Clément Méric : une vidéo conforte la thèse de la bagarre

Cela confirme juste ce qui se dit depuis le début…

Clément Méric (au centre) lors d'une manifestation de soutien au Mariage pour tous, le 17 avril à Paris.
Clément Méric (au centre) lors d’une manifestation de soutien au Mariage pour tous, le 17 avril à Paris. Crédits photo : JACQUES DEMARTHON/AFP

VIDÉO – Une caméra de la RATP a filmé la bagarre entre militants antifascistes et skinheads. Clément Méric aurait provoqué par derrière Esteban Morillo, qui a riposté.

C’est une vidéo qui va peser lourd dans l’enquête sur la mort du militant antifasciste Clément Méric. On y découvre un Méric agressif,qui «semble-t-il, d’après RTL qui a révélé cette information mardi, assène un coup» au militant d’extrême droite, Esteban Morillo, alors de dos et aux prises avec deux assaillants. Morillo se retourne et renvoie une droite pour se défendre, faisant tomber à terre le jeune Méric qui ne se relèvera plus.

Ces images exploitées par le juge d’instruction sont tirées des enregistrements effectués par une caméra de surveillance de la RATP située côté rue, au niveau de la station Havre-Caumartin. Elles excluraient toute hypothèse d’un lynchage de la victime, contrairement à certains récits.

Méric se précipite dans le dos de Morillo

La police technique et scientifique a donc travaillé sur ce film pour en extraire les passages utiles pour la justice. Son contenu est révélé bien tard, trois semaines après les faits, survenus le 5 juin. Alors que la vidéo a été saisie très rapidement. «Sans doute fallait-il attendre que la pression retombe autour de cette affaire, avant de pouvoir dévoiler ces éléments troublants», spécule un fonctionnaire de police de haut rang.

Entre-temps, le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a pu annoncer qu’il lançait une procédure pour interdire Troisième Voie, le mouvement d’extrême droite dont était proche Esteban Morillo. Il avait lancé une procédure similaire contre le mouvement des Jeunesses nationalistes révolutionnaires. Ce groupe d’une trentaine de personnes, fondé par Serge Ayoub, constitue en quelque sorte le service d’ordre de Troisième Voie, aussi dirigé par Ayoub.

Le film entre les mains du juge d’instruction parisien en charge du dossier ne laisse donc que peu de place au doute sur le déroulé des faits. La séquence exploitable n’a beau durer qu’une poignée de secondes, selon RTL, on y voit d’abord une bagarre générale. Esteban Morillo, l’un des skinheads, qui dit avoir été agressé en premier ce jour-là par la bande à Méric, est à la lutte avec deux amis du jeune gauchiste. Clément Méric se précipite dans le dos de Morillo et lui assénerait un coup. Le militant du groupuscule Troisième Voie se retourne et frappe son agresseur d’un coup de poing en plein visage.

La définition de l’image n’est pas assez précise pour savoir si Morillo avait un coup de poing américain. Ce qu’il a toujours nié. On ne distingue pas bien non plus, dans le mouvement confus des corps, s’il a porté un second coup. Cette vidéo conforterait donc l’incrimination retenue par le juge d’instruction qui a inculpé Esteban Morillo pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

Des «black blocks» à la manifestation antifasciste

Dimanche dernier, réagissant à la mort de Clément Méric, plusieurs milliers de personnes, militants de partis politiques (NPA, Parti de Gauche), de groupes anarchistes, d’associations (Attac, SOS homophobie) et de syndicats (Unef, CGT), ont défilé à Paris, dans le quartier de l’Opéra, pour dénoncer le fascisme. De nombreuses vitrines ont été brisées sur leur passage. Un immeuble où résidaient des partisans de la Manif pour tous a été dégradé.

Un préfet s’inquiète qu’à cette occasion on ait assisté, selon lui, au retour de «black blocks», ces violents militants d’extrême gauche encagoulés et vêtus de noir.

Source: Le Figaro

Et pour rester dans le sujet:

Une fois de plus, pendant 3 semaines, nos médias et politiques de gauche, donc quasiment tous, ont surfé sur la vague émotionnelle de la mort de Clément Méric, trop heureux de pouvoir une fois de plus détourner l’attention de leur échec sur tous les plans (économique, moral, judiciaire) grâce à cette affaire. Le bouc-émissaire est toujours le même, l’extrême-droite, voire la droite qui est accusée de soutenir l’extrême-droite. Or on voit que même la droite officielle a soutenu la propagande de gauche dans cette affaire, comme d’habitude, au lieu d’appeler au calme et à attendre les résultats de l’enquête.

Source: Agoravox.tv

20 commentaires

  • dozman

    pas terrible le recrutement chez les antifa…Une pipe dans la biffe et un aller simple pour la caisse en sapin c’est pas signe de robustesse….
    Plus sérieusement je déplore cette mort inutile et je pense qu’à partir du moment où on parle d’extrémisme on parle d’idiotie que ce soit de gauche de droite d’en bas d’en haut du nord du sud que sais-je encore, on a affaire à des extrêmes débiles

  • vanvoght

    les antifa sont les fachistes de demain . dixit churchil je crois .

    • voltigeur voltigeur

      Tiens un commentaire sur une vidéo d’E. Chouard
      On ne peut vraiment pas leur en vouloir pour leur inculture, dans quelques années
      ils verront à quel point, ils ont été des idiots utiles. ♥♥

      Ouate de Phoque

      Orwell visionnaire…

      Quand aux pseudos antifas qui pointent les liens d’extreme droite, je leur pose la question: Bernard FRIOT, Franck LEPAGE, Michel COLLON, Les COLIBRIS, ATTAC, Henri GUILLEMIN, Jean Jacques ROUSSEAU, Maximilien de ROBESPIERRE, Frederic LORDON, SINTOMER, Gérard FILOCHE, sont ils des néonazis antisémites islamo fascistes sanguinaires ????

      Pour finir, je leur dirai qu’il y a 50 ans, les COLLABOS……

      • stereo

        A propos des collabos… Tous ceux qui ont faits des faux témoignages dans cette affaire seront-ils poursuivis en justice ? Ce type d’attitude est bien réprimée par la loi il me semble.

      • voltigeur voltigeur

        On ne touchera pas aux « idiots utiles » à ce système en déliquescence totale, ça c’est évident.
        Je me demande si ces pauvres gosses d’anti-fa(?) peuvent aller aux toilettes tout seul..
        Ont ils conscience d’être les propagateurs de la pensée unique? même pas! ils accusent,
        étiquettent, vomissent leur haine sur des cibles qui
        ont un vrai cerveau libre de penser par lui même.
        Sur leur sites, les commentaires les plus intéressants, sont ceux qui les mettent face à
        leur bêtise, pour les adhérents à leurs idées, c’est pas plus de quelques mots du genre:
        Bravo! merci, camarades, très bien!! etc… ça limite les échanges ça non? :) vaut mieux en rire ♥♥

      • pokefric pokefric

        La même question que stereo,la justice devrait commencer par mettre en garde à vue tous les acteurs ayant fait un faux témoignage..
        Bien évidemment , voltigeur voit juste, il ne se passera rien.
        Grand merci volti pour le lien d’Etienne Chouard, toujours aussi perspicace dans ses propos…

      • voltigeur voltigeur

        Le mouvement visé et en attente de dissolution, c’est tout simplement
        auto-dissout de lui même
        http://www.lefigaro.fr/politique/2013/06/25/01002-20130625ARTFIG00649-troisieme-voie-s-auto-dissout.php

      • Itsmie

        Un mouvement dissout peut être reformé dans l’heure… sous un autre nom! :D
        ♥♥

  • Boris

    « Semblerait » « exclurait »  » D’après.. » que du conditionnel, 24h après ce « scoop » , il semblerait surtout que RTL et le Figaro se soit précipités encore plus fort que la gauche il y a 3 semaines et que ce film n’apporte rien de plus vu que la caméra filmait au niveau des chaussures et n’apporte rien de plus que ce que l’enquête savait déjà ….

    • karbonn

      Popopo, pas bien de prendre ses sources de Libération.
      Je cite « En revanche, le film de la RATP «prouve que le groupe d’extrême gauche a attendu longtemps les skinheads à côté de la station de métro pour en découdre». Ce qui confirme les témoignages de vigiles » Source:http://www.liberation.fr/societe/2013/06/25/mort-de-clement-meric-ce-que-dit-vraiment-la-video_913580

      C’est une évidence, qu’en l’occurrence, ce sont bien les antifas qui ont cherchés la bagarre.
      Ce qui est sur, c’est que les médias dans leur ensemble ne se sont pas précipités pour parler de cette fameuse vidéo, ni du témoignage du vigile (qui est quand même le témoin n°1 dans l’affaire).
      Ce qui est sûr aussi, c’est que Morillo (tout skinhead qu’il soit) a été victime d’un acharnement médiatique hors norme, pour un malheureux fait divers( dont en plus ce n’est pas lui le principal instigateur).

      Pensez-vous qu’il y aura une minute de silence à l’assemblée nationale pour faire le deuil de nos droits les plus essentiels ?

    • Nevenoe Nevenoe

      C’est bien connu, les caméras de surveillance ne filment que les pieds.

      La mauvaise foi gauchiste dans toute sa splendeur.

      C’est vrai qu’après avoir hurlé au meurtre, au lynchage et à la préméditation ils ont l’air bien cons, enfin juste un peu plus que d’habitude.

      Le mort était l’agresseur et lâche en plus….

  • fletcher

    Il y a quand meme l’histoire du poing américain,quand on a ça dans sa poche c’est pas pour jouer du piano, un abruti armé qu’il soit de gauche ou de droite reste un abruti.

    • engel

      …et un abruti désarmé, une cible!… pour lache anti-fa!!!

      Au fait, le poing américain qui l’a vu et qui déteint cette pièce à conviction???

    • Nevenoe Nevenoe

      Le poing américain aurait été vu par les mêmes qui ont attesté que Meric avait été lynché au sol par 5 mecs.

      De plus l’autopsie n’a rien constaté de tel.

  • voltigeur voltigeur

    Bien sur!! ça fait des jours que je le dis, d’ailleurs, je ne
    comprends pas pourquoi ils ont fait ça.. ♥♥

  • odin29

    antifas…antifas…Ah oui, les handicapés du bulbe, manipulés par les judéo-cocos depuis ..43. Ne sont-ce pas les antifas..qui ont massacré plus de cent mille Français après la libération? L’épuration ils appelaient ça. Ils fusillaient n’importe qui à tous les coins de rues, violaient et tondaient les femmes sous prétexte de collaboration. Les antifas d’aujourd’hui, comme clément Méric, l’idiot utile, sont leurs  » dignes  » descendants. Imaginez-les au pouvoir…bonjour les horreurs!

  • Nevenoe Nevenoe

    Selon nos informations toujours, le juge d’instruction saisi de l’affaire serait si impartial qu’on lui aurait dépêché un adjoint pour réenquêter à charge, un adjoint sûr de ne pas figurer sur le mur des cons. Il faut bien que les méchants paient. […]

    http://www.causeur.fr/meric-antifas-justice,23173

  • William

    C’est pas vraiment les groupuscules d’extreme droite qui sont visés mais plus certainement le nationalisme…. defendre son pays ou sa nationalité sera d’ici peu considerer comme un crime que l’on soit de droite comme de gauche et bien que la gauche actuel du sud au nord et de l’est a l’ouest , la simple notion de Nation ils ne donnent pas vraiment l’impression de connaitre …Si Charles De Gaule etait aujourdhui toujours present il serait deja en prison…
    Les antifas d’aujourdhui ressemble etrangement au colabos de 39-45… apparement c’est une vieille tradition francaise qu’une moitié en vende l’autre moitié………