Ces 12 grandes banques auront beau tenter de sauver leur peau, elles n’échapperont pas au méga tsunami à 200 milliards de dollars, et nous non plus….

Mise à jour: Article ajouté

C’est devenu un classique dans certains pays, aux États-Unis, c’est même institutionnalisé: la corruption pour échapper à la justice. En effet, les banques et grosses entreprises peuvent magouiller autant qu’elles le veulent, en cas de pépin, il leur suffira de payer pour échapper aux poursuites, ce que viennent de faire 12 banques en acceptant de verser la modique somme de 1,865 milliard de dollars.

Ces banques sont poursuivies par des investisseurs qui les accusaient d’avoir manipulé les prix et entravé la concurrence sur le marché des swaps de défaut de crédit (CDS), les vautours finissent par se dévorer entre eux. Ces banques, uniquement des grands noms, et toutes vont donc échapper à la justice, bien évidemment… Nous avons la JPMorgan Chase, la Morgan Stanley, la banque Barclays, BNP Paribas, la Goldman Sachs, le Credit Suisse, la Deutsche Bank, la Bank of America, Citigroup, la HSBC, la Royal Bank of Scotland et UBS.

Orig.src_.Susanne.Posel_.Daily_.News-financial.apcolypse.bankers.gold_.hoax_occupycorporatism

Il faut dire que l’affaire est colossale:

Les plaignants affirmaient qu’ils avaient payé des prix injustifiés sur des CDS de la fin 2008 à 2013, du fait des pratiques des banques concernées, alors qu’une meilleure liquidité aurait dû au contraire faire baisser les prix. Le marché des CDS avait atteint un point culminant de 58.000 milliards de dollars en 2007, selon la Banque des Règlements internationaux (BRI), avant de redescendre à 16.000 milliards sept ans plus tard, les investisseurs ayant entretemps acquis une meilleure connaissance de ses risques. Plus d’infos sur Boursorama.com

Étrangement, ces banques ne sont réellement poursuivies que lorsqu’elles arnaquent d’autres vautours, lorsqu’elles spolient des pays entiers ou le simple citoyen, il n’y a jamais aucune poursuite…. Mais elles auront beau tenter de sauver leur peau, non seulement l’état financier de certaines laisse largement à désirer comme la Deutsche Bank par exemple qui est considérée comme étant la plus dangereuse de la planète (et donc complètement systémique), mais un véritable tsunami financier arrive, un tsunami à 200 000 milliards de dollars dont les conséquences s’annoncent apocalyptiques.

Avec le dollar qui progresse à la hausse en même temps que la plupart des marchés financiers mondiaux, aujourd’hui, Art Cashin, une légende du monde des affaires a envoyé à kingworldnews une superbe note qui traite de l’énorme problème des 200.000 milliards de dette mondiale et de ses graves répercussions économiques.
art-cashinTiré de la note d’Art Cashin: Non, il ne faut pas se fier aux apparences – Nous avons tous entendu dire que les gens se servent de leurs économies réalisées sur la baisse des prix du gaz afin de rembourser leur dette et donc de se désendetter.

En fait, on nous explique que partout dans le monde les gens sont en train de rembourser l’énorme fardeau de dette qui avait provoqué la crise de 2008 et 2009.

Avec cela à l’esprit, vous pouvez comprendre ma surprise lorsque j’ai lu les dernières prévisions d’Aden:

Comme vous le savez, les taux d’intérêt sont restés proches de zéro aux États-Unis lors de ces sept dernières années. Cette situation est totalement inédite, et ce n’est pas seulement le cas aux États-Unis.

Au Japon, les taux d’intérêt sont restés à zéro depuis plus d’une décennie. Ils sont à zéro dans la zone euro et voire dans certains cas, ils sont même en dessous de zéro et donc négatifs. Autrement dit, dans ce cas, vous auriez à payer la banque pour faire garder votre argent.

En fin de compte… près de 90% des pays développés sont aux prises avec des taux d’intérêt à zéro. Et près de la moitié de toutes les obligations dans le monde sont en train de se négocier à moins de 1%.

La conséquence est qu’il n’y a pas d’incitation à économiser de l’argent. Au contraire, ces faibles taux d’intérêt incitent les gens et les entreprises à emprunter et dans de nombreux cas beaucoup plus que ce qu’ils ne le devraient.

Ainsi, même si trop de mauvaises créances ont déclenché la crise financière de 2008, cette montagne de dette n’a pas été réduite. Il n’y a eu aucun désendettement.

En fait, c’est même le contraire qui s’est produit. La dette publique mondiale a progressé et est maintenant à plus de 200.000 milliards de dollars. Étonnamment, elle est 40% supérieure à ce qu’elle était avant le début de la crise financière en juillet 2007.

En d’autres termes, la dette ne cesse d’enfler, et rien n’a été fait à ce sujet ce qui ne fait qu’aggraver la situation. Cela a mis l’économie mondiale en terrain glissant, rendant l’environnement plus vulnérable qu’avant à un choc.

Toute cette dette a également des effets très déflationnistes. Et si vous avez le moindre doute à ce sujet, ne cherchez pas plus loin que l’exemple du Japon. Comme nous l’avons souvent souligné, ils ont le plus haut ratio dette-PIB dans les pays développés et ils ont été aux prises avec la déflation, les récessions, la croissance lente, et les programmes de Quantitative Easing(planche à billets) afin d’essayer de maintenir l’économie à flot pendant près de 20 ans. (Lors des quantitative esaing, une banque centrale crée de ” l’argent papier ” et l’injecte dans le système financier.)

Le reste du monde suit les traces du Japon. Et mis à part les éventuelles répercussions économiques mondiales, tout ceci a également mené à de grands bouleversements dans le monde de l’investissement.

Nous allons faire un peu plus de recherches sur ces chiffres, mais, si cela s’avère vraie, ils ne présagent rien de bon si une autre crise de liquidité venait à frapper.

Source: kingworldnews

Traduction: Businessbourse.com

Ajout d’un article tout aussi inquiétant, qui montre bien que les murs ne font plus que s’effriter, nous sommes déjà au-delà de cela…

Tandis que dans son dernier Rapport sur la stabilité financière dans le monde, le Fonds monétaire international (FMI) met en garde contre la menace d’un nouveau krach financier, de plus en plus d’analystes s’interrogent si la crise chez Glencore peut être comparée à la faillite de Lehman en 2008 ou à celle de Bear Stearns en 2007.

Analysant le rapport du FMI, le quotidien londonien The Guardian titre : « Le prochain krach arrive – avant d’avoir réparé les failles du dernier. »

« Le système se fissure », s’alarme pour sa part The Economist du 3 octobre, tout en appelant à une nouvelle vague d’assouplissement quantitatif pour maintenir la bulle mondiale des produits dérivés.

L’hebdomaire admet néanmoins que la politique de renflouement bancaire pourrait ne plus être appliquée comme en 2008 si le Congrès américain imposait aux banques une régulation plus stricte. Sans mentionner les mots « Glass-Steagall », le quotidien londonien fait sans doute allusion aux propositions de loi déposées au Congrès et au Sénat américain, qui font l’objet d’un débat public de plus en plus vif.

En même temps, la crise de Glencore suscite la panique sur le marché obligataire. D’autres grands négociants de matières premières, comme Trafigura, Vitol et Noble, subissent la même augmentation des coûts d’emprunt que Glencore, ce qui rend leur activité non rentable. Néanmoins, comme si de rien n’était, les banques continuent de refinancer leurs dettes. Dans le cas de la société Glencore, une soixantaine de banques lui ont prêté des fonds qu’elle a aussitôt réinvestis auprès de producteurs de pétrole en pariant sur un prix d’environ 100 dollars le baril, voire plus.

Entre-temps, les prix du pétrole et des matières premières ont chuté, avec des répercussions sur une masse presque indéfinissable de produits dérivés.

En mettant en garde contre le choc systémique à venir, le rapport du FMI sur la stabilité financière tente d’en faire porter la responsabilité à la Chine et aux marchés émergents, accusés d’avoir provoqué l’effondrement du marché des matières premières.

Il n’en est rien. La Chine a importé plus de matières premières qu’en 2014, mais c’est la chute des prix qui a fait baisser la valeur monétaire des importations.

Pour résumer, la bulle que les banques ont créée est en train d’éclater, faisant tomber l’ensemble du système financier.

Faute d’avoir remédié aux origines de la crise de 2007-2008, à savoir le démantèlement des régulations de Glass-Steagall, toute tentative de le sauver aujourd’hui provoquera une explosion hyperinflationniste.

Source: solidariteetprogres

Trouvé sur Businessbourse.com

39 commentaires

  • GROS

    Ça ne sera jamais que la (environ) 38e apocalypse financière annoncée à grands coups de tocsin depuis 2009.

    C’est certain, plus on crie au loup et plus on gagne en crédibilité… vous avez tout compris.

    Bon, je crois que je peux aller me recoucher et dormir en toute quiétude.

    Merci pour cette facétie.

    • Dis moi Gros, les ME, c’est un site d’info avant tout ou non? Non par ce que je dois être un peu con pour me poser la question, mais on vient ici, et hoooooo, on tombe sur des infos! C’est dingue non??? Alors que je sais que tu n’es jamais content, que tu viens ici et que systématiquement tu balances, usant et abusant de ma patience, que tu passes principalement ton temps à critiquer sans rien apporter de constructif, ou extrêmement rarement, et tu joue encore les étonnés de trouver des infos? Mais c’est que tu dois avoir raison de te recoucher, au moins quelque chose de concret et d’utile dans ta vie, pas comme ce blog….
      Au fait, aurais-tu l’honnêteté de répondre à cette question: Pourquoi continues-tu à venir si le contenu te plait aussi peu? Juste pour pouvoir partager ton aigreur et te sentir exister?

      • GROS

        Annoncer l’apocalypse tous les 4 matins, ce n’est pas de l’info, c’est de la spéculation morbide. Nuance.
        De plus, je commenté très peu. Donc je n’abuse pas de ta patience, c’est juste que tu n’en as que très peu.
        Enfin, je ne fais qu’indiquer que crier au loup sans cesse nuit à la crédibilité. Point d’insulte ni d’agression dans mes propos, c’est un commentaire comme un autre, mais il faut dire que ça te plait de réagir de façon radicale quand tu vois que je suis l’auteur du commentaire.
        Donc respire un grand coup, va prendre l’air, profite un peu de la vraie vie hors du net, et calme toi un peu, mon grand.

      • Dans le monde virtuel, c’est un peu comme dans la vraie vie, on a nos bêtes noirs. On aura tous un ou deux membres que leurs commentaires provoquera chez nous de vives réactions, que les autres membres ne comprendront pas nécessairement pourquoi une réaction si vive. C’est logique car cette réaction vive est lié à ces propres convictions et ce qui lui tient à cœur. Dès lors une personne qui ne les connait pas, trouvera sans doute la réaction de la personne excessive.

        Mais c’est parce qu’il est bousculé dans ces acquits et ce qu’il pense être juste. Et que cela nous force à remettre en question nos croyances. Mais quand on a la foi en ce qu’on fait, et qu’on a de grandes convictions, qu’on est dans l’action, on en a pas l’envie.

        Pourtant d’un côté c’est sain, de temps à autre se poser, et faire le bilan. Il est important aussi de prendre du recul, se déconnecter, c’est primordial.

        Si je puis me permettre un avis sur les com de gros, sans porter de jugement bien sûr. Quand il argumente comme il le fait là, pour moi c’est un membre comme un autre, et il a effectivement droit à poser son avis comme n’importe qui d’autres. Surtout quand justement il parle sur le fond et non la forme.

        Maintenant quand il place ses courtes phrases sous forme de petite pique personnelle, c’est déjà plus dispensable. C’est une forme de nonchalance et de fainéantise sans doute (sourire). Je pense qu’il faut toujours développer un minimum, sinon cela crée de la confusion.

        Orné

      • engel

        Salut Gros,
        .T’as oublié de répondre à sa question.

    • nutty juggler nutty juggler

      Gros > Quand quelques ‘experts’ avertissent cycliquement seuls dans leur coin , ta réaction peut se comprendre (lever du pied gauche , humeur maussade dû à une saturation passagère , etc ..).

      Mais là ,les communiqués de grosses boites et de journaux (qu’on peut encore qualifier de concrêt) commencent à sortir dans tous les sens , et à fortiori , çà sent vraiment le sapin.

      Un des derniers , parmi beaucoup d’autres : Crash Debug Economie mondiale : les chiffres montrent qu’une récession majeure a déjà commencé

  • goran63

    Un système à la Ponzi fini toujours par s’effondrer. Selon moi les crises ne sont pas des catastrophes naturelles. Celle ci trouve sa source dans la déplétion pétrolière à venir et les personnes se gavant le plus ont décidé de serrer la ceinture des autres pour continuer d’en profiter. Politique d’austérité, endettement, lutte contre le réchauffement climatique, hausse des taxes entraîne une baisse du pouvoir d’achat et une décroissance imposée, malheureuse.

    Pour le cas de GROS c’est probablement un lobbyiste du net payé pour pourrir l’ambiance.

    Merci en tout cas pour votre site

    • engel

      Mais une crise n’est pas une catastrophe pour le monde de la finance, bien au contraire!
      …Ce n’est une catastrophe, que pour ceux qui se font « rincer grave » et même une minorité appelle cela:
      -Destruction créatrice.

  • ciray

    Bien Benji , merci pour le relais de cet article .
    De toutes façons il y aura forcément une fin , au Monopoly il a toujours une fin avec un gagnant et beaucoup
    de perdants . Si nous ne nous préparons pas au pire les perdants s’entretueront pour un morceau de pain , Voir l’article de Charles Sannat sur Jacques Duboin et ce écrivait en . . . 1932 .
    http://insolentiae.com/2015/10/14/le-chomeur-au-lieu-detre-la-rancon-de-la-science-devrait-en-etre-la-recompense-ledito-de-charles-sannat/
    Tout est dit .  » Mr Gros  » reveillez vous pendant qu’il est encore temps .

    • Non, laisse dormir Gros, pendant qu’il dort il nous fout la paix…

      • marco marco

        ciray
        GROS n’est pas plus idiot q’un autre, depuis le temps il a tres bien compris que ce ponzi mondial ne tiendra pas

        MAIS
        car il y a un mais

        ce type est du meme acabit que H…….
        mais en plus sournois
        il en a rien à foutre de vos réponses

        son but est de placer des coms qui décribilise le site.
        point.

        lui dire de se réveiller LOL
        vous me faite marrer!

        c’est que vous avez pas du tout compris pourquoi il est là !!!!!!

    • GROS

      Il y a les faits relatés : plein de milliards de dettes et d’artifices comptables qui ne présentent pas bien. Ok, merci pour l’info.
      Puis il y a l’interprétation : l’apocalypse servie chaque matin au petit déjeuner avec la tranche de brioche. Ça c’est pas de l’info, c’est un point de vue subjectif, qui est très discutable et que d’ailleurs je discute.
      Donc non, je ne mets pas la tête dans le sable.

      Un pays ayant une suprématie militaire (qui plus est nucléaire) peut changer les règles comptables comme bon lui semble sans trop risquer de s’en prendre une dans la tronche – ce qui est d’autant plus facile que l’argent est purement virtuel, contrairement à l’or -. Ça s’est déjà vu dans le passé (ex le 15 août 1971), même si ca ne plaisait pas à l’ensemble de la planète.
      Donc le jour où ça deviendra vraiment insoutenable, un gros bras d’honneur sera fait à nouveau et les petites affaires pourront reprendre tranquillement.
      C’est une hypothèse qui vaut ce qu’elle vaut, qui est discutable (ne vous gênez pas), et qui est déjà moins délirante qu’une apocalypse de comptoir.
      Les règles comptables peuvent changer sans que tout s’écroule. Et nos grands administrateurs ont beaucoup de créativité dans ce domaine.

      • Les règles comptables n’ont pas cessé de changer depuis au moins 20 ans…

        et le système s’est écroulé en 2008… Depuis les GROS (pas spécialement celui qui commente ce poste) n’ont fait que camoufler le désastre qui ne peut effectivement que se révéler à un moment donné.

        Les nouvelles règles « comptables » fabriquées depuis n’ont eu pour objectif que de cacher une réalité tellement effrayante que les GROS eux-mêmes se sont fait peur…

        L’optimisme c’est bien, la négation beaucoup moins…

        Quant à la « créativité » des (et non « nos »…) « grands » administrateurs, la vente d’armes et la fabrication de conflits (physiques ou financiers) n’a rien d’innovant…

        Des règles comptables proposées depuis des années comme, par exemple Monsieur Pierre RABHI, sont de VRAIES nouvelles règles comptables intelligentes que les « grands » administrateurs, ne veulent évidemment pas voir mettre en oeuvre…

        Il y a longtemps que les règles « comptables » et plus exactement mathématiques auraient dû faire prendre consciences aux gros cons qui nous « administrent » que la croissance infinie est mathématiquement impossible, délirante, irresponsable et démontre une grave maladie mentale qui devrait être soignée !

        Partant de cette synthèse, il est évident que les mises en garde des LME et autres sites de ré-information sont respectables et personnellement je les respecte.

        Merci Benji et ses copains qui font vivre ce site que j’apprécie toujours autant.

      • nutty juggler nutty juggler

        Gros > tu devrais devenir Journaliste d’Investigation dans le monde financier et aller à la source du (des) problème(s).
        Là , au moins tu trouverais de l’information objective , que tu pourrais aussi nous rapporter, mais tu t’apercevrais bien vite que l’objectivité reste toute relative selon qui te fais des aveux dans ce milieu .

  • phoenixb

    Moi je reponds a gros , on appel ca du masochisme … il aime pas mais il reviens pour se faire mal . C est ussant les trolls . je suis d accord avec benji , c est un site d’information , qui est basé sur des sources fiable . je suis pour le débat constructif mais « GROS » n est qu’un troll.Merci encore les moutons enragés , continuez a diffuser . »Le savoir c’est le pouvoir , l’ignorance c’est l’obeissance »

  • ciray

    Oui goran la décroissance à déja commencé et depuis déja pas mal de temps . En achetant des produits tel que des biscuits en paquet de plus en plus légers mais avec toujours le mm volume . Des tablettes de chocolat à 100 gr
    voir 80 et mm 50 . Quand aux produits qui composent ces produits il sont de plus en plus cameloté . On assiste bien là à une inflation cachée et ce n’est qu’un début .
    La solution pour nous est de se passer de ces choses inutiles et de se concentrer sur l’indispensable , de dégager de la liquidité et de l’investir dans du concret
    afin d’affronter le monde qui s’envient . Bien sur nous ne savons quand le grand plongeons s’en vuendra et s’il y en aura un ou une grande glissade en douceur . Ce n’est
    pas une raison pour se mettre la tète sous le sable exactement comme Mr Gros .
    Bonne matinée a tous et toutes . Chr

  • On nous le dit en permanence il y a trop d’assistés dans ce pays, ils quémandent les deniers publics, des aides, Ils font la manche. L’état ne peut plus être providence. Vous avez déjà donné aux pauvres banques 1000 milliards d’euros. Sans parler des spéculateurs qui jouent avec votre argent. La règle est simple quand ils gagnent c’est pour eux, car ils prennent des risques, quand ils perdent c’est pour vous car il faut bien payer leurs dettes.
    La grande Allemagne le dit via Mme Merkel, il faut payer pour garder la confiance des marchés.

    Tôt ou tôt, ça va mal finir, surtout pour nous d’ailleurs.
    http://www.youtube.com/watch?v=ZKWYz8WGBOQ&feature=youtu.be
    http://www.youtube.com/watch?v=dDSUds9rEZw

  • kalon kalon

    Il faut voir cela autrement !
    Ces 200.000 milliards de « dette » ne représentent rien de réel, du virtuel, tout au plus.
    Que fait ‘on au Monopoly lorsque le banquier possède tout le plateau et que les autres joueurs n’ont plus que des dettes ?
    Ben, on recommence une nouvelle partie et on désigne un nouveau banquier ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif
    Tel que je le pense, la « finance » mondiale s’est complétement déconnectée de l’économie sociale et le fait que cette finance s’écroule ne devrait pas impacter plus que cela nôtre vie au quotidien.
    Que les actions et/ou obligation d’une activité industrielle valent 100 millions ou 10 millions ne change rien quant à sa capacité de produire !
    Un tableau de Rubens est’il plus ou moins beau suivant qu’on l’évalue à un milliard d’euros ou à 100,00 euros ? évidement que non http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    • marco marco

      du binaire sur un ordi ne change rien pour personne !!!!!
      demande au centaines de milliers d’us qui ont perdus leur maison!

      quand tous ces chiffres vont s’écouler, combien y aura t’il de corde au coup?
      combien vont perdre des emplois?

      en 2008, aucun impact en France?
      aucune baisse de commande?

      et pourtant 2008 n’était qu’un petit crack de rien du tout!

      • kalon kalon

        Crois moi, je maintiens ce que j’ai écrit.
        Qu’ont fait les banquiers avec les bâtiments expropriés ?
        Ils les ont détruit ou revendu pour quelques dollars.
        De fait, actuellement, le pouvoir préfère détruire des actifs réels plutôt que supprimer des « dettes » odieuses.
        Pourquoi ?
        Les dettes odieuses maintiennent les financiers au pouvoir !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

      • marco marco

        « le fait que cette finance s’écroule ne devrait pas impacter plus que cela nôtre vie au quotidien. »

        ce crack sera accouplé à une guerre et une famine.
        donc je persiste aussi, il y aura des répercutions.
        peut etre pas pour tous, mais pour pas mal de monde.

        pour les banquiers, je suis ok
        ils vont rester au pouvoir encore un bon moment.
        leur pouvoir total sera atteint grace au puçage des populations.
        mais cela plaira à beaucoup de monde.

      • kalon kalon

        Mais nous sommes en guerre, Marco !
        Une guerre qui ne dit pas son nom mais qui est réelle, la guerre des nantis contre les autres !
        Le systéme capitaliste n’est pas viable avec 7 milliards d’hommes sur terre, pour eux, il faut supprimer 3 à 4 milliards d’hommes sans quoi, c’est leur systéme qui sera supprimé !
        Et ce sont les nantis qui nous ont donner l’arme fatale pour les combattre: INTERNET http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • engel

      Kalon,
      J’espère pour toi que tu n’es pas retraité ou fonctionnaire ou bien d’autres choses.
      Car quand le système fera tilt tu risquerais de comprendre ce que veut « imprévoyance et dépendre de ».

      Car certes ce ne sont que des dettes de bits de virtuels 0 et 1. Mais derrière toutes dettes, il y a toujours des couillons mises en garanti et prévu pour se faire plumer en cas où.

      De plus notre niveau de vie n’est plus en rapport avec notre économie. Nous ne le maintenons que par le crédit, à cout d’emprunt hebdomadaire sur le dos de la force vive des émergents.
      …Mais paraitrait-il qu’ils se réveillent.

  • kalon kalon

    La seule chose qui puisse nuire à nôtre qualité de vie est la folie du pouvoir !
    Et le fait que le « banquier » veut continuer une partie qui n’intéresse plus aucun joueur !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

  • Le veilleur

    Comme le dit le dicton: a trop vouloir garder on finit par tout perdre ! Bien sûr que les banques finiront par tout perdre encore et encore car dans leur monde virtuel illusoir, rien n’est fait pour durer, et nous, nous continuerons à les sauver jusqu’à épuisement total de nos économies !?

    Commençons par trouver des moyens alternatifs ou autres moyens « démerdes » pour nous défère de ce système voué à disparaitre comme c’est déjà le cas, il faut à un moment donné, descendre du manège et laisser les autres tourner en rond.

    Se ne sera pas facile au début car il nous faudra ré-apprendre à nous détaché de certain privilège qui nourrit la finance comme les crédits ou les consommations de produits qui nourrissent les multinationales, qui sont de plus, peut respectueuses de l’environnement, mais avec un peu de raison et beaucoup de courage nous pouvons tout réussir, les hommes ont au moins cette faculté, et ça, les banques ne pourront jamais nous le prendre.

    Il est l’heure du grand détachement illusoir, il est l’heure de retourner enfin vers la vrai vie. Détachons-nous de la croyance que nous ne pouvons pas vivre sans les banques, que nous ne pouvons pas vivre sans se système de profit destructeur, que nous ne pouvons pas nous débrouiller seul. Ainsi l’espoir peut renaitre dans nos cœurs et dans celui des générations futures et nous propulsera inévitablement vers notre futur.

    • kalon kalon

      Les financiers odieux n’ont pas d’argent à perdre, ils ne possèdent que des dettes et de la fausse monnaie.
      La seule chose qu’ils ne veulent pas perdre car cela signifierait leur mort, c’est le POUVOIR ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
      Ce qui se passe aujourd’hui n’a rien à voir avec une crise économique, c’est l’amorce d’un changement structurel de l’organisation humaine.
      Nous n’avons pas le recul suffisant pour nous en rendre compte, cela ne se verra que dans 15 à 20 ans !

  • Melkyseddek

    Apocalypse de comptoir… Dette virtuelle..
    Les gens ici utilisent des mots qu’ils ne comprennent pas et qui n’ont plus de véritable sens..
    Vérifier ce que veux dire « apocalypse » avant d’utiliser ce mot à tort et à travers..

    Un système économique qui tombe et un autre qui prend la relève, ce n’est pas inédit et est probablement même la règle, maintenant, parler de dettes virtuelles, c’est une réalité mais elle entraîne et entraînera des catastrophes bien concrètes et réelles.. Venir parler des fins d’accords Bretton Woods, de la fin de la conversion dollar or voulue par Nixon est désigner un des éléments qui nous amènent tout droit à cette crise majeur prochaine. Un des éléments concret de tricherie qui entraîne le résultat qui nous amène exactement ou nous en sommes aujourd’hui.. Nier la violence de la crise prochaine qui sera systémique et qui fera tomber TOUT le système économique tel que l’on connait et tel que l’on la connu, il ne fout pas avoir le prix Nobel de mathématique pour pouvoir un peu imaginer ce que cela va CONCRÈTEMENT amener comme dégâts et changements dans les structures humaines qu’elles soient sociales, économiques et autres..

    Même quand on éditent des règles, qu’on les modifient, cela engendrent des CONSÉQUENCES à un moment, la structure économique est basé sur des règles mathématiques et comptable avec lesquelles on ne peux plus tricher, même en créant de nouvelles règles..

    Mais certains ne veulent ni le comprendre ni intégrer ces informations parce qu’il est simple et facile de prendre un fait et de le sortir de son contexte pour lui faire « dire » ce qu’on a envie de lui faire dire..

    Le système fiduciaire revient et reviendra toujours à sa valeur initiale (à fortiori : 0), à plus forte raison quand on a imprimé en masse une monnaie scripturale ne reposant sur rien.. Parce que la base de tout système économique, et il suffit de regarder l’histoire de différents royaumes, civilisations disparues et autres empires, est que le système économiques mis en place repose sur une valeur tangible, TOUJOURS et jamais sur RIEN… (OR, Argent..)

    Donc, quand on imprime a tout va, on a beau changer les règles, à un moment, faut passer par la compta… Et la, ce que signifient tant d’experts, et oui, des gens qi ont joués le jeu, qui connaissent le jeu et qui disent eux mêmes que rien ne va plus, et bien ses gens disent qu’on a jouer pendant longtemps, qu’on triche depuis la crise de 1929 et qu’on se retrouve dans la même dynamique que 1929 mais avec une telle quantité de dettes que, waaaouuuw, 1929. ce fut juste de la rigolade..

    Mais le plus drôle dans l’histoire, c’est que de cette crise, certains la veulent, ils en ont besoin..

    Les banquiers qui gèrent ce Monde ont besoin d’un crash pour amener un nouveau système, sans cash, avec une monnaie unique, supra nationale.. Un New World Order, le reste, c’est chacun son histoire..
    Mais qu’importe les avis divergents, les espoirs vains de certains, les discours vident de sens avec des belles phrases et des grands mots..

    Nous sommes en train de vivre une époque incroyable, qu’on ne verra jamais plus de mémoires d’hommes, et rien ne pourra empêcher ce qui est en train de se produire, car c’est en train de se produire.. Chute du Système économique, guerre civile, régionale et mondiale, pandémie, événements climatiques majeurs, séismes et bien d’autres choses.. Il suffit simplement de regarder les choses en face et de regarder les phénomènes arrivés de façon exponentielle depuis les années 2005..

    Sinon, il vous reste le déni… Comme la Masse, tout va bien, jusqu’ici, tout va bien..

    • kalon kalon

      En fait, si tu analyse ces fait de façon quantique, tu constatera que nous sommes dans une superposition d’états mais que ceux çi n’ont de réalité qu’au moment de l’observation ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
      Le phénomène quantique ne s’applique pas seulement à la physique, il s’applique même à nôtre façon de prendre une « décision » !
      La réponse à une question dépend de la question et pas d’une vérité préétablie, modifies la question, tu modifieras la réponse ! ;-)
      Bon, il faut comprendre ce que j’écris en terme quantique car en terme logique, cela ne peut avoir aucun sens ! :-(

      • engel

        Tu y iras leurs expliquer à ceux qui vont tout perdre, dans la vraie vie, leurs vraies gagne-pains et leurs vraies richesses que ceci n’est qu’une vue de l’esprit quantique.

        ..Bien du courage.

      • kalon kalon

        Je suis d’accord avec toi, Engel, mais ceux qui perdent tout ne le perdent pas du fait d’une crise économique, ils le perdent du fait de la volonté d’une bande de crapules à s’accrocher à leur addiction: LE POUVOIR !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • vico

    une crise en fond de bande calqué virtuellement sans fin..à décollé/aspirer un max d’emprunts et en même temps, spolié directement dans leurs réserves d’épargnes, sans consentement, soudoyer de soumission l’état pur ! une crise > double manche cousue! de prospérité à enclenché leurs jeux de tapis ou cartes rouge guerrière à des fin justificative et d’intérêt goinfrerie.

  • kalon kalon

    Je viens d’entendre une belle phrase de Mathieu Ricard, et j’y souscrit entièrement !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
     » Il est trop tard pour être pessimiste « 

  • Balou

    Cours du rouble: la chef de la Banque centrale russe parée à toute éventualité
    http://fr.sputniknews.com/russie/20151018/1018918946/rouble-chef-banque-centrale-russe.html

  • Le nombre du jour: 6000!!! C’est le nombres d’affaires judiciaires en cours pour la Deutsche bakn, une info que nous n’avons jamais sur les banques… 6000 bon sang!
    http://www.boursorama.com/actualites/deutsche-bank-dans-la-tourmente-annonce-un-grand-remaniement-b4cd31adf0d2ca34daafc61d5a193473