Pourquoi le QE annoncé par Mario Draghi ne relancera pas l’économie européenne

Mario Draghi a annoncé la semaine dernière un plan de rachat de dettes souveraines par les banques centrales nationales sous la supervision de la BCE. Le total de créances susceptibles d’être rachetées par le biais de ce programme se monte à plus de 1100 milliards d’euros, soit 60 milliards d’euros par mois jusqu’à fin 2016.

Les marchés financiers ont unanimement salué la nouvelle et ont clôturé la semaine dans l’euphorie. Entre le lundi 19 janvier et le vendredi 23, le CAC 40 passait ainsi de 4394 à 4640 points, soit une hausse de 5.6% sur la semaine. Toutefois, les marchés étaient entrés en lévitation bien avant l’annonce officielle du jeudi 22 janvier, dés la confirmation de la préparation d’un Assouplissement Quantitatif par la BCE. Le top départ fut donné par Mario Draghi lui même dans une interview au quotidien économique allemand Handelsblatt le vendredi 02 janvier. Le président de la BCE signalait en effet que cette dernière allait « techniquement modifier début 2015 l’ampleur, le rythme et le caractère des moyens à mettre en place s’il devenait nécessaire de réagir à une trop longue période d’inflation trop faible », ce qui fut immédiatement interprété par les analystes comme la preuve qu’un QE était bien en préparation, malgré la réticence de l’Allemagne, et qu’il pourrait être annoncé à la réunion des gouverneurs de la Banque Centrale du 22 janvier. Howard Archer, analyste chez IHS cité par le journal Challenges, affirmait ainsi :

« Les commentaires de Mario Draghi (…) indiquent que la BCE se prépare à agir à sa réunion de janvier, car il a souligné que le risque de voir la banque centrale ne pas parvenir à remplir son mandat était plus grand qu’il y a six mois »

L’effet sur le CAC 40 a été presque immédiat. Les actions entamaient dés le 06 janvier une hausse quasiment ininterrompue, passant de 4083 points à 4640 le 23 janvier, soit une progression de 13.6%…

Le journal Les Echos commentait ainsi l’annonce du QE du 22 janvier en révélant son véritable objectif :

« En annonçant son plan de de rachat d’actifs, Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne, est allé au-delà des attentes des investisseurs. »

Dans les faits, l’impact d’un tel plan de rachats d’actifs sur l’économie réelle reste cependant quasiment nul, voir contreproductif, comme l’ont démontré les expériences américaines ou japonaises. Selon Philippe Herlin :

« Le QE américain (idem ailleurs) n’a pas produit de vraie croissance économique aux USA mais une faible reprise financée à crédit, puisqu’il n’a fait que gagner du temps en évitant temporairement la faillite du système bancaire au prix de la détérioration massive du bilan devenu hypertrophié de la Federal Reserve et de l’endettement public et privé qu’il a fortement augmenté. De telle sorte que la Fed a finalement décidé d’y mettre un terme en espérant que l’effet dit « de richesse » provenant de la hausse des actions suffise à éviter la rechute de l’économie US. »

L’effet le plus concret de ce programme de rachat de dettes est visible dans la baisse de l’euro face au dollar, qui traduit elle aussi l’anticipation par les investisseurs de l’annonce du lancement de ce programme. La tendance baissière observée dés le printemps 2014 a fait suite à la réduction progressive du programme d’assouplissement quantitatif américain, qui a vu un rapatriement massif des capitaux sur le marché US, et s’est fortement amplifiée début janvier. L’euro, qui était passé de 1.38$ le 01 mai à 1.25$ le 16 décembre, soit une baisse de 9.85% en sept mois et demi, s’écroule par la suite à 1.12$ le 23 janvier, soit une chute de 10.4% en un peu plus d’un mois…

Le programme de 1100 milliards d’euros annoncé par Mario Draghi ne permettra toutefois pas d’alléger de manière significative le poids de la dette des économies les plus en difficultés de la zone euro. La Bundesbank s’est en effet opposée à toute mutualisation des dettes et a instauré un mécanisme de rachat des actifs souverains par les banques centrales nationales au prorata de leur participation au capital de la Banque Centrale Européenne. La Grèce possédant 3% du capital de la BCE pourrait par exemple prétendre à un plan de rachat d’actifs de 33 milliards d’euros sur les 321 milliards de dette totale. Sauf que les rachats d’actifs resteront la propriété des banques centrales nationales à 80%, les risques ne seront donc pas mutualisés par la Banque Centrale Européenne, ce qui était la principale condition posée par l’Allemagne pour avaliser ce programme (programme du reste parfaitement illégal au vu des statuts de la BCE…). De fait, si l’on reprend l’exemple de la Grèce, les créances rachetées dans le cadre du programme de rachat d’actifs de la BCE seront donc détenues à 80% par la Banque Centrale grecque, ce qui n’éloigne donc pas le risque de défaut de paiement, et ouvre au contraire un peu plus grande la porte, au choix, soit à  une sortie du pays de la zone euro, ce qui semble le cas le plus probable au vu des résultats des législatives et du programme économique de Syriza, ou à sa capitulation en bonne et due forme face aux exigences de la troïka, en cas de refus de la BCE de refinancer son homologue hellénique. Lors de la crise chypriote de 2013, la BCE n’avait en effet pas hésiter à couper le financement des banques chypriotes en liquidités. Ce blocus monétaire avait contraint les autorités locales à approuver le plan de « sauvetage » mis au point par la BCE et le FMI, notamment en opérant une « réquisition » sur les dépôts bancaires supérieurs à 100000 euros…

Comme pour ses homologues japonais et américains, le programme de rachat d’actifs de la BCE vise donc essentiellement à gagner du temps en monétisant de la nouvelle dette et à « rassurer » les marchés financiers concernant leurs besoins en liquidités. L’objectif consiste essentiellement à maintenir les taux souverains artificiellement bas en donnant des garanties aux investisseurs et à permettre aux pays systémiques les plus en difficultés, comme l’Italie et maintenant la France, de continuer à se financer sur les marchés sans risquer l’implosion budgétaire. Le mécanisme choisit pourrait cependant avoir l’effet inverse  et provoquer une fuite des investisseurs ainsi qu’une envolée des taux souverains des pays dont les banques centrales bénéficient du programme de rachat d’actifs. Ce scénario précipiterait ainsi l’effondrement terminal de la zone euro…

Guillaume Borel

25 commentaires

  • Maverick Maverick

    Tic, tac, tic, tac … http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

  • Simsi

    Et si … !
    Et si le QE n’était qu’un instrument pour aider les russes, les iraniens, les chinois et les nord-coréens à se débarrasser du dollar?
    Pour échanger plus d’€, il faut plus d’€. Non ?

    • Maverick Maverick

      A mon avis, c’est que comme on va continuer à s’endetter (pas de croissance), on va se racheter nous-mêmes nos dettes de plus en plus pourries en gonflant le bilan de nos banques centrales (leur QE, c’est 20 % BCE, 80 % les banques centrales nationales).
      Au passage, les banques commerciales vont en profiter pour se gaver de dette publique, de CDS, et les marchés « actions » vont partir en bulle : le « European Dream », qu’on devrait appeler ça … L’Europe est le dernier poumon de cette hyper-inflation spéculative. Après, si on n’a pas de chance, ce sera la guerre …

      http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine/2011/11/05/01006-20111105ARTFIG00559-la-guerre-est-un-moyen-terrible-pour-effacer-la-dette.php

      Ou alors directement une union monétaire (AMERO, WoCu) calquée sur le périmètre du TAFTA ? Ils gagnent du temps, dans l’attente d’un improbable miracle, ou d’une catastrophe qui effacera l’ardoise. Les dingues dirigent l’asile … http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

  • Simsi

    Et si l’Europe se rend compte qu’elle est assise sur deux chaises et qu’aucune des deux ne lui appartient?
    Choisira-t-elle une chaise ?

  • paprika

    Cela aussi retarde complètement et brise la montée de l’or et de l’argent, seuls tangibles.

  • fliouguer

    « monétiser de la nouvelle dette et « rassurer » les marchés financiers ou précipiter l’effondrement terminal de la zone zéro  » voila des calculs aléatoire. L’avenir nous dira si le message suivant n’est pas plus près de la vérité:

    « La victoire de la Grèce.
    Ce que montre la Grèce : dans la souffrance, elle a su s’unir et trouver à fédérer le Nouveau. Il y a de grands espoirs dans le vote. Celui qui vient d’être élu saura rester sur la vision du Futur Juste : la Voix des Peuples.
    Réjouissez-vous et confortez l’avancée : l’application de la Loi Juste en donnant suite à l’exemple de la Grèce. Il n’y aura pas de retour en arrière.
    La Grèce est la première à se relever, l’éclatement de l’Europe précède l’unité des Peuples.
    La guerre en Europe.
    Les accusations de Kiev sont fausses : l’attaque de Marioupol vient des forces OTAN-UKRAINE. Les séparatistes du Donbass n’ont fait que défendre Marioupol.
    Quant au Donbass, à ne pas tenir compte des appels à la Paix, de la souffrance du Peuple, de sa mort programmée, l’Europe s’enfonce dans le mensonge, le déni de Vérité et se porte coupable de complicité de morts par milliers. Elle devra Réparer.
    Pour l’heure : la honte recouvre l’Europe de ne pas défendre les aspirations à la Vie Juste du Peuple du Donbass et de Lougansk.
    A ne pas vouloir voir la Vérité et y répondre, l’Europe se rend coupable et se soumet à l’ordre noir. Les jours de l’Europe sont comptés, dans sa forme actuelle.
    La Nécessité du Changement.
    L’Europe doit renaître par la Volonté des Peuples.
    La Victoire des Peuples est inéluctable. Cela ne sera pas sans heurts, mais c’est une évidence : le Réveil des Peuples, l’Unité des Peuples est la voie du Futur.
    La France
    Le Futur se joue en France : par la capacité du Peuple Français allié à ses Forces de défense : Armées intérieure et de combat. Tous ligués.
    Tout est à revoir et le Peuple de France doit se remettre en cause : agir sans retard.
    L’unité fait la force.
    La Volonté de Bien doit l’emporter sur la volonté de destruction programmée au sein du gouvernement et par l’emprise toujours plus serrée.
    Des actes fondateurs vont fédérer les consciences.
    L’Âme de la France va s’exprimer dans toute sa grandeur.
    Attendez-vous à des bouleversements partout en France annonçant le Nouveau.
    Le monde entier est en ébullition, à saturation. La vie devient survie dans des conditions de plus en plus insoutenables. Le Changement est une obligation. Nous poussons à l’application de la Paix Juste, de la Loi Juste. C’est le moment d’accomplir l’œuvre de sa vie.
    La France doit montrer l’exemple. L’union fait la force et le triomphe du Plan.
    La Pleine Lune (3 février) sera terrible pour tous. Il n’y a pas de retour en arrière.
    Clefsdufutur- Le 26.01.2015 »

  • Norbert

    C’est sur que ce QE ne relancera pas l’economie Europeenne pour la simple et bonne raison que cet argent n’est pas destine au peuple et a l’economie reelle.

    On a bien vu ce que cela a pu donner aux USA et au Japon.

    Cet argent est destine ,uniquement , a la finance virtuelle telles les bourses casinos pour continuer a faire monter les actions et donnant ainsi l’illusion que tout va bien puisque les bourses montent et au passage attraper quelques pigeons qui un temps auront pu ramasser quelques miettes mais aussi pour le rachat des obligations d’etats.

    C’est l’histoire d’un serpent(monetaire)qui se mord la queue.

  • laspirateur

    Olivier Delamarche toujours aussi sceptique vis à vis des perspectives économiques Européennes :
    http://news360x.fr/olivier-delamarche-dette-grecque-qui-va-payer-nous/

  • rouletabille rouletabille

    Delamarche et autres guignols qui passent sur BAFTV vous dirons QU’IL faut rembourser la dette .
    QUI gagne ?
    Du fric comme système d’appauvrissement,hahhaah,tout est possible sur disque durs avec des GOGOS qui croient qu’ impriment des billets hahah,pas assez de forets pour le papier.
    C’est de l’argent VIRTUEL qui sert à nous asservir ,comme si acheter pour etre propriétaire a UN SENS sur cette poussière appelée TERRE ?
    Vivre au dépend de ceux qui aiment ce système d’exploitation ne méritent que d’etre CHARLIE,NA
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    • laspirateur

      Non Delamarche n’a jamais dis ça! Depuis des années il dénonce cette aberration que sont les QE! La Terre n’en a pas fini de faire jouir et de nous avaler tout cruhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif!

      • rouletabille rouletabille

        Passer sur BAFTV pour ne pas dire d’aberrations ?
        IL NE PARLE JAMAIS,JAMAIS de la soumissions de l’État aux Banquiers 1973,c’est les BANQUES qui créent l’argent que l’état emprunte hahah AVEC INTÉRÊTS,il n’est d’aucunes omissions,il y vas de la crédulité des gens qui écoutent ces heu heu .
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • rouletabille rouletabille

      Cet enfumeur de JOVA est au top des synagogues .
      Allez avec vos sacs d’OR acheter (une villa,des légumes,une 4 roues )
      Je pige pas ce mec ,il n’arrête pas de faire croire que c’est en plaçant son argent dans des métaux précieux que nous nous en sortirons,C’EST DINGUE.

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • laspirateur

        J’espère que celui qui aura de l’or quand toutes les monnaies vaudront zéro sera le dernier des couillons mais j’en doute fortement! L’or redeviendra malgré tout encore inlassablement, la valeur d’indexation d’une nouvelle monnaie!

      • rouletabille rouletabille

        Bof,t’as rien compris
        Avec la carte à puces on auras juste le droit de bouffer à la soupe populaire comme 50 Millions d’Américains et l’Or ,l’Argent servira à RIEN.
        Sauf à la Banque,haah,j’ai des pièces d’Or à échanger contre des chiffres sur ma carte svp,TERRORISTE ,arrêtez le..
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • laspirateur

        Ah oui j’oubliai, à défaut d’acheter de l’or tu peux acheter un bazooka et visé la tête de Mario pour voir celle qui va repousser!

      • rouletabille rouletabille

        L’HYDRE est à tètes multiples,au Gouvernement,dans la justice,chez les flics et l’Armée.
        Elle est les médias,les sectes/religions,elle EXISTE parce que nous y croyons .
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

      • laspirateur

        Aussi exemple si tu avais acheté 250g d’or à 7500 E au mois de Novemebre tu la revendrai 9500 aujourd’hui!

      • laspirateur

        J’arrête de t’ehttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifnnuyer avec ce qui brille!

      • rouletabille rouletabille

        ok
        Tu ne m’ennuie pas ok
        TU VENDS CONTRE QUOI SVP ?
        Payer en billets seras bientôt IMPOSSIBLE.
        Donc tu proposes de l’OR/Argent pour QUI ?
        QUI EN VEUT et pour quoi FAIRE ?
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

      • laspirateur

        Je le vends au roi D’Arabie Saoudite qui pourra faire reluire son palais!http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • rouletabille rouletabille

        JOVA se marre
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • davidou

    C’est officiel la planche à billet est lancée à toute vapeur en Europe.Il s’agit ici de la dernière cartouche de la BCE avant l’effondrement des Marchés.
    Gagner du temps en le payer toujours plus cher, Draghi le voulait, il l’a eu au grand damne de Merkel and co.
    Le patient est en phase terminale,on lui injecte de plus en plus de morphine pour le maintenir en vie quelques instants encore.Mais comme en économie,dame Nature a toujours raison et finira par reprendre le dessus.
    On ne peut pas se permettre d’augmenter la masse monétaire sans au préalable avoir crée de la richesse.Une injection de liquidités doit toujours être adossée à son montant en Valeur Ajoutée,sinon la monnaie se déprécie , perd de sa valeur: c’est Zimbabwe ou Weimar bis….
    La fin est proche mes amis,on ne pourra pas éternellement maintenir des taux aussi bas en gonflant éternellement le bilan de la bce par le biais de rachats de dettes européennes( ABS,LTRO)….tic tac…