Lutte contre le chômage en France et plan sociaux: le foutage de gueule continue

Manuel Valls nous l’a encore répété, la grande priorité reste l’emploi, et uniquement l’emploi, mais bien sûr, ce ne sont que des mots, car pour les actes, il n’y a plus grand france-en-faillitemonde! N’est-ce pas ce même Valls qui a soutenu la loi Macron qu’ils ont voulu nous imposer avec le 49:3? Rien que cette loi montre bien que le gouvernement prend les français pour des imbéciles, que dis-je, des abrutis profonds! Cette loi va dans le sens de la libéralisation totale des professions en France, les protections sautent, les acquis seront détruits, les licenciements facilités, et le chômage ne pourra qu’exploser, et après ils viennent nous dire que leur priorité c’est de lutter contre le chômage. Cherchez l’erreur…

Ajoutez à cette trahison le but final d’une telle loi, le traité transatlantique, la vassalisation complète du pays au nom du profit pour des entreprises privées qui n’ont cure de notre bien-être, de notre confort de vie ou de notre avenir, seul notre argent les intéresse. Et dans ce traité qui nous sera imposé de force comme l’a si bien expliqué Sarkozy, il y a l’accord TISA qui impose la privatisation de tout ce qui est public, au nom de la concurrence et du fric, et qui dit privatisation dit économies avec dégraissages à la clé!La privatisation d’EDF allait dans ce sens, le démantèlement de la SNCF également, ainsi que de nombreuses autres citées sur la page Wikipédia dédiée.

Et n’oublions pas le RSI qui étouffe les entrepreneurs, la corde se resserre inexorablement et personne n’intervient pour calmer cela. La France ne sera alors plus qu’une région économique mâchée et digérée par l’UE, et servie en pâture aux États-Unis.

Et après ils disent lutter contre le chômage? Quel mépris!

« Notre économie va mieux grâce aux réformes que nous avons menées. Les premiers signes de reprise sont là mais ils ne sont trop peu perceptibles par les Français. C’est pourquoi mon gouvernement redoublera d’énergie, avec comme priorité l’emploi ». (voir plus sur Francesoir)

Surtout que si nombre de plans sociaux ne sont officiels que maintenant, c’est avant tout par ce que le Parti Socialiste avait demandé aux entreprises d’attendre que les élections soient passées pour agir:

L’exécutif a-t-il demandé à certaines entreprises d’attendre la fin des élections, dimanche 29 mars, pour tailler dans leur masse salariale ?

C’est ce qu’assure un indiscret du magazine Challenges dans son édition du 26 mars. L’hebdomadaire d’information économique écrit :

Le gouvernement a fait passer le message auprès des enseignes de commerce : pas d’annonce de suppression d’effectifs et de fermetures avant la fin des élections départementales.

Parmi les sociétés concernées, selon le magazine : le groupe de prêt-à-porter Vivarte (propriétaire des marques André, Kookaï ou La Halle) ou les Galeries Lafayette.

Source: Lelab.europe1.fr

Et voici les dernières annonces « dont les socialistes ne sont pas responsables », puisque c’est la faute à la crise:

Plusieurs plans de suppression d’emploi sont annoncés, alors même que la lutte contre le chômage est la priorité réaffirmée du gouvernement au lendemain des élections départementales.

Le groupe français Vivarte, spécialiste de l’habillement et de la chaussure, a annoncé un plan social prévoyant la suppression de 1300 postes et la fermeture de 250 magasins La Halle aux vêtements.

Au même moment, le groupe textile américain HanesBrands, propriétaire des marques Dim, Wonderbra et Playtex, annonce un projet de suppression de 400 emplois en .

La semaine dernière, c’est le transporteur MoryGlobal dont on apprenait la liquidation, entraînant la suppression de 2 150 emplois.

Un rapport commandé par le comité central d’entreprise de la SNCF prévoit la suppression de 11 000 à 13 000 postes au sein du groupe à l’horizon 2020.

Les galeries Lafayette vont fermer deux magasins et restructurer plusieurs autres pour un cout salarial de plus de 200 postes.

Alors que les prévisions de croissance sont légèrement revues à la hausse, le taux de chômage a atteint en France 10,7 %, son plus haut niveau depuis 1997.

Le Premier ministre , a déclaré au soir de la défaite de la gauche aux élections municipales : «notre économie va mieux grâce aux réformes que nous avons menées», et a réaffirmé la priorité de son gouvernement : «l’emploi, l’emploi, l’emploi».

Source: Francais.rt.com

Pour tenter de changer cet avenir très sombre et réduire l’hécatombe, il faudrait du courage, de l’action et du patriotisme, 3 chose qu’aucun politicien ayant une quelconque influence dans ce pays n’a! C’est donc aux français d’agir, à tous les français, en bougeant, et ce n’est malheureusement pas en descendant dans les rues quelques heures que quelque chose ne changera, mais en bloquant le pays durant plusieurs semaines, ce sont les murs de l’Élysée qui doivent trembler, pas le pavé, c’est l’économie qui doit s’arrêter, pas le mouvement protestataire au bout de deux-trois heures en râlant. Et ce n’est pas les syndicats qui vont organiser cela, sinon, ne pensez-vous pas qu’ils l’auraient fait depuis longtemps?

Mais pour que cela soit possible, il faudrait que l’ensemble des français s’unissent, soient informés des tenants et des aboutissants, qu’ils aillent et regardent dans le même sens, ce qui n’est pas gagné, quand on voit qu’ils se tapent dessus pour une histoire de football ou que certains ne sont pas foutus de débrancher la télé…

Si les politiques peuvent autant mépriser les français tout en racontant les pires absurdités à tout bout de champs, c’est justement qu’ils en ont la possibilité, alors espérer gagner le combat un jour… On peut douter…

4 commentaires

  • CoolDude

    Non non…
    C’est pas du libéralisme, enfin « égalitariste ».

    Une certaine classe est libre, mais pas les autres!

    Dit à ton/ta chef qu’il est nul (ce qui est souvent le cas en ce moment – Loi de Peter, etc…)???
    Lui/elle il/elle peut, mais pas toi.

    Bisous à tous.

    Ps:
    Je résume, quand un pseudo chef (cf: expérience de Stanford, sur l’influence des rôles) comprend qu’un subordonné n’est pas obéissant et meilleurs que lui sur certain sujet, il le vire ou pire!

    C’est comme ça que tout par en vrille.

    A la fin, il ne reste plus que des égocentriques qui ne savent rien faire… Et qui ne produisent plus rien, en valeur ajoutée, à par du bruit. Et la machine cale!

    Pour le fun…
    Une vidéo éducative sur le sujet:
    http://www.dailymotion.com/video/xkr8ie_experience-des-rats-plongeurs-didier-desor_animals

  • Grand marabout Grand marabout

    Nicolas Sarkozy, s’adressant aux élus UMP des départements, est revenu sur sa marotte : obliger les bénéficiaires du RSA à travailler 7 heures par semaine.
    Il les incite à agir dans ce sens tout de suite, les assurant que beaucoup de citoyens les approuveront, bien au-delà de l’électorat de droite.
    http://blogs.mediapart.fr/blog/yves-faucoup/100415/lump-incite-les-patrons-des-departements-lillegalite

    spéculation politicienne …? »DYPTEROSODOMITE » sans doute
    le pays est en leasing