Le patronat déclare la guerre : « Le dialogue c’est fini, place à la rue ! » Noon !.. Si Si !

On ne va pas parler que de ces pôôôôvres sans dents, toujours prompts aux jérémiades, pas qu’eux qui sont dans la souffrance,  les patrons aussi, pas les petits patrons qui galèrent pour ne pas déposer le bilan,  ceux là n’ont pas le temps de gémir, ils essayent de sauver les meubles. NON les GROS, ceux qui voudraient abolir le SMIC, ceux qui voudraient pouvoir licencier sans explication, ceux qui voudraient adapter le travail de leurs esclaves à leur convenance. Souriez, nous ne sommes qu’au commencement de la fin faim…….C’est un billet de Galadriel des brinsdherbe, appréciez la mesure dans la colère, une vraie performance par les temps qui courent..Ça va en faire du monde dans la rue….Le sinistre Valls ne leur à pas assez léché la poire, malgré ses déclarations d’amour? .

Les patrons en ont ras le bol ! Medef et CGPME réunis ont prévu des manifestations la semaine du 1er Décembre prochain.

ET POURTANT….

Leur courroux ?  Les cadeaux, faits à leur corporation en les priant de bien vouloir s’il-vous-plait embaucher-investir-dans-l’outil-de-production-plutôt-que-de-régaler-vos-actionnaires au-delà-du-raisonnable-ou-ne-pas-mettre-des-centaines-d’employés-sur-le-trottoir-quand-votre-usine-boucle-son budget-parce-que-les-mêmes-actionnaires-trouvent-qu’elle-n’est pas-suffisamment-juteuse- merci  merci beaucoup, slurpppp !

Je disais donc que les cadeaux faits par l’ancien règne et le nouveau ne leur suffisent pas (1). Eux ne tiennent pas leur promesses (cf CICE)  mais les quelques mesurettes prises par Flamby 1er pour avoir l’air d’être tout de même un peu socialiste les contrarient beaucoup beaucoup !

Mettez vous à leur place à ces patrons :

–  Ils vont devoir créer un compte pénibilité pour leurs employés les plus maltraités (2)

– Ils vont devoir informer leurs esclaves de leur intention de céder l’entreprise

– Crime suprême, Ils vont devoir verser des cotisations sociales sur leurs dividendes ! (3)

Un véritable scandale ! Bref,  ils souffrent ! (c’est pas moi qui exagère, c’est dans l’article)

Que des millions de sans-dents souffrent, eux,  de la crise, c’est nor-mal ! Répétez-le vous, c’est votre karma de pauv’con qui n’a pas su naître du bon côté. Mais qu’une poignée de patron soit  si peu privé de ses privilèges parce que le pays est en déroute, ouie ouie ouie !!! C’est In-to-lé-rable !

Je cite : « FINI LE DIALOGUE, PLACE À LA RUE ! »

(Le dialogue, ils aiment surtout quand ils ont le dernier mot. Vous noterez également à ce sujet que cela ne concerne pas ou peu le petit patronat qui rame…)

Je ne sais pas l’effet que ça vous fait, mais moi, autant de cynisme, une telle absence de citoyenneté, un tel esprit de classe, ça me sidère et ça m’énerve.

Je trouve cela indécent vis à vis des milliers de personnes qui ont perdu leur emploi, et parfois avec logement et même famille, je trouve cela indécent vis à vis de ceux qui se lèvent tous les matins pour user leur vie pour des cacahuètes et qui ont à peine de quoi subsister pendant que Messsieurs les AAActionnaires se gavent, je suis outrée lorsque je pense à l’avenir difficile qui attend notre jeunesse tout cela parce quelques-uns ne veulent rien, mais rien partager…

Faites circuler.  Il faudrait leur répondre, en masse, que non, ils ne sont vraiment pas les plus à plaindre.

Ce jour béni ou les 99% seront enfin unis pour faire face au pouvoir, nous aurons gagné.

Imaginez des flots et des flots de gens partout, dans toutes les villes, dans toutes les rues, sans heurts, sans cris, juste une gigantesque foule et tout qui s’arrête, d’un coup…

Galadriel

Sources : Chefs d’entreprises.com 

(1)
« Quant aux entreprises, non seulement elles ne débourseront pas un centime d’impôt de plus en 2014 mais elles bénéficieront d’une réduction d’impôt de 10 milliards d’euros par le biais du Cice (crédit impôt compétitivité-emploi). À cela s’ajoutent les 200 milliards d’aides publiques dont elles sont destinataires dont 30 milliards d’exonération de cotisations sociales. La France est le royaume de l’assistanat pour entreprises. Divers dispositifs mis bout à bout (Cice, crédit impôt recherche) tendent même à transformer notre pays en véritable paradis fiscal pour entreprises. Rappelons que les recettes fiscales de la France sont de 287 milliards d’euros. ».

Déclarations :

« Il y a un patron de PME qui se suicide tous les deux jours, les trésoreries sont à sec, les défaillances d’entreprises sont au plus bas et le gouvernement rajoute pratiquement chaque jour une petite taxe par là, une mesure de complexité par là, donc il y a un vrai ras-le-bol », martèle Geoffroy Roux de Bézieux, vice-président du Medef, lors d’une interview accordée à BFM Business… […]

Si les organisations patronales décident de se mobiliser la même semaine, « chacune organisera ses propres événements« , insiste Jean-Eudes du Mesnil du Buisson…. […]

« On va simplement manifester sous diverses formes. Il y aura des réunions, il y aura des témoignages, certains descendront peut-être dans la rue (pour dire) le ras-le-bol et la souffrance des patrons français« … […]

Note V: Ne mélangeons pas tout, chacun sa m….anifestation!!

Lire l’article de Marion Perroud

 

 

 

46 commentaires

  • Ce n’est que j’ai de la sympathie pour les gros bonnets, je n’en ai pas.
    Mais je me sens quand même obligé de réagir à quelques raccourcis, caricatures, et contre vérités de cet article.

    D’abord, si les employés sont pas content, ils n’ont qu’a monter leur boite et devenir patron, ils verront si c’est si facile.
    Pourquoi, TOUT LE MONDE, aurait le droit de défendre son bout de gras, mais pas les patrons ?

    Ensuite les « mééééééééchants » actionnaires … ce sont aussi des retraités américains qui ont placés leurs sous dans des fonds de pensions qui ont investis dans nos grosses entreprises. C’est aussi le père de famille de chinois qui a épargné pour des études à ses enfants en trimant à l’usine.

    Vous voulez ruinez l’avenir de l’étudiant chinois et la retraite des obèses américains ?
    Si oui faut le dire tout de suite, mais les patrons n’y sont pour rien, et les US et la Chine vont pas forcément être trop d’accord. Vous irez leur expliquer !

    Les zactionnaires c’est tous ceux qui ont 4 sous placés en banque, même s’ils ne jouent pas en bourse, la banque ou leur état s’en chargent pour eux. Un PEL, un livret A, tout ça, faut que ça rapporte, et au final c’est toujours adossé sur l’activité des entreprises, par un rouage ou un autre.

    Faites sauter les patrons, c’est faire sauter l’épargne (la votre ou celle de vos parents). Idem pour les banques.
    Moi je veux bien qu’on en discute, mais il faut savoir de quoi on parle.

    Donc, le patron n’est qu’un maillon et ne défends pas QUE les Rotschilds, mais tout un système, qui, je le redis, profite au reste de la planète qui voit une classe moyenne émerger (chine / inde notamment).

    Alors les arguments de dénonciation du « cynisme » de la part de ceux qui ne pensent qu’a leur poire : a leur chèque de fin de mois, et a leur sécurité de l’emplois … ce n’est plus valable dans le monde globalisé.

    Le drame dans tout ca, c’est l’inculture économique. Et je ne parle pas de la robolution qui est aussi une cause majeure des problèmes actuels que je ne vais pas aborder dans ce commentaire.

    Vous préférez des emplois d’esclaves ou des robots qui font les tâches ingrates à notre place ?

    Tout ça pour dire qu’il faudrait évoluer un peu. Le combat « zentil employés vs salaud de patron » date d’une autre époque. Ils ont 100 ans de retard au moins.

    Les patrons sont « riches », oui, ils possèdent des usines. Vous voulez votre part ? devenez actionnaire. Personne ne vous en empêche !!!

    Ou sinon, on remet en cause le système. Soit, mais alors la, il va falloir se creuser le ciboulo un petit peu, parce que tout ce qu’on a mis en place (les banques, l’actionariat, les marchés, les traders, les patrons, etc…) c’est pour une raison.
    On peut tout à fait en discuter, et réfléchir à un autre système.

    Mais diaboliser les patrons, c’est facile, ça mange pas de pain, c’est à la mode, plein de gens ignorants le font. Mais ça n’améliorera rien, ça ne fera que faire couler le pays.

    Que les rémunérations soit trop importantes ? probablement, mais ce n’est qu’une conséquence.

    • voltigeur voltigeur

      Il y a Patrons et patrons, et je pense que beaucoup
      savent faire la différence.Et le « au lieu de vous plaindre,
      devenez patron »..ça fait plutôt rire.
      Ceux qui tiennent encore le coup sont étranglés par les vampires du RSI,
      (qui ne se sont jamais si bien portés question bénéfice),URSSAF et compagnie, par les
      taxes et autres prélèvements qui bouffent leur trésorerie, la crôôassance
      est en congé, les carnets de commandes bien maigrichons, et comme
      ils ne peuvent pas délocaliser, leur sort n’est pas très enviable……

      • Planete bleu Planete bleu

        Bonjour volti, j’ai trouvé une vidéo très intéressante sur Manuel Vals et que certains Français qui serait tenter de voter pour lui en 2017 devrait regarder

        SCANDALE: TOUTE LA VERITE SUR MANUEL VALLS ( LE VRAI VISAGE QUE LES MEDIAS NOUS CACHENT)

        http://www.youtube.com/watch?v=Ki38KqEHSck

      • voltigeur voltigeur

        Je la connais ;) Un mec qui s’invente une vie,
        c’est assez cocasse. Mais renier ses convictions, fallait
        il qu’elles ne soient pas ancrées bien profond dans son
        engagement.
        Jacques Dutronc: « Je retourne ma veste, toujours du bon côté » :)

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      « Vous préférez des emplois d’esclaves ou des robots qui font les tâches ingrates à notre place ? »
      Ben moi je préfère que les robots fassent le boulot et que leurs salaires soient reversés aux gens qu’ils ont remplacé; sous forme de salaire universel quoi ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • tout à fait, c’est un bel objectif, mais impossible à mettre oeuvre en l’état, il faut tout assainir (les mentalités en premier lieu), sinon on obtiendra des résultats complètement opposés au but recherché.

        Je pense qu’il faut compter encore 1 siècle ou 2 avant que certains pays y parviennent et montrent l’exemple. Je dirais, 500 ans pour que la planète entière soit convertie.
        Ceci bien sûr à supposer qu’on survive au pic pétrolier qui risque de tout dévaster et de nous renvoyer au moyen age (ce n’est pas une fatalité loin de la, mais il semble qu’on s’évertue collectivement à faire en sorte de provoquer la cata).

        Tu es juste (beaucoup) trop en avance sur ton temps.

      • Bardamu

         » il faut tout assainir  »

        —>

        C’est vous qui auriez besoin d’être désintoxiqué du mythe de la croissance éternelle à mon avis. Je vous propose de commencer dès aujourd’hui :

        http://www.youtube.com/watch?v=a0J2gj80EVI

      • Tu devrais lire mon blog et tu verras que tu trouveras pas beaucoup de monde plus éloigné que moi de ce dogme.
        Mais la croissance n’est pas la pour rien non plus.
        La encore, ce n’est pas si simple …
        Je ne peux pas tout re-expliquer a tout le monde a chaque fois.

      • Bardamu

        Alors vous devez comprendre que quand le gâteau se rétrécit, la seule façon de conserver une part identique, est de réduire celle du voisin ? Il est donc légitime pour le dernier servit, de se rebeller. Et que cela dépasse tout clivage idéologique.

        Dès lors, je comprends mal pourquoi les mots  » maitres  » et autres termes associés à la mythologie libérale, viennent émailler vos commentaires ?

      • Pelerin

        Oui, il faudrait AUSSI arrêter de nous prendre pour des pigeons…AUCUN système ne peut expandre à l’infini dans un monde fini…alors les zentils patrons qui (prenons ceux de l’agroalimentaire: nous font bouffer de la merde pour que les zenils patrons des lobbys pharmaceutiques, nous fabriquent de gentils médocs pour soigner nos gentils cancers, que nous prescrivent nos médecins dont on sait qu’une étude médicale sur deux est FAUSSE….alors les zentils patrons qui distribuent les dividendes aux POOOOOOOvres actionnaire chintoque, ou obèse américains, peuvent aller se faire voir ! UN PATRON – UN VRAI – c’est quelqu’un qui a de l’ETHIQUE, de la deontologie et qui n’est pas juste là pour prendre leurs employés/consommateurs pour des parfaits abrutis ! ok ???

      • Le veilleur

        Mais de toute façon ça y est, nous y sommes, les machines nous ont déjà remplacés, de plus, nous sommes d’années en années de plus en plus nombreux et il n’y aura jamais assez de travail pour tous le monde donc il faut bien payer les gens pour qu’ils se nourrissent et se logent un minimum.

        Pour ma part, j’ai abandonné l’idée de chercher du travail, le peu qu’il nous reste je le laisse à ceux qui ont du crédit, des dettes, qui désespère de rester à la maison, qui on besoin de se sentir utile à la société de consommation. J’ai choisis ne pas rentrer dans ces impératifs et je l’accepte.

        Cela ne veut pas dire rien faire, il y a toujours des petits boulots démerdes pour ajouter du beurre dans les épinards et j’ai du temps pour réfléchir, pour aider, pour informer, pour me consacrer à un idéal, pour prendre soin de moi, pour créer, j’ai du temps pour réaliser mes rêves. Le travail n’est pas un but en soi et de nos jours dans un monde qui cour en tous sens, le temps est le plus beau cadeau que l’on puisse apporter au monde. Comme le dis le proverbe: tu vis pour travailler ou tu travailles pour vivre ?

    • Donc on est d’accord : vous n’avez qu’une vague idée de la réalité de l’entreprise ni de l’économie (micro, macro, globale) et de ses contraintes, risques, enjeux.
      Vous n’avez pas de solution, simplement des réclamation auprès de vos maîtres.

      En France (contrairement au monde anglo saxon ou l’on réussit au mérite), on réussi par son réseau. Ce n’est ni mieux ni pire, c’est culturel, c’est différent.

      • Bardamu

        En France (contrairement au monde anglo saxon ou l’on réussit au mérite)

        —>

        Je sais pas ou vous avez vu que les anglo-saxons avaient abolit l’héritage ?

        Qui plus est, je pense que les américains ont la même proportion d’employés sur-qualifiés et de chômeurs sur-diplômés, voir d’avantage.

      • je veux bien reconnaître que je m’exprime parfois mal, un peu hâtivement, mais fait un effort aussi pour ne pas toujours prendre ce que je dis de travers.

      • Pelerin

        ou c’est aussi trèèès con

    • Bardamu

      D’abord, si les employés sont pas content, ils n’ont qu’a monter leur boite et devenir patron, ils verront si c’est si facile.

      —>

      Sauf que créer sa propre activité, est bien plus souvent une question de capital que de volonté !

      Bref, si c’est pour contre-argumenter un argument débile avec un autre, je vois pas l’intérêt !

      • L’intérêt c’est de se mettre à la place des patrons 5 mins et de comprendre qu’ils sont dans un contexte différent, et de cesser la diabolisation pour trouver des solutions.

    • engel

      Yoananda,

      Tu as raison, les choses sont complexes.

      Dixit: « Les patrons sont « riches », oui, ils possèdent des usines. Vous voulez votre part ? devenez actionnaire. Personne ne vous en empêche !!! »

      …Mais de grâce, ne stoppe pas ta complexification là où ça t’arrange.

      L’actionnariat privé des petits/moyens actionnaires, face aux grands capitalistes financier, est totalement anecdotique et sans effets sur la destinée de la société.

      Sur le marché boursier, la part de l’actionnariat libre (donc réellement boursable et échangeable) n’est qu’une partie infime des actions réellement émises.

      Le gros des actions est détenu et conservé part des entités qui font « la pluie et le beau temps »… et ne jouent jamais en bourse!

      Eux, et eux seuls, sont les véritables patrons!

      Les autres ne sont que des pions, « plumables et corvéables » à merci!

      • Mais ces « entités » ne sont au final que des dépositaires de l’argent des autres.
        C’est toi qui t’arrêtes la ou ça t’arrange.

        Je l’ai expliqué : fonds de pensions, ou banques ou autres qui gèrent l’argent qu’on leur a prêté. Derrière, il y a le retraité américain, l’ouvrier chinois, et le smicard français, ainsi que mémé bettencourt. TOUT LE MONDE profites du système, y compris quand tu va a l’hôpital puisque eux aussi ont un service financier qui utilises cette mécanique financière pour réduire ses coûts.

        S’arrêter a JP Morgan ou Golman sachs, c’est faire l’impasse sur tous ceux qu’ils représentent, c’est à dire, presque tout un pays en fait (du moins ceux qui ont de l’épargne).

        Quand tu épargnes, par un circuit ou un autre, que ce soit les actions, que ce soit via les obligations (corporate ou d’état qui joue le rôle d’intermédiaire avec les impôts), au final, ton épargne, elle rapporte grâce à la production des entreprises. Le profit dégagé va dans les poches d’énormément de monde.

        Je n’ai pas arrêté mon analyse comme le dit, j’ai bouclé la boucle, c’est à dire, de l’employé, qui épargne son salaire, jusqu’à l’employé qui travaille pour payer les intérêt de l’épargne, en passant par tous les intermédiaires : banquier, patron, inspecteur des impôts, etc…

        Après, il est vrai qu’aujourd’hui le jeu est faussé par les banques centrales. Mais la, on parle des patrons … si on parle des banques centrales et du QE, c’est un autre sujet.

      • Pelerin

        on a besoin de :
        charcutiers,
        boulangers,
        bouchers,
        couturiers
        etc…toutes ces choses qui permettent aux gens de vivre plus simplement et surtout plus sainement ! tout le binz de l’hyperconsommation n’est qu’un cancer en phase terminale aujourd’hui. revenez sur terre….’Pâtrons »

      • engel

        Mais dans le milieux de la bourse au 1° marché (CAC40 etc..)la notion de patron n’existe pas!
        …à la rigueur, la notion d’actionnaire majoritaire!

        Alors, suggérer au péquin moyen d’avoir sa part de gâteau à l’instar des grands patrons, hum…!!!
        …Surtout que ces « patrons » ne sont en faits que de vulgaire salariés/marionnettes à la solde de l’actionnaire principale.

        Pour le reste, c’est un autre débat.
        Que je n’ai point abordé et encore moins infirmer.

        De toute façon,le véritable capitalisme est mort. Et seul reste la financiarisation à outrance!
        Tout n’est plus que titrisation, »ingénierisation » financière et…. ruine de celui qui possédait.

    • SOFTCONTACT

      Ne pas mélanger petite entreprise et grosse entreprise d’ailleurs a ce sujet voir les aides qu’a le patron du MEDEF et les impôts qu’il paie.

      • eructite eructite

        Le pauvre petit employé chinois actionnaire de fonds de pension ? Sérieux ? Y’en a qui y croient à çà ? Franchement l’ouvrier chinois il est comme les précaires en france, il en bave pour ne voir que la paupérisation comme avenir. Les classes moyennes émergentes le sont dans des domaines d’activité à court terme ( extrêmement polluantes ou dans des domaines dits de « bulle » qui éclateront bien vite ) quand en france nos classes moyennes sont en train de disparaitre au profit des classes pauvres ou riches… Plus de juste milieu. Arrêtez de croire que les fonds de pension renferment les économies des pauvres travailleurs étrangers, ce sont majoritairement des fonds de retraites issus de pays occidentaux gérés par des traders…. Donc allez pas expliquer au travailleur chinois qu’il peux économiser pour investir à l’étrange,r il a déjà envoyé ses gamins fabriquer vos iphone pour faire bouillir la marmite.

        Quand à la possibilité pour les gens d’investir dans les entreprises au travers de l’actionnariat ne rêvons pas, entre le crédit bagnole, maison, télé, frigo, lave linge…… il garde le reste pour ses vacances… quand il en a les moyens ! Je vous parle même pas de ceux qui rognent sur le budget bouffe pour boucler le mois alors qu’ils bossent.

        Enfin sur le Medef, rappelons que monsieur Gattaz voulait il n’y a pas si longtemps rendre le travail dominical légal et à la discrétion de l’employeur sans contrepartie…. Il souhaitait également que des mesures soient prises envers les entreprises pour les inciter à embaucher. Les mesures sont prises, les embauches n’arrivent toujours pas. Demain il demandera la suppression du smic… ah non, il l’a déjà demandé…. Ce mec n’a aucune scrupule à vouloir transformer ses compatriotes en esclaves et il l’assume. C’est lui le représentant des patrons de France ? Bah je suis content de ne plus en être un !

        edit : grosse coquille XD

  • lumpenproletariat

    Il faut aller pirater leur manif en ce joignant à eux avec des pancartes du genre:

    Ma secrétaire refuse de me faire une pipe et je ne peux pas la virer !!! C’est scandaleux !!!
    Oui aux licenciements sans motif

    N’oubliez pas que ce sont des fils à papa, habitués à avoir tout ce qu’ils veulent après leurs caprices.
    Et comme tout bon fils à papa, ce sont des gros incapables… la preuve en est au regard de la situation économique…

  • robertespierre

    Et pourtant
    Stratégiquement
    ON DESCEND TOUS DANS LA RUE
    C’est UNE AUBAINE
    puisque les patrons invitent
    ON Y VA…ON Y RESTE…
    et ON S’ARRANGE pour qu’ils soient « Forcés d’y rester »
    Le temps qu’on mette de l’ORDRE dans le PAYS
    GREVES GENERALES ILLIMITEES
    Mais
    Savez-vous voir si loin?
    j’en doute
    Sinon c’est Benji qui en aurait fait le FER DE LANCE

    2 jours
    1 OPPORTUNITE

    mais votre psyché vous dit que vous n’êtes pas si malheureux que ça!
    C’est l’arme REDOUTABLE qui vous a intoxiqué

    LA PENSEE POSITIVE

    Offerte par le NWO

    • robertespierre

      Vous avez dans l’ensemble des comportements de DIVISEURS
      alors EXPLIQUEZ -MOI CLAIREMENT COMMENT VOUS ALLEZ FAIRE
      pour BLOQUER LE PAYS
      CIVIQUEMENT
      Mais c’est peut-être pas VOTRE OBJECTIF
      C’est même CERTAIN
      Alors des PALABRES
      Hier BENJI parlais d' »AGIR »
      « QUI SINON NOUS…. »
      Dois-je conclure que tout ça n’est que du VERBIAGE
      sous l’ARBRE A PALABRES

      Selon vous
      Chacun va refaire le monde sous l’éclairage de son ORDI
      en attendant….LA PAYE ou LA PENSION?

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Ce qui serait marrant, ce serait de voir les grands patrons descendre dans la rue pour manifester et se faire démonter la gueule par les chômeurs ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • Bardamu

    Puis les chômeurs par retraités

    —>

    Au contraire, je pense pas que les chômeurs et précaires, aient tellement envie de continuer à bosser, pour payer la retraite des anciens, à laquelle eux n’auront jamais droit.

    • Précisément, c’est pour ça que les retraités finiront par casser la gueules aux chomeurs (par CRS et état interposé) pour qu’ils bossent et payent leurs retraites !

      • Bardamu

        Je suis au regret de vous informer que la petite minorité de retraités friqués, qui n’a toujours pas pigé que du boulot y’en a plus et que pour faire de l’emploi, on est obligé de le subventionner et donc, que ça sert à rien de désigner les chômeurs comme bouc-émissaire, n’a plus le pouvoir depuis 2012.

      • relis ce que j’écris au calme, tu comprends de travers mes propos.

      • engel

        C’est déjà en cours!

      • engel

        C’est la seule génération qui aura dilapidé en moins d’une génération, le capitale de ses ancêtres, gaspillé le leur et hypothéqué celui de ses propres enfants (en les vendant « à la dette »).

        Ils peuvent être fières ces con….ds de « soixante-huitards and Co ».
        ..Ils voulaient « refaire le monde », ils l’ont refait!!!

  • Le veilleur

    Vous connaissez cette théorie de Cicéron » (106 à 43 avant JC).

    La société est ainsi faite :
    1 – Le pauvre : il travaille
    2 – Le riche : il exploite le 1
    3 – Le soldat : il défend les deux
    4 – Le contribuable : il paye pour les trois
    5 – Le vagabond : il se repose pour les quatre
    6 – Le poivrot : il boit pour les cinq
    7 – Le banquier : il escroque les six
    8 – L’avocat : il trompe les sept
    9 – Le médecin : il tue les huit
    10- Le croquemort : il enterre les neuf
    11- Et le politique : il vit des dix !

    Il faut croire que rien dans la politique n’a évolué aux fils des millénaires, c’est triste !

  • Autant se battre (avec tous les moyens nécessaires) contre une idée, un projet, une loi, je peux comprendre, autant se battre, déclarer la guerre à des gens, ou un catégorie de gens (plus ou moins bien identifiés) … j’ai beaucoup plus de mal. Peut-être que ça se justifie « rationnellement », comme le bouc émissaire se justifie par la théorie des désirs mimétiques de René Girard. Mais j’avoue avoir du mal.

    C’est comme s’en prendre aux zimmigrés, au lieu de la politique d’immigration… la nuance est importante.

    Ceci dit, je fais moi même la confusion quand je parle des « fonctionnaires », mais justement, c’est par ignorance, parce que je ne sais pas précisément ou est le problème que je cible « en gros ». Forcément les fonctionnaires se sentent visés et se défendent.
    Je fais le distinguo entre fonctionnaire et ponctionnaire, mais ce n’est pas suffisant.

    Peut-être qu’on devrait se limiter à parler de ce qu’on connaît un minimum ! lol (je rêve).

    • lumpenproletariat

      J’avais lu vite fait ton premier commentaire et je l’avais mal compris.

      Si je puis me permettre, tu réfléchis trop… ce n’est pas (plus) péjoratif à ton égard mais juste pour te dire que tout le monde n’en fait pas autant et certains grands patrons notamment.

      Je pense qu’à un moment, il est important de savoir où on se situe, ce qui n’empêche pas l’empathie, et de comprendre que la vie est avant tout un rapport de force.

    • Galtalker

      @yoananda

      Tu admets ton ignorance lorsque tu ne sais pas et c’est quelque chose que je respecte.

      Justement l’économie n’est pas si simple et peu de monde est capable de comprendre la complexité de la chose.

      Changer le monde n’est pas simple, il y a tellement de facteur a prendre en compte que s’en est effrayant! Et peu de gens aussi s’en rende compte de ça. C’est pas avec de la bonne volonté et la joie au cœur que ça va marcher.

      De même pour la géopolitique et la compréhension des pouvoirs en place.

      J’appuis ton résonnement, il faudrait 4-5-6 générations de personnes (pas forcément siècles mais selon moi « génération » [En comptant la vie et la mort de la personne du lieu dit]) et le seul moyen de commencer cela serai avec l’éducation (au sens large). Il y a pas d’autre moyen de commencer une évolution de la civilisation. Avec aussi le moyen de renforcer psychologiquement cette génération (qui aurai reçu la éducation) pour pas être sujet au déviance passionnel et culturel (au sens laaarrrrgeeeee svp) comme la notre.

      Le problème que beaucoup penseront que ça reviendrait à un endoctrinement. Ce qui ne sera pas le cas si on les laisse réfléchir sur le monde avec une pleine base de connaissance et la liberté de pensé.

      Je partage ma pensé que penses-tu ? Et que pensez-vous ?

  • BA

    Une forte odeur de pourriture généralisée.

    En France, ça pue.

    C’était quand, la dernière fois où les élites françaises se sont effondrées ?

    C’était quand, la dernière fois où les élites françaises se sont déshonorées ?

    C’était quand, la dernière fois où les élites françaises se sont discréditées ?

    Réponse :

    La dernière fois, c’était en 1940.

    Et la Troisième République en est morte.

    Aujourd’hui, c’est la Cinquième République qui agonise.

    Le scandale de la semaine :

    Euh, non …

    Le scandale du jour :

    Déclarations de patrimoine : trois parlementaires UMP dans le viseur de la justice.

    La Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a annoncé jeudi 13 novembre avoir saisi le parquet concernant trois parlementaires UMP dont les déclarations de patrimoine ont omis des « avoirs détenus à l’étranger ».

    Il s’agit des députés Bernard Brochand (Alpes-Maritimes) et Lucien Degauchy (Oise), ainsi que du sénateur Bruno Sido (Haute-Marne).

  • eructite eructite

    Fini le dialogue ? Place à la rue ? Chiche ! Et les CRS ? Ils leur taperont dessus aussi ?

  • BA

    Le régime ARRCO est le régime de retraite complémentaire de tous les salariés du secteur privé, quel que soit leur statut (cadre, intermittent, apprenti, etc.) ou la nature et la durée de leur contrat de travail (CDD, CDI, etc.).

    Le régime AGIRC est le régime de retraite complémentaire des salariés cadres, qui complète le régime ARRCO.

    Mais il y a un tout petit problème :

    l’AGIRC est en faillite.

    Jeudi 13 novembre 2014 :

    Gouffre financier pour la caisse de retraite des cadres.

    L’Agirc, la caisse de retraite complémentaire des cadres, approcherait d’une cessation de paiements. Une situation grave qui pourrait être sauvée à court terme par une fusion avec l’Arrco.

    Les cadres actifs comme retraités ne sont pas à l’abri d’une mauvaise surprise. D’après les estimations actuelles, les caisses de l’Agirc devraient être vides à l’horizon 2018.

    http://www.boursorama.com/actualites/gouffre-financier-pour-la-caisse-de-retraite-des-cadres-4df4b0084519e7789cb177651fcf4caa

  • Delphine Delphine

    Pauvres riches…. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif allez…un peu d’humour nous consolera… http://www.youtube.com/watch?v=lAHwQ8PL0lQ

    Modération:
    Merci de ne pas mettre le http:// ou https://
    pour les vidéos youtube