C’est la rentrée, on fait tout sauter !..

Quel titre ! Il fait référence à Elon Musk et a son désir d' »atomiser » la planète Mars, ça libèrerait le CO² et rendrait l’atmosphère respirable et réchaufferait cette planète froide. À propos de réchauffement, il paraît que, la NASA admet que les changements climatiques sont dus aux changements de l’orbite solaire de la Terre et NON aux combustibles fossiles. Trad Google. (Merci Bad Boy). À vérifier tout de même.. Partagez ! Volti

******

Par Sylvain Devaux alias Nono le Robot pour La Robolution

Illustration

C’est la rentrée, on fait tout sauter ! Cette fois ça y est, c’est la rentrée. Je ne doute pas que vous ayez pu profiter de cette météo exceptionnellement chaude qui pourrait bien devenir récurrente. Évidemment, si elle est idéale pour le bronzage et le farniente sur la plage, pour tout le reste c’est un peu moins bien. Je ne vais pas vous faire un couplet sur le climat en cette belle journée de début septembre mais celui-ci va simplement me servir à introduire le sujet du jour. Parce que si l’actualité a été particulièrement riche cet été, je dois reconnaître qu’il y en a un qui a fait fort, une fois de plus.

Eh oui, notre ami Elon Musk est une source intarissable d’actualités… Bon pour la robotique, c’est légèrement « hors cadre » mais je n’ai pu résister au plaisir de vous parler de l’une des ses interventions de l’été, à la mi-août plus précisément. Si notre homme se méfie comme de la peste de l’Intelligence Artificielle, mais là j’y reviendrai, il a une solution pour nous sortir de nos problèmes climatiques.

Remarquez, je ne peux pas lui donner tort sur toute la ligne parce que je ne suis guère optimiste en ce qui concerne la pollution et le climat de notre bonne vieille terre surexploitée. Mais bon, là, il y va fort ! Son idée ? « atomiser » Mars ! Oui, envoyer des bombes nucléaires sur la planète rouge. L’idée lui trotte dans la tête depuis 2015 mais revient récemment en force avec un tweet annonçant cette idée… et la vente de tee-shirts dédiés… toujours le business.

Bon pour quoi faire ? Pour libérer le CO2 présent dans les glaces martiennes et rendre, à terme, une atmosphère plus respirable et une température plus stable (il peut y faire jusqu’à – 140° C). Alors pour abandonner cette terre dévastée, je ne sais pas si des bombes nucléaires seraient une bonne idée… Par contre en termes d’explosions, la rentrée sera sans doute rapidement agitée sur notre planète bleue, dans l’hexagone sans doute repeint en jaune une nouvelle fois !

Allez, bonne rentrée à toutes et à tous !

Sylvain DEVAUX

6 commentaires

  • Avatar mat40

    Fake News: La NASA n’admet pas que le changement climatique se produise à cause des modifications de l’orbite solaire terrestre, et pas à cause des SUV et des combustibles fossiles

    https://hoax-alert.leadstories.com/3470853-fake-news-nasa-not-admit-climate-change-occurs-because-of-changes-in-earths-solar-orbit.html

    • Volti Volti

      J’ai débloqué quelques pseudos sous lesquels tu t’étais inscrit mais il y en a trop, donc j’ai du en oublier et ça coince. Surtout si tu renvoies huit fois le même messages.. ;)

    • Avatar jplchrm

      Astroclimat ou théorie astronomique du climat. Une théorie des changements climatiques expliqués par l’activité solaire. Voyez Milutin Milanković (souvent francisé en Milankovitch, en serbe cyrillique : Милутин Миланковић), 1879-1958 ingénieur, astronome, géophysicien et climatologue serbe. Il a écrit : Théorie mathématique des phénomènes thermiques produits par la radiation solaire. Gauthier-Villars edit. (1920). Ouvrage épuisé difficile à trouver.

      Remarque : s’il est question d’une affirmation de la NASA, il est nécessaire de trouver le lien correspondant sur un site de la NASA.

  • Avatar Leveilleur

    Mais pourquoi s’arrêter à ce que dit ce gogo déconnecté de la réalité, vous ne voyez pas que c’est du temps perdu ? Il veut aller sur Mars plutôt que de trouver des solutions sur une planète encore viable, il veut investir des milliards de milliards pour quoi ? Aller vivre sur Mars ? Ha ha ha !!!

    Mais si il a tant de milliards que ça à dépenser, qu’il prenne donc des canadairs et parte éteindre les feux en Amazonie, en Sibérie, qu’il investisse pour préserver la biodiversité, ou pour développer le bio partout dans le monde, ou pour racler les océans de tout le plastique et les rivières des pollutions en tout genre…

    Soyons sérieux, la seule solution est dans la responsabilité de chacun face à sa planète et non la fuite.

    Revenons à notre réalité et notre réalité se trouve sur cette belle planète qu’il est temps de protéger car nous n’en avons pas deux à l’heure d’aujourd’hui, c’est ici que nous devons agir en arrêtent de suivre les destructeurs de vies, en arrêtent déjà de consommer ce qui détruit notre planète, en coopèrent avec ceux qui veulent un monde meilleur, en coopérant avec Mère Nature et tous les petits êtres qui la compose, ensemble nous sommes plus fort !

    Voilà la solution, tout le reste n’est que fantasme et cela nous détourne de la réalité du moment, alors commençons par agir à notre échelle et laissons Mars à ces moutons de pacotille !

    Guérir la Nature.

    https://www.pierre-lassalle.org/guerir-la-nature/

  • Avatar mianne

    Pendant que les Français se plaignent de la sécheresse, Moscou connait l’été le plus froid et le plus pluvieux de la décennie . Quand nous avons eu plusieurs étés pourris à la suite, c’était la sécheresse à Moscou . Nous avons eu plusieurs hivers cléments à la suite, alors qu’à New-York il a fait souvent – 30°C . Notre problème ? De jeunes chroniqueurs météo qui n’ont pas encore le recul suffisant pour constater qu’au final cela s’équilibre plus ou moins , même s’il y a un léger changement de l’orbite solaire qui accentue les choses . Ces années successives de sécheresse devraient inciter les coopératives agricoles françaises à ne pas imposer aux agriculteurs leur distribution irresponsable de semences de maïs gros consommateur d’eau (Monsanto en avait peut-être des stocks à fourguer) mais des semences de céréales moins gourmandes en eau et refiler les semences de maïs à la Russie actuellement gorgée d’eau en échange de ses semences d’excellent blé bio . Ce serait un échange de bons procédés . Personne ne doit avoir oublié que, pour suivre comme un toutou les sanctions américaines , la France avait refusé de livrer à notre plus gros client, la Russie( qui ne lui avait rien fait ), ses exportations habituelles de blé, une catastrophe pour nos agriculteurs, ce qui avait poussé immédiatement la Russie à produire elle-même en Sibérie un blé bio d’excellente qualité, préféré maintenant au nôtre dans le monde (l’arroseur arrosé !) .https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

Laisser un commentaire