauche Haaretz.

« Je préfère accepter les Palestiniens comme citoyens d’Israël que de diviser Israël » affirme Reuven Rivlin, en plaidant sans fard pour l’annexion de la Cisjordanie occupée.

Dans le passé, il a exprimé avec force son opposition au retrait unilatéral israélien de la bande de Gaza en 2005 et à l’évacuation manu militari des colonies juives considérées comme « illégales » par les autorités.

Mais ces prises de position ne l’ont jamais amené à attaquer ouvertement la minorité arabe d’Israël, qui représente 20% de la population, contrairement à d’autres partisans de la colonisation tous azimuts.

Dans cette optique, cet ancien officier du renseignement militaire a fait du rapprochement avec les Arabes israéliens, descendants des 160.000 Palestiniens restés sur leur terre après la création d’Israël en 1948, sa marque de fabrique politique.

Son premier geste, dès qu’il a été élu au perchoir, a été d’organiser une visite dans la grande ville arabe d’Oum el-Fahm, en Galilée (nord d’Israël), accompagné par plusieurs députés arabes.

Il s’est aussi opposé à la demande de l’extrême droite de limoger la députée Hanin Zoabi, du parti nationaliste arabe Balad, après sa participation à la « Flottille de la liberté pour Gaza » en mai 2010, qui s’était soldée par la mort de 10 militants turcs pro-palestiniens tués par l’armée israélienne.

Article complet sur 7sur7.be

L’idée même de « grand Israël » peut paraître floue pour certains, donc un petit complément d’information s’impose sur le sujet, et comme explication, pourquoi ne pas taper un peu chez Médiapart?

A ceux qui doutent du projet sioniste initial que Sharon veut parachever, je leur propose cet échantillon non exhaustif de citations glané au hasard de mes lectures :

Premiers conseils donnés aux colons Juifs«Repoussez discrètement hors frontière la population sans le sou en lui refusant le travail… Tant le processus d’expropriation que le transfert des pauvres doivent être menés discrètement et avec circonspection.» Théodore Herzl, fondateur de l’Organisation Sioniste Mondiale, à propos des Arabes de Palestine. Journal, à la date du 12 juin 1895.

Radicalisation du projet sioniste«Entre nous, il doit être clair qu’il n’y a pas de place pour deux peuples dans ce pays… Il n’y a pas d’autre solution que de transférer les Arabes dans les pays voisins, de les transférer tous; pas un village, pas une tribu ne doit subsister.» Yosef Weitz du Fonds National Juif. Journal, 1940

Réflexions significatives de Ben Gourion père fondateur de l’entité sioniste Lucidité prémonitoire«Nous et eux [les Palestiniens] voulons la même chose: nous voulons tous les deux la Palestine. Et c’est le conflit fondamental.» David Ben Gourion en 1936.
«Un État Juif partiel n’est pas une fin, mais seulement un début. Je suis certain que nous ne pourrons pas être empêchés de coloniser d’autres parties du pays et de la région
.» David Ben Gourion, dans une lettre à son fils, 1937.

Réalisme politique, conscience des enjeux«Ne nous racontons pas d’histoire… Politiquement, nous sommes les agresseurs et ils se défendent… C’est leur pays, parce qu’ils y habitent, alors que nous voulons venir ici et coloniser, et de leur point de vue, nous voulons nous emparer de leur pays.» Discours de David Ben Gourion en 1938)

Mise en application du projet sioniste«Nous devons tout faire pour nous assurer qu’ils [les Palestiniens] ne reviendront jamais dans leurs maisons. (…) Les vieux mourront et les jeunes oublieront.» David Ben Gourion dans ses mémoires, le 18 juillet 1948

Article complet sur Mediapart

Et pour aller encore plus loin, cette analyse du site Mondialisation.ca:

En plus de leurs intentions déjà bien connues de prendre le contrôle total de la Cisjordanie et de la Bande de Gaza, de garder en permanence le Plateau du Golan en Syrie et de s’étendre dans le sud du Liban, les expansionnistes israéliens ont aussi les yeux sur certaines régions de l’Irak, considérées comme faisant partie du «Grand Israël» biblique.

Israël planifierait le déplacement de milliers de Kurdes juifs d’Israël, incluant les expatriés du Kurdistan iranien, vers les villes irakiennes de Mossoul et de Ninive, sous couvert de pèlerinages vers d’anciens sanctuaires religieux juifs. Selon des sources kurdes, les Israéliens travaillent secrètement avec le Gouvernement Régional du Kurdistan (KRG) pour mener à bien l’intégration des Kurdes et des autres Juifs dans les régions de l’Irak sous contrôle du KRG.

Après l’invasion étasunienne en 2003, les Kurdes, les Musulmans sunnites irakens et les Turkmènes ont noté que les Israéliens kurdes commençaient à acheter des terres dans le Kurdistan irakien, qui est considéré comme une «propriété» juive historique.

Les Israéliens sont particulièrement intéressés par les sanctuaires du prophète juif Nahum à Al Qush, du prophète Jonas à Mossoul, et par le tombeau du prophète Daniel à Kirkouk. Les Israéliens tentent aussi de revendiquer des «propriétés» juives à l’extérieur de la région kurde, notamment le temple d’Ézéchiel dans le village d’Al-Kifl de la province de Babel près de Najaf et le tombeau d’Esdras à Al-Uzayr dans la province de Misan près de Bassora, les deux en territoire dominé par les Chiites au sud de l’Irak. Les expansionnistes israéliens considèrent que ces sanctuaires et tombeaux font autant partie du «Grand Israël» que Jérusalem et la Cisjordanie, qu’ils appellent «la Judée et la Samarie.»

Les sources kurdes et irakiennes signalent que le Mossad israélien travaille main dans la main avec des compagnies israéliennes et des � touristes � pour subvenir aux besoins des revendications des «propriétés» juives d’Israël en Irak. Le Mossad a déjà été fortement impliqué dans la formation des forces militaires Pesha Merga kurdes.

Les Israéliens seraient aidés par des mercenaires étrangers payés par les milieux évangéliques chrétiens des États-Unis qui soutiennent le concept de «sionisme chrétien».

Les Irakiens nationalistes allèguent que l’expansion israélienne en Irak est soutenue par les deux principales factions kurdes, dont l’Union Patriotique du Kurdistan, dirigée par le président nominal irakien, Jalal Talabani. Qubad Talabani, le fils de Talabani, sert comme représentant du KRG à Washington, où il vit avec sa femme juive, Sherri Kraham.

L’activité d’achats de terres d’Israël est aussi soutenue par le Parti Démocratique du Kurdistan, dirigé par Massoud Barzani, le président du KRG. Binjirfan Barzani, l’un des cinq fils de Barzani, serait fortement impliqué avec les Israéliens.

L’entrée en Irak des Israéliens et de leurs partisans chrétiens sionistes se fait non pas par Bagdad mais par la Turquie. Afin de dépeupler les habitants des terres revendiquées par les Israéliens, les agents du Mossad et les mercenaires sionistes chrétiens ont mis en scène des attentats terroristes contre les Chrétiens chaldéens, en particulier à Ninive, Irbil, Al-Hamdaniya, Bartalah, Talasqaf, Batnayah, Bashiqah, Elkosheven, Uqrah, et Mossoul.

Source et fin de l’article: Mondialisation.ca

8 commentaires

  • « Mais ces prises de position ne l’ont jamais amené à attaquer ouvertement la minorité arabe d’Israël »

    un Sioniste plus malin qui tâche de donner le change en paraissant moins extrémiste afin d’éviter que le peuple israélien ne continue de s’éveiller.

    Voilà qui nous promet encore un avenir radieux au Moyen-Orient…

    Bref, rien de neuf sous le Soleil…

  • jp31 jp31

    http://www.dailymotion.com/video/x13agf3_tiken-jah-fakoly-plus-rien-ne-m-etonne_music

    Si tu me laisse l’uranium,
    Moi je te laisse l’aluminium
    Si tu me laisse tes gisements,
    Moi je t’aide à chasser les Talibans
    Si tu me donne beaucoup de blé,
    Moi je fais la guerre à tes côtés
    Si tu me laisse extraire ton or,
    Moi je t’aide à mettre le général dehors.

    Extrait de l’album «Coup de gueule»de Tiken Jah Fakoly, sorti en 2004.

    ,,

  • rouletabille rouletabille

    Ces gens emphatiques ne sont pas des humains ,c’est pas possible d’êtres si séduisants…

  • 108

    Et côté monétaire, Israël veut totalement supprimer l’argent liquide :

    > http://www.israeltoday.co.il/NewsItem/tabid/178/nid/24635/Default.aspx?hp=article_title
    > http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/172028#.U5dTWCic2pR

    pour à terme, plus d’espèce, que du virtuel et des paiements électroniques.

  • selene

    En étant toujours négatifs /Israel notamment, suivant La LOI D’ATTRACTION vous attirez le négatif vers vous vous envoyez ce négatif dans le monde qui est un HOLOGRAMME QUANTIQUE et en avant la haine la violence qui se répend. Qui vous retombe dessus.Donc vous êtes des participants actifs à la fin de notre monde.HA HA HA!!!!!

    • jp31 jp31

      @ selene :

      pas faux .. j’me cache derriere ‘ un , Mais quand-meme ‘

      OoooooOOOOO ! Quand-Meme , MERDEEEEEEEEeeeeeeeeeeeee !!

      Par-le-ment europ-é-un ..

      séance d’inauguration du truc-ment a bruxelles

      https://www.youtube.com/watch?v=nQoxMfGxG9A

      ,,

      A peine + de 1700 vues pour ce qui suis,
      trop peu,c’est trop peu !

      Semences d’étoiles-Nous sommes ceux que nous attendons
      Texte p’tit peu long,Merci pour la place @ admin du site,biZZ ‘Amicales ..

      Nous croisons parfois dans nos vies des instants précieux ou soudainement le ciel s’ouvre de clarté.
      Des instants ou la conscience s’éclaire de limpidité et de simplicité.
      Des instants portés par une Grâce sans nom, ou le monde devient un hymne à la joie et à la fraternité.
      Ce sont, dans nos cœurs d’hommes, des instants de sérénités et de communion profonde avec le monde.

      Nous sommes les fils des étoiles, constitués de poussière stellaire, évoluant de mondes en mondes afin de nous construire d’éternité.
      Les lumières des hommes sont les étoiles du ciel sur terre.

      Il y a dans l’océan de la vie tant de questions qui ne peuvent s’abreuver aux oracles du mental, et que seul le souffle du silence permet d’apprivoiser…
      Mais le sens de la vie est partout.
      Du plus insignifiant grain de sable aux plus spectaculaires éruptions solaires, la vie fait sens et nous enseigne.

      Il y a au plus profond de nos cœurs les prémices d’un voyage qui se lève à la clarté du jour naissant.

      C’est un voyage qui nous conduit vers nous-mêmes, en nous-mêmes,
      Un voyage qui nous rend présent à nous-mêmes…
      Sommes-nous prêt à hisser la grand voile ?
      Sommes-nous prêt au voyage de notre vie ?

      Le voyage nous apprend à lire, au-delà des formes, les indices qui se lèvent au quotidien dans l’ordinaire de nos vies.
      Il nous apprend à voir derrière le monde visible, ce qui échappe au monde visible.
      Et là ou la lumière demeure, les hommes sont reliés au sein même d’une fraternité de lumière.

      C’est parce qu’il y a des rires que le monde s’enfante de promesses.
      C’est parce qu’il y a des sourires que le monde se construit d’offrandes.
      Et c’est ainsi que va le monde : de rires en partages, de regards en sourires, il se construit de grâce et nous hisse au-delà des apparentes séparations auxquelles nous nous heurtons quotidiennement.

      Il y a, au-delà de toutes nos hypothèses de raisons, de tous nos conflits de déraisons, tant de raisons d’aimer.
      Et ce qui nous unit est bien plus vaste que tout ce qui nous sépare.
      Parfois tremblant de faiblesse, parfois immobile de promesses, l’homme est entrain de retrouver sa place dans l’Univers.

      Et que cela ne se produise pas sans heurt laisse présager de réels et profonds changements, car il n’est pas d’accouchement sans profondes remises en questions…
      Un matin enchanté enfante une après-midi désenchantée ou le monde subitement semble nous heurter de toute la misère du monde.
      Cependant, loin de toute indignité, nous faisons ici même l’éloge de notre grandeur.
      … Et nous commençons à percevoir une lumière nouvelle sur la criée des mondes.

      Une lumière transparait derrière les masques de toutes nos croyances.
      C’est le chant des étoiles qui dansent sur la terre.
      C’est le principe solaire de l’humanité qui est entrain de s’ancrer sur terre.

      Nous sommes revenus sur terre parce que l’on nous a offert deux jambes pour parcourir le monde, deux bras pour enlacer le monde, un cœur pour apprendre à aimer, deux yeux et une bouche pour apprendre à sourire.
      Nous sommes revenus sur terre parce que nous savons qu’il reste encore des déserts à cultiver, des abimes à éclairer, des océans à explorer et des terres inconnues qui ne demandent qu’à émerger dans notre conscience.
      … L’évolution est simple parce que la joie est partout.
      Mais pour retrouver cette joie nous devons défricher notre jardin intérieur.

      Au fur et à mesure de nos vies, l’heure s’avance.
      Une heure encore… Sur le parvis menant à la Porte de l’Eternité…
      Ce n’est qu’une heure. Une petite heure qui baigne dans l’éternité des espaces visibles et invisibles.
      Une heure pour renaitre à nous-mêmes.
      Une heure pour s’ouvrir aux signes de notre éternité.

      Dites-leur qu’ils sont bien plus que des hommes…
      Dites-leur qu’ils ne sont pas leurs colères, leurs jugements ou ces déchirements qui les divisent.
      Dites-leur qu’on ne peut rien leur enlever car leurs âmes sont immortelles et qu’ils sont les dignes fils de la Vie.
      Dites-leur qu’ils sont bien plus que leurs expériences.

      Dites-leur qu’ils sont des lumières pour éclairer les ténèbres.
      Mais dites-leur également qu’ils sont leurs propres ténèbres et leurs propres lumières.
      Dites-leur que la vie est une danse.
      Dites-leur de danser leurs vies et d’arrêter de la penser.

      Dites-leur que leurs vies est une constante renaissance.
      Dites-leur d’être en joie et de rire par delà les sermons et les serments des grandes institutions.
      Dites-leur qu’ils portent en eux des trésors d’éternité.
      Dites-leur qu’ils peuvent peindre l’Univers des couleurs de leurs âmes.
      Dites-leur qu’ils peuvent éclairer le monde de leur propre rayonnement.
      Dites-leur simplement de suivre leur chemin…

      Puis ne leurs dites plus rien,
      Et devenez vous-mêmes celui dont vous parlez…
      .
      FRERE

      _______

      https://www.youtube.com/watch?v=pDR8ccDVgFg#t=36

      ,,

  • Fenrir

    Finalement, la vitrification pourrait être une solution…

    Finale…

    OK, je sors…

    ;0D

  • Grand marabout 3.0.1 Grand marabout 3.0.1

    Symbole du Mossad d’Israël

    « kee betachbulot ta’ase lecha milchama »
    Traduction: « Par le terrorisme clandestin nous ferons la guerre »