Industrie française : une politique de désintégration menée par les UMP/PS en quelques décennies

La preuve par les faits! On a beau parler, dénoncer, mais rien ne vaut les faits!

De la lecture du rapport Gallois, il ressort que l’industrie ne représente plus que 12,5 % du PIB, par rapport à 18% en 2000. En outre, la France figure à la 15ème place parmi les 17 pays de la zone euro, loin derrière l’Italie, la Suède et l’Allemagne !

indus

« Les marges de l’industrie se sont effondrées, tout comme son autofinancement. Et si sa productivité horaire reste parmi les plus fortes, elle a cessé de croître dans la dernière décennie, pour cause de retards importants dans les machines outils, le numérique et la robotique. L’Italie et l’Allemagne comptent respectivement deux et cinq fois plus de robots industriels que la France.

Dans le secteur de la santé, la France compte moins d’IRM (imagerie et résonance médicale) que l’Espagne. Sauf industrie du luxe, aéronautique, nucléaire, pharmacie, agroalimentaire, l’industrie française n’arrive pas à monter en gamme.

Entre-temps, les services commerciaux et bancaires ont pris la part du lion dans l’économie. Les sociétés d’assurance ont constitué fin 2010 un pool de 1680 milliards d’euros, mais seuls 110 milliards, soit moins de 8%, ont été investis dans les sociétés françaises non financières. Les grandes banques françaises sont parmi les plus vulnérables » (Source Strategic Alert).

Fin de l’article sur Scaramanga the Troublemaker via Wikibusterz

 

4 commentaires

  • am

    Bonsoir,
    Les media veulent nous faire croire que l’Euro est trop cher pour pouvoir exporter, et ainsi le dévaluer. mais nous n’avons plus rien à exporter !
    L’Allemagne, elle, n’a pas de problème avec le cours de l’Euro et exporte, vu qu’elle produit.

  • stereo

    L’ Europe et le MEDEF sont et continuent de passer chez nous avec la bénédiction de nos chers (sans jeux de mots !) politiques…
    Bon courage les jeunes, les esclavagistes vous guettent et vous attendent pour parfaire leur fortune !

  • engel

    Ah bon, Ils ont trahi la classe ouvrière.
    Qui l’eut cru!

  • BA

    Jeudi 22 mai 2014 :

    Coup de tonnerre dans le secteur automobile : la Citroën C3 ne sera plus fabriquée en France, à Poissy. La Citroën C3 sera fabriquée à Trvarna, en Slovaquie.

    Pourquoi cette délocalisation ?

    Parce qu’en France, le coût horaire du travail est de 35 euros, tandis qu’en Slovaquie le coût horaire du travail n’est que de 8,80 euros.

    L’Union Européenne, c’est un grand marché intérieur, sans aucune frontière, dans lequel 28 nations sont en compétition les unes contre les autres.

    L’Union Européenne, c’est 28 nations qui sont condamnées à baisser toujours plus les salaires de leurs ouvriers pour attirer les entreprises sur leur territoire.

    L’Union Européenne, c’est 28 nations qui font une course sans fin vers les salaires bas, vers les salaires les plus bas, vers les salaires toujours plus bas.

    L’Union Européenne, c’est un suicide collectif.

    Dimanche, votons pour que la France sorte de l’Union Européenne :

    http://www.upr.fr/wp-content/uploads/2014/05/Profession-de-foi-UPR-EP2014-France-metro.pdf