Ces francs-maçons qui nous gouvernent

Donc, depuis longtemps nous savons que les franc-maçons représentent un pouvoir plus ou moins secret, sauf que non seulement ils ne se cachent plus, mais de grands quotidiens l’affichent maintenant ouvertement. Et la liste est loin, très loin d’être complète…

Depuis l’élection de François Hollande, les frères sont de retour. Et peuvent compter sur des relais haut placés, au Sénat à l’Assemblée ou à Matignon. Portraits.

Pouvoir : les francs-maçons aux premières loges. (Sipa)

Pouvoir : les francs-maçons aux premières loges. (Sipa)

MANUEL VALLS

Le ministre de l’Intérieur a été initié au Grand Orient de France dans les années 1980. Ce n’est pas Alain Bauer, son ami et futur grand maître qui l’a mis au parfum mais un responsable socialiste parisien. Valls a pris ses distances avec les ateliers dès 1996. Mais place Beauvau, où la tradition maçonnique perdure, cette formation se révèle utile… (photo Witt-Sipa)

JEAN-YVES LE DRIAN

Membre du GO de longue date, le maire de Lorient et fidèle ami de François Hollande a pris les rênes du ministère de la Défense. Cédric Léwandowski, directeur du cabinet du ministre, est un initié influent. Selon la tradition républicaine, les frères sont nombreux parmi les officiers. La nomination de Le Drian n’a pas fait de vagues. (photo Sevgi/Sipa)

JÉRÔME CAHUZAC

La carrière d’élu à Villeneuve-sur-Lot passe nécessairement par les loges. Le ministre du Budget a participé à de nombreuses tenues. Mais Jérôme Cahuzac n’a jamais reconnu qu’il a appartenu à la chaîne d’union des maçons du GODF. Cependant, il n’a pas démenti non plus cette appartenance que beaucoup d’initiés lui prêtent ! (photo B. Chibane/Sipa)

ALAIN VIDALIES

Dans les Landes, son initiation à la franc-maçonnerie locale est un secret de Polichinelle. Mais le ministre des Relations avec le Parlement ne souhaite pas confirmer ou commenter cette appartenance bien utile : dans les deux Chambres, quelque 150 élus membres de la Fraternelle parlementaire se reconnaissent encore de la franc-maçonnerie. (photo Witt-Sipa)

VICTORIN LUREL

Le président du conseil régional de Guadeloupe devenu ministre des Outre-mer a été initié en 1988 au Grand Orient de France et fréquente la loge Acacia des Tropiques. En novembre dernier, il a accompagné François Hollande au siège parisien du Grand Orient lorsque le candidat socialiste a été auditionné en tenue blanche fermée. (photo M. Euler/Sipa)

ANNE-MARIE ESCOFFIER

La ministre déléguée chargée de la Décentralisation a été nommée à la demande de Marylise Lebranchu. Anne-Marie Escoffier entretient les meilleures relations avec la Grande Loge féminine de France (GLFF). Et pour cause : l’ex sénatrice radicale de gauche de l’Aveyron y aurait été initiée.(photo Antoniol/Sipa)

FREDERIC CUVILLIER

L’ancien maire de Boulogne et député du Pas-de-Calais a de solides amitiés chez les maçons nordistes. Interrogé au sujet de son initiation au Grand Orient de France, le ministre des Transports et de l’Economie maritime a indiqué qu’il ne pouvait répondre. Garder le secret est une attitude 100% maçonnique… (photo Antoniol/Sipa)

CHRISTOPHE CHANTEPY

Centralien et énarque, le directeur du cabinet de Jean-Marc Ayrault a fréquenté les loges du GODF. « J’ai été au Grand Orient de France. Mais je n’y suis plus », assure-t-il. Une chose est sûre : son emploi du temps à Matignon ne lui permet guère de participer régulièrement à des tenues comme l’exige la règle maçonnique. (photo J. Mars/Sipa)

JEAN-PIERRE BEL

A peine élu président du Sénat, il recevait le grand maître d’alors, Guy Arcizet, pour parler laïcité. Elu local puis sénateur de l’Ariège, ce fidèle de Jospin, puis de Hollande, passe pour avoir été initié au Grand Orient, même s’il doit sa formation politique au trotskisme version LCR. Discret par nature, Bel n’a jamais confirmé. (photo Chesnot/Sipa)

FRANÇOIS REBSAMEN

Membre actif du Grand Orient de France jusqu’à son élection à la mairie de Dijon en 2001, le président du groupe socialiste au Sénat rêvait du ministère de l’Intérieur où son réseau aurait fait merveille. Hélas, il a été coiffé par un « frère » : Manuel Valls. Les deux hommes ont su se réconcilier. Preuve que la fraternité n’est pas un vain mot. (photo Ibo/Sipa)

JEAN-VINCENT PLACÉ

« C’est une question d’ordre privé. Mais je connais la franc-maçonnerie. » Ainsi s’exprime le président du groupe Europe Ecologie-les Verts au Sénat, repaire traditionnel de notables francs-maçons. Initié au GODF, Jean-Vincent Placé, passionné de Napoléon et apôtre de la laïcité, est un maçon très actif. (photo Witt/Sipa)

JEAN-MICHEL BAYLET

Comment présider le Parti radical de Gauche (PRG) sans avoir été formé par les loges ? Par tradition familiale et politique, le Toulousain Jean-Michel Baylet est dans la franc-maçonnerie en 1991, au sein de la loge Demain du Grand Orient de France fondée par l’ancien grand maître Roger Leray. (photo B. Chibane/Sipa)

JEAN-LUC MÉLENCHON

Après s’être longtemps refusé à tout commentaire, le candidat du Front de Gauche à la présidentielle l’a confirmé début 2012. Il est bien entré en franc-maçonnerie dès 1983. L’ancien trotskiste explique cette initiation à la loge Roger Leray du Grand Orient de France par son attachement aux idéaux républicains. (photo Witt/Sipa)

ET AUSSI…

« Maçons friendly » ou « sans tablier »

Marylise Lebranchu (Décentralisation), Stéphane Le Foll (Agriculture), Vincent Peillon (Education), Michel Sapin (Travail), Thierry Repentin (Formation professionnelle), Aquilino Morelle (conseiller politique du président).

PS initiés

Jean Le Garrec (ancien ministre), Elisabeth Guigou (ancienne ministre), Philippe Guglielmi (premier secrétaire fédéral du PS de Seine-Saint-Denis), Guy Arcizet (ancien grand maître du GO), José Gulino (grand maître du GO).

Sénat initiés

Michèle André (Puy-de-Dôme, PS), Robert Navarro (Hérault, PS), Bernard Saugey (Isère, UMP).

Assemblées initiés

Claude Bartolone, Christian Bataille, Henri Emmanuelli, Pascale Crozon, Pascal Terrasse, Brigitte Bourguignon, Odile Saugues, Jean-Marie Le Guen.

Collectivités locales initiés

Jean-Jacques Queyranne, (président de la région Rhône- Alpes) Gérard Collomb, (maire de Lyon), Jean Germain, (maire de Tours), Daniel Percheron, (président de la région Nord-Pas-de-Calais).

Sylvain Courage et Renaud Dély

A LIRE dans « le Nouvel Observateur » du 3 janvier 2013 :

  • DOSSIER. Ces francs-maçons qui nous gouvernent.
  • Enquête : pourquoi le Qatar investit la France : Arrière-pensées politiques ou religieuses, intérêts économiques, fascination sincère… Que cache la francophilie des Qataris ?
  • Afrique du Sud : les fantômes de l’apartheid. Chômage, misère, corruption…. les Noirs sont toujours les déhérités de la nation arc-en-ciel. A l’exclusion d’une petite élite qui régente le pays. Reportage
  • Les dessous de l’affaire Tapie : En rachetant les journaux. De Provence, Corse et Côte d’Azur, Bernard Tapie fait peut-être une bonne affaire financière. Il s’amuse surtout à rebattre les cartes pour la bataille de la mairie de Marseille.
  • Didier Deschamps : « Les joueurs ont pris le pouvoir ». Le sélectionneur de l’équipe de France, capitaine des champions du monde 1998, se dit préoccupé par le laxisme régnant dans le football français..
  • Yasmina Reza : la guerrière appliquée. Dans un roman étourdissant, elle décline avec une violence rare des scènes de la vie conjugale.. Jérôme Garcin l’a rencontrée.
  • Zara, H6M, Uniqlo : la guerre des trois aura-t-elle lieu ?Qui, des trois monstres du textile, remportera la bataille de 2013 ?

Source: Le nouvel Obs

14 commentaires

  • monkys

    Faire partie de la franc-maçonnerie, c’est un peu comme avoir le bac avant de faire des études de réseaux occultes supérieurs pour plus tard s’en mettre plein les fouilles.

    On peut aussi voir ça comme une boutique clé en main à complot secret, celui qui veut se lancer aura tout les outils à sa disposition…

    Dans le genre qui ont tout compris y’a sarko ou tapie

  • Maverick Maverick

    Voir aussi le dernier numéro de « Le Point » … Mémère Taubira en serait aussi. Et Harlem Désir …

  • odin29

    Et en sous main qui dirige les franc-mac? Qui donne l’orientation, les ordres? On vient de me répondre dans l’oreillette…Non mais c’est pas vrai…on retombe toujours sur les mêmes!!! Scusez-moi j’vais rendre mon p’tit dèj…trop c’est trop.

  • Moaa

    C’est bien d’être au courant de ce genre de choses mais plus loin que ça, pourquoi depuis quelques temps, dans la presse mainstream, on nous bourre le mou avec la franc maçonnerie alors que lors du discours de tous les présidentiables passés un par un à la grande loge maçonnique à Paris on a eu que du pipi de chat en comparaison…
    Juste, comme ça,depuis 2008 le nouvel obs a comme directeur général délégué Denis Olivennes, également président du directoire de Lagardère Active…Et le Point quand on voit les éditorialistes bon ben on a compris…sans compter sur le fait que Le Point appartient à Artemis holding de Pinault et dirigé entre autre part Mme Patricia Barbizet…tient donc…cherchez un peu on retrouve le club Le Siècle un peu partout en fouillant…les intérêts croisés mènent à entrevoir des complots mais ce ne sont juste que des coïncidences… !0) bien sûr ?!?

  • lechampguillaume

    faut arrêterr avec la franc-mac! le titre peut être: les juifs qui nous gouvernent? les mormons qui nous gouvernent? les catho? y’en a aussi des tonnes..les musulmans? ah oui au qatar? d Koweit! de l’arabie saoudite! et tous ces protestants aux USA?;;;ça fait vachement facho votre titre! imaginez un peu si vous aviez écrit : ces juifs qui nous gouvernent »! hitler aussi ne les aimaient pas! vous ne voyez pas ? c’est facho, vous êtes fachos

    • Nevenoe Nevenoe

      Super, tu régagis parfaitement à leur conditionnement.

      Critique des sionistes = Shoah
      Crititique des FM = Critique des sionistes = Shoah
      Ca marche aussi avec le 11 septembre etc …

      En fait lorsqu’ils ne veut pas que l’on mette le nez qulques part ils formatent les esprits pour que ce soit assimilé à du nazisme, c’est à dire l’insulte suprême, le mal absolu.

      Alors tu vois au delà du titre il y a des faits inattaquables … une société secrète à une influence prépondérante dans les affaires de l’Etat au point que certaines lois sont décidés dans les loges et entérinées par l’assemblée en violation complète de la transparence et du procéssus démocratique.

      • Nevenoe Nevenoe

        NB : ça marche aussi avec les sionistes et ce sont souvent les mêmes : curieux hasard pas vrai ?

      • Bidule

        T’as raison, la diabolisation est une arme efficace auprès du peuple bien pensant qui ne voudrait surtout pas être traité de ceci ou de cela…
        Quelle horreur, avoir une autre étiquette que tolérant romantique!

        A notre époque il faut être transparent à souhait… le « bisounours » de base est le citoyen le plus apprécié pour sa tolérance insipide…

    • Ne vous en déplaise cher ami, je me suis contenté de reprendre le titre originelde l’article, publié dans un média reconnu et on ne peut plus officiel, écrit de plus par un journaliste diplômé, donc le titre n’est pas de moi. Quand au fascisme que vous dénoncez de la sorte, bizarre, je ne me sent pas concerné…

    • morpheus morpheus

      Hitler n’aimait pas les épinards.
      Hitler était Nazi.
      Donc ceux qui n’aiment pas les épinards sont des Nazi!
      ;))

      ça, c’est de la logique sophistique à deux balles…

  • goulougoulou

    Lorsque quelqu’un montre du doigt, il ne faut pas regarder l’objectif désigné par le doigt, mais le doigt, puis la main, puis le bras et enfin celui à qui appartient le doigt !!!
    Et, généralement, celui qui montre du doigt a beaucoup plus de choses à cacher que ce que le doigt montre…
    > banksters, multinationales, lobby, FMI, BCE, G7, religions, etc… C’est ceux-là qui ont le vrai pouvoir…. Le reste c’est de l’enfumage !!!