Territoires abandonnés par l’état en France: Explosifs et munitions sont à l’abandon sur un site de Saint-Martin-de-Crau

On est en sécurité dans ce pays, en cas de besoin, il n’y a qu’à se servir…

20150825_1_6_1_1_0_obj9673733_1

Des explosifs sont-ils en « libre-service » sur le site d’une ancienne usine de retraitement d’armes de Saint-Martin-de-Crau ? C’est en tout cas ce qu’affirme une association de défense de l’environnement, Agir pour la Crau. Qui dénonce l’inaction des services de l’État sur ce dossier dans un contexte brûlant, notamment après l’épisode du vol de 150 détonateurs et de grenades dans un dépôt de l’armée à Miramas, début juillet. « Aucun enseignement n’aura été tiré de ce grave incident« , accuse Agir pour la Crau dans un communiqué. Au printemps, La Provence avait déjà pointé du doigt le cas de ce site laissé à l’abandon depuis la fermeture de la SIMT en 2006 (notre édition du 26 mai). Pendant 50 ans, cette société avait retraité des munitions de l’armée française dans des conditions de sécurité souvent limite. En 2013, le gérant de la SIMT avait été condamné à la remise en état des lieux, restée lettre morte. Aujourd’hui, le site est ouvert aux quatre vents, sans surveillance particulière, même si, en juillet, la préfecture a fait réparer le mince grillage de clôture et apposé de nombreux panneaux d’avertissement sur lesquels on peut lire : « Danger de mort« . « Une indication du type « Servez-vous » aurait eu le même effet« , raille Agir pour la Crau.

Des solutions pour la dépollution du site sont envisagées

Devant la justice, le gérant avait reconnu avoir « enfoui » 160 obus de mortier entre deux murs et immergé des dizaines d’obus au phosphore au fond d’un puits. « Le site contient plusieurs milliers d’obus de tous calibres, dont certains au phosphore, très dangereux à manipuler ou à stocker, des explosifs et de nombreuses munitions laissés à l’abandon« , pointe l’association.

Sa porte-parole, Joëlle Longhi, va même plus loin : « La poudre est à portée de main. En elle-même, elle n’est pas dangereuse. Ce qui l’est, c’est d’y mettre un détonateur… » En 2013, 1,6 tonne de munitions avaient été évacuées en urgence vers Canjuers (Var) pour destruction. Mais il reste encore beaucoup à faire. Joëlle Longhi et Agir pour la Crau dénoncent la passivité des autorités : « On comprend que ce soit compliqué. Mais ça fait des décennies que ce problème existe. On est dans un contexte assez délicat. Donc si on n’évacue pas tout ça, on peut au moins mettre le paquet avec une surveillance physique, des caméras… »

Du côté de la préfecture des Bouches-du-Rhône, on assure avoir pris la mesure du problème même si, pour l’heure, les opérations proprement dites n’ont pas commencé. « Des solutions pour la dépollution du site sont à l’étude, mais on ne souhaite pas communiquer sur les pistes de travail« , indique-t-on.

Article en intégralité sur La Provence

 

11 commentaires

  • Chapaate

    C’est tout a fait a l’image du gouvernement dirigé par un champion de l’incompétence.

    Il y a aussi des usines de produits chimiques abandonnées dans la région de meaux dont une en ville. des milliers de litres de soude caustique avec des concentration de 400G par litre laissés sans surveillance ni entretien minimum et un petit stock de quelques Kg de Chromium VI.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_chromique

    • Euh, « a l’image du gouvernement dirigé par un champion de l’incompétence »…

      L’usine a été fermée en 2006, donc sous Chirac, et elle est restée à l’abandon pendant la totalité du quinquennat de Sarkozy. Et ce n’est qu’en 2013 qu’il a été exigé du gérant une remise en état des lieux. Alors venir parler de l’incompétence du gouvernement actuel, c’est au mieux de la mauvaise foi, au pire de la stupidité.

  • gnafron

    on pourrait peut-être y installer des « migrants » ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • Vasavoir

    Obus « PNPN » de couleur bleu, des obus exercice en France.

    http://i.imgur.com/LUThmx9.png

  • verisheep

    Pas besoin de ça pour faire de la poudre noire, il suffit d’aller faire un tour chez votre droguiste attitré:
    http://fr.wikihow.com/fabriquer-de-la-poudre-noire

    Dans le prochain épisode je vous donnerai la recette de la nitroglycérine…

    • Si tu crois que c’est de la simple poudre noire qu’on trouve dans les munitions militaires, t’es loin du compte.

      • Schtroumpf Schtroumpf

        Par contre ces obus bleus d’exercice sont vraisemblablement chargés à la poudre noire pour faire un gros boum et de la fumée à l’impact.

        Il n’y a pas de service de déminage là bas ?

  • mirzabad

    Salut Les ME

    Sacrebleu!!!

    J’habite à moins de 5km à vol d’oiseau de ce site et je me rends compte au final à quel point j’ai été un gentil mouton docile et bien conditionné…
    C’est vrai que la clôture est insignifiante… et qu’elle est juste affublée de pancarte indiquant: « terrain militaire, défense d’entrer », ce qui a suffi à dissuader ma curiosité…
    En fait dans ce secteur des Bouches du Rhône, on est copieusement servi. Je viens de réaliser qu’il y a aussi un autre site comme celui là pas loin dont personne n’a parlé: sur la route qui va de Entressen à Aureille, et là aussi, juste un grillage défoncé, peut-être par les sangliers ou les chasseurs… Et aucune surveillance… J’ose espérer que c’est juste parce que rien de dangereux ne s’y trouve…

    Et au fait Benji, à quand l’apéro-mouton par chez nous?