A Notre-Dame-des-Landes, plus d’un millier d’opposants manifestent contre le futur aéroport

Les opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) ont manifesté sur le site retenu pour le projet, samedi 13 avril. 
Les opposants au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) ont manifesté sur le site retenu pour le projet, samedi 13 avril. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)

Ils ne veulent pas laisser le champ libre à Vinci. Plus d’un millier d’opposants au futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) ont organisé une manifestation, samedi 13 avril, sur le site dédié au projet. Au programme de la journée, nommée « Sème ta Zad! [zone d’aménagement différé] », des plantations de pommes de terre ou un curage des fossés.

L’un des groupes a emprunté la « RD281 », une route barrée de chicanes depuis le début des tentatives d’expulsion en octobre 2012. « Avec les différents chantiers agricoles, nous renforcerons l’implantation dans la durée des occupations sur la Zad », a expliqué à la mi-journée un porte-parole des opposants, monté sur une remorque.

Dans un champ, une vingtaine de militants ont enrichi à l’aide de fumier un grand jardin maraîcher collectif. Dans un autre, des rangs de pommes de terre ont été plantés. Au nord, où la ferme de Bellevue est occupée depuis janvier par des agriculteurs pour éviter sa destruction, plusieurs centaines d’opposants se sont également rassemblés.

La commission du dialogue a rendu un avis favorable au projet, mardi 9 avril, mais en réclamant de nombreux aménagements qui devraient repousser le chantier de plusieurs mois. Deux autres rapports ont été remis au gouvernement le même jour, l’un sur l’avenir des terres agricoles et l’autre sur l’environnement.

Source+vidéo: francetvinfo.fr

34 commentaires

  • WeAreAnimals WeAreAnimals

    Je suis de tout cœur avec eux et avec les habitants du Morvan.

    Préservez la seule chose qu’il nous reste, la nature.

  • Eagleeyes Eagleeyes

    J’adore la photo, elle me rappelle des dessins représentant une certaine époque, vous vous rappelez un certain été de 1789 !! Les outils sont les mêmes, il ne manque que les faux et les pieux, et le tableau est complet

    • Mundus Mundus

      Je ne sais pas trop quand on voit ce qu’a donné la précédente…d’ailleurs c’est bien le frère la truelle de la communauté innommable Vincent BLUM Peillon ministre de l’endoctrinement juvénile qui a écrit dans son livre Une religion pour l’Etat : la foi laïc de Ferdinand Buisson que le malheur de la France est qu’elle n’avait pas terminé sa REVOLUTION. CQFD, TOUT EST DIT!!!!

      On a remplacé une aristocratie décadente, certes, néanmoins amoureuse de la Nation de France et de son peuple par une Bourgeoisie mondialiste et mondialisante tout aussi décadente mais haineuse de la Nation de France et de son peuple.

      Vous n’avez toujours rien compris que les truelleux comme Peillon, Melenchon n’attendent que ça que le peuple se révolte, s’insurge et déferle sa rage, sa colère sur une cible au préalable toute désigné, toute fabriquée.

      La France n’a pas fini sa révolution mais de quelle révolution parle-t-on???? celle du diable contre l’Homme tout simplement!
      Prométhée le révolutionnaire , Satan l’insurgé, Lucifer le rebel, Iblis le révolté Toutes ces entités ont deux choses en commun : le FEU et la Rébellion. Elles sont malveillantes et malfaisantes savent se parer de lumière, de blancheur pour tromper les Hommes.
      Loki dans la mythologie scandinave était un farceur malicieux (qui emmerdaient tout le monde) et avaient pour élément essentiel, je vous le donne en mille : LE FEU! Et je peux continuer comme ça pendant longtemps en revisitant toute les histoires de la création chez les différentes civilisations….

      Tous ceux et celles qui appellent à la révolution font le jeux des mondialistes….l’Histoire nous le montre pourtant qu’elle ne sont jamais d’initiative populaire mais provoqué par contre c’est le peuple qui trinque au final.

      Ce n’est pas la solution ça ne l’a jamais été…il faut recréer des liens, des réseaux avec son entourage proche, un commerce à l’echelle local pour se sortir de la tutelle du gouvernement. Le secret c’est l’indépendance TOTALE énergétique, alimentaire….Etre son propre Etat, son propre Gouvernement.
      Je le répète la Révolution est un grossier piège tendu par les mondialistes comme Attali pour ne citer que lui!!!

      • marguerite

        ++++ je suis d’accord ! c’est pertinent comme analyse,,,
        Surtout quand on voit les révolutions en Tunisie, en Egypte…. on voit à quoi ça débouche… le peuple chasse un dictateur pour hériter d’un système dictatorial bien plus terrible,..
        Quand on parle de souveraineté nationale, je pense qu’il faut retrouver SA SOUVERAINETE PERSONNELLE et son independance personnelle comme dit Mundus.

        Je ne sais plus qui a dit « Il ne faut pas combattre le msl. il faut l’assecher »

      • marguerite

        sorry, le MAL et pas msl

      • morpheus morpheus

        Bravo, belle analyse! La violence n’engendre que de la violence, c’est bien connu.
        Depuis 1789, l’oligarchie a mis en place un programme d’extermination du monde paysan pour le remplacer par des hordes de prolétaires totalement dépendants des plus riches qui sont les seuls à pouvoir assurer leur survie. Guerres, spéculation sur les produits alimentaires, tous les moyens ont été employés pour éradiquer le monde paysan. De 90% de la population à l’époque, on est tombés à 30% dans les années 60 après deux guerres et une « révolution verte », et il n’en reste plus que 3 ou 4% aujourd’hui, dont le taux de suicide est le plus haut (et ce dans le monde entier). Pourquoi? Tout simplement parce qu’ils étaient totalement autonomes, et donc incontrôlables!
        La vraie solution, la seule révolution qui a des chances de réussir pour nous, c’est de retrouver notre autonomie et de retourner à la terre!

      • Mundus Mundus

        C’est incroyable ceux qui nous nourrissent sont en train de se flinguer, de tomber comme des mouches parce qu’ils vendent à perte….mais c’est pas grave puisque Monsanto, bayer, dreyfus, cargill et cie sont là, déjà dans nos assiettes.

        Il faut s’intéresser à ses collègues, amis, ses voisins, prendre de leur nouvelle, avoir connaissance de leur capacité en vue de recréer dans une petite communauté vivant en autarcie ou presque (d’ailleurs je ne sais pas si c’est possible ou si c’est la solution). Parce que SEUL, INDIVIDUEL on est isolé et fragile face à la grande broyeuse Etatique du système qui envoie régulièrement le petit peuple au cass’pipe avec les futurs grandes guerres car quand le chomeur se fait trop voyant il est facile, pratique et tentant de le transformer en soldat chair à canon…
        Ensemble à plusieurs on est plus solide, plus robuste, on peut compter les uns sur les autres.
        Vous voulez savoir dans quel monde on nous a mis, quel monde on nous a créé…ce monde où on détruit la vie de nation, la vie de région, la vie de ville, le vie de quartier, le vie de foyer, la vie de famille, ce monde d’individaliste…

        J’ai eu la triste nouvel d’apprendre il y a peu, le décé d’une manie, seule, dans son appartement du 7ème arrondissement de Paris. Seule car le corps a été découvert deux semaines après le décé, voilà notre époque. Seul on est fragile, isolé, perdu, une proie facile. Refaisons les liens coupés par des décennies (voir siècles) de politiques félonniques séditionnistes.

      • marguerite

        Soutenons les agriculteurs en allant acheter chez eux directement : oeufs, lait, beurre, crème, yaourts, fromage, viande…. Allons à la source… directement !!!

        Quand aux contacts, il y a eu une réunion ce week-end de moutons enragés en Belgique…. Attendons avec impatience la carte géographique des moutons….
        mais c’est vrai, commençons par notre quartier, notre village… La lumière est en nous, diffusons là dans ce monde trop sombre….

      • rouletabille rouletabille

        Ce qui m’embête c’est que les agriculteurs en général profitent des crises,des guerres etc pour S’ENRICHIR,ils ne dépensent RIEN,vivent en exploitant les ressources de la terre et en employant du personnel sous payés contre un logement et la nourriture.
        Mare d’entendre faire vivre les paysans qui se sont enrichis sur la misère de 2 guerres et vendent du terrain agricole au prix du terrain à bâtir.
        Toute cette publicité faites autour de ces pauvres bougres qui emploient le butane pour verdi les légumes et autre saucissons de poulets,oui,oui,j’ai assister à la préparation de cela..
        MARE.

      • marguerite

        oui RTB, c’est vrai en partie, il y a des pourris partout, mais il faut choisir le système le moins mauvais en attendant de construire un système irréprochable.
        Il y a des paysans qui travaillent en agriculteur bio et qui vendent à des prix corrects pour une marchandise de qualité.
        En attendant, préparons-nous, faites des jardins si vous le pouvez. L’idéal est d’être AUTONOME.

      • rouletabille rouletabille

        je viens de rentrer car il n’y a personne au billard et qu’ils sont tous au casino,ok.
        Chère Marguerite,regarder autour de vous svp.C’est des SERRES en plastic,alors cultiver en pleine nature avec des CHEMTRAIL qui aident HAHAHA

      • marguerite

        RTB, je vois, je vois tout ça mais j’arrête de discuter….Je m’en vais dans mon jardin m’occuper de mes semis et de mes fleurs.
        Prenez l’air, ça fait bcp de bien….

      • Natacha Natacha

        Mundus +1
        Cultivons la terre, puis le lien et la conscience du lien qui nous unira tous. :)

      • Mundus Mundus

        Cultiver la terre c’est cultiver l’humanité car le point en commun des mots humain, humanité, humilité, et même humiliation est leur racine latine, avant tout, qui vient de HUMUS : c’est le terreau, le terrain, le sol. Cette couche supérieure de la Terre qui se trouve être son épiderme, cette mince strate de terre nourricière où grouille des milliards et des milliards de vie, de bactéries extrêmement importantes à la nature, aux plantes.
        Le mot humiliation est d’une grande importance, de nos jours, personne ne veuille être humilier pourtant j’ai bien peur qu’il ne faille passer par ça pour changer du tout au tout car quand on va à la source de ce mot on découvre qu’étymologiquement le mot humiliation veut dire : RENDRE HUMBLE. Pour redevenir humain et retrouver une certaine humanité il faut découvrir ou redécouvrir l’humilité mais avant cela il faudra passé par une certain humiliation.

        Si on remonte encore plus loin à l’origine du mot humain on découvre des choses extraordinaires qu’on nous a fait oublié ! Qui expliquerait notre puissant rapport à la terre par exemple mais ça c’est une autre histoire.

        Pour revenir au mot Janus (tricheur, trompeur…à double sens ésotérique et exotérique) REVOLUTION, ce n’est pas une révolution spontanée, momentanée, collectif, nationale voir mondiale qu’il faut (c’est ce que les mondialistes veulent plus que tout ) mais une révolution individuelle, une révolution de l’âme qui touche l’âme et le cœur en un mot : changer ! Et ça c’est le plus grande guerre que l’humanité doit accomplir, CHANGER. Combattre ses propres démons, ses propres passions, propre désirs…révolutionner son âme, son esprit, son cœur ! Faire taire son ego, en voilà un beau défi.
        Mais changer pas seulement pour son plaisir égoïste voir orgueilleux, se changer soi-même pour changer les autres, en devenant une inspiration, un modèle. Car au cours de ma profonde réflexion et lectures sur le monde, l’Homme, la finance, la crise…et toutes mes heurtes avec mon entourage, j’ai compris une chose essentielle qui est qu’on ne peut pas changer les gens même en les forçant (ce qui est pire car on les éloigne toujours plus) que LES PAROLES NE VALENT STRICTEMENT RIEN SANS LES ACTES.

        On ne change pas les gens, on les inspire !

        Pas par nos paroles mais par nos actes. Nos faits et gestes sont beaucoup plus parlants. Les actes vaudront toujours plus que les paroles. Donc arrêtez d’emmerder vos familles et amis montrez-leur l’exemple avec des gestes concrets, physiques, palpables et non des paroles qui ne resteront que du vent dans l’oreille d’un sourd.

      • Camelia8z Camelia8z

        Voltaire le disait : « Il faut cultiver son jardin ». Ça veut tout dire. (:

      • Nevenoe Nevenoe

        Les Bretons et les Vendéens se sont vite rendu compte qu’ils avaient été bernés et ont mené la contre révolution.

      • Mundus Mundus

        Dans le mille, tout à fait et ce fut un massacre, une boucherie sans nom! Donc aux armes citoyens…si vous voulez vous faire dépecer vivant!

    • Eagleeyes Eagleeyes

      Bah mince alors !! Tous ces commentaires rien que pour le fait que j’adorais cette photo !! Et qu’il ne manquait que les pieux et les faux !!

      Eh bien !!!! Mdr

      • Mundus Mundus

        Mais non, creuuvundieu! ce sentiment de révolte est humain, normal….juste qu’on a suffisamment de recul historique pour ce rendre compte que tout est plié, pesé,
        que les dés pipés sont lancés,
        que les jeux truqués sont faits. Tout est tronqué, biaisé, scellé dès l’origine. Que les mondialistes ont plusieurs coup d’avance sur nous!

        Que les gamins pleins de bons idéaux qui vont se lancer dans cette révolution orchestrées de toute pièce vont se faire laminer, exploser, ça va gicler de partout et dans tous les sens.
        Orwell explique très bien dans 1984 comment le système est scellé même la RESISTANCE est organisé par Big Brother et le Parti que c’est une vaste tartuferie créer pour donner l’illusion, faire croire à une alternative à Big Brother.
        LA PRISON PHYSIQUE ET MENTALE EST TOTALE!
        Il décrit habilement comment on remplace une tyrannie par une autre et qu’elle se font systématiquement dans le sang du peuple, bien sûr!!!!

      • Mundus Mundus

        Le vrai message de George Orwell dans 1984 est quoi que vous fassiez, vous êtes foutus (ne regardez pas le film c’est de la grosse merde ou du moins après avoir feuilleté le bouquin) MAIS IL Y A UN MAIS tout de même avec, allez on va dire, une petite note d’espoir à la fin du livre que je ne délivrerais pas!!!!

      • Camelia8z Camelia8z

        On a bien besoin d’espoir ces derniers temps, alors délivre-la cette note d’espoir !

      • Mundus Mundus

        Je ne vais pas spoiler Quand Même! j’en ai déjà trop dit sur 1984 et c’est pas sympa pour ceux qui n’ont pas lu le livre….si tu insistes je peux te dire ça par mail!!! ma chère Camélia8z! :) :)

      • Camelia8z Camelia8z

        Je veux bien cher Valls.. euh.. Mundus. (: De toute façon je l’ai déjà lu moi, mais je n’ai pas du tout vu la note d’espoir !

      • Natacha Natacha

        Ce pourquoi la révolution doit être intérieure avant tout.

        http://www.youtube.com/watch?v=aEeKhgfZRgw

        Belle soirée à vous tous. :)

  • Kiline Kiline

    ça donne du boom au coeur de voir qu’ils ne lâchent rien.

    Loin des yeux, près du coeur!!

  • loogaroo654

    j’ai vu dans un article récent, que les résistants voulais planter sur les zones du futur(Ex?) aéroport, pensez-vous que s’il se proposaient d’offrir le résultat de leur récolte au restos du cœur cela aurait plus d’impact médiatique ?
    (en plus du fait d’aider les plus démunis)

  • marco marco

    des Français se réveillent, un peu partout, dans plusieurs domaine, pourvu que ça dure!

    ça commence à comprendre que nous sommes tres mal gouverné.
    par des menteurs, des profiteurs, des mondialistes, en bref par des cons.

  • Nevenoe Nevenoe

    On est dans une logique de concertation et de dialogue voulue par les plus hautes autorités de l’État. Après, que les gendarmes se fassent agresser à un kilomètre de distance, alors qu’ils sont sur un carrefour et qu’ils ne font rien, on n’est pas du tout dans le dialogue là : on est dans une action volontaire de la part d’une frange qui est ici anarchiste et extrêmement violente, dont le but est de se battre avec les forces de l’ordre – un gradé de la gendarmerie à Notre Dame des Landes.

    Parmi les gendarmes blessés, l’un d’eux a été légèrement brûlé par un cocktail Molotov, a indiqué Patrick Lapouze, directeur de cabinet du préfet.

    Le collectif d’opposants fait pour sa part état de trois blessés parmi les manifestants et dénonce «une pluie de grenades assourdissantes et de lacrymos». L’un des blessés a été pris en charge par les secours. Les journalistes de l’AFP ont eux constaté que les forces de l’ordre avaient dû faire face «à plus de 200 opposants jetant des pierres et des cocktails Molotov».

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/heurts-a-notre-dame-des-landes-au-moins-quatre-blesses-15-04-2013-2728137.php

    http://www.fdesouche.com/365079-notre-dame-des-landes-regain-de-tensions-video