Sommet sur l’Ukraine : Hollande et Merkel négocient une trêve en faveur de l’armée ukrainienne…

Le président français François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel ont volé au secours de leur homologue ukrainien Piotr Porochenko pour lequel  la situation militaire est très préoccupante. 8000 hommes sont enfermés dans un « chaudron » près de la ville de Debaltsevo et l’armée ukrainienne et les bataillons de la garde nationale ont du abandonner la plupart de leurs positions le long de la ligne de front. Le nouvel accord obtenu entre le président Russe et son homologue ukrainien n’apporte rien de nouveau et consiste uniquement  en une réactivation des précédents accords de Minsk du mois de septembre, qui prévoyaient un cessez-le-feu et un retrait des armes lourdes de la ligne de front, accord qui n’avait jamais été respecté par les unités de la garde nationale ukrainienne.

Ce nouveau cessez-le-feu, censé entrer en vigueur dés le 15 février a donc pour but, non pas de régler la situation en Ukraine de l’est par une solution politique, mais de donner un bol d’oxygène à l’armée ukrainienne en vue de la grande offensive prévue au printemps, et de permettre aux 8000 soldats ukrainiens piégés par les séparatistes à Debaltsevo d’être évacués. Si le président Russe semble avoir validé cet accord afin de montrer son soucis d’une résolution pacifique du conflit, sa signature n’engage toutefois en rien les séparatistes qui, contrairement à ce qu’affirme la presse et les responsables occidentaux, ne prennent pas leurs ordres au Kremlin. Le congrès des états-unis a en outre validé le déblocage d’1 milliards de dollars afin de financer l’armement des unités ukrainiennes ainsi que la formation des combattants, et notamment des unités néonazies de la garde nationale. L’ambassadeur US Geoffrey Pyatt a indiqué que le programme de formation des militaires ukrainiens devait commencer en mars en vue d’une offensive à la fin du printemps ou au début de l’été.

Dans les faits, le président Hollande et la chancelière Merkel se sont donc comportés en supplétifs de l’administration Obama en tentant d’obtenir une trêve toute aussi illusoire que la précédente et qui a pour unique but de permettre à l’armée ukrainienne en difficulté de se réorganiser en vue d’une prochaine offensive. Espérons que les autorités séparatistes sauront s’en tenir à leur ligne de conduite définie fin janvier par Alexandre Zahkartchenko qui déclarait :

« La RPD n’engagera plus de négociations avec Kiev pour mettre en place une quelconque trêve. Maintenant, on observera comment Kiev va réagir. Kiev n’a pas encore réalisé que nous sommes capables d’engager une offensive sur 3 axes simultanément. Plus aucune trêve, aucune rotation. Il n’y aura que des échanges de prisonniers puisque nous devons sortir nos gars de la captivité. Nous allons combattre les punitifs jusqu’à ce que nous arrivions sur les frontières de la région de Donetsk. Si je vois des menaces pour la terre de Donetsk depuis n’importe quelle agglomération, j’éliminerai cette menace là-bas aussi”

Pour les deux camps, il n’y a pour le moment pas d’autre option que la victoire ou la capitulation

Guillaume Borel

33 commentaires

  • Planete bleu Planete bleu

    Je ne crois pas que ce nouveau cessez-le-feu va durer longtemps, beaucoup n’y croit pas. Sa va juste gagner du temps. Le temps de se réarmer, de reposer les troupes et de trouver de nouvelle stratégie
    Ce matin, c’était pas gagné, vers 8 heures Poutine avait quitter la pièce ou se trouvait les négociations très en colère, que lui ont-il vraiment promis pour le calmer?

    UKRAINE : le processus de paix suspendu à la volonté de Poutine

    http://www.walf-groupe.com/actualites/international/5066-ukraine-le-processus-de-paix-suspendu-a-la-volonte-de-poutine

  • jefe

    Sans être pessimiste cet « accord » c’est reculer pour mieux sauter.Poutine n’est pas dupe mais reste dans la lignée de sa vision du conflit qui consiste à ne pas jeter de l’huile sur le feu. Ne nous leurrons pas, ce pseudo accord qui a pour but de permettre à l’Ukraine et ses mentors de se ressourcer avec l’aide du FMI ne résoudra pas le problème, on peut rêver mais je n’y crois pas trop, navré.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

  • Pourtant, cet accord, tel que décrit en détail par RT dépasse de loin un simple cessez le feu ( http://actualidad.rt.com/actualidad/166178-detalles-historicas-negociaciones-minsk-ucrania ). Il inclut:

    – Cessez le feu.
    – Retrait des armes lourdes sur la ligne de front (kiev).
    – Vérif du retrait par OSCE.
    – Elections locales a Lougansk et Donetsk.
    – Amnistie pour tous les abus commis dans certaines régions de Lougansk et Donetsk (une condition honteuse).
    – Echange respectif de tous les prisonniers.
    – Mécanisme international pour aider le sinistrés.
    – Restauration des relations socio-économiques.
    – Contrôle de la frontière par le gouvernement ukrainien.
    – Retrait de toutes les forces étrangères et mercenaires.
    – Réforme constitutionnelle et statut particulier pour certaines zones de Lougansk et Donetsk.
    – Elections sous contrôle de l’OSCE.
    – Intensification du groupe de travail tripartite.

    D’après Hollande, les séparatistes ont signé l’accord donc maintenant, si ça coince c’est que ça vient de Porochenko. ça ressemble plus à un accord de paix qu’à un simple cessez le feu temporaire (sauf que cela n’accord pas une autonomie complète aux séparatistes). Reste à voir si les actes suivront les paroles.

    • voltigeur voltigeur

      Le dernier n’a pas tenu 24 heures, espérons…

    • Ender Ender

      La proposition de décentralisation a déjà été faite par Porochenko et refusée par les insurgés lors des négociations précédentes. La décentralisation était le souhait initial de la rébellion mais compte tenu des développements militaires, ils réclament aujourd’hui l’indépendance, d’ailleurs ils se sont dotés de structures de gouvernement de fait. Des élections ont déjà eu lieu, il n’y a donc aucun intérêt à en organiser de nouvelles.

      • C’est sûr mais c’est un accord de paix, il faut faire des compromis. La paix est toujours préférable mais avec Porochenko c’est pas gagné.

      • Ender Ender

        Ces compromis ont déjà été refusés précédemment par les représentants de Novorossia. Les inclure dans cet accord ne peut donc pas déboucher sur un règlement politique du conflit (à moins qu’ils retournent leur veste, évidemment).
        Je pense qu’il s’agit d’une manoeuvre pour présenter les dirigeants de Novorossia comme hostiles à un règlement « pacifique » et justifier l’armement de l’armée ukrainienne en vue de l’offensive de printemps.
        Le même type de négociation avait été mené avec Milosevic dans le cadre d’un « accord de paix » dont les négociateurs savaient pertinemment qu’il était inacceptable et dont le véritable but était de présenter le gouvernement serbe comme hostile à un règlement pacifique dans l’optique d’une intervention armée…

      • Très probable. D’ailleurs, Kerry est tellement sûr que l’accord ne mènera à rien sur la durée qu’il a affirmé que les sanctions sur la Russie seraient annulées en cas de réussite, c’est dire:

        http://actualidad.rt.com/actualidad/166230-eeuu-retirar-sanciones-rusia-ucrania-minsk

      • PhildeFer

        C’est comme pour l’euro et la Grèce… ils ont cherché à gagner du temps… quelques jours car le pb reviendra entier lundi 16…

        Que penser d’un accord où les parties conviennent de continuer à se « fout… » sur la gueule pendant encore 48h (cessez le feu samedi minuit..) puis ensuite c’est ok, on est réconcilié et on se fait des bisous?…
        Porochenko a dit ouvertement qu’il y a avait certaines conditions « inadmissibles » dans cet accord… mais il voulait espérer?
        http://fr.sputniknews.com/international/20150212/1014621003.html
        et puis voilà ce qu’a dit Poutine:
        http://french.irib.ir/info/international/item/359084-poutine-a-appelle-les-soldats-ukrainiens-%C3%A0-d%C3%A9poser-les-armes

        Notez bien cette petite phrase: « …J’ai, depuis le début, des doutes, a, cependant, dit le président russe…. » C’est clair non?

        Alors moi tout ça me fait penser à:

        1 Thessaloniciens 5
        3Quand les hommes diront: Paix et sûreté! alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l’enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n’échapperont point.

      • Thierry92 Thierry92

        Porochenko n’est pas maitre des bataillons azov , ni aidar.
        Ce sont eux qui ont semé la merde au premier cessez le feu. Il n’y a pas de raisons pour qu’ils arretent, puisque leur but est d’éliminer les russophones.
        Donc maxi 24/48 h de treve, et rebelotte. Autant que les Novorossiens éliminent les bataillon azov dans le chaudron.
        Apres ils auront plus de tranquillité.

    • Planete bleu Planete bleu

      Et puis il faut compter sur les américains, qui eu ne veulent pas la paix.

      L’armée américaine élabore un plan pour la Troisième Guerre mondiale

      https://www.wsws.org/fr/articles/2014/oct2014/pers-o15.shtml

    • ErJiEff

      Jacques Sapir fait une analyse détaillée de l’accord, qu’il présente comme une bonne affaire tant pour les rebelles que pour les russes.
      Avec l’inévitable inconnue qu’est la suite donnée par les USA à une politique qu’ils n’auront pas signée…

      Quoiqu’il en soit, plus personne ne pourra désormais ni faire semblant de ne pas voir, ni détourner l’attention sur un fauteur de troubles au détriment d’un bouc émissaire, et cela aussi est une grande avancée.

      Satisfaisons-nous pour l’instant en remarquant que la soupe est touillée dans le bon sens, ce qui ne garantit en rien que la cuisine sera bonne : mais déjà enlève la certitude qu’elle sera immangeable. Tout n’est plus perdu.

  • jeti

    interview interressante de G Chiesa :
    https://http://www.youtube.com/watch?v=OA2CVx-6il4

  • fliouguer

    Merci -Jeti- pour cette interview très inintéressante qu’il est bon de connaitre et de faire connaitre.

    Si Merkel et Hollande ont signifiés qu’ils ne veulent pas d’escalade militaire, il serait peut être bon que les Français donnent aussi leur point de vue en appuyant cet option comme on le peut : par des manifestations par exemple, puisque depuis les 10 et 11 janvier 2015 nous devenus des expert dans ce mode de communication. « On est sur le fil du rasoir » va-t-on attendre de tomber du mauvais coté ? Il faut savoir que dans ce cas là on pourra toujours manifester en France pour autre chose, cela n’aura plus de sens.

  • fliouguer

    Voila un autre point de vue:

    « Il n’y aura pas de Paix à Minsk.
    Le document signé ne sera pas respecté. Telle est la volonté de ceux qui gouvernent l’Europe. Le but est l’entrée en guerre avec la Russie sous prétexte de la suprématie armée des USA. C’est un leurre.
    Les USA ne peuvent l’emporter. Attendez-vous à des retournements de situation spectaculaire, aidant à la Résolution du conflit : la Paix en Syrie, la Paix avec la Russie.
    Le terrain de provocation, de vol manifeste de la Liberté d’un Peuple de décider de sa Vie, de ses choix. Toute démocratie est bafouée. Il n’y a plus qu’à s’en remettre au bon sens.
    La Russie affirmera sa suprématie, non dans l’idée d’hégémonie mais de porte ouverte sur le Futur de Paix.
    L’Allemagne fera alliance avec la Russie. La France doit montrer la Voie.
    Toute l’agitation du monde trouvera à s’apaiser dans la Victoire de la Russie sur les ….
    Clefsdufutur-Le 12.02.2015 »

  • Lilith Lilith

    Holande à l’air d’avoir reçus la fessée de sa vie sur cette photo!http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

  • Pierre L

    En gros, il paraît que la situation en Ukraine se résume ainsi : les séparatistes encercleraient un gros troupeau de l’OTAN, composé de bétail mâle cornu polonais et balte. Ce serait ça qui a incité les chefs de hardes, Angela « La Boche » Merkel et François « Le Flasque » Hollande d’aller implorer Monsieur Vladimir Poutine de tenter d’imposer une pause, afin que le troupeau de bétail otanesque puisse échapper à l’abattoir.

  • Natacha Natacha

    Histoire de souffler, de rassembler les troupes qui s’égarent, de préparer les bombes made in « on vous cache tout, on ne vous dit rien  » !

  • Grognard

    Comme toujours évitons de réagir à chaud.
    Ensuite, il faut avoir une vision globale.
    Il y a au moins les points suivants à ne pas perdre de vue:
    – Le temps de la mise en place du remplacement du système SWIFT.
    – L’échéancier de la Grèce.
    – Cet accord ne supprime pas de facto la mobilisation de 100.000 hommes par la République de Donetsk ; eux aussi il faudra les former.
    – Il faut également penser aux populations civiles. Elles ont besoin de souffler.

  • fliouguer

    Le Parlement ukrainien autorise à tirer sur les déserteurs.
    la désertion est avant tout un problème dans la partie ouest de l’Ukraine, une zone considérée généralement comme un foyer du sentiment anti-russe.
    http://francais.rt.com/international/242-parlement-ukrainien-autorise-tirer-sur

    Bon, est ce que cette loi fait partie des accords ?

  • 108


    une belle brochette de crevards !

  • Natacha Natacha

    Bientôt Tzarpoutine ne parlera plus. Il agira.

  • Galtalker

    – Tellements d’informations que j’ai du mal à rassembler toutes les opinions (cela prend trop de temps et avec mes cours qui n’ont rien à voir avec la politique ça fait un mauvais mélange).

    – Une question, bon il a un « semblant » d’accord malgré ce qu’ont dit, ce qui m’intrigue c’est le partage des otages, ça serait peut-être intéressant de savoir les otages que détient Kiev qui sont important à la Russie.

    – On s’est tout que les USA vont envoyer des troupes entraîner les soldats du gouvernement de Kiev. Je me demande si la Russie pour contrer les USA ne va pas faire de même ou si elle le fait pas pourquoi ?

    – J’ai écouté à la EuronewsRadio que même Euronews diabolise la Russie, c’est pas un peu gros ? (SVP pas réponse c’est tous des journalistes diaboliques.)

    – Pour le groupe Maidan qui est néonazis (selon l’information du site « Les crises.fr » que je respecte.) Le fait que l’Europe ne le dit pas ne va pas faire grandir le groupe ? Tant qu’ils sont sous la muselière de Kiev, ils obéissent docilement, mais s’ils grossissent ils ne vont pas devenir incontrôlables ? Et cela n’est pas un risque de facteur « inconnue » ?

    Il y aura t’il un « round 3 » ?

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif Merci pour les réponses http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif , j’ai pas pu m’actualiser totalement. (En général je lis plusieurs point de vue pour me faire une idée, mais là je n’ai pu que capter deux ou trois points de vue différents, ce qui n’est pas suffisant selon moi http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif ).

  • Michele DRAYE

    Extraits du dernier article de Benjamin Fulford:

    Fulford : Réunions importantes en cours ! 9 février 2015

    L’arrestation la semaine dernière par les Allemands (telle que rapportée dans mon blog vendredi 6 février 2015) d’un représentant du gouvernement américain porteur de milliards de dollars en faux billets de 100$ destinés à l’Ukraine a eu et continue de provoquer d’énormes répercussions

    …/…

    Rappelez-vous que Washington D.C. ne fait en fait pas partie de la République des États-Unis d’Amérique mais constitue plutôt une enclave étrangère.
    Il est temps d’ôter ce cancer de la République et de restaurer l’indépendance américaine

    Il y a une réunion du G20 qui se tient en ce moment en Turquie et qui, selon des sources Russes, fait partie d’une série de réunions destinées à être l’équivalent de la conférence de Yalta tenue par Roosevelt, Churchill et Staline

    …/…

    Ces réunions discutent d’une transformation totale de l’architecture internationale actuelle, y compris du FMI, de la Banque Mondiale et des Nations-Unies.

    Quelques frontières nationales pourraient également être redessinées, particulièrement au Moyen-Orient, en Ukraine et en Corée.
    Il existe également une détermination commune à mettre fin définitivement à l’abomination sionazie.

    …/…

    La Chancelière allemande Angela Merkel et le Président français François Hollande ont déjà rencontré le Président russe Vladimir Poutine la semaine dernière sans l’accord des États-Unis et prévoient une autre réunion mercredi 11 février 2015.

    Il y a très peu d’informations qui ont filtré sur ces entretiens, mais, selon des sources russes, la France et l’Allemagne pensent sérieusement à
    quitter l’OTAN et à conclure des accords de sécurité séparés avec la Russie.
    Le représentant américain arrêté en Allemagne a tout déballé concernant la manière dont les sionazis ont orchestré la guerre civile en Ukraine

    Lire l’article complet:

    http://www.changera.blogspot.fr/2015/02/fulford-reunions-importantes-en-cours.html

    • voltigeur voltigeur

      On le contacte mais ses sources sont bien mystérieuses non?
      Il mélange le vrai et ses propres analyses.
      Je n’arrive pas à le prendre au sérieux, avec les dragons blancs,
      et tout le reste… Je peux faire erreur bien sûr, mais c’est loin
      d’être factuel, aucune source pour accréditer ses dires..:(