Comment Bouteflika a organisé les bains de foule de Hollande à Alger

Tellement populaire notre président que plusieurs bus ont dû être utilisés pour rapatrier la foule en liesse sur le lieu du défilé, mais bon, c’est à l’étranger, cela sera très grave quand cela aura lieu en France, ce qui ne saurait tarder au train ou il va…

HollandePour les bains de foule organisés au profit du président français François Hollande en visite en Algérie, l’administration a accordé une journée (deux matinées) de congé aux travailleurs de la fonction publique.

Dans une note interne émise mardi 18 décembre, veille de l’arrivée de M. Hollande, l’entreprise publique Sonelgaz a libéré ses employés pour garnir les foules importées dans la capitale à l’occasion du défilé populaire offert par le président algérien à son homologue français.

Signée par la direction de gestion du personnel, cette note dont Dernières nouvelles d’Algérie, partenaire de Rue89, a obtenu une copie demande :

« à tous les responsables directions de Sonelgaz de libérer leurs personnels et ce pour leurs permettre de se rendre sur le parcours du cortège présidentiel ».

Les personnels avaient donc eu droit à la matinée du mercredi 19 pour applaudir Abdelaziz Bouteflika et François Hollande à Alger-centre, ensuite acclamer ce dernier à la place Audin, toujours à Alger, où il s’est recueilli jeudi en hommage au mathématicien français tué en 1957.

Des dizaines et des dizaines de bus

Tôt dans la matinée du mercredi 19 décembre, des dizaines et des dizaines de bus, remplis d’hommes, de femmes et enfants, ont été acheminés vers Alger pour servir de foule aux deux Présidents.

Les lycéens d’Alger ont été également libérés en fin de matinée. La même opération a été reproduite à Tlemcen, ouest de l’Algérie, où les deux Présidents ont été reçus par une foule en liesse, comme on dit dans le jargon officiel.

Les bains de foule organisés sont une spécialité du pouvoir algérien. Vieille pratique en vogue depuis les années 60, la technique a été excellemment rodée durant la présidence de Bouteflika.

A chacune de ses sorties publiques, les autorités s’arrangent pour organiser une liesse populaire habillement fabriquée. Mercredi 19 et jeudi 20 décembre, on n’a donc pas dérogé à la règle.

Source: rue89.com

2 commentaires

  • Maverick Maverick

    On se lève tous pour Danette, Danette … Zut, c’est Flamby …

  • Harry

    Charles de Gaulle à Alger
    Je vous ai compris

    4 juin 1958 – Les enfants des écoles acclament le Grand Charles sur le parcours agitant un petit drapeau tricolore:

    Vive de Gaulle! – Vive de Gaulle! à pleins poumons!

    Ce que les maîtres avaient dit…