Édulcorants intenses : un pouvoir sucrant absolument dévastateur….

Sur les boites de sucre, il faut chercher « pur sucre de canne » et choisir le sucre « brun » pas raffiné, sinon c’est du sucre de betterave que l’on achète. Quant aux sucres de synthèse, chimie encore et toujours. Le Codex Alimentarius se met en place et c’est « pour notre bien » évidemment.. Jimmy nous en dit plus sur ces édulcorants..

Avez-vous déjà entendu parler de ces petites bombes sucrantes à retardement dénommées « édulcorants intenses » ? Peut-être que oui, notamment si vous êtes habitué(e) à regarder l’émission Cash Investigation.

Vous trouverez ci-dessous un tableau récapitulatif des pouvoirs sucrants liés aux édulcorants intenses, classés par ordre alphabétique, de sorte à ce que vous puissiez rapidement et intelligiblement voir en quoi ces composés, naturels ou synthétiques, aident à constituer le nouveau mode d’addiction prédominant.

Comment ? Tout simplement en remplaçant le sucre par ces substances [les édulcorants] dont le pouvoir sucrant est parfois supérieur à 10. Rappelons tout de même que le sucre est désormais reconnu au moins aussi addictif que la cocaïne par bon nombre de chercheurs, français ou non [1][2].

Le phénomène d’addiction créé par le ressenti sucré d’un aliment ou d’une boisson provoque déjà d’innombrables problèmes de santé et en engendrera encore d’autres, cette fois bien plus dévastateurs.

Enfin, il convient d’ajouter que si le sucre artificiel (saccharose) disparaît de plus en plus au profit de ces édulcorants, notamment intenses, il n’y a vraiment pas de quoi se sentir rassuré pour autant.

Lire la suite

Auteur Jimmy pour Terraponia

 

7 commentaires

  • GROS

    Bigre, on va tous mourir.
    Encore.

  • beliergrincheux

    toujours le profit dans toute la bouffe industrie !et après c’est la médecine et les lobby qui se gave avec nos maladies..et après les pompes funèbre prennent le reste! quel monde!

  • Pour ceux qui recherchent une alternative et aux édulcorants toxiques, je conseille viement l’erythritol. Ce nouvel édulcorant est un sucre alcoolisé naturel. Il est produit par un processus naturel de fermentation dans lequel le glucose est utilisé comme matière première. Une procédure similaire est notamment utilisée pour la production du yaourt et du vin. C’est à dire que la fermentation permet la transformation du glucose pour aboutir à de l’érythritol.

    Cet édulcorant, en plus de n’avoir aucun effet secondaire (pas comme l’aspartame, grosse cochonnerie), ne contient aucune calorie, a un goût et un aspect qui ressemble au sucre, agit comme un antioxydant (très utile pour tous), conseillé pour les diabétiques (index glycémique égal à zéro) et peut aider à protéger contre les dommages vasculaires provoqués par l’hyperglycémie. Cerise sur le gâteau, non seulement il ne cause pas de caries mais il protège les dents en bloquant le développement des bactéries à l’origine des caries et du tartre.

    En fin de compte, ce produit semble plus intéressant à tout point de vue par rapport aux autres édulcorants. Le prix reste cependant assez élevé vu que c’est encore assez nouveau (près de 20€ le kilo). Cet édulcorant est utilisé avec succès depuis 1990 au Japon mais il n’a été autorisé en Europe qu’en 2006.

    Pourquoi ce produit reste si peu connu du grand public? Mystère…

    • Nak1neuron

      > (près de 20€ le kilo)
      L’intérêt d’un truc plus cher que le plus cher des miels bio certifiés récoltés pas loin de chez moi sans OGM, sans pesticides ?

  • Nak1neuron

    > Le Codex Alimentarius …blabla …
    et alors ? En quoi ce recueil est-il un problème ? Franchement, l’ignorance est une plaie !