BFM: les journalistes sont vraiment au top!!!

BFMtv n’était pas réputée pour être très rigoureuse dans sa manière de présenter l’information, mais il faut croire qu’ils sont parvenue à faire encore mieux comme en témoigne cette capture d’écran qui se répand sur les réseaux sociaux. Tout va bien donc, les banques sont on-ne-peut-plus solides, c’est bien pour cela qu’elles ont maintenant la possibilité de puiser directement sur les comptes des épargnants en cas de défaillance…

IMG_20160210_160301

Ils n’hésitent donc pas à expliquer aux français exactement le contraire de ce que disent les différents intervenants généralement présents sur la chaine, comme c’est le cas avec Marc Fiorentino:

Ce début d’année est extrêmement chaotique pour les valeurs bancaires en Europe. Toutes les raisons sont bonnes pour vendre, selon Marc Fiorentino.

D’abord, en Italie, les valeurs ont dégringolé de 20 à 40% en quelques semaines.

Le krach italien a ensuite entraîné celui des banques françaises qui, de surcroît, risquent d’être exposées au secteur pétrolier.

A ceux-là s’ajoutent les cas particuliers d’autres grandes banques européennes en difficulté, comme la Deutsche Bank et le Crédit Suisse.
Les banques sont en pleine mutation et doivent absolument réinventer leur modèle économique.

Dans cet environnement de taux nuls ou négatifs, remonter la pente risque d’être très difficile. – Good Morning Business, du vendredi 5 février 2016, sur BFM Business.

 

Source+vidéo sur Business Bourse

Quand au krach italien dont parle M%arc Fiorentino, vous aurez quelques explications supplémentaires ici.

16 commentaires