Dette des États-Unis: 103% du PIB, soit 19 000 milliards

Tout est dit, alors comment voulez-vous que les États-Unis s’en sortent autrement qu’en provoquant un nouveau conflit mondial? Cela bloquerait les remboursements aux créanciers et ferait fonctionner à plein régime les usines d’armement, peut-être la seule et unique option qu’il leur reste…

La dette du gouvernement fédéral USA_Grunge_Flag_by_xxoblivionxx.jpg.355x207x1américain a officiellement passé la barre des 19.000 milliards de dollars – soit 103% du PIB national – fin janvier, rapporte le Washington Times.

13.700 milliards de dollars concernent directement la dette publique détenue par les entreprises et les particuliers, et encore 5 300 milliards représentent la dette nationale du gouvernement envers la Réserve fédéral américaine (Fed).

Depuis l’accession de Barack Obama à la présidence, la dette de l’État a augmenté de 8.000 milliards de dollars en sept ans pour pratiquement doubler pendant son mandat. La même dynamique avait été enregistrée par les obligations de l’État à l’époque de son prédécesseur George W.Bush.Le 2 novembre 2015, Obama a approuvé l’augmentation du plafond des emprunts pour le gouvernement.

Les autorités américaines comptent revenir à la question du plafond créancier en 2017. D’ici là, la dette publique devrait atteindre 20.000 milliards de dollars.

En juillet 2015, l’ex-sénateur républicain Ron Paul avait appelé à régler le problème de l’immense dette américaine. Selon lui, une crise similaire à la Grèce attendrait le pays dans le cas contraire. Il pense que les États-Unis devraient réduire « les dépenses militaires, les dépenses sociales et réduire les privilèges pour les entreprises »

 

 

Source: Sputnik News

 

6 commentaires

  • engel

    Mais non, une guerre mondiale, c’est pas possible
    Te diront certains….

    Mon père me rapportait.
    Que déjà 1913/14, sa grand-mère entendait que les empires étaient devenus tellement puissants, qu’une guerre mondiale était totalement déraisonnable et suicidaire, donc totalement improbable.
    …Bien que cela craquait dans tous les coins!
    Quelques dizaines de millions de morts plus tard, les « optimo-dénieurs » d’évidences avaient disparu.

    …Jusqu’à la veille de la prochaine.

  • SOFTCONTACT

    une erreur d’envergure sur ce post .

    La dette américaine par tête d’habitant tout confondu est de 147 000 dollars dette d’état comprise.

    Pour appel de ceci :http://fr.express.live/2014/6/17/la-dette-des-etats-unis-frole-les-60-000-milliards-de-dollars-le-signe-avant-coureur-dune-nouvelle-recession-exp-205799/

    cela date de 2014

    • Tyr

      L’erreur est dans ton commentaire.

      Comme le dit l’article que tu cites en lien:
      >Mais en fait de dette, il s’agit essentiellement de dette privée, et non d’emprunts du gouvernement, rappelle le site. Or, la progression de cette dette privée pose un risque bien réel de récession.

      Là, le sujet parle de la dette du gouvernement fédéral.

      Ce n’est pas la même chose.

  • gneu

    Il ne faut pas oublier la vraie signification des choses.
    Dire qu’un état possède une dette de 19000 milliards de dollars cela signifie qu’en fait, cet état a CREE 19000 milliards de dollars pour les injecter dans son économie.
    N’oubliez jamais que d’une façon ou d’une autre, via un processus complexe pour brouiller les pistes, DETTE ne signifie rien d’autre que CREATION MONETAIRE.

    Or, il n’est pas choquant qu’un état fasse de la création monétaire (et la régule). Ce qui est grave, c’est qu’il le fasse par l’intermédiaire de banques privées qui s’engraissent au passage grâce aux intérêts. Ce qui est encore plus grave, c’est que cette création monétaire profite juste aux très grosses entreprises et autres lobbys et n’arrive jamais jusqu’aux pauvres travailleurs que nous sommes. Et là, nous perdons beaucoup. Gagner 1000 € dans un système économique où la masse totale d’argent qui circule est de 10 milliards de dollars est une chose. Mais gagner 1000 € dans un système où la masse totale d’argent qui circule est de 30 milliards en est une autre… On devrait toujours exprimer son salaire en FRACTION : somme d’argent gagnée / somme totale d’argent en circulation…. Et là, on verrait à quel point cette CREATION MONETAIRE (appelé faussement DETTE) nous mine nos salaires et notre pouvoir d’achat.