Loi Macron: Une « sodomie taftaïenne » que nous allons subir à tous les niveaux!

Cette loi Macron, disons-le clairement, c’est une arnaque totale proposée par un ex-banquier de la Rothschild (mon ennemi intime c’est la finance qu’il disait…), une libéralisation complète pour permettre la mise en place d’un traité de libre-échange entre les Etats-Unis et l’Europe dont personne ne veut, sachant que de plus, nous n’avons pas notre mot à dire. Il y a bien eu des pétitions, 200 000 signatures, 500 000, 1 millions de signatures, pour un impact nul puisque systématiquement elles sont parties à la poubelle, normal quand les dirigeants de l’UE travaillent pour la finance et le TAFTA. Car cette loi, c’est une loi fourre-tout, un gros blougui-boulga qui concerne tous les domaines, le travail le dimanche, les prud’hommes, les fêtes religieuses, les transports, et tous nous en subirons les conséquences.

Notez au passage le silence total des médias sur les conséquences réelles à venir de cette loi, le silence des gros syndicats, le silence de la plupart des politiques qui se veulent opposés, quand aux manifestations… Elles ne durent que quelques heures avec des personnes souvent trop peu informées, et le lendemain tout redevient normal. Sans bloquer le pays durant une période indéterminée, rien ne changera!

Le pire, le 49.3, preuve que le gouvernement tellement impopulaire a peur de tenter le vote traditionnel pour imposer la loi façon dictature, une utilisation de la constitution qui les arrange bien, eux qui ne la respectent pas depuis des décennies.

vaseline-13-pommade

Pour la seconde fois en moins de six mois, Manuel Valls a engagé ce mardi 16 juin la responsabilité de son gouvernement pour permettre l’adoption sans vote du projet de loi Macron en seconde lecture. Une manière de couper court aux débats interminables qui s’annonçaient et qui divisent toujours profondément le groupe socialiste.

Confirmant ce qu’il avait confié à des députés la veille, le premier ministre a annoncé officiellement devant les parlementaires qu’il engageait sa responsabilité via l’article 49-3 de la Constitution, interrompant dès le premier jour les débats qui devaient durer jusqu’au 24 juin avec l’examen de plus de 1.000 amendements.

Après une séance de questions au gouvernement plutôt houleuse, où l’opposition a une nouvelle fois dénoncé « un Parlement piétiné » par l’exécutif, la discussion sur la loi Macron, qui ne devait débuter que dans la soirée, a été avancée à 16h.

La droite avait au préalable dénoncé la « panique » du gouvernement tandis que le Front de Gauche et l’aile gauche du PS, réunie dans la motion B au congrès de Poitiers, regrettaient un « aveu de faiblesse » de l’exécutif, contraint de passer en force y compris sur des mesures qui ne figuraient pas dans la première version du texte adoptée en février dernier.

La loi Macron sera considérée comme adoptée en nouvelle lecture en fin de semaine, à moins que le gouvernement ne soit renversé par une motion de censure que déposera la droite mais dont les chances d’aboutir sont minimes. Après une ultime navette avec le Sénat, le texte devrait être définitivement adopté par l’Assemblée fin juillet.

Source+vidéo sur le Huffingtonpost.fr

15 commentaires

  • Blackice

    une question:
    a quoi servent les 577 députés, puisqu’il est possible de faire passer une loi en force.
    qu’ils utilisent le 49.3 en permanence, ça fera gagner du temps et de l’argent.
    tant qu’aux sénateurs alors là! que d’économie de faite!
    virons les tous!
    la démocrassie des goinfres. tant qu’a la motion de censure elle ne sera pas voté par les « frondeurs » et la droite. ça provoquerais des élections législative et sa ferais tomber le gouvernement. vous pensez bien la place est trop bonne!

    • whackangel

      disons que la nuance c’est que le 49.3 n’est utilisable que sur une seule proposition de loi par gouvernement… la question serait plutot de savoir pourquoi l’utiliser spécifiquement sur cette loi alors que totalement impopulaire ^^
      Mais sinon sur le principe oui, les « représentants » nous semblent couter plus qu’ils ne rapportent, jusqu’à l’Elysée y compris, où l’on mange si mal (à en croire la mère Fioraso)

      • Maverick Maverick

        Il me semble que pour le 49-3, c’est une fois pas session parlementaire ? Donc peut encore y avoir droit d’ici la réélection de « Moâ Président » (sarcasme)

  • Nez

    Ce que je ne comprends pas, c’est le but final de tous ces députés socialistes. Ils font ouvertement la politique du plus grand capital et de la mondialisation. Ils cassent leur propre électorat. Je peux comprendre le gouvernement qui est composé de personnes acquis à la mondialisation (Valls qui a été au Bilderberg, Hollande, Najat Vallaud-Belkacem, Marisol Touraine en Young Leader, Macron comme employé de la Banque Rothchild …) mais je ne comprends pas les autres socialistes. Quel est leur but final de se saborder et de ne pas avoir le courage de renverser le gouvernement ?
    La position d’Europe Ecologie les Verts est la même …
    La volonté de gouverner par le chaos est plutôt favorable aux américains. Et donc en les soutenant ils coupent eux même la branche sur laquelle ils sont assis. Pourquoi se saborder ?

    • Tyr

      C’est le socialisme mis en application.
      Pourquoi les socialistes s’y opposeraient-ils alors que tout cela contribue à établir leur plan général: la destruction des états et de l’ancien système de société?

    • En fait il ne faut pas faire damalgam (dixit Manu !).
      Certains socialistes croient encore au socialisme (ex de la député socialiste qui portait le projet de loi pour séparer la banque d’épargne et la spéculation) … mais ils sont très rare (20 députés PS, 50 députés tout bords confondus).
      Les autres … soit ils sont déjà vendus aux multi et prennent leurs mallettes, soit … ben ils touchent entre 5 et 15 k / mois et donc préfèrent fermer leur gue*** et toucher (tout en faisant le marketing politique) leurs sous plutôt que d’être écharper par un scandale (les scandales qui sortent dans la presse ne sortent que parce que les copains ont balancés pour mettre des bâtons dans les roues) et se faire éliminer.

      Bref, si tu veux qu’un pays soit dirigé correctement il faut soit un riche qui prend part pour les pauvres (en France il se fait sortir), soit un pauvre qui sait que les riches sont nécessaires pour le pays (pas forcement les ultra riches) (en France il n’aura pas les moyens de sortir du lot).

      Rebref, la politique de l’Autruche et du mensonge pour ceux auxquels tu pensais !

      • Nez

        Merci des réponses. En fait en regardant mieux la composition de l’hémicycle
        http://www.assemblee-nationale.fr/14/tribun/xml/effectifs_groupes.asp
        tant qu’il n’y en a que 20, que les radicaux votent pour le gouvernement, et que les écologistes s’abstiennent ils n’ont aucune chance…
        mais s’ils sont plus c’est jouable en renversant le gouvernement et en proposant une alternative socialiste à Hollande … car ou il l’accepte ou il dissout l’assemblée … et là ceux qui auront renversé le gouvernement auront une chance … les autres aucune. La France serait peut-être ingouvernable (sans majorité) … mais ce ne pourrait être pire qu’actuellement. Pour l’instant avec ce qui se passe en Grèce, mais aussi avec le non vote au parlement européen le 10 juin dernier, c’est peut-être le bon moment pour déstabiliser pendant quelques mois la machine mondialiste.

      • Nez

        Je comprends bien, comme l adoption de cette loi est cruciale pour le mondialisme …. ils se débrouillent même s ils y a trop d opposants, pour que des UDI ne votent pas la Motion de censure …. et donc ne renversent pas le gouvernement ….. c est comme pour la loi sur le renseignement …. de tous les côtés ils demandent des soutiens …. mais ces personnes doivent se découvrir … il faut donc vraiment que ce soit au sein du parti socialiste que le gouvernement soit mis en minorité …. mais avec ce qui s est passé au congrès …. sont ils assez nombreux ….. mais s ils n essayent pas ils se décrédibilisent et n auront peut être plus d autres chances.

  • defecator

    il faut, à mon sens, garder à l’esprit que ce gouverne-ment n’est pas légitime, il n’a pas été élu démocratiquement.Ce n’est que le C.A. du complexe militaro-industriel de l » United Sionist Agency » ,je pense que vu comme ça on voit mieux l’autocratie des laquais à l’œuvre.

  • SURICATE

    « Une motion de censure déposée par la Droite » ? Mais quelle Droite ?

    Celle qui a permis aux socialistes d’arriver au Pouvoir et qui veut remettre ça en 2017 ?

    Il n’y aura pas de motion de censure déposée par cette droite aussi corrompue que cette gauche au pouvoir.

    Cette droite qui ose revenir aujourd’hui sur le tapis en vue de 2017, en piquant des idées à Marine LE PEN.

    Cette droite Française qui en 1990 avait fait des promesses qu’elle n’a jamais tenues, est de GAUCHE !

    N’oublions jamais çà :
    Une « erreur »…
    Alain Juppé ? Il a été ce que Sarkozy serait aujourd’hui. Il n’est que de se souvenir des fameux États généraux de l’immigration de la droite et du centre (RPR-UDF-CNI) pour s’en convaincre. En 1990, Alain Juppé était le secrétaire général du RPR et son parti défendait à la tribune « une différentiation entre Français et étrangers pour les prestations sociales et familiales, afin d’éviter un phénomène d’appel considérable à l’immigration ». Ou encore : « Notre attitude, déclarait Jacques Chirac, est fondée sur la volonté de défendre la société française, dans sa civilisation, sa personnalité et ses équilibres humains. » Dans la conclusion de synthèse de ces États généraux, on pouvait lire : « Être étranger en France, ce n’est pas avoir automatiquement et intégralement tous les droits liés à la citoyenneté française. Les avantages sociaux peuvent être légitimement liés à des conditions de durée de résidence, de nationalité et de réciprocité. » Il était également question de la fermeture des frontières et de l’incompatibilité entre l’islam et nos lois. Ce même jour, Yvon Briant, ex-député FN, qui présidait alors le Centre national des indépendants (CNI), déclarait, sous les applaudissements, « nous sommes prêts à chausser les bottes de sept lieues alors que les socialistes hésitent entre les charentaises et les babouches ».

    Alain Juppé aujourd’hui ? Il a décoré de la Légion d’Honneur le recteur de la Gde Mosquée de BORDEAUX (frères musulmans).

    Alors n’attendons pas de ces gens-là une prochaine motion de censure déposée pour contrer leurs amis ZOZIALIZTZ SS.

    • Tyr

      Absolument, la « droite » en France n’est jamais que la droite de la gauche, pour ne pas dire de l’extrême gauche.

      • Mais alors l’extrême droite serait le centre ??? !!!

        Mais alors qu’y a t-il à la droite de l’extrême droite qui est en fait le centre ?!?

        Merci d’avance Grand Maître Tyr …

      • Tyr

        Tu as tout à fait raison, Cher Bélier Enragé.
        Comme l’avait dit un analyste politique il y a quelques années: aux USA, Le Pen (père) serait un démocrate modéré.
        Il faut juste regarder ses propositions et comparer avec des pays où on a encore une expression politique libre.

  • BA

    Mercredi 17 juin 2015 :

    Grèce : sans accord avec les créanciers, le pays sortira de l’euro et sans doute de l’UE.

    La Banque de Grèce a mis en garde mercredi contre un échec des discussions entre Athènes et ses créanciers sur la poursuite du financement du pays, qui conduirait selon elle à un défaut de paiement, une sortie de la zone euro et, « probablement », de l’Union européenne.

    « L’incapacité à parvenir à un accord marquerait le début d’un chemin douloureux qui mènerait d’abord à un défaut de paiement de la Grèce puis, au bout du compte, à la sortie du pays de la zone euro et, très probablement, de l’Union européenne », écrit la Banque centrale grecque dans son rapport annuel sur l’économie du pays rendu public mercredi.

    http://www.boursorama.com/actualites/grece-sans-accord-avec-les-creanciers-le-pays-sortira-de-l-euro-et-sans-doute-de-l-ue-8d261f010b69e1e80c654497b70f19b0