Tout va bien en France: Plus de 18.000 faillites d’entreprises au 1er trimestre, 66.000 postes en danger…

(Boursier.com) — « Les clignotants passent progressivement au vert, pourtant l’économie réelle patine encore France faillitesévèrement ». Le constat du cabinet Altarès est clair, les entreprises sont toujours en difficulté, alors que 18.134 d’entre elles ont été placées en procédure de sauvegarde, de redressement ou de liquidation judiciaire au premier trimestre en France. « La consommation des ménages reprend des couleurs, le climat des affaires s’améliore, les conditions de crédit s’assouplissent », écrit Thierry Millon, le Directeur des Etudes Altares, mais les entreprises, elles, n’en profitent donc pas encore…

Les petites structures souffrent

Depuis 2009, chaque premier trimestre se conclut aux environs de 16.500 défaillances, et ce dernier bat donc tous les records, jetant le froid sur les espoirs de reprise économique. L’emploi est évidemment menacé, avec le risque de voir 66.000 postes supprimés, selon Altarès, soit là aussi un plus haut depuis six ans. Les entreprises de plus de 50 salariés sont toujours les plus protégées, avec 118 défaillances enregistrées de janvier à mars, tandis que les PME les plus modestes payent le plus lourd tribut : 800 PME de 10 à 19 salariés (+12%) et 350 de 20 à 49 salariés (+26%) ont déposé le bilan depuis le début de l’année.

Bâtiment et restauration

Le bâtiment et la restauration restent les secteurs les plus sinistrés…

Source et article en intégralité sur Boursier.com

11 commentaires

  • Graine de piaf

    Benji tu me fiches le bourdon, ce n’est pas gentil un dimanche !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • Le veilleur

    Dominique Méda : « La crise est une opportunité ».

    Vous êtes une des rares à penser que la crise écologique et la crise économique sont une chance.

    Dominique Méda. Oui, parce que je crois que les remises en question imposées par la crise environnementale créeront l’opportunité pour résoudre la crise économique et sociale. Nos sociétés se sont construites sur la croissance de la production. Mais celle-ci est en baisse depuis les années 60, nous ne retrouverons jamais les Trente Glorieuses et on ne peut plus continuer à produire comme avant : la planète ne peut plus le supporter.

    http://feminin.niooz.fr/dominique-meda-nbsp-laquo-nbsp-la-crise-est-une-opportunite-nbsp-raquo-554872.shtml

  • Grand marabout Grand marabout

    La prime d’activité, annoncée par François Hollande dimanche midi, sera d’un montant mensuel de 130 euros pour un célibataire et touchera un million de jeunes.

    Les moins de 25 ans qui travaillent pourront, l’an prochain, demander une prime d’activité s’ils gagnent moins de 1.400 euros net par mois. Au niveau du smic, elle sera d’un montant mensuel de 130 euros pour un célibataire. Elle atteindra 230 euros pour un couple avec deux enfants dont l’un des parents est au smic à plein temps et l’autre à mi-temps.
    Pour un parent isolé travaillant une dizaine d’heures par semaine, elle sera de 220 euros. Le barème complet devrait être dévoilé mercredi dans le projet de loi Rebsamen, qui porte cette disposition.

    http://www.lejdd.fr/Economie/Un-million-de-jeunes-toucheront-la-prime-d-activite-728626

  • Hector

    Si j’étais un sale con, je me demanderais combien parmi eux crachaient sur les fainéants au chômage ou au RSA. Combien ont voté Sarko, combien auraient voulu laisser crever les pauvres qui n’ont qu’a bosser si ils veulent s’en sortir, et surtout combien vont être ramenés à la dure réalité et devenir un de ces assistés qu’ils accusaient de tous les malheurs du monde.

    Si j’étais un sale con je me réjouirais peut-être de cette nouvelle et me dirais « Bien fait pour leur gueule ». Je me dirais que peut-être ils comprendront que pour qu’un réussisse, il faut que dix échouent, et pour qu’un soit riche, il faut que cent soient pauvres, et que peut-être, ils en tireront les leçons.

    Mais si je me disais tout ça, ça ferait de moi non seulement un sale con, mais aussi un utopiste…

    • Le veilleur

      Tu n’as pas tort dans tout ce que tu dis, il ne faut jamais dire qu’un tel est fainéant car il ne travaille pas sans connaitre son parcourt ou son problème, ni sans savoir pourquoi il en est arrivé là, car il n’y a aucune sécurité pour personne, du jour au lendemain n’importe qui peut perdre son travail et c’est plus probable pour ceux qui critiquaient les fainéants chômeurs ou au RSA et se croyaient à l’abrit de tout.

      Je pense qu’une personne qui aime son travail ou son activité ne critique pas celui qui n’a pas de travail, la critique elle vient souvent de gens qui n’aiment pas ce qu’ils font, qui n’aiment pas se lever le matin pour eux le travail est une contrainte et une souffrance mais ils ont choisit de subir plutôt que d’oser trouver le courage de quitter leur job pour vivre leur rêve.

      Un peu d’humour: Didier Super -A BAS LES GENS QUI BOSSENT

      http://www.youtube.com/watch?v=Jadb_YCECR0

  • Pierre L

    Je ne sais pas si les « Bernard Tapie » peuvent faire du fric en dépeçant ces entreprises qui font faillite, mais le gouvernement a prévu autre chose pour le moment proche où il n’y aura plus d’entreprise à dépecer en France.

    En effet, comme nous l’avons vu dans un autre post, le gouvernement légifère pour que les « Bernard Tapie » puissent s’enrichir en dépeçant les morts, gratos et sans demander l’avis des familles.

  • Bien vu Le Veilleur.

    Encore de l’argent gaspillé pour faire de l’électorat ! Avec 1400 euros net par mois, pour une seule personne, désolée mais on s’en sort. Même à Paris, j’en ai fait l’expérience. Pas facile, certes, mais on n’est pas obligé d’avoir tout le confort et le modernisme dès les premières années de travail ! Il n’est pas bon de tout donner à des jeunes, ça les pourrit ! Autant leur apprendre l’économie, la gestion de son budget, que tout se gagne. Rien ne nous est du.

    Même le RSA que je touche après avoir du démissionner de mon boulot pour sauver ma peau, j’estime que c’est une bénédiction, alors que j’ai payé des fortunes en impôts (fortunes pour moi en tout cas).

    Oui, tout va bien dans ce beau pays !

  • rouletabille rouletabille

    J’adore

    « Tout va bien en France: Plus de 18.000 faillites d’entreprises au 1er trimestre, 66.000 postes en danger… »

    SEULEMENT ?,ils sont pas TOUS en faillite ?
    On prends la production à NOTRE NOM ,plus besoin de ces sangsues.
    Avec la tech et l’informatique la production se fait 1000 X plus qu’il y a 100 ANS et avec une Main d’œuvre Minimum qui partage le temps de travail entre TOUS avec un revenu garantis pour TOUS.

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif