Les camps d’internement débarrassent la Chine de classes entières de la société….

Un épouvantable génocide risque d’avoir lieu en Chine. Pourquoi s’en prendre aux minorités Ouïghours ? Ça rappelle de très mauvais souvenirs. Partagez ! Volti

***********

Source Slate enrichi par Aphadolie

Près d’un million de Ouïghours ont disparu sans aucune forme de procès. Mais le pire reste peut-être à venir.

L’été dernier, les liaisons électroniques entre la région du Xinjiang, dans l’ouest de la Chine, et le reste du monde ont commencé à se rompre. Les Ouïghours, qui constituent le plus important groupe ethnique du Xinjiang, se sont mis à supprimer leurs amis et les membres de leurs familles installés à l’étranger de leurs contacts sur WeChat, la principale plateforme de communication en ligne du pays.

Beaucoup ont demandé à leurs proches de ne pas les contacter par téléphone. La famille de l’un des Ouïghours à qui j’ai pu parler a réussi à communiquer clandestinement une dernière fois en passant par la fonction tchat d’un jeu vidéo. En 2009, le gouvernement avait déjà totalement coupé internet durant presque un an, mais c’était différent. Cette fois-ci, des groupes minoritaires entiers se sont coupés eux-mêmes du monde extérieur, en effaçant un par un leurs contacts.

Et pendant que les Ouïghours disparaissaient des conversations transnationales, de nouvelles constructions très particulières sont apparues dans la région : de grands complexes entourés de deux rangées de clôtures et de tours de garde, le tout clairement visible par imagerie satellite. Des centaines de milliers de femmes et d’hommes principalement ouïghours –mais aussi issus d’autres minorités– ont disparu dans ces infrastructures l’année dernière, généralement sans que leurs familles n’en soient informées et sans aucune forme de procès. La police ayant cherché à arrêter assez de Ouïghours pour remplir les quotas des camps d’internement, le moindre signe de déloyauté possible envers les autorités (comme refuser de boire de l’alcool ou ne pas saluer les représentants de l’État) est devenu un motif d’arrestation. Être en liaison avec le monde extérieur fait partie des signes interprétés comme des preuves de déloyauté.

Disparitions inquiétantes

Lorsque l’on sait quelles conséquences entraîne le simple fait de communiquer avec l’étranger, on peut s’étonner de voir à quel point nous sommes nombreux, hors de Chine, à avoir découvert ces programmes d’internement massif destinés aux minorités du Xinjiang. En se fondant sur les fuites provenant d’un policier de Kashgar étonnamment bavard (mais aujourd’hui réduit au silence), des universitaires ont estimé que 5 à 10% environ de la population ouïghoure adulte a été emprisonnée dans ces camps, sans qu’aucune charge ne pèse contre eux. Un autre policier a expliqué, sous couvert d’anonymat aux journalistes de Radio Free Asia, qu’ils prévoyaient d’envoyer 40% de la population dans ce système d’internement, dont près de 100% des hommes âgés de 20 à 50 ans.

Face à l’opinion publique internationale, l’État chinois a nié l’existence de ces « camps de rééducation » (tels qu’on les a qualifiés), mais les autorités locales continuent de construire de nouveaux complexes et lancent ouvertement des appels d’offres en ligne pour la construction de centres, en spécifiant des détails allant de la taille des camps (jusqu’à huit hectares environ) aux types de matériaux requis (« surfaces résistant aux bombes »). Quelques personnes qui, pour une raison ou une autre, ont été libérées de ces camps ont raconté à des journalistes ce qu’elles y avaient vécu, décrivant des conditions allant parfois jusqu’à la torture.

« Une annonce de recrutement de cinquante gardes “endurcis” pour travailler dans un crématorium fait craindre que le gouvernement chinois ne s’équipe pour procéder à des exécutions de masse. »

Des questions demeurent toutefois, notamment sur le but de ces camps d’internement et sur le sort réservé aux gens qui y rentrent. Le champ des interprétations est vaste. Au Xinjiang, les médias locaux les présentent comme des structures de réhabilitation à court terme. Les Ouïghours qui y ont vu disparaître des amis ou des membres de leur famille depuis six mois ou plus craignent bien pire. Et la publication d’une annonce de recrutement de cinquante gardes « endurcis » pour travailler dans un crématorium construit en périphérie d’Urumqi, la capitale de la région, fait craindre que le gouvernement chinois ne soit en train de s’équiper pour procéder à des exécutions de masse.

Si les intentions qui président certains choix politiques sont parfois difficiles à cerner, notamment dans un État opaque comme la Chine, les fuites d’informations, preuves en ligne et récits de témoins directs rassemblés au cours de ces derniers mois permettent toutefois de se faire une idée de ce qui anime les autorités du Xinjiang. Si l’on considère la longue histoire de résistance au pouvoir chinois de la province et les nombreuses tentatives des autorités pour y mettre un terme, certaines motivations deviennent très claires.

Emprunts aux milieux islamophobes occidentaux

…./….

Lire la suite, vidéo et sources

Via Aphadolie

Voir aussi :

 

 

12 commentaires

  • gnafron

    beaucoup de suppositions dans cet article…
    pourtant , on sait que le gouvernement chinois est « énergique », alors s’il se met en travers
    de l’islamisme conquérant et fanatique, que lui reprocher ?

    on trouve d’étranges révélations sur la paranoia des chinois :
    « Dans les années qui suivirent, les autorités tapissèrent les villes de caméras de sécurité »
    un truc bien de chez nous, non ?

    et quand on connaît « l’extrême tolérance » dont font preuve les musulmans,
    on ne peut qu’être choqué par ce genre d’article

    • Le père Fide

      Gentils Ouighours.
      extrait:
      émeutes meurtrières de 2009. En juillet de cette même année, les Ouïghours d’Urumqi manifestèrent contre la répression sanglante d’ouvriers d’une usine de Shenzhen. Lorsque la police tenta de disperser la manifestation, elle dégénéra en émeute et des Ouïghours tuèrent près de 200 personnes qui avaient pour seul tort de se trouver dans la rue, principalement des Chinois han.

    • Voltigeur Voltigeur

      C’est Slate via Radio Free Asie hein!! et avec les news taxes de Trump envers la Chine, qu’il faut faire dérailler ….. :)

  • hello,
    c’est quoi ce delire !
    etre en contact avec l’ext est un signe de deloyaute envers le gouvernement. la Chine c’est pas le coree du nord. bon nombre de touristes chinois sont en contact avec l’ext puisqu’il n’y a pas de restriction de voyager a l’etranger pour le chinois lambda. l’auteur est parano complet !!
    faudrait qu’il aille une fois de sa vie en chine pour se rendre compte que la Chine est largement ouverte sur le monde du XXI siècle. par certains egards le chinois a plus de liberte qu’un europeen. certes, ils ont une obsession pour le controle direct des citoyens. vous devez montrer patte blanche partout ou vous allez. scanner ds toutes les gares pour les bagages, video surveillance omnipresente. mais c’est plus par soucis de sécurite publique. la restriction majeure c’est l’expression politique ! En france on est hyper fliqué même si le quidam moyen ne s’en rend pas compte. téléphone mobile, carte bancaire, internet. c’est seulement plus discret mais bien reel qd même. en france on a l’illusion de liberte parce que l´expression est plus ou moins tolérée. mais il existe des proces pour révisionnisme ou encore apologie du terrorisme comme quoi il y a des sujets tabous meme en france…

  • Le père Fide

    Radio Free Asia est identique a Radio Free Europe.
    Leur autre nom est Radio Free CIA.

  • Ok, c’est une guerre de propagande. avec ce genre de fake news ils esperent sans doute detourner le consommateur des produits Chinois. le pire c’est qu’il’y a des gogos pour gober ca, sans prendre de temps de machouiller l’info pour comptrendre que ć’est de l’intox ! les chinois ont appris les leçons du passé. la guerre de l’opium avec les britaniques les a bien échaudés. ils ont raison de surveiller leurs frontieres qd on voit ce qui se passe en europe de l’est et au moyen orient… la communaute internationale n’est plus dupe du comportement pervers des occidentaux. les chgts se feront doucement mais surement. les gagnants des annees a venir seront la russie pour l’aspect militaire et les chinois prendront le leadership commercial et financier. un tandem pour un monde multipolaire !

  • Bien consternant que les me servent cette propagande à vomir….
    Je préfère écouter ceux qui vivent sur place, comme Jeff J Brown, par exemple. Il me semble que depuis le temps, nos merdias ont démontré jusqu’à l’écoeurement leur capacité à mentir

    • effectivement, je ne sais pas si relayer des fake news sert le site qui les diffuse ou au contraire le decredibilise…!
      j’aurais tendance a dire que relayer ce genres de conneries est plutot pejoratif pour le site. de deux choses l’une :
      1) le lecteur decerebre ne lira pas les commentaires tellement il est aveuglé. donc aucune valeur pedagogique.
      2) le lecteur critique se sentira agressé par les fake news. il aura tendance a prendre ses distances.
      c’est mon point de vue perso , mais je ne sais pas ce qui se passe ds la tete des gens. peut etre volti pourrait nous eclairer sur ce sujet ; relayer des fake news permet il de faire de la pedagogie ou d’éclairer les crédules ?

      • Voltigeur Voltigeur

        J’ai répondu ce matin mais je réitère :
        C’est Slate via Radio Free Asie hein!! et avec les news taxes de Trump envers la Chine, qu’il faut faire dérailler ….. :)

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Le fils de ma nièce, marié à une Chinoise vit et travaille en Chine et mène une vie que beaucoup de nos compatriotes envieraient !
    propagande anti-russe,
    propagande anti- chinoise… tout ça va bon train pour démolir ces deux nations dans l’esprit crédule de ceux qui ne cherchent pas plus loin que le bout de leur nez !
    C’est facile à faire, prenez un fait réel, brodez autour et assaisonnez tout cela pour indigner les populations et l’information fera le tour des médias, du Web etc… la rumeur enflera au fur et à mesure.
    Se souvenir des Noces de Figaro, l’air de la calomnie est toujours d’actualité, qu’elle concerne un individu ou un pays tout entier.

  • engel

    Je n’ai pas lu l’article.
    A la vue de l’intro et du fait que les Ouïghours sont instrumentalisés par les ricains.
    Qui comme toujours,essayent de déclencher un nouveau printemps florale ou une guerre civile chinoise.

    Rappelons aussi, qu’une faction de daech combattant en Syrie sont des Ouïghours.

    ….Gentils Ouïghours, vilains tinois https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif