Deux prises d’otages en cours

Mise à jour de 18H00: Assauts terminés, tous les braqueurs sont décédés+Articles connexes ajoutés

Il y a actuellement deux prises d’otages, la première concerne les deux frères suspectés d’être les tireurs du journal Charlie Hebdo, la seconde concerne un homme ayant ouvert le lendemain sur une policière, qui aurait une complice. Deux faits ressortent quand à l’auteur de cette seconde prise d’otage, sa condamnation à 5 ans de prison en 2013 pour son implication dans la tentative d’évasion d’un ancien du GIA, et sa rencontre avec Nicolas Sarkozy il y a quelques années

Commençons par la première prise d’otage en cours, celle concernant les deux frères suspectés dans l’affaire Charlie Hebdo, car si nous ne relayons pas toutes les informations sur le sujet, certaines étant très secondaires comme le fait qu’Arnold Schwarzenegger ait pris un abonnement à Charlie Hebdo, ou que le faux-jeton d’Obama ait écrit « vive la France » dans le carnet de condoléance alors qu’il attaque le pays dans le même temps, l’actualité ne se limite pas non plus à ce scénario de film d’action:

Les forces de l’ordre françaises ont échangé des coups de feu vendredi matin et se sont lancées dans une course-poursuite au nord-est de la région parisienne avec les deux principaux suspects de l’attentat contre le magazine Charlie Hebdo. Actuellement les suspects se sont retranchés dans une petite entreprise de Seine-et-Marne. Les forces de l’ordre françaises tentent de négocier avec les deux hommes qui seraient lourdement armés et qui détiennent au moins un otage.

Un échange de coups de feu s’est produit ce vendredi matin à hauteur de Dammartin-en-Goële en Seine-et-Marne (nord-est de Paris), à environ une demi-heure de route de la zone où les fugitifs étaient recherchés depuis jeudi, selon l’une de ces sources. Plusieurs médias français avaient annoncé deux morts lors de ces échanges de tirs, se basant sur « des sources policières » mais cette information a été démentie par les sources officielles. Selon le parquet de Paris, en effet, il n’y a pas eu de victime, ni de blessé.

Les suspects se sont retranchés dans une petite entreprise située dans une zone industrielle, avec au moins un otage selon une source policière citée par l’AFP, après avoir été contraints par un barrage de mettre fin à leur fuite. Tout le périmètre est bouclé.

Une opération contre les deux fugitifs est en cours, a confirmé le ministre français de l’Intérieur. Pour le moment, les autorités tentent de négocier avec les deux hommes. Les hélicoptères des forces de l’ordre sont désormais posés, nous indique notre journaliste sur place.

Article complet sur RTBF.be

Le second homme, Amedy Coulibaly, se serait caché dans une épicerie casher.

Selon l’AFP une nouvelle fusillade a éclaté vers 12H00 GMT (13h00, heure belge) à l’est de Paris avant une prise d’otages qui a eu lieu en ce moment dans une épicerie casher. Le preneur d’otage, un homme armé pourrait être le suspect de la fusillade de Montrouge. Il détiendrait au moins cinq personnes.

Le preneur d’otage pourrait donc être le tireur de la fusillade de Montrouge, au cours de laquelle un agent de voirie avait été blessé et une policière tuée.

L’homme armé s’est retranché après avoir fait au moins un blessé, a-t-on appris de source policière. L’homme était armé de deux pistolets-mitrailleurs, a précisé un délégué du syndicat Unité SGP FO, Rocco Contendo.

Selon un représentant du syndicat Alliance, l’homme armé d’une arme de type kalachnikov a blessé deux personnes avant de se retrancher dans le magasin.

Source: RTBF.be

B66SsSzIMAAmnLCPas besoin non plus de faire de mise à jour toutes les 5 minutes et de ne traiter QUE ce sujet, seule les grandes lignes seront relayés ici, et les éventuels rebondissements. Merci de votre compréhension.

Les interventions ont eu lieu, et les deux prises d’otages sont maintenant terminées après de violents coups de feu. Pour l’instant, ce que nous savons, c’est que tous les braqueurs sont morts, quand au bilan, il n’est pour l’instant pas connu.

Juste pour la petite réflexion, il y a quelques points communs avec l’affaire Mohammed Merah de visibles, ce qui peut ouvrir la voie à nombre de possibilités. Mais tenons-en nous aux faits, et rien qu’aux faits. Laissons les informations venir, laissons décanter tout cela, c’est en mettant tout à plat que nous pourrons mieux saisir ce qu’il en est réellement. Ne faites pas dans le conspirationnisme à deux balles surtout avec des preuves sorties d’un chapeau.

Pour rappel, et pour ceux qui ne connaîtraient pas cette séquence à voir absolument, une compilation de séquences-télé sur l’affaire Mohammed Merah qui montre bien que s’il y a une version, il y a quand-même quelque chose qui ne va pas… Car si les médias se réfèrent encore et encore à lui, nous devons le faire également, mais pour d’autres raisons assez évidentes…

https://www.youtube.com/watch?v=5z8f9z2JeY4

 Dans le même temps, on peut apprendre qu’une campagne de soutien financier à Charlie Hebdo a été lancée, avec un appel aux dons à la clé:

Après l’annonce de Charlie Hebdo de publier tout de même, mercredi prochain, son « Journal des survivants » non pas à 60 000 exemplaires, comme à l’accoutumée, mais à 1 million, les soutiens ont été nombreux à affluer. La presse française s’est ainsi cotisée, à hauteur de 250 000€, tout comme le Fonds Google-AIPG pour l’Innovation Numérique de la Presse, qui contribue lui aussi à hauteur de 250 000€.

De nombreux distributeurs ont, eux, décidé de ne rien facturer à l’hebdomadaire. L’État, lui, se sent aussi très impliqué et donnera 1 million d’euros à Charlie Hebdo. Le groupe Guardian Media, qui avait le premier évoqué la donation de Google, participera à hauteur de 150 000$.

Article complet sur Gizmodo.fr

Et suivant le site AfricaNouvelle, d’autres attentats pires que pour Charlie Hebdo sont à venir en France:

Les Renseignements libanais ont alerté les autorités françaises de l’imminence d’un attentat « plus violent » que Charlie Hebdo, rapporte le quotidien libanais as-Safir dans son édition de vendredi.

Selon le journal libanais, « des préparatifs sont en cours pour une nouvelle opération terroriste sur le sol français, qui pourrait être plus violente que celle contre Charlie Hebdo ».

as-Safir indique également que les services de renseignements libanais et syriens ont mis en garde, durant les derniers mois, les autorités européennes contre le risque d’attentats spectaculaires sur le sol français.

Source: AfricaNouvelle

 Dernières nouvelles, si Amedy Coulibaly a été tué durant l’intervention, sa complice Hayat Boumeddienne aurait réussi à prendre la fuite:

La prise d’otage qui se tenait dans une épicerie située Porte de Vincennes à Paris depuis plus de quatre heures est terminée. La police a lancé l’assaut et le preneur d’otages a été tué.

Une fusillade a éclaté vers 13h Porte de Vincennes dans le 12e arrondissement à Paris. Un homme, signalé comme étant Amedy Coulibaly (32 ans), l’auteur de la fusillade qui a coûté la vie à une policière jeudi à Montrouge, s’est introduit dans une épicerie nommée « Hyper casher », située porte de Vincennes, dans l’est parisien. Armé de deux fusils mitrailleurs, il a ouvert le feu.

Selon les dernières informations fournies par la police, il n’y aurait plus qu’un seul preneur d’otages à l’intérieur de l’épicerie. Hayat Boumeddiene, l’ex-compagne de Coulibaly se serait enfuie à l’arrivée de la police. On ignore actuellement où elle se trouve.

Article complet sur 7sur7.be

Les deux frères Kouachi sont également décédés durant le second assaut:

Fin de cavale. Les frères Kouachi, retranchés depuis la mi-journée dans une entreprise de Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne), ont été tués dans l’assaut lancé à 17 heures par le GIGN.

L’otage que détenaient les deux jihadistes français, soupçonnés d’avoir perpétré mercredi la tuerie à Charlie Hebdo, est indemne.

Article complet sur Le Parisien

Les français ont peur, et ils le font savoir sur Twitter:

« France Under Attack » ou en français: « La France attaquée », c’est le nouvel Hashtag qui fait rage depuis quelques minutes sur Twitter.

Après #JesuisCharlie, c’est un nouvel hashtag qui vient de faire son apparition sur la toile depuis l’annonce de la seconde prise d’otages actuellement en cours dans une épicerie casher située Porte de Vincennes à Paris. Le suspect a été identifié comme étant l’auteur de la fusillade survenue à Montrouge ce jeudi et qui a coûté la vie à une jeune policière.

Source: 7sur7.be

Quand à l’auteur de l’affiche « Je suis Charlie », il a été identifié, c’était pour la petite info…

Dernière chose, les chaines de télévision viennent d’annoncer que durant l’intervention du centre commercial, 4 otages sont décédés. Quand aux menaces d’attentats contre la France, elles se multiplieraient.

81 commentaires