Les phénomènes extrêmes de 2013 sont en phase avec l’évolution du climat

Attention, déclaration officielle! Donc, tout est normal il n’y a aucun souci, le réchauffement climatique a bien pour origine l’activité humaine! Et ils énumèrent même les derniers problèmes climatiques connus, en oubliant au passage l’hiver exceptionnel sur le continent américain soit dit en passant… Maintenant, on peut prendre en compte une telle hypothèse, l’activité humaine à l’origine du réchauffement climatique, alors il n’y aurait du coup aucune explication logique au réchauffement du reste des planètes du système solaire mais nous en parlerons juste après…

dessin-changement-climatique-glezImage trouvée sur Lescrises.fr, article sur les effets du protocole de Kyoto

Les nombreux phénomènes climatiques extrêmes vécus en 2013 constituent des « indicateurs cohérents et interdépendants » de l’évolution du climat du fait du réchauffement provoqué par l’activité humaine, souligne un rapport annuel de l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM).

L’OMM, une agence de l’ONU basée à Genève, relève « l’impact considérable des sécheresses, vagues de chaleur, inondations et cyclones tropicaux » et note que 2013 « se classe au sixième rang, ex-æquo avec 2007, des années les plus chaudes jamais enregistrées, confirmant la tendance au réchauffement observée sur le long terme« .

« Le nombre de phénomènes extrêmes survenus en 2013 correspond à ce à quoi on pouvait s’attendre dans ce contexte de changement climatique anthropique. Nous avons assisté à des précipitations plus abondantes, à des vagues de chaleur plus intenses et à une aggravation de dommages causés par les ondes de tempête et les inondations côtières du fait de la hausse du niveau de la mer, le typhon Haiyan qui s’est déchaîné aux Philippines en est la tragique illustration« , a estimé le Secrétaire général de l’OMM, Michel Jarraud.

Aucune pause

« Le réchauffement du climat ne marque aucune pause« , a-t-il souligné, avec une accélération du réchauffement des océans qui a atteint de plus grandes profondeurs. Plus de 90% de la chaleur piégée par les gaz à effet de serre est stockée dans les océans.

Suite à une étude particulière de la chaleur record qu’a connu l’Australie durant son été en 2013, l’OMM affirme que « les records de chaleur auraient été quasiment impossibles sans l’influence des gaz à effet de serre d’origine anthropique. Cela démontre que les changements climatiques entraînent une nette augmentation de la probabilité d’occurrence de certains phénomènes extrêmes« .

Pour la France, l’OMM relève qu’elle a connu une répétition de tempêtes, que les précipitations ont été supérieures de 40% à la moyenne à long terme. En Bretagne, sur la côte Atlantique, les pluies ont été les plus fortes depuis 1959, provoquant des inondations répétées, tout comme dans le sud-est en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

L’hiver a été le second le plus chaud depuis 1900, indique l’agence météorologique.

Le XXIe siècle compte déjà 13 des 14 années les plus chaudes jamais observées et « chacune des trois dernières décennies s’est révélée plus chaude que la précédente, la décennie 2001-2010 battant tous les records », note le rapport.

Source: rtbf.be

Donc, réchauffement climatique, activité humaine, gaz à effets de serre, et à moins que d’autres planètes aient été conquises sans que nous le sachions, leur réchauffement reste inexplicable, le père Noël peut-être? ;)

Les humains pourraient-ils être responsables des changements climatiques sur les autres planètes du système solaire, ou le soleil en serait-il le grand responsable ?

Paul Joseph Watson, Prison Planet
Le 16 novembre 2006

Kofi Annan avait fortement critiqué les sceptiques du réchauffement climatique comme étant des « déphasés » et des « attardés », mais comment les activités humaines pourraient-elles arrêter les changements climatiques quand toutes les preuves démontrent clairement que le soleil lui-même, et non les activités humaines, réchauffe le système solaire en entier ?

« Le chef de l’O.N.U. a déploré « un manque effrayant de leadership » dans la mise en place des prochaines étapes pour réduire les émissions globales. « Nous devons commencer par être plus courageux politiquement », a-t-il plaidé, exhortant les centaines de délégués des quelque 180 nations membres du Traité sur le Climat de 1992 de l’O.N.U. », a rapporté Forbes.

Mais comment pouvons-nous ignorer le fait que presque la totalité des planètes de notre système solaire éprouve simultanément des changements climatiques et des modèles météorologiques volatils. Ceci ne nous suggère-t-il pas que ces réchauffements climatiques sont un cycle naturel résultant de la nature évolutive du soleil ? Al Gore peut-il nous expliquer ce fait ?

– Spatial.com : le réchauffement de l’atmosphère de pluton intrigue les scientifiques
Dans ce qui semble n’être qu’un renversement des annonces du mois d’août, les astronomes ont révélé, aujourd’hui, que Pluton subissait un réchauffement de son atmosphère mince, même si cette planète s’éloignait du soleil sur son orbite longue et bizarrement formée.

– Spatial.com : une nouvelle tempête sur Jupiter présage des changements climatiques
Les dernières images pourraient fournir des preuves que Jupiter est au beau milieu de changements globaux qui pourraient modifier les températures par plus de 10 degrés fahrenheit sur différentes parties de cette planète.

– Current Science & Technology Center : réchauffement global sur Mars ?
Une étude des calottes glacières sur Mars peut démontrer que la planète rouge éprouve une tendance au réchauffement. Si Mars et la Terre sont en train de subir un réchauffement global, alors il y a peut-être un plus grand phénomène qui est en train de se produire dans le système solaire qui provoque des changements dans leurs climats globaux.

– United Press International : la NASA examine une tempête monstre sur Saturne
La NASA a révélé que son vaisseau spatial Cassini a découvert une tempête ressemblant à un ouragan au pôle sud de Saturne, d’un diamètre de presque 5000 miles, ou l’équivalent de deux tiers du diamètre de la Terre.

– Science Agogo: réchauffement global détecté sur Triton
Il ne doit pas y avoir beaucoup de pollution industrielle sur la surface de la plus grosse lune de Neptune, néanmoins, les choses se réchauffent. « Au moins depuis 1989, Triton a subi une période de réchauffement climatique », confirme l’astronome James Elliot, professeur aux Sciences terrestres, atmosphériques et planétaires de l’Institut de technologie du Massachusetts. « Concernant le pourcentage, c’est considéré comme une très forte augmentation ».

– Associated Press : une étude révèle que le soleil se réchauffe
Les radiations solaires qui atteignent la Terre sont 0,036 pour-cent plus chaude qu’en 1986, quand l’actuel cycle solaire commençait, a rapporté un chercheur dans une étude qui doit être publiée ce vendredi dans un journal scientifique. La découverte est basée sur une analyse des satellites qui mesurent la température de la lumière solaire.

– London Télégraph : la vérité sur le réchauffement global – le soleil est à blâmer
Le réchauffement global a finalement été expliqué : la Terre se réchauffe parce que le soleil produit plus de lumière qu’à n’importe quel moment dans les 1000 dernières années, selon la nouvelle recherche.

La simple réalité est qu’à travers les âges, la Terre s’est balancée allègrement entre des climats chauds, humides et stables, à des climats froids, secs et venteux, bien avant que le premier baril de carburant fossile ne brûle. Les changements que nous observons présentement ne sont qu’une simple promenade dans un parc en comparaison des combats que notre planète a pu endurer dans le passé.

Ceci n’est pas une défense pour les cartels pétroliers ou les destructeurs néo-conservateurs, qui auraient toutes les raisons du monde d’ignorer le réchauffement global, qu’il soit fabriqué par l’homme ou pas.

Ce n’est pas, non plus, un démenti des faits que la terre est, présentement et graduellement, en train de se réchauffer, mais comment pouvons-nous réconcilier le réchauffement global qui est en train de se produire dans les lieux les plus éloignés du système solaire avec l’argumentation qu’il puisse être provoqué par l’activité humaine? Les gaz d’échappements de nos voitures ont-ils réussi à quitter l’atmosphère terrestre et à se glisser dans un trou noir jusqu’à Triton?

L’affirmation selon laquelle le réchauffement climatique puisse être fabriqué par l’homme est tellement renforcée d’une manière oppressive dans l’opinion populaire, surtout en Occident, que le simple fait d’exprimer le moindre petit doute à ce sujet est semblable à démentir l’holocauste dans certains cas. Le lavage de cerveaux, forgé par l’intermédiaire de la télévision, les journaux et les grands cerveaux de ce monde, est tellement insipide que les sceptiques sur le réchauffement climatique doivent porter une étoile jaune métaphorique et discuter de leurs doutes seulement à voix basse et dans des cadres conciliants ou être dénoncés, harangués et injuriés par une armée de supposés bienfaiteurs qui croient vertueusement secourir notre bonne vieille terre en recyclant une bouteille de vin ou en mettant leurs papiers dans une boîte à déchets séparée.

Répandant la peur au sujet d’une fin du monde imminente provoquée par le climat pour aussi s’accaparer les couvertures de nouvelles et les problèmes écologiques importants comme la GM food, la chimère maladive du clonage scientifique et l’usurpation ainsi que les abus des sociétés commerciales comme Monsanto passent inaperçus.

Le réchauffement global est mentionné comme une excuse pour mettre en place un contrôle accru sur les populations et une surveillance sur nos vies quotidiennes, ainsi que les « micropuces » RFID sur nos poubelles, le dépistage par GPS, la taxation au mile, de même qu’un impôt global à la station service.

L’aile extrémiste du mouvement écologiste, caractérisé par des gens comme le Dr Erik Pianka, avocat d’une réforme massive de l’humanité via des harcèlements et du bioterrorisme sanctionné par les États, afin de « sauver » la terre de la maladie de l’humanité, est semblable aux mesures de contrôle des populations et de génocides des Nazis ; l’establishment écologique a toujours maintenu une proche alliance avec ce genre d’extrémistes.

La religion organisée du réchauffement global et ses conséquences désastreuses pour notre liberté de parole, notre liberté de mouvement et notre droit de demeurer à l’extérieur du système, doivent être questionnés sur la base fondamentale que le phénomène est dans tout le système solaire et qu’il est principalement provoqué par l’évolution naturelle du soleil et non par les activités humaines.

http://www.prisonplanet.com/

Traduit par Oscar Blais

source : http://www.pleinsfeux.com

La controverse ne cessera peut-être jamais, au même titre que les chemtrails ou l’identité des constructeurs des pyramides. Il y a les scientifiques, les conspirationnistes, eux qui pensent savoir et les autres, et les arguments se confronteront toujours sans que la vérité n’évolue réellement, car chacun cherche midi à sa porte et nous avons tous tendance à prendre en compte les arguments que nous jugeons les plus convaincants avant tout…

11 commentaires

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    entre propagandes et désinformation il est quasiment impossible d’avoir une info fiable sur le sujets. On a accès à aucunes données officielles. On en plus aucun vrai recule (mais des tonnes d’hypothèses) du moin officiellement sur l’histoire du climat.
    La chine, les usa, la russie…..utilisent tout les moyens technologiques connue pour jouer avec le climat ce qui n’est certainement pas sans conséquences sur les cycles climatiques

    « L’hiver a été le second le plus chaud depuis 1900, indique l’agence météorologique »
    Déjà qu’a l’échelle de l’humanité ça représente rien mais à celle de la terre c’est totalement insignifiant. Et dire qu’on paye des gens pour ça et grassement en plus

  • Emy Emy

    peut être et être doute qu’il y a d’autres facteurs qui rentre en jeux mais on ne me fera pas croire que l’activité de l’homme est innocente dans le changement climatique qui s’annonce.

    L’homme est et reste le plus grand fouteur de merde sur la planète, on pourrait faire une liste sans fin des conneries que les hommes s’amusent a faire.

    la terre ne dit pas merci a l’homme.

    • pourpour

      Certes, mais sur le climat, sauf les expériences voulues, c est sans doute un pipeau, la POLLUTION, non…

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        le facteur pollution a été initier pour l’arnaque à la taxe carbonne.
        Imaginons un instant que dans les milieux autorisés on soit au courant de l’évolution du CO² à travers le temps, et que celui-ci augment à la base de manière naturel, on y ajoute le facteur humain et boom c’est comme les interets de la dette ça ne pourra jamais baiser donc les pays paieront (et nous en bout de chaine).
        A l’heure actuel le débat sur le réchauffement climatique est juste là pour justifier des enjeux économique. Parceque franchement ils en ont rien à foutre qu’une région soient rayée du globe avec ses habitants s’il n’y a aucune ressources dans cette région.

  • pourpour

    « L’aile extrémiste du mouvement écologiste, caractérisé par des gens comme le Dr Erik Pianka, avocat d’une réforme massive de l’humanité via des harcèlements et du bioterrorisme sanctionné par les États, afin de « sauver » la terre de la maladie de l’humanité, est semblable aux mesures de contrôle des populations et de génocides des Nazis 2 et c est reparti mon kiki , ou plutot mon nazizi… Quel est le rapport ????
    Marre, marre de ces raccourcis. Cela dit, ne pas croire au rechauffement cliéatique d origine humaine, c’est le point Goldwin…et d autres origines sont a poursuivre, en effet…

  • J’ai lu au sujet de l’effet de serre dans le Scientific American à partir de 1979, dans le début des années 80 leurs simulations étaient claires, ils ont prédit exactement ce que nous voyons aujourd’hui. J’ai VU le changement progressif.

    La même revue a aussi dénoncé les pétrolières qui payaient OU les « scientifiques » et lobby climatosceptiques (incluant les même menteurs que ceux du lobby du tabac).

    Le réchauffement dû au rayonnement solaire est INFIME, négligeable. La VITESSE du réchauffement actuel est 100 fois plus rapide que celles qui sont survenues dans le passé.

    Le GIEC et plusieurs médias disent que la GÉO-INGÉNIRIE est pratiquée pour contrer l’effet du CO2, certainement avec les CHEMRTAILS (qui ne peuvent PAS être de l’eau, demandez à un ingénieur mécanique, ils connaissent la thermodynamique).

    Il fait anormalement froid ici au Québec cet hiver, du jamais vu. Je suis convaincu que c’est pour qu’on ne crois plus à l’effet de serre.

    Les Accords de Kyoto ont été créé pour mieux les saboter afin qu’on choisisse une économie de croissance… au lieu d’une bourse du carbone PUBLIQUE ou un pauvre pourrait vendre son droit de polluer (travailler) pour vivre sans travailler (polluer). Dans une économie de décroissance l’égoïsme n’existe pas (l’intérêt individuel de partis en transaction est identique à l’intérêt de la société), mentir n’est pas payant, saboter non plus et les guerres seraient inutiles.

    Le père des accords de Kyoto c’est Maurice F. Strong ex-président emeritus de Power Corp de Paul Desmarais qui a fait élire Sarkozy. Desmarais (avec Albert Frère) a volé BNP Paribas à la France qui tentais de la nationaliser sous Mitterand puis ils s’en s’ont servi pour frauder l’Irak durant le programme « pétrole contre nourriture » ou Strong de l’ONU acceptais les transactions par la succursale de NY de BNP Paribas. Le faux-Juif Strong se cache en Chine :). Notez que l’ONU a été construite par des faux-Juifs tout comme le Pentagone.

    Cet article parle du déni de l’holocauste monté par des faux-Juifs contre des faux-Juifs… avec leur dieu des guerres, le dieu de Moise et Abraham nés à Ür fondé par Caïn fils de Lucifer selon la Genèse 5 écrite (en double-talk de négations incomplètes inexpliquées) par Moïse. Dans LEUR Bible (basée sur la mythologie de la Mésopotamie) les faux-Juifs descendants de Babylone (ainsi que leurs empires) disent qu’ils forment une synagogue de Satan soit le dieu du mensonge alias le déterminisme satanique qui est visible dans l’histoire… des guerres qu’ils créent entre eux.

    Cet article est écrit en double-talk de négations incomplètes mal expliquées… la référence au déni de l’holocauste c’est du prosélytisme sioniste ! Ils veulent qu’on croient tous en leur dieu des guerres et du mensonge … mais l’information est indestructible, demandez è Stephen Hawking :).

    Toute une propagande ! Superbe double-talk :)
    Les climatosceptiques sont des lobotomisés brainwashés fluorisés hypnotisés MK-ULTRAsés dont le libre-choix est de refuser de réfléchir :)

  • J’ajoute que le GIEC travaille dans un luxueux building « vert » de Genève ou ils font semblant d’être des parfaits imbéciles : ils ont fait des « erreurs » de simulation qu’un stagiaire en informatique de gestion n’aurais pas fait !!! En plus ils cachent virtuellement leurs rapports du public, leur lecture est pénible, longue, vide, divisée, perdante, anti-ergonomique, chiante, brumeuse etc etc

    • Fenrir

      « leur lecture est pénible, longue, vide, divisée, perdante, anti-ergonomique, chiante, brumeuse etc etc »

      @ 911allo

      -« Miroir, mon beau miroir… »

  • criminalita

    les arguments que nous jugeons les plus convaincants avant tout……
    Personne semble tenir compte d’événements galactiques imprévisibles. Quels coms, il y a de quoi se concerter entre astronomes, physiciens, géomachintrucs et consorts. Dans une courte vie d’un homme c’est son confort immédiat le plus important, les rapports et tout le reste c’est pour faire plaisir à celui qui paye…

    • Delphine Delphine

      certes, l’homme, avec son égocentrisme à toute épreuve pense qu’il est le « seul » à intervenir dans le phénomène climatique qu’on connait…!!! soyez certains, ça décape et décapera encore…!!!