A Taïwan, ils peuvent parier sur la durée de vie restante des cancéreux!

On tombe vraiment de plus en plus bas, l’horreur n’a vraiment plus de limites!!!

La police de Taïwan enquête sur l’existence d’un réseau de paris clandestins où les joueurs misent sur l’espérance de vie de malades du cancer en phase terminale.

Image: AFP

Les familles de certains patients participeraient aussi à ces jeux macabres.

Next, un magazine de Taipei, affirme que le volume total des paris dans la ville de Taichung atteindrait le milliard de dollars de Taïwan (plus de 30 millions de francs). Des proches et des soignants feraient aussi partie des parieurs.

Les familles, souvent pauvres, qui acceptent que l’on parie sur leurs proches toucheraient jusqu’à 10% des enjeux. Ce qui les inciterait parfois à renoncer à des traitements qui pourraient prolonger la vie des malades.

«Nous examinons cet article de presse en détail», a indiqué un responsable de la police de Taichung mardi. Selon le magazine, les parieurs peuvent rendre visite aux malades à l’hôpital avant de parier. Ils perdent la totalité de la somme pariée si le malade meurt dans le mois suivant, mais peuvent remporter trois fois la mise si leurs «pronostics» se vérifient.

Une rue de la ville a été baptisée «la rue des paris sur la mort»: elle est bordée d’une dizaine d’échoppes pratiquant ce type de paris morbides, ajoute Next. «Ces établissements sont des agences de paris, même s’ils n’y ressemblent pas».

Un employé d’un de ces bureaux a nié travailler dans une agence de paris. Il s’agit selon lui d’un établissement qui aide les familles défavorisées à payer les frais d’obsèques de leurs proches défunts.

Source: Tribune de Genève

3 commentaires