GcMAF: Clinique privée sous enquête pénale après cinq morts….

Suite à l’article d’hier, sur ce traitement prometteur contre le cancer, où je préconisais la prudence, il semble que ça ne se passe pas si bien que ça pour les distributeurs de ce traitement. La réflexion première est qu’il y a des gens riches et malades, qui peuvent se permettre de payer 5000€ la semaine pour simplement guérir de ce fléau qu’est le cancer.  Comme une enquête est en cour, on va attendre la conclusion, avant de présupposer quoi que ce soit. (!!) Je remercie le mouton Samaritaindesuisse, pour le lien vers le journal suisse qui parle de cette affaire.

La clinique First Immune AG fermée depuis des mois sur ordre de justice. Image: FLORIAN CELLA

Cancer, Sida, autisme, herpès, dépression, psoriasis, fatigue chronique, hépatite, acné, cirrhose, ostéoporose, maladie de Crohn, Parkinson ou encore Alzheimer. Sans oublier de nombreuses allergies. La liste des pathologies qu’une clinique privée installée à Bussigny assurait pouvoir traiter grâce à l’injection d’un produit naturel controversé, la protéine GcMAF (lire ci-contre), est impressionnante. Un peu trop, même.

Car l’établissement en question, First Immune SA – qui tient plus de la maison de maître que de la structure médicale -, est fermé depuis plusieurs semaines, après avoir été perquisitionné par la police de fond en comble. Le centre est actuellement au cœur d’une vaste enquête judiciaire. Comme dans d’autres pays d’Europe.

En terre vaudoise, l’affaire commence fin 2014, au CHUV, où cinq personnes hospitalisées décèdent. Après enquête et recoupements, l’hôpital universitaire, qui pense avoir des raisons de s’interroger sur ces morts, découvre que les cinq patients sont tous passés par la clinique privée de Bussigny. Selon nos informations, il s’agit essentiellement de ressortissants étrangers souffrant de cancer en phase terminale. Moyennant quelque 5000 euros par semaine, ces patients étaient traités dans la clinique et logés dans un hôtel de l’Ouest lausannois.

Secret médical levé
Conforté dans l’idée que tout n’est pas rose au sein de l’établissement qui promet monts et merveilles sur Internet, le CHUV dénonce le cas au Ministère public central dans la foulée. «Nous avons signalé des décès survenus au CHUV de patients traités dans la structure de Bussigny. Nous l’avons fait après avoir découvert un faisceau d’indices concordants qui témoignent de pratiques douteuses», confirme Darcy Christen, porte-parole du CHUV, qui n’en dira pas plus sur la nature de ces indices.

Pour autant, assure encore le porte-parole, le dossier est solide puisqu’il a convaincu le médecin cantonal de lever le secret médical. Une condition sine qua non pour livrer l’identité des patients décédés à la justice. «Nous avons jugé ces situations suffisamment sérieuses pour essayer de comprendre ce qui se passait à Bussigny, car la clinique First Immune n’est pas officiellement enregistrée en Suisse. Pour nous, elle n’existait donc pas et nous ne savions pas trop ce qui s’y passait. En outre, le GcMAF n’est pas autorisé en Suisse», précise Karim Boubaker, médecin cantonal qui évoque «un exercice illégal de la médecine» et dont les services ont également saisi la justice l’hiver dernier.

Produits en cours d’analyse
Quant aux différents produits trouvés dans les locaux de First Immune, ils ont été envoyés à Swissmedic pour analyse…./…

…/…

Derrière cette affaire aux ramifications internationales se trouve un ressortissant anglais: David Noakes. A la tête du groupe First Immune, basé à Guernesey, l’homme d’affaires, sans formation médicale, est prochainement convoqué par la justice vaudoise…../…

Lire l’article complet

Et l’encart sur le côté qui titre:  D’autres enquêtes en Europe et La protéine censée guérir de tout.

Source 24-heures.ch

Note: cet article a été créé le 19.06.2015, 17h45.

 

 

10 commentaires

  • samaritaindesuisse

    Pourquoi la recherche scientifique ne reprend pas cette piste de traitement avec des essais cliniques officiels ?
    Malheureusement nous connaissons la réponse!!!
    Les lobbyistes sont légions et big Pharma tentaculaire…
    http://www.anticancerfund.org/fr/news/les-autorites-de-sante-britanniques-ferment-le-laboratoire-ou-l’on-fabriquait-du-gcmaf

    • voltigeur voltigeur

      Très bonne question, mais entre les
      lobbyistes et les escrocs, le marché est juteux!!
      Si vraiment c’est une piste valable, il faut que la
      science officielle étudie la possibilité d’une avancée.
      A condition que Big-Pharma ne vienne pas mettre son grain de sel :)

  • Franck804

     » il s’agit essentiellement de ressortissants étrangers souffrant de cancer en phase terminale  » …
    Le propre des patients en phase terminale justement c’est qu’ils sont bien souvent sur le point de mourir. Je suppose qu’ils sont passés par d’autres unités de soins qui, apparemment, ne seront pas inquiétés.
    Doit-on enquêter au sein de tous les services d’oncologie de France, vu le nombre de patients traités qui y meurent ?

  • ROY

    Pas évident de se faire une idée réelle il y a souvent « à boire et à manger »…
    Mais il y a des chercheurs qui comme Mirko BELJANSKI ont été traités avec d’arbitraire et en finalité avec une injustice criante.
    Le monde de la Santé (et bien d’autres) n’accepte pas que des chercheurs trouvent ce que des équipes des laboratoires privés cherchent – sans résultat notoire dans bien des cas – et pour un seul leitmotiv : le profit.
    Le Professeur Mirko BELJANSKI avait découvert ce qu’il appelait les « RLB » (et d’autres substances médicamenteuses) il guérissait la fibrose radique (1)et le Professeur Lucien Israël avait reconnu que cette découverte ce n’était pas rien! Mais quand on veut tuer son chien on dit qu’il a la rage…Quelles sérieuses ont été effectuées afin d’utiliser officiellement ce traitement ? (et d’autres…)
    Je n’ai pas le temps matériel de dénoncer les méthodes utilisées contre Mirko BELJANSKI, mais cet homme, simple et généreux avait aucune idée de lucre, il était loin très loin de ces milieux de salopards.
    Mirko BELJANSKI que j’ai connu m’avait un jour demandé si il devait donner ses formules, je lui avait répondu que non.
    Pour la petite histoire Mirko BELJANSKI faisait des recherches scientifiques sur l’ARN (son supérieur hiérarchique lui sur l’ADN…(Jacques MONOD) un prix NOBEL lui a été donné…(je demeure volontairement concis).
    En définitive Mirko BELJANSKI fut mis ( avec son épouse) au placard…
    Je rappelle qu’un biologiste américain a eu lui le prix NOBEl en 1975 pour ses recherches sur la transcriptase inverse :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Howard_Temin

    MAIS que ce dernier a été obligé de reconnaître l’antériorité des recherches du Professeur BELJANSKI sur la
    transcriptase inverse (découverte qui avait été publiée par BELJANSKI auparavant, donc incontestable)…
    Quand l’on consulte la page de WIKIPEDIA on s’aperçoit qu’il est fait aucunement référence à la reconnaissance par le Professeur Howard TEMIN de l’antériorité des découvertes du Professeur Mirko BELJANSKI !
    Le Net est pas toujours très net…il est effacé souvent des moments historiques des vérités…la manipulation des esprits est chose aisée…
    Sachons discerner le vrai du faux, et surtout effectuer des recherches approfondies sur le Net afin de conserver une certaine objectivité.
    Voilà il est regrettable que de grands chercheurs soient laissés dans l’ombre, et nous avons tous un devoir qui est celui de chercher la vérité et non celle que certains veulent nous faire passer comme faits réels.
    Des manipulateurs, des magouilleurs il y en a des tas, dans les partis, les associations, les syndicats etc etc
    Les exemples ne manquent pas…

    1) Les publications scientifiqes de Mirko BELJANSKI sont disponibles sur le site ci-dessous:

    http://beljanski.org/engl/biography-mirko-beljanski-phd/mirko-beljanskis-publications/

  • ROY

    Pas possible de rectifier les fautes de frappe…
    Lors de la sauvegarde du texte que j’avais rappelé pour le rééditer il m’a été signalé que je n’avais pas la permission requise ?…

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    5 morts qui visiblement souffraient de cancers en phase terminale dans une clinique privée non officiellement enregistrée, et combien de morts en phase terminal de cancers dans les cliniques et hôpitaux «officiels » ? Sans parler des décès post-opératoire. Plus d’un million d’adultes sur deux cent millions (0,5%) meurent chaque année dans le monde, dans les trente jours qui suivent une opération, chirurgies cardiaques non comprises ! source

    Selon moi, ces 5 morts servent uniquement de prétexte pour museler des avancées médicales qui pourraient éventuellement guérir définitivement de nombreux malades condamnées à plus ou moins long terme. Malheureusement la médecine d’aujourd’hui n’est plus là pour guérir et redonner la santé, mais pour maintenir les malades « sous perfusion » toxique le plus longtemps possible, nonobstant les souffrances engendrées. Le malade est un produit, un placement qui bien entretenu peut rapporter gros. Plus il est atteint et plus longtemps il sera maintenu en vie, plus il générera de profits. Maintenir une patientèle dans un état de dépendance médicale jusqu’à la fin de vie, tel est le business d’un troupeau d’apprentis sorciers manipulés par des organisations crapuleuses qui dominent le monde médical.

    M.G.

    Réaction de David Noakes, patron de la clinique privée First Immune SA

    « Cette clinique s’est occupée de 76 patients atteints de cancer en phase terminale. Tous auraient dû mourir, et pas uniquement les cinq dont vous avez parlé. Dans 70% des cas, la tumeur s’est résorbée et les patients sont rentrés chez eux. Il s’agit du meilleur taux de réussite dans l’histoire du cancer, mais on n’a entendu parler que des cinq morts. »

    « L’industrie pharmaceutique, la Big pharma qui gagne 200 milliards par année grâce à la chimiothérapie, voit le GcMAF comme une menace, car il s’agit du meilleur traitement contre le cancer jamais découvert. »

    article complet

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Et combien y a-t-il de morts traités par nos hôpitaux ? mais on n’en parle pas car ils sont partis gavés de médecine « officielle » donc morts légalement !
    Il faut bien comprendre que souvent ces gens qui s’adressent ailleurs sont déclarés perdus par la médecine officielle, alors que sur le nombre certains ne sont plus en état d’être sauvés, il n’y a rien là d’extraordinaire.

    le Dr Hamer a été rayé de l’ordre des médecins parce que justement, quelques malades sur tous ceux qu’il a traités et guéris, sont décédés quand même. mais on n’a jamais parlé du nombre de guérisons totales qu’il a obtenues alors que la « science » officielle ne leur donnait que quelques jours voire dans le meilleur des cas quelques semaines devant eux !Heureusement d’autres oncologues, continuent à appliquer sa médecine et à guérir de nombreux patients, sous le manteau bien sûr, sinon ils suivraient le même chemin…

  • Des patients souffrant de cancer en phase terminale meurent…ouah, ça c’est vraiment suspect c’est sûr http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

    Ce que l’histoire ne dit pas c’est que le docteur holistique ayant développé ce traitement universel révolutionnaire contre le cancer (GcMAF), l’autisme et diverses autres maladies s’est vu confisquer ses trouvailles par la FDA.

    3 Jours plus tard, on l’a retrouvé « suicidé » avec une balle dans la poitrine flottant dans une rivière. 5 autres médecins holistiques sont morts en l’espace d’un mois.

    http://www.naturalnews.com/050972_GcMAF_cancer_cells_Bradstreet.html#

    http://www.naturalnews.com/050553_Dr_Bradstreet_GcMAF_cancer_therapy.html

    Cela ressemble fortement à un coup de Big Pharma qui fait fermer la concurrence.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Comme les rayer de l’ordre ne suffit pas, on prend les grands moyens, on les « suicide » !ni vu ni connu et pas pris.