Le traité transatlantique menace aussi le peuple américain

Le « Monde Diplomatique », comme l’a fait « Marianne » il y a quelques semaines, propose ce mois-ci à ses lecteurs un grand dossier sur le traité transatlantique. Parmi les points abordés, l’un s’avère très intéressant car peu évoqué dans les autres médias : les dangers que font courir aux citoyens américains ces négociations commerciales si elles aboutissent.

983265-1165395Thomas Graning/AP/SIPA

Non, les Européens ne sont pas les seuls à être menacés par la signature du traité transatlantique. La population nord-américaine a également du mouron à se faire. Dans le grand dossier sur le Grand Marché Transatlantique (GMT) qui paraît ce mois-ci dans le Monde Diplomatique, un article fait le point sur les dix principales menaces qui planent sur le peuple américain.

Si la perspective de trouver des organismes génétiquement modifiés (OGM) dans les assiettes est une crainte légitime des opposants au traité en Europe, il faut savoir que le danger est partagé avec les Américains. En effet, aux Etats-Unis, près de la moitié des Etats imposent l’étiquetage des produits alimentaires contenant des OGM.

Mais les compagnies agro-industrielles du type Monsanto font pression pour que ces avertissements passent à la trappe à l’issue des négociations.

Ce n’est pas tout. On apprend que les entreprises pharmaceutiques européennes souhaitent que l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux renonce à ses contrôles indépendants préalables à la vente de médicaments sur le territoire des Etats-Unis. Et le lobby américain Pharmaceutical Research and Manufacturers of America (PHRMA) fait pression pour que le traité limite la capacité des gouvernements américains et européens à négocier la baisse du coût des soins pour les programmes publics de santé…

Source et fin de l’article sur Marianne.net

 

7 commentaires

  • Berrurier

    On parle toujours des américains mais il est vrai que le peuple américain n’est pas l’élite qui le gouverne et quand on voit la pauvreté et le nombre de gens qui sont à la rue on se dit que l’Amérique et son fameux rêve est bien loin de tout cela. Il faut espérer que le peuple américain aura la force et le courage de s’opposer à ce traité inique. Tous les jours, personnellement, j’en parle autour de moi et j’envoie des mails à mes connaissances, résultat? Je passe pour un fêlé !

  • Grand marabout 3.0.1 Grand marabout 3.0.1

    deja ils sont 49 millions aux tickets d’alimentation…

    bonne chance pour les hunger games

  • stereo

    En quelque sorte, ce sera un coup dans le ping, un coup dans le pong comme au tennis de table !
    Ce qui s’annonce, et nous le savons tous, pour nos peuples n’est vraiment pas réjouissant…