13 aliments soi-disant diététiques: Une nourriture saine n’a pas de liste d’ingrédients, ELLE est le seul ingrédient !

Trop souvent nous nous nourrissons en choisissant la facilité, car cela se trouve à portée de main ou de caddie, car c’est du temps de gagné, car il y a toujours une bonne raison de choisir celui-ci ou un autre qui ne vaut guère mieux. Mais de plus en plus, nous nous tournons vers une autre alimentation que nous voulons plus saine, plus naturelle, ou en favorisant la proximité, malheureusement, là encore nous pouvons faire de mauvais choix, car les pièges restent nombreux.

Au niveau des « aliments diététiques », cela rivalise d’imagination pour attirer le client, les packagings sont de couleurs vives, accrocheurs, ils attirent l’oeil, ils respectent toutes les règles du neuromarketing, et sont souvent un mauvais choix. Explications…

N0012-9-MarianneSource de l’image: Blog.slate.fr/bien-manger

La malbouffe est la cause principale de l’épidémie d’obésité et de maladies cardiaques dans nos sociétés. Or beaucoup croient manger sain alors qu’ils avalent les pires cochonneries. Voici 15 aliments dits « diététiques » qui sont de la malbouffe déguisée.

 

1. Les aliments transformés « pauvres en graisses » et « 0 % de matières grasses »
La guerre contre les graisses saturées est la pire erreur de l’histoire de la nutrition.
Aujourd’hui, il a été démontré que le raisonnement était complètement erroné.
Mais les clichés ont la vie dure et les groupes industriels continuent d’inonder le marché de produits allégés en matières grasses.


Ce qu’ils n’expliquent pas, c’est qu’un produit allégé en graisse n’a plus aucun goût. Pour compenser la fadeur, les industriels ajoutent du sucre.
Pourtant les études sont formelles [1] : autant les graisses saturées sont sans danger, autant le sucre consommé en excès est sérieusement nuisible à la santé [2].
Lorsque vous lirez les mots « pauvre en graisses » et « 0 % de matières grasses » sur l’emballage, vous saurez que c’est un aliment fortement transformé et bourré de sucre.
Si cela vous étonne, vous n’êtes pas seul. La majorité de la population reste persuadée que les graisses sont responsables de l’épidémie d’obésité qui touche nos pays. Faites le test, posez la question autour de vous.

2. Les huiles végétales polyinsaturées
On conseille souvent les huiles polyinsaturées qui réduisent le cholestérol [3]. Notamment l’huile de tournesol, l’huile de pépins de raisins, l’huile de maïs et de soja [4].
Mais attention : le cholestérol est un facteur de risques et non une maladie en soi. À ce titre, les huiles végétales n’ont pas démontré leur capacité à réduire votre risque de crise cardiaque, d’AVC, or c’est cela qui compte.
Au contraire, plusieurs essais cliniques ont montré que ces huiles polyinsaturées peuvent accroître la mortalité par maladie du cœur et par cancer [5] [6]. C’est la teneur en acides gras oméga-6 de ces huiles qui serait particulièrement impliquée.
C’est pourquoi il vaut mieux consommer des graisses comme le beurre ou l’huile de noix de coco pour la cuisson, et l’huile d’olive, l’huile de noisettes, l’huile de noix ou l’huile de lin pour l’assaisonnement.

3. La margarine censée protéger votre cœur
La beurre a longtemps été diabolisé car il est riche en graisses saturées.
Depuis des décennies, les experts les plus en vue font la promotion de la margarine. On sait aujourd’hui que ce mauvais conseil a eu des effets désastreux sur la santé publique.
La margarine est faite d’huiles hydrogénées riches en graisses trans assemblées à des composants chimiques (dont des colorants). Cet ensemble artificiel doit imiter l’apparence et la texture du beurre.
Pourtant, l’Etude Framingham sur le Cœur a montré que les personnes qui remplacent le beurre par de la margarine ont plus de risques de mourir d’une maladie du cœur [7] [8].
Aujourd’hui, la majorité continue de voir la margarine comme une alternative saine au beurre. Je ne peux que vous encourager à faire connaître la vérité autour de vous.
Pour améliorer votre santé, consommez plutôt du beurre bio et évitez la margarine et autres faux aliments.

4. Les produits enrichis en phytostérols pour protéger votre cœur
Certains vous diront que les margarines de « dernière génération » sont moins riches en graisses trans et qu’elles sontenrichies en phytostérols dont il est prouvé qu’ils réduisent le cholestérol [9].
Les produits phare sont les margarines « Fruit d’Or pro-activ » et « Saint-Hubert Cholégram ».
Les fabricants ont créé d’autres produits enrichis en phytostérols comme des yaourts. Exemple : « Danacol » de Danone, et autres « spécialités laitières ».
Mais des études ont montré que les phytostérols sont malgré tout mauvais pour la santé du cœur. Ils pourraient même accroître le risque de maladie du cœur et de décès [10] [11], notamment chez les femmes ménopausées [12].

5. Les jus de fruits : du sucre liquide
Les jus de fruits créent l’illusion qu’ils sont un choix diététique. Si le jus est à base de fruits, on en déduit qu’il est aussi sain que les fruits.
En réalité, l’appellation « jus de fruits » est trompeuse. Certains jus de fruits que l’on trouve en grandes surfaces ne contiennent aucun fruit… juste des arômes artificiels d’orange ou d’ananas. Au fond, c’est de l’eau sucrée à l’arôme de fruit.
Certes, vous pouvez mettre le prix et acheter du jus 100 % fruits frais. Mais cela reste une mauvaise idée.
Un vrai jus de fruit, c’est comme un vrai fruit sauf qu’il lui manque toutes les bonnes choses telles les fibres. La seule chose qui reste, c’est le sucre du fruit. La revue médicale The Lancet a montré que l’on trouve autant de sucre dans un vrai jus de fruit que dans une boisson sucrée comme les sodas [13].
Chaque jus est une décharge de sucre pur qui fait grimper votre taux de sucre dans le sang. À terme, ces pics favorisent le surpoids et le risque de diabète.
Si vous mangez une orange entière, ses fibres freinent l’absorption du fructose par votre corps et l’étalent dans le temps. Ainsi vous vous épargnez les effets néfastes du fructose et bénéficiez à 100 % des bienfaits du fruit.

6. Les produits « complets » censés protéger votre cœur
La plupart des produits « complets » ne sont pas faits de grains de blé entiers.
Le blé a été pulvérisé en farine et raffiné de sorte qu’il est prêt à être digéré. Le travail de votre mâchoire et de vos sucs gastriques de décomposition est réduit au minimum.
C’est pourquoi les glucides de la farine entière font grimper votre taux de sucre sanguin aussi vite que les glucides de la farine blanche. D’ailleurs, la farine blanche et la farine complète sont classées dans la même catégorie pour leur effet glycémiant (qui augmente le taux de sucre dans le sang) [14].
À vrai dire, je déconseille aussi de consommer des grains de blé tout entiers. Le blé moderne n’a rien à voir avec celui que consommaient nos grands-parents.
Dans les années 60, la recherche agronomique fit de rapides « progrès » pour développer des céréales plus résistantes, plus productives, et plus riches en gluten.
Hybridations et rétrocroisements aboutirent à l’apparition d’espèces totalement nouvelles, que l’on appelle encore « blé » mais qui sont aussi éloignées du blé naturel qu’un éléphant d’une souris.
Le « blé » moderne créé dans les années 1970 – qui s’appelle Lerma Rojo 64, Siete Cerros, Sonora 64 ou Super X – a en effet quarante-deux chromosomes là où l’engrain de nos ancêtres n’en avait que quatorze !! Chez l’être humain, le fait d’avoir un seul chromosome en trop provoque des handicaps (comme dans la trisomie 21) ou la mort.
Le blé moderne a moins de valeurs nutritives, notamment moins de minéraux [15]. Il provoque des réactions plus violentes chez les personnes intolérantes au gluten [16] [17]. D’autres études montrent qu’il pourrait accroître l’inflammation du corps [18] et abimer vos artères [19].
Mon meilleur conseil serait de consommer le moins de blé moderne possible, qu’il soit entier, complet ou raffiné.

7. Les céréales « minceur » du petit-déjeuner
Beaucoup de céréales du petit-déjeuner sont présentées comme diététiques (ex : Special K). Sur la boîte en carton, on peut lire en gros « riche en vitamines », « riche en minéraux », « au blé complet », « pauvre en graisses ».
…et écrit en petit, on découvre que les ingrédients sont des céréales raffinées, du sucre et des additifs chimiques. C’est vraiment très trompeur.
Mais ce qui me met le plus hors de moi, ce sont les céréales qui visent les enfants avec des emballages multicolores et des jouets à collectionner.

8. Les aliments plaisir « sans gluten »
Depuis que la population se soucie de sa consommation de gluten, les industriels se sont engagés dans la brèche.
Tous les produits sont déclinés en version « sans gluten ». Cela permet de remplir des rayons entiers de produits dits « diététiques » et fait facilement illusion.
Seuls les quelques consommateurs qui lisent systématiquement la liste de tous les ingrédients éviteront le piège. Ceux qui sont fatigués après une grosse semaine seront moins attentifs à ces petites arnaques.
Ces produits sans gluten sont tout aussi transformés, raffinés et riches en féculents que leurs versions avec gluten.
C’est une évidence : une cochonnerie sans gluten reste une cochonnerie.
Alors choisissez des aliments qui, par nature, ne contiennent pas de gluten : les légumes, les fruits, les viandes, le poisson, les œufs, etc.

9. Les aliments transformés étiquetés « bio »
Les industriels ont d’autres ressorts pour vous vendre des aliments soi-disant diététiques. L’autre mot magique qui fait vendre est « bio ».
Tout peut être « bio », même les aliments mauvais pour la santé : les barres de céréales, les chips, et le sucre de canne. Ils contiendront sans doute moins de pesticides, mais toujours autant de sucre et de glucides…
Les aliments transformés étiquetés « bio » ne sont pas forcément sains. Lisez toujours l’étiquette pour savoir de quoi ils sont faits.

10. Les aliments plaisir « vegan »
Le dernier venu parmi les mots magiques qui font vendre, c’est « vegan ».
Vegan désigne ce qui n’est ni animal (viande, poisson), ni produit par des animaux (œuf, lait, laine, cuir). Vegan est associé à une alimentation diététique.
Or les industriels se sont mis à produire des substituts vegan hyper-transformés, comme du bacon et des saucisses vegan.
Pour créer l’illusion du bacon et des saucisses, les producteurs utilisent des agents épaississants, des agents de texture, des arômes chimiques de bacon, des colorants, et des agents conservateurs… une quantité d’ingrédients artificiels que je déconseillerai à tous, y compris les vegans.

11. Les sauces et assaisonnements tout faits
Les légumes sont excellents pour la santé.
Mais certains se plaignent qu’ils n’ont pas beaucoup de goût. Cela ne m’étonne qu’à moitié quand on connaît les méthodes de production des légumes non bio (surtout le non-respect des saisons).
C’est pourquoi on les assaisonne avec de l’huile, du vinaigre et des épices.
Mais la restauration rapide « diététique », les supermarchés et de nombreux restaurants utilisent des assaisonnements tout prêts. Le problème est qu’ils sont bourrés de sucres, d’huiles végétales à bas coût, d’acides gras trans, d’agents conservateurs, d’agents chimiques de texture et de colorants artificiels. Ils sont dans des bouteilles en plastique et couvrent un rayon entier dans les supermarchés.
Avec ces assaisonnements industriels, les bienfaits des légumes se retrouvent anéantis.
Faites-le savoir autour de vous ! C’est urgent, car les salades à emporter et celles servies dans les restaurants sont le plat préféré des femmes soucieuses de leur alimentation.

12. Le sirop d’agave et sirop de riz brun
Depuis que la population a conscience des effets néfastes du sucre, elle est à la recherche d’une alternative plus saine.
Parmi les produits naturels sucrés, il y a le sirop d’agave qui est fréquemment utilisé dans les produits présentés comme diététiques.
Le problème est que le sirop d’agave n’est pas meilleur que le sucre. Il est même bien pire.
Le sucre contient beaucoup de fructose qui fait prendre du poids lorsqu’il est consommé en excès [20].
Pour vous donner une idée, là où le sucre contient 50 % de fructose… le sirop d’agave contient entre 70 et 90 % de fructose !
C’est pourquoi, mis face à face, le sirop d’agave est pire que le sucre de table.
Il devient clair qu’un produit naturel n’est pas forcément un produit diététique.

13. Le sirop de riz brun
Le sirop de riz brun est un autre produit sucrant qui est souvent pris pour une alternative diététique au sucre.
Or c’est un aliment hautement transformé : pour fabriquer du sirop de riz brun, il faut mélanger du riz cuit et des enzymes qui font décomposer les féculents du riz en sucres simples.
Le sirop de riz brun contient du glucose, mais pas de fructose. C’est mieux que le sirop d’agave… Mais son indice glycémique est tout de même de 98, ce qui signifie qu’il va faire bondir votre taux de sucre dans le sang [21] – un facteur de surpoids, de diabète et de maladies cardiaques.

Le sirop de riz brun subit une transformation telle qu’il ne contient plus aucun des nutriments essentiels. Il ne contient que des « calories vides ».

Certains scientifiques ont observé que le sirop de riz brun pouvait être contaminé à l’arsenic, un poison mortel. Voilà une raison supplémentaire de s’en méfier.
Il existe d’autres produits sucrants pauvres en calories et moins mauvais pour la santé, comme la stevia et le xylitol.

Petite règle de survie au supermarché:
Si l’emballage crie « je suis un produit diététique », c’est que le produit n’a rien de diététique.
Les vrais aliments sains n’ont pas d’allégations santé. Vous les reconnaîtrez parce qu’ils sont crus, entiers, non préparés, non raffinés.
Une nourriture saine n’a pas de liste d’ingrédients, ELLE est le seul ingrédient !

 

Source: Blogs.mediapart.fr/jean63

13 commentaires

  • odc

    « Les aliments qui font péter »
    Les légumes crus
    Si vous avez mangé des légumes crus tout l’été, ne vous étonnez pas d’avoir des gaz ! En effet ceux-ci sont connus pour faire gonfler. Une fois parvenus dans votre estomac, ils sont découpés puis passent dans l’intestin où se produit la fermentation.

    Celle-ci détruit les fibres alimentaires, ralentit la digestion et entraîne un dégagement de gaz ! D’où vos envies de péter. Halte aux salades de tomates, brocolis, chou fleurs !
    En savoir plus sur http://www.fourchette-et-bikini.fr/nutrition/les-aliments-qui-font-peter-37045.html#cUOE8ZEsPevQxeb6.99

    Et pour finir une petite video http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
    http://www.dailymotion.com/video/xwgtko_ovni-un-petomane-professionnel-sur-le-plateau-de-nulle-part-ailleurs_tv#tab_embed

    • Odc, je crois que le problème est plus large: il y a des crudivores qui digèrent très bien les crudités. Tout est question de rate d’après modestes connaissances. Ceux qui ont tendance à ressasser (le petit vélo dans la caboche) fatiguent leur rate. Elle, a besoin de chaleur, et les crudités sont des aliments froids au sens de la médecine chinoise. Donc il leur faut manger des aliments « chauds », mais aussi chaud, et boire chaud, même en été.

      Cependant, il faut aussi éviter de passer d’une alimentation « ordinaire » à un crudivorisme forcené !
      Perso, j’ai raréfié les crudités sans voir vraiment de différences. Il faut essayer et observer…

    • Balou

      Péter est normal et bon pour les intestins. Ne jamais péter est plus inquiétant que l’inverse…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif. Pour les instestins bien sûr, pas pour la vie en couple…

  • 3. Les margarines contiennent beaucoup d’huile de palme, nocive pour la santé. Même les bios.

    9. le bio. Oui, bien sûr, le bio ne veut pas obligatoirement dire que c’est sain. Disons que… entre deux… autant le privilégier si, comme moi, vous avez de temps à autre une soudaine envie de chips !

    12. Les sirops d’agave et autres sucres. Le cerveau a besoin de sucre. Il y a le sucre qui apporte aussi des oligo-éléments, et le sucre blanc et/ou trafiqué. Pas de sucres en morceaux non plus. Bien sûr, dans une alimentation équilibrée, il y a des féculents qui se transforment en sucres lents.

    Dans l’ensemble, c’est pour moi un excellent article, ce qui est rare en matière d’alimentation. Bien vu Benji !

    (j’aime bien la Marianne !)

  • clipart

    Salut tout le monde,

    rien n’est simple dans la nutrition que nous avons aujourd’hui et celle que j’ai connu hier

    9 – le bio, c’est une technique marchande pour optimiser un secteur d’activé lucratif (marketing), j’essaie d’écrire encore en Français sur les termes que l’on nous vend à longueur de journée dans les merdias

    j’aime bien les vidéos de Thierry Casasnovas qui donnent une autre façon de se nourrir

    httpXXs://www.youtube.com/user/thierry66pasteque/videos

    Conclusion personnelle, alors est-ce que je vais bien ?
    je n’ai pas vu de médecin depuis 1982 pour problème de maladie, pourvu que cela dure

    • odc

      Bonjour clipart,

      Vous dite: « je n’ai pas vu de médecin depuis 1982 pour problème de maladie… »
      34 ans … Are you sûr ???? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif
      Car même la meilleure alimentation au monde ne donne pas de résultat aussi … Surprenant.

      • clipart

        Ce n’est pas forcément un problème d’alimentation, c’est aussi un problème que je n’ai jamais pris un seul médicament pendant ces 34 ans

        Que quand j’étais petit, j’ai mangé des araignées, des sauterelles, des lézards, que ma mère me donnait de l’huile de foie de morue, du charbon, des pissenlits et tout le reste

        en 1982, je me suis coupé une partie d’un doigts, j’ai donc eu une opération chirurgicale et c’est la dernière fois que j’ai vu un médecin

        Pour le reste, quand tu vas voir un docteur, la première question qu’il te pose, c’est :
        Qu’est-ce que vous avez ?
        Si je le savais Docteur, je ne serais pas venu te voir!

        Donc, pas de médocs, moins de problème de santé, c’est aussi simple

      • Balou

        Puisque c’est surprenant, je dois témoigner aussi que je n’ai jamais été voir un docteur pour une maladie depuis 1981. J’avais alors attrapé le paludisme au Sénégal au bout de six mois, sans rien prendre en prévention. De retour en France j’en ai été définitivement débarrassé en prenant sans interruption des comprimés de Nivaquine pendant un mois et demi. Depuis je n’ai eu que des rhumes, grippes, bronchites et angines que j’ai toujours soigné par le jeûne, les infusions et huiles essentielles de thym et autres, et bien sûr de la vitamine C. Depuis quelques années je prends de l’Acérola bio chaque hiver. Cet hiver je n’ai pas eu le moindre rhume. Je mange essentiellement bio mais pas toujours. Je pense que le plus important est de manger des produits non pollués, estampillés bio ou pas. Manger de la viande, pourquoi pas pourvu qu’elle soit saine et l’animal non stressé. Et là, il n’y a pas vraiment la possibilité de le savoir autrement que d’aller chez l’éleveur pour voir ce que mangent ses bêtes, ou d’acheter bio mais c’est pas donné et vu le cahier des charges AB pour la viande, plutôt laxiste, ce n’est qu’une demie solution. Heureusement la viande n’est pas indispensable pour être en bonne santé, et elle très cher si on veut la qualité avant tout. En retirant en grande partie la viande et les fromages, on peut remplir un beau panier bio pour la même somme. J’ai commencé à manger bio en 1977, un peu après que j’ai connu Dr Khan Habis. Par une cure de riz complet pendant 10 jours équivalente à trois jours de jeûne. Voili voilou.

  • rouletabille rouletabille

    Pour empoisonner les gens ils remplacent le sucre par l’Aspartame et ce qui reste par des exhausteurs de gout genre (me rappelle plus renseignez vous)GLUTAMATES
    Jamais vous saurez que le mélange de ces substances avec les Chemtrails et autres pesticides généreux rendent la bestiole humaine idiote.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • les grenouilles sont cuites les grenouilles sont cuites

    Mouais, bof,

    je connais des gens qui mangent bio et qui sont malades.
    D’autres qui ont des dizaines de kg en trop qui se portent comme un charme.
    D’autres qui mangent n’importe quoi et qui vont très bien…

    C’est dans la tête..http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif.quand je mange des grenouilles d’Indonésie qui ont avalé …….j’ose pas savoir!!
    et bien je me dis qu’elles viennent du panier des  »enfants du marais »
    Et comme par miracle ….elles ont toutes les qualités…(voir la conscience de l’eau!)http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • SANTE

    Bonsoir,
    Suite à une question posée à une boucherie en ligne, j’ ai fait des recherhces et je dis que certains producteurs nous prennent pour des imbéciles pour être poli.En effet vendre de la vache poour du boeuf même en directe, ça peut faire illusion et surtout rentable.De toute façon d’ aprés la boucherie en ligne, les abattoirs découpent au détail très peu de race à viande.Mais où passe-t-elle?

    Preuve sans le nom de la boucherie
    Madame, Monsieur,
    *Concernant la traçabilité de nos viandes, nous respectons la réglementation en vigueur à ce jour . Les numéros d’agréments de l’abattoir et de l’atelier de découpe apparaissent sur les étiquettes de la viande bovine. Pour les autres espèces, cela n’est pas exigé par la réglementation donc ne figure pas sur nos étiquettes. Les autre mentions que vous évoquez ne sont pas non plus étiquetées ou consultables en lignes.
    *Concernant les compléments en viande européenne, vous trouverez ci-après l’explication :
    -une boucherie traditionnelle ordinaire commercialise environ une trentaine de gros bovins (Vaches, Génisse, Bœuf), une vingtaine de veaux et environ 150 porcs par an.
    BOUCHERIE X a commercialisé :
    – quelques 350 gros bovins FRANÇAIS durant l’année 2015
    – 200 veaux FRANÇAIS par an provenant des meilleurs abattoirs de Bretagne
    – près de 2500 porcs FRANÇAIS par an issus des grands abattoirs Bretons
    De par ces volumes, nous n’avons pas à rougir de notre soutien aux éleveurs FRANÇAIS

    La découpe d’un gros bovin produit environ :
    34 % de viande à rotir et à griller, dite viande à cuisson rapide.
    23 % de muscles à mijoter, à braiser, dite viande à cuisson lente.
    13 % de viande à pot au feu, dite viande à cuisson longue
    30 % d’os et de graisse (appelé sous-produit) non revalorisés.
    La demande des ménages et des consommateurs d’aujourd’hui est orientée à plus de 80 % vers les viandes dites à cuisson rapide, d’où un déséquilibre de sortie dans nos découpes.
    Pour corriger cet équilibre, nous sommes dans l’obligation de racheter des muscles additionnels compensateurs. Ce que font d’ailleurs plus de 90 % de nos confrères professionnels traditionnels et GMS. Nous avons tous le même problème.
    Ces muscles additionnels, malheureusement, nous avons énormément du mal à les trouver sur le marché Français !!! Pourquoi ???

    -Les abattoirs Français ne découpent au détail que très peu et très rarement des races à viandes, mais plutôt des races laitières ou autres bêtes dite de réforme.

    Nous sommes donc contraints de chercher sur le marché Européen (dans les meilleurs abattoirs) nos compensations pour satisfaire et maintenir la tendreté et la qualité gustative des viandes que nous commercialisons. Mais peut être que nous somme l’ un des rares établissements à communiquer sur ces provenances complémentaires d’équilibres.
    *Concernant la livraison chronofresh, nous ne pouvons vous garantir l’horaire de 10H . En effet, le créneau de livraison est 9h-13h sans RDV.
    Nous espérons avoir répondu à vos interrogations et restons à votre disposition pour toute information complémentaire.
    Très cordialement
    Le service client

  • SANTE

    une adresse pour le riz
    http://www.canard-desrizieres.fr/crbst_6.html
    Je viens de faire ma première commande mais il faut être patient.Le riz et l’ eau de riz sont mes médicaments qui m’ aident à digérer les fibres et le lait de brebis ou chèvre.C’est très efficace contre les diarhées.j’ en presque plus depuis que j’ai abandonné la vache.
    pour la viande, je vais essayer cete adresse
    http://www.gautheronjf.fr/reservation-commande_3160494.html
    pour la pâtisserie et la boulangerie vous avez les pains de beaufort(gervanne26).livraison possible
    Je vais essayer http://www.boulangerielecomte.fr/
    http://www.messidor-pains-bio.fr/ C’est bien mais pas très souple.bonne qualité et emballage sèrieux.
    http://www.lamaisonducitron.com/ bien mais commande de 10 kg minimum.
    Bon vent à la nouvelle formule.A ce sujet, j’ espère qu’ on pourra acheter les lettres sans s’abonner.