Nouveau scandale de manipulation de taux sur le marché mondial des devises…

Ils manipulent les taux? Est ce un scoop, depuis que ça dure ?

(Agence Ecofin) – Une nouvelle « affaire Libor » pourrait éclater sur le marché des changes dont les transactions quotidiennement s’élèvent à plus de 4700 milliards $. Des sources anonymes parmi des cambistes indiquent que certains traders de banques internationales et leurs contreparties ont manipulé pendant au moins 10 ans les taux de change de référence du marché de 160 monnaies.

Les manipulations seraient intervenues sur la plate-forme WM/Reuters en faisant passer des ordres avant et pendant le temps de 60 secondes nécessaire pour déterminer les taux utilisés par de milliers d’entreprises, d’investisseurs et de gestionnaires d’actifs.

Le régulateur britannique Financial Conduct Authority (FCA) souhaiterait ouvrir une enquête sur cette nouvelle manipulation de cours et approfondir ses investigations à d’autres indicateurs de valorisation, notamment ceux relatifs aux marchés du pétrole, des marchandises et des produits financiers dérivés.

« En ce qui concerne l’AMF, nous ne sommes pas compétents pour les opérations de change qui ne sont pas considérées comme des instruments financiers », a fait savoir le président de l’Autorité des marchés financiers français.

World Markets, filiale du groupe américain State Street corporation (Nyse : STT), est l’administrateur du service WM/Reuters.

 

Un article de WM/Reuters, publié par agenceecofin.com et relayé par Mich pour  SOS-planete

 

2 commentaires

  • arcadia grand marabout arcadia grand marabout

    « bien mal acquis ne profite qu’après »coluche

  • Fenrir

    « En ce qui concerne l’AMF, nous ne sommes pas compétents pour les opérations de change qui ne sont pas considérées comme des instruments financiers », a fait savoir le président de l’Autorité des marchés financiers français.
    Euh ! C’est quoi alors un « instrument financier », si les taux de changes des monnaies n’en sont pas ?