Dérive paranoïaque en France: un (presque) drone aperçu au-dessus de l’école juive Ohr Torah à Toulouse

Depuis la mise en place du plan Vigipirate et la surveillance de l’école juive Ohr Torah à Toulouse, par des paranoiamilitaires, là où Merah a commis ses crimes le 19 mars 2012, la vigilance est le maître mot absolu à l’entrée de cet établissement scolaire.

Hier matin, des agents de sécurité de l’école ont signalé la présence d’un drone qui aurait survolé furtivement l’enceinte éducative, comme cela avait déjà été le cas à deux reprises, le 8 et le 12 mars. Vers 5 heures du matin, le passage de ce qui ressemblait à un engin volant non identifié muni de quatre pattes a donc été aperçu via les images d’une vidéo de surveillance. Ce nouveau survol a fait l’objet d’un signalement auprès des différentes autorités. Mais en milieu de matinée, l’affaire prend une tournure bien plus anecdotique. Après des vérifications attentives des bandes, il s’est avéré que ce mystérieux drone était plutôt à classer dans la catégorie arachnide. Il s’agissait en fait d’une araignée ! En charge des investigations sur les deux premiers passages de drone, les enquêteurs de la gendarmerie des transports aériens (GTA) se sont rendus sur les lieux hier matin. L’analyse de la vidéo est sans équivoque. Une araignée se trouvait dans le champ de vision de la caméra. À la décharge des agents de sécurité, la ressemblance en pleine nuit entre un engin volant à quatre pattes et le passage d’une araignée peut prêter à confusion. Et dans le climat ambiant, où les survols la nuit de ces objets non identifiés font l’objet d’une enquête, nul n’est à l’abri d’une méprise.

Source: Ladepeche.fr

17 commentaires