Des traces de TNT, l’explosif utilisé dans les grenades lacrymogènes et offensives des gendarmes, retrouvées sur les vêtements de Rémi Fraisse

Mise à jour: Arrêt de la construction du barrage

Une mort complètement inutile, tombé non pas sur le champ d’honneur, mais sur celui de la révolte contre des projets stupides, inutiles et onéreux! L’environnement ne compte pas quand il y a de grosses transactions à la clé (les alertes des écolos n’ont même pas été écoutées), tout ne doit plus être que marchés et gros sous, l’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes en est un exemple, ce barrage en est un autre, le gaz de schiste qui finira par être imposé dans le pays en est un troisième…

b1bfrd_cuaifzlo

Le procureur d’Albi a annoncé, mardi 28 octobre, que des traces de TNT, l’explosif utilisé dans les grenades lacrymogènes et offensives des gendarmes, ont été retrouvées sur les vêtements de Rémi Fraisse, le jeune homme retrouvé mort après une manifestation sur le site du projet de barrage de Sivens (Tarn). Le procureur a expliqué que l’enquête « ne peut donc aujourd’hui exclure le rôle de la grenade offensive jetée depuis la redoute où s’étaient retranchés les gendarmes », lorsqu’ils affrontaient des opposants au projet de barrage, à Lisle-sur-Tarn.

Le procureur d’Albi a également annoncé qu’il se dessaisissait du dossier au profit du parquet de Toulouse. C’est en effet du ressort du pôle criminel de Toulouse d’instruire des faits commis par des militaires de la gendarmerie, dans le Tarn.

Suite sur Le Monde

Conséquence immédiate, le ministre Cazeneuve a décidé de suspendre l’utilisation de ces grenades offensives.

Comme expliqué plus haut, les projets de ce type n’existent au final que pour une question de gros sous, l’utilité de deux-ci est relativement limitée, il n’y a qu’à regarder le projet de ligne de chemin de fer entre Lyon et Turin: un projet à 30 milliards d’euros juste pour gagner 1 heure!!! Et ce n’est qu’un projet parmi beaucoup d’autres:

-À Nonant-le-Pin, l’échec de l’occupation révèle les ambiguïtés de la lutte contre la décharge, Barnabé Binctin (Reporterre), 25 octobre 2014.

-Où en sont les projets de LGV Bordeaux-Bayonne et Bordeaux-Toulouse ?, une question à Denise cassou, 24 octobre 2014.

-En Charente-Maritime, Vinci veut construire un hyper-incinérateur… hyper inutile, Paul Delègue, 22 octobre 2014.

-Center parcs 1 – démocratie 0. Dans l’Isère, le béton veut détruire deux cents hectares de forêt, Andrea Barolini (Reporterre), 21 octobre 2014.

-A Décines, on a trinqué pour l’arrêt du Grand Stade, Guillaume Gamblin (Reporterre), 21 octobre 2014.

-Manifestation contre la désastreuse centrale à biomasse de Gardanne, Pierre Isnard-Dupuy (Reporterre), 6 octobre 2014.

-Grands projets inutiles : ils se poursuivent avec acharnement. Voici la carte des projets et des résistances, Vladimir Slonska-Malvaud (Reporterre), 13 septembre 2014.

-DOSSIER : La bataille pour sauver la zone humide du Testet, Reporterre, 6 septembre 2014.

-Le grand stade de Lyon s’impose par la force… malgré la justice, Barnabé Binctin (Reporterre), 3 septembre 2014.

-Près de Paris, le maire d’Elancourt veut édifier… une station de ski, Flora Chauveau (Reporterre), 24 juillet 2014.

-L’attaque judiciaire contre l’opposant au Lyon-Turin fait long feu, Barnabé Binctin (Reporterre), 12 juillet 2014.

-Nous serons cent mille contre les projets inutiles, Convergence des luttes, 7 juillet 2014.

-En Malaisie, un barrage inutile menace la survie de peuples indigènes, Aude Vidal, 21 juin 2014.

-Dans le Jura, l’opposition au Center Parc s’organise, Daniel Bordur (Factuel.info), 28 mai 2014.

-Lyon Turin : la Commission européenne réaffirme son soutien, Camille Martin (Reporterre), 23 mai 2014.

-La déclaration finale du 4e Forum des grands projets inutiles, Forum contre les grands projets inutiles imposés, 20 mai 2014.


Enquêtes sur les ports :

. Le tourisme maritime, une croissance bleue vraiment pas verte, Bénédicte Martin (Reporterre), 6 juin 2014.

. Les ports européens sont devenus un problème environnemental, Lorène Lavocat (Reporterre), 4 juin 2014.

. Un port de plaisance menacé de bétonnage dans les Yvelines, Mathilde Gracia, (Reporterre), 26 mai 2014.

. En Italie, un projet de port inutile dégrade la côte romaine, Andrea Barolini (Reporterre), 9 mai 2014.


-Les partis ont-ils leur place dans les luttes de terrain ? La question déchire le mouvement européen contre les GPII, Barnabé Binctin (Reporterre), 17 mai 2014.

-Une victoire à Lyon : la justice donne raison aux opposants du Grand Stade, Barnabé Binctin (Reporterre), 16 mai 2014.

-Révélation sur le Lyon Turin : les marchandises n’y passeront pas, Andrea Barolini (Reporterre), 15 mai 2014.

-La lutte européenne contre les grands projets inutiles s’élargit au gaz de schiste et aux projets miniers, Barnabé Binctin (Reporterre), 13 mai 2014.

-L’Europe ? Elle est à Rosia Montana… contre les grands projets inutiles, Barnabé Binctin (Reporterre), 10 mai 2014.

-Sotchi, la ville des Jeux Olympiques, ville fantôme, Buzzly, 6 mai 2014.

-Le projet inutile d’Arena, promu par Vinci à Dunkerque, est abandonné, Arena Non Merci, 30 avril 2014.


- Nous avons publié en mars et avril 2014 une série d’enquêtes sur les GPII :
. La folie des grands projets inutiles en Europe, Barnabé Binctin, 19 mars 2014.
. L’aéroport espagnol de Ciudad Real n’est plus qu’un décor de cinéma, Sara Acosta Langa, 20 mars 2014.
. Le projet de gare à Stuttgart voit son coût exploser, Olivier Mary, 21 mars 2014.
. L’incroyable gaspillage du projet ferroviaire Lyon-Turin, Andrea Barolini, 24 mars 2014.
. Le Lyon-Turin est un faux-ami écologique, Andrea Barolini, 26 mars 2014.
. Le Lyon-Turin, nouveau terrain de jeu de la mafia, Andrea Barolini, 2 avril 2014


-Notre Dame des Landes.

-La carte de France des projets inutiles, Lorène Lavocat, 22 mars 2014.

-La contestation du projet inutile d’Arena, à Dunkerque, se renforce, Didier Harpagès, 18 mars 2014.

-Le Dossier de la ferme-usine des Mille vaches.


Source : Reporterre

Combien faudra-t-il de convaincus ayant perdu la vie sur le terrain pour qu’enfin les gens réagissent? La situation générale est extrêmement tendue, l’endettement des pays est colossal, le chômage bas des records, le nombre de pauvres est indécent même s’il est revu à minima pour dédramatiser la situation, et les seuls intérêts mis en avant sont ceux des entreprises privées et des banques. L’environnement et la pollution généralisée n’importent que peu, quand au nombre des victimes, quel intérêt face aux sommes qui circulent….

 

Mise à jour: il semblerait que la situation ait évolué:

C’est l’euphorie chez les militants anti-barrage de Sivens après l’annonce de la suspension des travaux par le président du Conseil général. Il est environ 20h45 en ce mardi 28 octobre et il vient d’apprendre que le président (PS) du Conseil général du Tarn, Thierry Carcenac avait annoncé sur la chaîne LCP qu’il allait mettre au vote vendredi la suspension du chantier lors d’une session plénière du département.

Une formulation alambiquée traduite par le sénateur Vert Jean-Vincent Placé sur Europe 1 comme  « une suspension sine die » du projet. C’est bien ainsi que les opposants locaux l’entendent : « Franchement, j’ai du mal à y croire, mais c’est trop beau, alors je veux y croire ! » La liesse fait suite à la surprise chez ce jeune homme aux longs cheveux, vêtu d’un treillis couvert de boue, et qui occupe depuis plusieurs semaines une prairie située à quelques encablures du très controversé barrage de Sivens (Tarn).

Article complet sur le NouvelObs

10 commentaires

  • Chapaate

    Il faut réfléchir a tous les problèmes, les décès, les faillites, la misère qui ne s’installe pas mais est installée par ce système corrompu ou seul le gain , le profit monstrueux a court terme est de mise.
    Rechercher la cause première, la CAUSE DES CAUSES comme le dit si justement Étienne Chouard.
    Dans les causes directes nous retrouvons les élus que nous n’avons pas choisis, mais qui ont été choisis par les partis politiques qui ont sélectionnés les plus malléables par leurs déviances ou leur corruption.
    Au dessus nous retrouvons les dirigeants qui ont modifié la constitution qui n’est plus respectée car les gardiens de la loi ont été eux mêmes corrompus et sont a la merci des dirigeants.
    Éliminer les partis politiques en place reste la derniere alternative.
    Pour cela nous devons soutenir le seul parti qui écrit dans sa profession de foi qu’il veut sortir de cette Europe.
    Mettons en veilleuse nos aspirations, nos idéaux le temps de virer les corrompus, nous aurons ensuite le temps de leur demander des comptes sur leur trahison.
    Remettons un Constitution propre qui nous garanti contre les gens au pouvoir,et ensuite nous pourrons reprendre nos ‘crêpages de chignons’ entre nous.

    • walter kurtz walter kurtz

      oui mais tu crois que changer le collier au chien , changera quelque chose ?
      C’est les mêmes castes , qui se distribuent l’argent , le pouvoir…l’homme a créée le système , et ce système créée des hommes.Et puis voter pour ensuite continuerà vivre de la même manière avec les mêmes problèmes …
      tout va bien , regardez la télé , regardez les magasins , regardez autour de vous , c’est ça la mondialisation,pardon le n.w.o II…pour qui sonnera le glas ?

      • Chapaate

        Si tu pars défaitiste tu arrive perdant.
        le but est d’arriver a changer le système en évitant les violences. a moins que la majorité est un penchant pour.
        Dans ce cas je ne suis pas la mais dans mon coin avec ce qu’il faut. mais ce n’est pas la meilleure solution.

  • Planete bleu Planete bleu

    C’est triste à dire mais il faut qu’il y est des morts pour suspendre les travaux et à mon avis le gouvernement veut calmer les esprits pour éviter que les français ne se réveillent et se soulève contre le gouvernement. Je me demande s’il n’est pas déjà trop tard.

    http://www.youtube.com/watch?v=dwJdyR-aCKk

  • polemile

    A qui la faute?

    Je vois à la télé depuis hier soir, apparaitre tous les pompiers pyromanes. C’est une occasion en or pour eux de se servir de la mort de Remi pour reprendre de la notoriété médiatique. Ils soufflent sur le brasier dans l’espoir de démultiplier les affrontements avec le risque calculé que d’autres morts induits les mettra à nouveau sur le devant de la scène.
    S’ils n’existaient pas, Remi n’aurait certainement pas été au mauvais endroit et n’aurait pas payé de sa vie.

    • Capitou Capitou

      A qui la faute ?
      un tir tendu dans le dos, est-ce difficile de comprendre qui est responsable de ce drame ?

      serais-tu entrain d’accuser les opposants et résistants de profiter du décès de Rémi, voir même de l’avoir provoqué pour s’en servir ?
      T’as craqué complet toi…

      je me répète, mais tes propos sont tellement insuportables que je te reprécise que tu as (bcp) de chance de ne pas être en face de moi la maintenant tt de suite !

      Allé Mr le donneur de leçon, viens donc en parler à la ZAD, je t’attend …

      • polemile

        Autant de violence… au nom de quoi?

      • marco marco

        « Remi n’aurait certainement pas été au mauvais endroit et n’aurait pas payé de sa vie. »

        Remi en allant là bas savait qu’il y avait des risques, mais il les a pris, il y aura toujours des plus violant que d’autres, on y peut rien, l’homme est ainsi fait.

        mais au moins, il a bougé son cul, c’est battu pour une cause qui jugeait bonne.

        à qui la faute?
        aux pyromanes, c’est un peu facile comme réponse!
        si ces guerriers n’étaient là eux aussi, tu crois quoi?
        que c’est seulement de façon pacifique qu’on peut faire arreter un chantier!
        tu reve!
        la partie serait beaucoup trop facile pour les politiques, seulement un car de crs suffirait pour foutre dehors les pacifistes du chantier et leur mette un beau bras d’honneur !

        etre seulement pacifiste, ne sert à rien, tu te fera éjecter le temps de le dire.
        se serait comme quelqu’un qui croit que voter changera quelque chose!

        les écolos tu vois comment ils se font balader au gouvernement, c’est la meme chose!

        au moins que des dizaines de millions de Français descendre dans la rue pour defendre une bonne cause, là oui, le politique plierais, mais cela n’arrivera pas, le Français prefere regarder sa tévé tranquillement bien au chaud!

        alors bravo les p’tits gas!
        ne lachez rien!

        Occupation du Conseil général et violences policières

        http://www.youtube.com/watch?v=sRToXxtE2ac

        on voit bien que ces policiers, ne seront jamais du coté peuple, ils sont juste bon à cirer les pompes de nos politiques.

        tenez bon les gas, occupé le terrain et faite plier nos abutis de politiques, avec ou sans les flics, car c’est vous etes dans votre bon droit.

        courage, et que partout en france le peuple se réveille, y a tellement de bonnes causes à defendre

  • MiracleBoy

    la lucha sigue , nos espoirs , nos rêves ils nous ont tout pris , ne voit on pas les larmes , les cris de ceux qu’on oublie . respect aux frères et soeurs qui luttent au prix de leur vie