Message d’adieu d’un banquier de la Bank Of America: « «Pour des requêtes urgentes, ou n’importe quelle requête, merci de contacter quelqu’un qui n’est pas un psychopathe insensé. »

Il y a eu cette série de décès plus ou moins étranges de banquiers, parfois des suicides, parfois des accidents tout bêtes, il y a maintenant les banquiers psychopathes qui se révèlent au grand jour… Bien sur, pour cette série de disparitions tragiques (enfin… on se comprend) n’est pas anodine non plus, sont suspectées les grandes banques qui vont toucher les primes d’assurances-vie de leurs employés partis avant l’heure, comme c’est le cas pour la JPMorgan (voir également ici). Mais ici, il s’agit de psychopathes, un problème qui concernerait les grands banquiers comme les traders, et plus particulièrement d’un psychopathe qui aurait tué deux prostituées dont l’un était pratiquement décapitée. Cela fait quand même beaucoup de banquiers qui se retrouvent hors-circuit depuis le début de l’année…

hannibal-lecter640Non, ceci n’est pas la photo de mon banquier, mais l’idée est intéressante…

La police a découvert les corps de deux prostitués dans son appartement de Hong Kong, l’une presque décapitée et l’autre caché dans une valise depuis plusieurs jours.

Rurik Jutting était un banquier britannique en poste à Hong Kong, où il travaillait pour Bank of America. Peu de temps après sa démission, comme le rapporte l’agence de presse Bloomberg, les personnes qui lui ont envoyé un mail ont reçu une réponse automatique inquiétante:

«Je suis parti du bureau. Indéfiniment. Pour des requêtes urgentes, ou n’importe quelle requête, merci de contacter quelqu’un qui n’est pas un psychopathe insensé. […] Pour aller plus loin, merci de contacter Dieu, même si je soupçonne qu’il faudra plutôt s’adresser au Diable (ce message ne vaut que si j’ai mené mon projet à bien…)»

Si la police n’a pas encore pu savoir si Rubik Jutting avait lui-même configuré ce message, l’affaire qui se cache derrière n’en est pas moins tragique.

Le Daily Mirror raconte comment la police a découvert les corps de deux prostitués dans son appartement, l’une presque décapitée et l’autre caché dans une valise depuis plusieurs jours. Selon les médias locaux, la police a également trouvé sur place de la cocaïne et différents sextoys.

Dans le téléphone du suspect, la police a retrouvé «2.000 photos, dont certaines apparemment où l’on voit les femmes tuées, et d’autres qui pourraient servir à identifier d’autres victimes potentielles».

Source et article complet sur Slate.fr