Des membres du Hezbollah tués par un raid israélien sur le Golan

L’armée israélienne a mené ce dimanche 18 janvier un raid en territoire syrien sur le plateau du Golan. Ce sont des combattants du Hezbollah libanais qui ont été touchés.

Ce n’est pas la première fois depuis le début de la crise syrienne il y a quatre ans que l’armée israélienne bombarde des objectifs en territoire syrien. L’attaque de ce dimanche a eu lieu près du village de Mazraat al-Amal, dans la province de Quneitra, limitrophe au plateau syrien du Golan, occupé par Israël. Des hélicoptères ont tiré au moins deux missiles guidés contre un convoi de plusieurs véhicules tout terrain, précise notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh. Dans le même temps, deux drones survolaient le secteur.

Le Hezbollah libanais a rapidement annoncé que six de ses hommes avaient été tués. Parmi eux, Mohammed Issa, l’un des plus haut gradés du Hezbollah en Syrie, ainsi que Jihad Mughnyeh, le fils d’Imad Mughnyeh, le chef militaire du Hezbollah tué dans un attentat à Damas en 2008 dans une explosion attribuée aux services secrets israéliens.

Article complet sur rfi.fr

11 commentaires