La guerre des graines

Les graines sont-elles une marchandise ou un bien commun de l’humanité au même titre que l’eau ou l’air ? Dans un avenir très proche, les agriculteurs n’auront peut être plus le droit de replanter leurs propres graines.

En Europe, une loi émerge pour contrôler l’utilisation des semences agricoles… Derrière cette confiscation, 5 grands semenciers qui possèdent déjà la moitié du marché des graines et cherchent à étendre leur privatisation.

De l’Inde à Bruxelles, en passant par les campagnes françaises et l’Ile du Spitzberg à 1000 kms du Pôle Nord, Stenka Quillet et Clément Montfort enquêtent sur cette Guerre des Graines qui menace plus d’un milliard d’agriculteurs sur la planète.

Trouvé sur Fortune

6 commentaires

  • Bonom

    Bonjour,
    Associé à la disparition inexorable des abeilles, l’avenir sera tenu, entre autre, par ceux qui décideront qui aura faim ou non.

  • spipfx

    Merci pour la piqure de rappel, il fallait que je le regarde

    • spipfx

      Après l’avoir vu, c’est très intéressant, comme quoi à nouveau les agriculteurs affirmes que c’est possible et surtout durable, une agriculture sans pesticides mais avec la biodiversité.

  • Jardiniers de tous les pays, unissons-nous ! Plantez ! Replantez ! Conservez ! Multipliez ! Diffusez !

    http://www.brujitafr.fr/article-jardiniers-de-tous-les-pays-unissons-nous-plantez-replantez-conservez-multipliez-diffusez-77905809.html

    Quoi de plus banal et passe-partout qu’une minuscule petite graine ? Pépites de vie, elles sont en réalité à la fois le patrimoine et l’avenir de l’humanité. Et l’enjeu de toutes ces discussions officielles est là, dans les semences du futur et la façon dont les états gèrent l’essence même de la vie. De nos vies. Car on l’aura compris, ceux qui contrôlent la production des semences et empêchent leur libre circulation tiennent l’humanité par le ventre.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • vaick

    Un projet de loi proposé par la Commission européenne souhaite que la pousse, la reproduction ou la vente de semences de végétaux qui n’ont pas été testées et approuvées par une nouvelle autorité (l’Agence européenne des variétés végétales) deviennent illégales.
    interdire de cultiver un potager, interdire de récupéré l eau de pluie tout ca pour enrichir les multinationales d agroalimentaire trop c est trop
    les fous ont pris le controle de l asile
    c ets la que le plomb devient un metal precieux