Algérie : un homme qualifié d’ »islamiste » détruit une statue de femme nue…

Merci à Amar Djerrad..

Img/scd.observers.france24.com

À coups de marteau et de burin, un homme s’est attaqué lundi matin à la statue Ain el-Fouara, un symbole de la ville de Sétif, au nord de l’Algérie. Il a détruit son visage et ses seins, nus, sous le regard et parfois les projectiles de plusieurs passants, avant d’être interpellé.

Plusieurs vidéos de l’incident ont rapidement circulé, massivement relayées sur les réseaux sociaux. Sur l’une, on voit un homme vêtu d’un qamis et portant une barbe, mettre des coups de burin réguliers sur la poitrine de la statue. Plusieurs badauds tentent de l’arrêter, certains lui lancent des projectiles, d’autres le frappent carrément avec des barres ou des bâtons. Un homme parvient finalement à monter sur la statue armé d’un bâton, obligeant l’assaillant de la statue à se défendre, ce qui permet à une personne dans son dos de lui subtiliser son marteau. Une vidéo montre des policiers en train d’empêcher certains d’agresser plus encore le destructeur de la statue.

Ces images n’ont pas seulement provoqué la colère des passants. Sur les réseaux sociaux, plusieurs ont déploré cet acte, accusant l’homme d’être un « salafiste », notamment parce qu’il portait un qamis – vêtement musulman traditionnel – et une barbe fournie. D’autres ont fait le rapprochement entre cet acte de dégradation et les destructions commises par l’organisation État islamique en Syrie notamment, traitant l’homme de « chien frustré islamiste ».

…/…

Lire la suite

Source Observers-France24

Voir:

Education: L’Algérie parmi les derniers pays du monde pour l’accès au savoir.

Ethiopie: les rivalités pour l’eau et la terre alimentent les conflits ethniques

Zambie: Vive polémique en Zambie après le recrutement de policiers chinois

Ethiopie: plusieurs dizaines de morts dans des affrontements interethniques

Lybie: Le fils de Mouammar Kadhafi candidat à la présidence

26 commentaires