Macron: la zone euro doit changer ou mourir

Macron, ministre ex-banquier de Rothschild au service de la finance va étrangement (enfin…) dans le sens de la BCE qui elle aussi souhaite une grosse évolution de la zone euro pour que soit mis en place un « ministère de la finance de la zone euro ». C’est clair, nous nous dirigeons vraiment vers un état européen qui prendra toutes les décisions, un pouvoir centralisé, quand aux pays, ils n’existeront plus, ce ne seront que des régions sans nationalité, sans souveraineté, sans pouvoir… Vous comprenez avec ces deux actualités les décisions politiques de ces dernières décennies? Nous y allons directement là…

Emmanuel_Macron_(1)

Emmanuel Macron a appelé à créer des mécanismes de transferts financiers entre Etats membres de la zone euro, afin d’éviter le risque d’effondrement de l’union monétaire.

La crise de l’euro et la situation tendue autour du troisième paquet d’aide pour la Grèce ont montré que la zone euro doit changer de cap en la matière financière et renforcer la collaboration économique entre ses pays membres.

« Si les Etats membres ne sont pas prêts, comme ça a été le cas jusqu’à présent, à une forme ou une autre de transferts financiers à l’intérieur de l’union monétaire, on peut faire une croix sur l’euro et la zone euro », a déclaré M. Macron dans une interview accordée à Süddeutsche Zeitung.

« Une union monétaire sans égalisation financière, c’est impossible. Le fort doit aider le faible », a ajouté Emmanuel Macron.Le ministre français a également prôné la création d’un nouveau poste de commissaire européen  » doté de pouvoirs étendus » qui pourrait coordonner les politiques financières, économiques et sociales des pays de la zone euro. L’homme politique estime que ce commissaire devrait être également chargé de réaliser des prévisions sur les investissements et le développement du marché de travail.

Source: Sputniknews.com

9 commentaires

  • GROS

    Bah il a raison : une union monétaire sans union de transfert, c’est l’éclatement assuré à terme.

    • Maverick Maverick

      Faudra expliquer aux Allemands qu’ils doivent transférer 12 % de leur PIB au reste de l’Europe … Ils vont être ravis. Quant aux Anglais, on entend encore Thatcher brailler « I want my money back » … Et par transferts financiers, il parle de mutualiser les dettes et les impôts ? C’est plus de l’ambition, c’est de la mégalomanie … http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • Tyr

    Que cette fausse monnaie crève, et le plus vite possible.

  • Grand marabout Grand marabout

    plus leur système se développera plus il devra être sur organisé,
    en effet,les décisions en palabres dans chaque états ralentissent la tutelle globale du parlement EU,à terme.

    l’Europe est un clone du modèle US,sur le décisionnaire et sur la finance

    chaque pays pourra continuer d’entretenir,
    sa petite basse cour,bien entendu..et son chenil

  • Dubitatif

    comment empêcher l’inéluctable ?
    mercredi les agriculteurs 15000 prévoient de boucler tout
    Paris….
    les moutons vont encore râler mais sans eux qui feraient ?

    ma-TRON est dangereux
    ils sont tous dangereux. aucun rapport (ou presque) avez-vous vu la liste des 18 nominations des + hauts responsables de l’Etat ?
    dont un (brosse ou grosse) part à ERDF quand j’ai vu sa tête
    j’ai pensé aux LINKY et j’m suis dit « on est mal » ce mec va
    enfoncer + fort et + vite le clou !
    motif… il est payé 33 000 euros mensuel (l’histoire ne dit
    pas s’il a aussi logement, chauffeur et le reste ??)

    • Le veilleur

      C’est ça, de toute façon rien est fait pour le petit peuple mais c’est le petit peuple qui trinque pour que d’autres s’en mettent plein les poches.

      Lorsqu’on voie la politique Américaine qu’ils veulent nous imposer en Europe, on a peur, avec le taux de pauvres qu’ils ont et de voyous agressifs qui gèrent le pays j’ai peur pour nous.

      Si nous continuons à laisser le pouvoir à ces oligarques vampires assoiffés de sangs nous irons droit vers toujours plus de pauvreté en Europe.

      On nous a imposé l’union Européenne, elle même dirigeait pas des faux représentants que l’on a pas choisi, on nous retire toujours plus de souveraineté pour que les règles de vie aillent dans l’intérêt de la finance et que les décisions ne soient plus donner aux peuples.

      Ces faux représentants n’ont peur de rien et encore moins des peuples endormies, mais moi je dis, quand allons-nous, nous aussi, arrêter d’avoir peur d’eux et réagir courageusement avant qu’il ne soit trop tard ?

  • LETURK

    Vieille recette des europhiles :
     » Si ça ne marche pas c’est qu’il n’y a pas assez d’Europe , allons plus loin ! «